Livres
461 749
Membres
418 388

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Passion suprême



Description ajoutée par Laeti-2 2019-05-04T13:48:25+02:00

Résumé

Jamie Armstrong n’en peut plus de tomber sur des crétins qui lui sortent des vulgarités dès le premier rencard. Ce qu’elle veut, c’est s’engager. Mais ses priorités, à savoir l’amour, le mariage et les enfants, sont loin d’être atteintes ! Mateo, le séduisant avocat qu’elle rencontre, lui permettrait-il de cocher toutes ces cases ? Le souci, c’est que Mateo semble plus attiré par les sex-toys et autres pratiques tendancieuses que par l’idée de jouer les fiancés et pères accomplis. Son passé, semble-t-il, l’empêche d’envisager toute relation un tant soit peu sérieuse. Pourtant, Jamie le séduit et leur attirance est addictive. Parviendra-t-elle à créer entre eux des attaches autres que des lanières de cuir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par neicna16 2019-05-11T09:14:54+02:00

— Lucy Williams ne pourrait pas se débrouiller seule pour une fois ? J’ai désespérément besoin de toi, se plaint ma sœur dès que je prends l’appel par inadvertance.

J’écrase la pédale de frein pour éviter d’emboutir la voiture devant moi. Par chance, la circulation dans le centre de Boston est fluide à 13 h 57, entre les embouteillages du déjeuner et les sorties de bureaux. Toutefois, l’avant-dernière chose dont j’aie besoin est d’un accident de voiture.

La dernière ?

Gérer les problèmes de ma sœur jumelle.

L’appel au secours de Bella, reçu en partant de chez moi, m’a arrêtée dans mon élan. Mais en quelques textos, j’ai eu tôt fait de comprendre que la situation n’était pas aussi « désespérée » qu’elle le laissait entendre.

— Jamie ? murmure Bella, adoptant ce ton plaintif qui m’a procuré plus d’une migraine. Qu’est-ce que je fais avec ça ?

— Ça, c’est un bébé, tu sais. Un être humain, je réponds calmement, en actionnant mon clignotant.

J’attends que le feu passe au vert pour m’engager dans le parking.

Je roule lentement jusqu’au troisième niveau, où je cherche la voiture du Lucy parmi les rangées de véhicules.

— Crois-moi, ce n’est pas compliqué de garder un enfant.

— Mais je n’ai jamais fait de baby-sitting.

— Alors pourquoi as-tu accepté ?

Je repère la Jeep de ma meilleure amie dans la partie réservée aux employés d’Aldrich, Bailon et Gallagher LLP. Je me gare entre la voiture de Lucy et une BMW noire rutilante, en priant pour que ma voiture ne soit pas emmenée à la fourrière.

— Écoute, Bella, il n’a pas encore déposé le bébé. Va acheter des cache-prises. Planque tes objets tranchants. Je passerai en allant travailler.

— Et dans l’intervalle, tu vas t’occuper de Lucy qui est infichue de se sortir seule du pétrin. Ça me touche beaucoup que tu passes tout ton temps avec elle et que tu n’en aies plus pour moi. Très sympa, Jumelle B.

Je suis sur le point de lui rappeler qu’elle m’a posé un lapin la semaine dernière pour sortir avec une amie qu’elle voit tous les jours, mais je souris en serrant les dents.

— Ce n’est pas en me serinant que tu es née deux minutes avant moi que j’arriverai plus vite. En ce qui concerne Lucy, c’est différent.

J’incline la tête vers mon amie, assise dans la voiture voisine, et croise ses grands yeux terrifiés.

La culpabilité me prend à la gorge.

Sans moi, Lucy ne croulerait pas sous les ennuis. Il y a deux semaines, j’ai malencontreusement déclenché un scandale sexuel, en réclamant une photo d’une soirée coquine à laquelle elle assistait avec son supérieur, directeur d’une société spécialisée dans les accessoires métalliques. Sexuels, les accessoires. Des joujoux qui vibrent le soir. C’était pour plaisanter, si bien que je n’ai pas imaginé qu’elle la partagerait, mais la photo a bel et bien été publiée. Sur mon fil d’actualités, ainsi que sur celui des abonnés qui la suivent sur Snapchat. Non seulement le maître des lieux apparaît au beau milieu de la photo, mais il se trouve que c’est un avocat renommé. Lucy a tout perdu. Son emploi. Sa relation amoureuse naissante avec Jace, son patron. Et probablement toutes chances de retrouver du travail. Tout.

Donc, si elle a besoin de mon assistance pour limiter les dégâts, en dissuadant le prince des libertins de traîner son ancien responsable en justice et de faire couler sa société, j’accours.

De la même façon, je serai là pour aider Bella dans ses mésaventures de baby-sitter inexpérimentée… dès que j’en aurai fini avec Lucy. J’en fais part à ma sœur, à quoi elle rétorque que j’ai intérêt à ne pas l’oublier. Je jure que je l’entends lever les yeux au ciel de manière tragique à travers le téléphone. Puis elle me raccroche au nez.

Bella est comme ça. Elle en fait des tonnes. Du matin au soir. Tous les jours.

Lucy tapote à ma vitre. J’éteins le moteur, sors et range mon téléphone et mes clés dans la poche de mon haut. D’allure stricte, elle est vêtue d’un pantalon slim noir. Elle a associé sa queue-de-cheval basse à un rouge à lèvres vif. Mais son professionnalisme vacille lorsqu’elle change nerveusement de pied d’appui et triture le poignet de sa veste cintrée noire. Je pose fermement les mains sur ses fines épaules avant qu’elle ne se mette à hyperventiler.

— Ça va bien se passer. Fais-moi confiance, tout ira bien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cicrane 2019-06-01T15:32:50+02:00
Lu aussi

Ce tome est encore moins sulfureux que le 1er (contrairement à ce que laisse présager la couverture), mais j'avoue que j'ai préféré celui-là. Les personnages sont plus profonds, l'histoire peut être un peu plus travaillée, même si il n'y a pas de suspense quant au dénouement (un peu rapide d'ailleurs). Ça reste un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IsaLaCroqueuseDeLivres 2017-05-06T19:48:12+02:00
Or

Trame :

Dans Friction, nous faisions la connaissance de Jamie, l’amie infirmière de Lucy.

Ce livre est donc son histoire et celle de Mateo.

Jamie en a assez des coups d’un soir et cherche une relation stable, le mariage et avoir des bébés (si possible des jumeaux comme elle, parce qu’ils se tiendraient compagnie).

Puis elle rencontre Mateo Bailon, avocat aux penchants assez particuliers (chaînes et sexe « pervers »). Il fuit précisément toute forme d’engagement, et surtout le mariage. Plus jamais ça.

Il cherche une distraction – une nouvelle façon d’oublier son passé – et Jamie est son type de drogue préférée.

Seulement, il ne s’attendait pas à en devenir accro.

MA NOTE : 5/5

L’écriture d’Emily Snow m’avait déjà complètement conquise avec Friction.

Mais avec DISTRACTION…

Quels bons moments !

La recette parfaite ne repose pas uniquement sur les meilleurs ingrédients : il faut aussi savoir faire mijoter le tout parfaitement, ni trop lentement, ni trop vite.

Et c’est précisément le talent d’Emily Snow :

Une écriture parfaite. Des dialogues qui sonnent toujours juste, des personnages qui vous séduisent immédiatement, une cadence parfaite, la tension qui monte, qui monte, on se glisse tout naturellement dans la peau des personnages (oui, je suis fan du double point de vue), et on ressent parfaitement leurs émotions.

Jamie et Mateo avaient ressenti une attirance immédiate dans Friction. Mais n’étant pas les héros du roman, le lecteur n’en avait eu qu’un léger aperçu, un « soupçon »

Le livre commence en vivant une scène de Friction depuis le point de vue de Jamie, ce qui était très intéressant, car cela permettait précisément de mieux comprendre le fameux « échange » pratiquement inaperçu, dans le bureau de Mateo.

Et dès le premier chapitre, on devient accro.

Jamie a peur de ce que Mateo lui fait ressentir, elle lutte même contre cette attirance qu’elle a du mal à comprendre, a fortiori sachant pertinemment qui il est et ses goûts particuliers pour les « donjons ».

Quant à Mateo, il n’a pas besoin de trop se donner de mal, les femmes sont à ses pieds.

Pourtant, avec Jamie, c’est immédiat, il est en mode chasseur.

Et il ne se laisse pas décourager. Jamie a beau faire pour le repousser, il la provoque.

C’est comme une danse, c’est terriblement sensuel, Mateo ne fait pas dans la poésie, il est très / trop franc et n’a pas de filtre.

Et lorsque toute cette tension est sur le point d’exploser, au cas où ils se promettent de ne pas tomber amoureux, que tout ceci sera une relation exclusive, certes, mais une simple distraction… et ils y croient…

Mais ils ne pourront pas s’empêcher de ressentir ce qu’ils s’étaient interdit de ressentir.

Les personnages sont crédibles, on découvre le passé tragique de Mateo, on ressent le déchirement de Jamie qui sent bien vite que Mateo a le pouvoir de la détruire, et que cela est plus qu’une éventualité, puisqu’une distraction n’est que passagère, à plus ou moins long terme.

Et Mateo, pourtant convaincu que le moment venu chacun partira de son côté sans rancune, se comporte pourtant comme un homme amoureux. Il est attentionné, protecteur, possessif, jaloux et sa « distraction » occupe toutes ses pensées.

J’ai dévoré ce livre en deux jours, et j’aurais même souhaité qu’il soit plus long : je n’étais pas prête à quitter ces personnages.

Emily Snow a vraiment un don pour écrire de la romance adulte sans mièvreries, et transmettre de belles émotions.

Un auteur à recommander absolument.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Passion suprême" est sorti 2019-05-01T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 01 Mai

Date de sortie

Passion suprême

  • France : 2019-05-01 - Poche (Français)

Activité récente

Shawi l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-16T21:56:10+02:00

Les chiffres

Lecteurs 22
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 7.86 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Distraction - Allemand

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode