Livres
605 697
Membres
696 144

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Passions en Écosse, Tome 1 : Le Laird de l'île de Mull



Description ajoutée par Ju_Books 2019-07-21T17:53:24+02:00

Résumé

1522. Orpheline, Ava Sutton a été élevée par le comte de Somerset. À la mort de son bienfaiteur, humiliée par le nouveau comte, elle décide de fuir avec celle qu'elle considère comme sa sœur, Grace, promise à un chef de clan écossais. Direction l'île de Mull où règne le terrible Torquil MacLean. Comme Grace est terrifiée à l'idée d'épouser un barbare, elles décident d’échanger leurs rôles. L'intrépide Ava devient lady Somerset ! À leur arrivée, c'est la déconvenue : Torquil refuse le mariage. Il est pourtant leur seul espoir. Acculée, Ava va tout mettre en œuvre pour séduire celui que l'on surnomme la « Bête d'Aros ».

Afficher en entier

Classement en biblio - 143 lecteurs

extrait

- Si je dois prendre une épouse, ce devra être une femme qui ne périra pas le premier hiver venu et ne se cachera pas sous son lit si des troupes viennent assiéger le château.

- Je suis connue pour ma résistance et mon endurance à la maladie, assura-t-elle en entremêlant ses longs doigts fins dans ses jupons. On dit aussi que je n'ai peur de rien, et jamais je ne me suis cachée sous un lit.

Une idée se forma soudain dans l'esprit de Tor. Cette petite effrontée s'imaginait en position de force avec ses maudites troupes anglaises positionnées sur la cote. Le tout était de l'amener à vouloir elle-même briser ses fiançailles. Et le meilleur moyen d'effrayer une vierge - même une vierge effrontée - était de lui donner un aperçu des plus crus du devoir conjugal.

- Et pour ce qui est de la passion, lass ?

Il se pencha à son oreille pour préciser :

- Serez-vous aussi enthousiaste et vaillante entre mes draps ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Angleterre, début du XVIe siècle : Ava est une orpheline qui fut recueillie encore bébé par un comte et sa femme, parents d’une petite Grace. Les deux jeunes filles sont devenues les meilleures amies du monde, même si elles sont très différentes : Grace est timide et facilement effrayée tandis qu’Ava est plus directe et sûre d’elle.

Lors de l’agonie du comte arrive son fils d’un premier mariage, Vincent, pour prendre la succession. Ce dernier, homme brutal, a plusieurs fois tenté d’abuser d’Ava et a menacé de faire de même avec sa demi-sœur Grace. Mais le père, avant de mourir, avait négocié le mariage de sa fille Grace avec un laird écossais, Torquil, dans une perspective d’alliance. Pour les deux jeunes femmes, c’est l’occasion d’échapper à Vincent.

Grace est de nature effrayée, et elle panique quand elle apprend que Torquil, appelé Tor, est aussi surnommé « la bête d’Aros ». Ava propose à Grace de prendre sa place : Ava se ferait passer pour Grace, et Grace pour Ava, avec un échange d’identité en chemin vers l’Écosse. D’après Ava, elles trouveront bien un moyen de s’enfuir ensuite et de se cacher ailleurs en Écosse pour échapper à son demi-frère Vincent.

Mais arrivée sur l’île, quand Ava se présente, Tor refuse d’épouser une Anglaise et leur demande de rentrer chez elles, rejetant le mariage négocié par son propre père récemment décédé. Ava et Grace sont coincées, et Ava tente de séduire Tor tout en lui cachant sa véritable identité. Or, le seul intérêt du mariage pour Tor serait de s’allier avec l’aristocratie anglaise, à une époque tendue où le roi Henry tente d’envahir chaque île d’Écosse, et seule la protection de ses gens anime le laird. Son sens du devoir l’amène à ne penser qu’à eux.

Cette romance se lit facilement grâce à une plume alerte et des dialogues entre les deux héros qui ressemblent parfois à des joutes verbales.

Malgré tout, je ne suis jamais complètement entrée dans l’histoire. Certains éléments du scénario semblent un peu forcés, notamment les décisions d’Ava, et le fait qu’elle ne s’enfuit jamais ailleurs en Écosse avec Grace malgré le plan initial, et donc elle s’enfonce dans le mensonge en se faisait passer pour une noble anglaise. Ensuite, l’histoire réserve peu de surprises.

Les personnages sont intéressants, en soi, mais je les ai trouvés un peu éloignés de ce qu’on s’imagine du XVIe. Ava est bien effrontée, et Tor, censé être un guerrier endurci, joue dès le départ le séducteur alors que c’est contradictoire avec ses décisions.

Entre le scénario peu convaincant et les personnages pas cohérents avec l’histoire, on lit sans vraiment se passionner ni vraiment y croire.

Si vous aimez l’Écosse, la nature, les îles fouettées par le vent et les vieux châteaux, cette histoire peut vous plaire. Sinon, eh bien, disons qu’elle se lit mais il ne faut pas en attendre plus qu’une romance ordinaire dans un cadre écossais.

Afficher en entier
Argent

https://my-bo0ks.over-blog.com/2022/04/passions-en-ecosse-tome-1-le-laird-de-l-ile-de-mull-heather-mccollum.html

Me voilà partie au XVIe siècle entre l'Angleterre et l'Ecosse. Grace Ellington est promise à un clan Ecossais pour maintenir la paix fragile qui existe entre eux. Mais ce futur mariage est avant tout une porte de sortie pour Lady Grace et Ava, son amie et sœur de cœur. Alors que les deux jeunes femmes tentent de fuir le demi-frère de Grace désormais nouveau comte et aussi violent que cruel, c'est Ava qui va se présenter comme Lady Somerset pour protéger Grace. Mais une fois là-bas, Torquil MacLean refuse ce mariage. Ava va devoir tout faire pour leur sécurité à toutes les deux, quitte à séduire celui que l'on nomme « Bête d'Aros » pour ne pas retourner en Angleterre et subir ce que le nouveau comte à prévu.

Le Laird de l'île de Mull propose une romance comme je les aime, avec des schémas que j'affectionne particulièrement en romance. Le mariage arrangé, qui amène les personnages à se vouer une petite "guerre" ce qui veut dire une sorte d'ennemies-to-lovers mais aussi l'échange d'identité entre les deux jeunes femmes et donc un bouleversement inévitable à un moment donné. Pour ne rien gâcher, l'histoire se déroule en Ecosse ! Autant dire que le décor est aux petits oignons.

Ava est une héroïne vraiment top. J'ai aimé son caractère dès les premières pages. Orpheline, élevée par la mère de Grace, elle n'en n'oublie pas d'où elle vient. Si elle se montre aussi discrète que possible face au frère de Grace, c'est avant tout pour ne pas s'attirer plus d'ennuies. Car elle sait que celui-ci n'a aucun scrupules à se montrer violent et abusif. Alors quand elle a l'opportunité de se protéger mais aussi Grace, elle n'hésite pas une seconde. Quitter à soumettre l'idée d'une alliance entre un chef de clan Ecossais et Grace, sa sœur de cœur pour pouvoir fuir. Pourtant, une fois face à ce futur époux, elle ne compte pas s'aplatir et se montrer comme Grace. Au contraire, elle est bien décidée à lui tenir tête et le séduire pour obtenir leur sécurité au sein du clan. J'ai donc tout naturellement aimé son courage, sa détermination et son côté tête brûlée. Pour autant, le mensonge dans lequel elle s'est lancée en se faisant passer pour Grace la ronge de l'intérieur. Et j'ai apprécié le fait que l'autrice nous montre l'étendue de cette culpabilité sur Ava. Au fil des pages et surtout, des relations qu'elle noue avec les autres, on sent cette retenue et le mal-être qu'elle ressent à mentir et notamment à Tor.

Tor quant à lui n'est pas totalement le cliché du Laird Ecossais. Certes, sa position et son rôle au sein du clan est bien présente mais je l'ai trouvé un peu différent du rustre auquel on peut s'attendre. Sa famille, notamment sa mère mais aussi son passé, font de lui un personnage bien plus profond. Il a une certaine fragilité qui est "rafraichissante" à découvrir. Il est bien décidé à ne pas se marier et fait preuve de beaucoup de respect vis-à-vis de sa "fiancée". J'ai aimé cette facette de sa personnalité mais aussi sa droiture. Il n'en est pas moins intéressant ou charmeur.

La relation entre les deux débute comme on s'y attend. Avec des joutes verbales drôles, piquantes et franchement prenantes. L'étincelle entre ces deux-là est bien présente et c'est à celui qui piégera l'autre en premier. J'ai aimé l'évolution de leur relation, d'abord fondée sur un arrangement, puis sur une confiance qui s'installe pour finir par être brutalement interrompue par le mensonge d'Ava et Grace. Des rebondissements qui viennent causer quelques tumultes dans cette romance. Au final, je l'ai trouvé très belle et bien amenée.

Comme toute bonne romance, on connaît l'issue de l'histoire mais j'avoue avoir apprécier les rebondissements tout comme les révélations auxquelles je ne m'attendais pas. L'autrice arrive à nous surprendre quand on s'y attend le moins et clôture d'une belle manière son histoire. Je me suis prise d'affection pour le couple Tor/Ava mais aussi pour les personnages secondaires que j'ai hâte de découvrir davantage dans les prochains tomes.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture avec Le Laird de l'île de Mull. La romance est basée sur des schémas que j'adore et les pages défilent toutes seules. Les personnages sont attachants et ne manquent pas de mordant, je n'en demande pas plus en romance historique. J'ai été pleinement satisfaite de l'histoire d'Ava et Tor que j'ai trouvé à la fois drôle, mignonne et sexy.

Afficher en entier
Or

Un premier tome sympathique quoi qu'un peu court et donc manquant de profondeur. Tout se déroule peut-être trop vite. Mais j'ai eu plaisir à découvrir l'histoire d'Ava et Tor, même si l'enjeu du mensonge est un peu frustrant. L'héroïne est courageuse, le héros est attachant. Entre amour, amitié et drame, l'histoire se lit avec plaisir. Seul bémol, quelques coquilles de transcription.

Afficher en entier
Argent

Soyons clair sur le déroulé de l'histoire rien de neuf (en même temps pour de l'historique le vieux est plus logique

Afficher en entier
Bronze

Un bon tome avec des personnages attachants mais il m'a manqué le petit plus pour rendre le livre au top. L'histoire est bien menée, l'intrigue nous tient jusqu'au bout

Afficher en entier
Or

Belle histoire que j’ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Argent

Grâce et Ava, doivent quitte l’Angleterre au plus vite, iIl n’y a pas de temps à perdre, leur père se meurt, et avec lui leur sentiment de protection dans le domaine familial. La proposition de mariage arrangé de l’une d’entre promises à un chef de clan écossais que l’on surnomme la « Bête d’Aros », tombe à pic. Elles foncent tête baissée vers l’Écosse, c’est le seul moyen qu’elles ont trouvé pour échapper au tortionnaire de l’une et demi-frère de l’autre. Elles savent ce qu’elles quittent, sans savoir ce qu’elles vont trouver… C’est dire leur motivation !

Après un long voyage, elles arrivent tant bien que mal sur l’île de Mull. Ce qui est loin de ravir leur comité d’accueil, qui s’empresse de les inviter à retourner d’où elles viennent : le chef de clan, celui avec lequel le comte de Somerset a passé l’accord du mariage est mort. Torquil, son fils, refuse ce mariage arrangé par son père sans son accord (hahaha). Évidemment, Grâce et Ava ne peuvent se contenter de cette réponse, elles ne sont pas en mesure de retourner chez elles ! Ainsi, elles mettent en place une stratégie de séduction avec notamment un changement d’identité. Torquil ne veut pas d’un mariage arrangé, il va donc falloir le convaincre !

Au-delà de la conquête amoureuse (passionnante en raison du passé des personnages et de leurs batailles individuelles), on attend qu’une seule chose : le moment où les stratagèmes et les mensonges explosent à la figure nos héroïnes ! J’étais à la fois impatiente que ça arrive et en même temps plein d’appréhension à l’idée que ce soit bâclé... et en fait, c’est amené avec intelligence et ça entraîne une nouvelle dynamique : c’est top !

Verdict : j’ai adoré !

Afficher en entier
Or

Un très bon moment, beaucoup de passion, une romance comme je les aime!

Afficher en entier
Or

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. L’histoire est prenante, le lecteur ne s’ennuie pas. Tous les personnages sont très attachants.

J’ai adoré le personnage d’Ava, sa personnalité, son caractère et son sens de la répartie. Elle n’hésite pas à répondre à Tor ce qui donne des joutes verbales très humoristiques. J’aurais même aimé en avoir un peu plus. Tor quand à lui, c’est un beau highlander dans toutes sa splendeur ; je l’ai juste trouvé un peu intolérant face au mensonge d’Ava qui finalement ne fait que le nécessaire pour survivre et sauver Grace.

J’ai beaucoup aimé le style de cet auteur, c’est donc avec beaucoup plaisir que je vais poursuivre ma lecture de cette série surtout que le prochain tome est consacré à Cullen, le charmeur…

Afficher en entier
Argent

Ava et Grace fuient l'Angleterre et le frère de Grace. Le cerveau du duo, Ava, a réussi à convaincre le père de Grace de marier cette dernière à une relation d'affaire écossaise avant de mourir ...

Le ton et les personnages sont attachants et on ne s'ennui pas. L'aventure écossaise commence bien avant d'arriver dans l'antre de la Bête d'Aros !

A lire !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Passions en Écosse, Tome 1 : Le Laird de l'île de Mull" est sorti 2022-03-02T22:24:12+01:00 en version poche
background Layer 1 02 Mars

Date de sortie

Passions en Écosse, Tome 1 : Le Laird de l'île de Mull

  • France : 2022-03-02 - Poche (Français)

Activité récente

babylou l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-19T16:59:23+02:00
Maya_99 l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-29T00:29:29+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 143
Commentaires 26
extraits 57
Evaluations 61
Note globale 7.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode