Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de patoutouch : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Sexe avec l'homme-koala et l'homme-chat Sexe avec l'homme-koala et l'homme-chat
Kitty Clarkson   
-Tu mouilles… lui dit-il.

-Oui, Enzo… Je mouille pour toi…

L’homme-koala commença à masser les lèvres du sexe de Sylvie, puis son clitoris, et la jeune française sentit des décharges électriques se propager dans tout son corps… Finalement, il la poussa doucement vers une botte de paille qui se trouvait dans l’enclos, et il retira d’un seul coup le jean de Sylvie. D’un doigt, il écarta alors un pan de sa petite culotte blanche…

-J’ai envie de te goûter, Sylvie. C’est ma façon de te remercier de t’être toujours si bien occupée de moi.

Il avança son beau visage bronzé vers la chatte de Sylvie, puis il déposa des baisers torrides sur son sexe frémissant. La jeune femme gémit doucement tant les lèvres de l’homme-koala lui donnaient du plaisir…

Et puis soudain, elle sentit sa langue douce et chaude se poser sur son clitoris… Il commença à lécher son tendre bourgeon comme s’il s’agissait d’une feuille d’eucalyptus, envoyant Sylvie au septième ciel…

POUR ADULTES

par letty85
Laurelenn Laurelenn
Gala De Spax   
j'ai adore ce livre
l'histoire est original et le style d'écriture génial.
l'histoire est passionnante [spoiler]même si la fin est déroutante[/spoiler]
Baisée par le loup-garou Baisée par le loup-garou
Kitty Clarkson   
Bien écrit mais je ne peux pas dire que je me soit attaché au personnage. Manque un peu de d'histoire qui pourrait la rendre meilleur.
Sexe avec l'homme-chat Sexe avec l'homme-chat
Kitty Clarkson   
moi j'aime les chats mais celui-là si je l'avais trouvé je l'aurais adopté est enfermé

par Mine1205
Merry Gentry, Tome 1 : Le Baiser des Ombres Merry Gentry, Tome 1 : Le Baiser des Ombres
Laurell K. Hamilton   
un livre absolument fabuleux, a lire pour les fans d'anita blake et a éviter si les scènes trop hot vous ennui dans un livre. Ne pas oublier qui est l'auteur, rien de bien étonnant pour son style. Une histoire tres original qui n'a rien a voir avec anita mais qui est tout aussi interressante.

par Aelis
Phaenix, tome 1 : Les Cendres de l'oubli Phaenix, tome 1 : Les Cendres de l'oubli
Carina Rozenfeld   
http://wandering-world.skyrock.com/3106475547-Phoenix-Tome-1-Les-Cendres-De-L-oubli.html

Ouaw. Ouaw ouaw ouaw ouaw ouaw. Je suis juste incapable de dire autre chose, là tout de suite. Quel roman ! Mais quel roman ! Phænix est un ouvrage ardent, saisissant, intense, palpitant, et diablement obsédant ! Je peux vous assurer que ce livre est un coup de coeur. Un énorme coup de coeur, même. Cela faisait des mois que je n'avais pas pensé à un roman de cette façon. Il me hantait littéralement. A table, avec des amis, en famille, les personnages et l'intrigue de Phænix me poursuivaient partout ! J'ai vécu tellement de merveilleuses choses durant cette lecture que toutes les coucher à l'écrit risque d'être une expérience compliquée !
Dès le départ, en pénétrant dans l'univers du roman, j'ai senti que le coup de coeur n'allait pas être très long à venir. On pénètre dans un monde enchanteur et envoûtant. Carina Rozenfeld possède réellement un don avec les mots. Chaque description est solaire, fascinante et ultra visuelle. On ne peine vraiment pas à plonger dans chaque paysage, chaque situation et chaque lieu où l'auteure a voulu nous embarquer. Dès que je mettais à lire, la réalité autour de moi disparaissait. Le monde fantastique de Phænix effaçait le temps autour de moi. Je me suis retrouvé à de très nombreuses reprises sur un nuage de coton, engourdi, comme lorsqu'on se réveille après une longue nuit. Cette merveilleuse lecture m'a permis une évasion totale, rare et vraiment, vraiment, addictive. Impossible de ne lire que des bribes du livre. Dès qu'on plonge dans l'intrigue, les pages sont comme animées d'une vie propre, et elles se mettent à défiler avec frénésie entre nos doigts.
Évidemment, cette histoire d'amour que j'ai vécu avec le roman a pu voir le jour grâce, avant tout, aux personnages que renferme l'histoire. Anaïa m'a totalement fait craquer. Pour commencer, j'adore son prénom ! Sincèrement, je le trouve magnifique ! Puis c'est juste un protagoniste fabuleux. Mature, déterminée, sûre d'elle, aimante, passionnée et toujours pleine de surprises, elle m'a complètement fait fondre. Ses petites manies m'ont permis de complètement m'identifier à elle. Sa timidité maladive en public, le fait qu'elle pince sa paille avec ses dents ou encore sa façon de s'exprimer m'ont vraiment fait penser à moi. Oui bon ok, elle boit du Coca-Cola et non pas de l'Ice-Tea, mais on ne va pas lui en vouloir ( ni à Carina qui, elle non plus, ne supporte pas cette boisson ! Si si, je vous assure, c'est elle-même qui me l'a dit ! ). Anaïa est douce, tendre, innocente. Elle m'a profondément touché. Je crois que l'auteure a su décrire à merveille mon style de fille. Merci madame Rozenfeld. Voilà que je tombe à mon tour amoureux d'un être chimérique. Mais quel être ! Haaaaaaaaa, Anaïa, je t'aime !
Le gros plus de ce roman réside aussi dans les protagonistes masculins qui s'y cachent. Nous avons Enry, le garçon touchant, drôle, et qui ne prend rien au sérieux. Puis nous avons Eidan ( j'adore ce prénom aussi ), personne à la fois torturée, mélancolique et mystérieuse. Ces deux caractères apportent une réelle richesse au roman. On confronte toujours leurs dualités, en passant par une multitude de sensations. De plus, Eidan et Enry vont véritablement en faire voir de toutes les couleurs à Anaïa qui va, elle, mener sa propre route. Hors de question de se laisser poser des bâtons dans les roues par des jeunes hommes. Ce triangle amoureux ( qui, au fond, n'en est pas vraiment un ) m'a conquis et subjugué ! Les moments durant lesquels Anaïa se retrouvait seule avec l'un ou l'autre de ces héros étaient exceptionnels ! Quel bonheur !
L'élément qui m'a rendu complètement accro à Phænix ( parce que, oui, j'en suis véritablement devenu drogué et dépendant ) est le fait que Carina Rozenfeld ait inséré des dizaines de musiques dans son chef-d'œuvre. En effet, ce roman est ultra moderne ! Facebook, Apple et chansons récentes y sont monnaie courante ! Et grâce à chaque chanson que l'auteure a choisi d'intégrer à son histoire, ma fascination pour cette dernière n'en a été que plus forte. Seigneur !!! Je n'avais pas vibré pour un roman de cette façon depuis des siècles ! Les scènes musicales sont énormément tactiles, charnelles, et font parti des moments les plus intenses que j'ai jamais vécu. J'étais véritablement en transe, absorbé entièrement par chaque page, chaque ligne, chaque mot. Franchement, j'attendais d'éprouver cela depuis tellement longtemps ! C'était... C'était si unique ! Ajouter à cela un climat troublant, noir, inquiétant et terriblement tentant à la fois, grisant et exaltant, et vous caressez à peine mes impressions. Il faut lire Phænix pour éprouver autant de plaisir. Quelle lecture !
Nous rencontrons également d'autres personnages, tels que Garance, Yvan et Vincent, qui apportent un vrai plus à l'intrigue. Garance m'a énormément plu ! Drôle, pragmatique et indépendante, son rôle dans l'histoire est très important, puisqu'elle va servir de point de repère à sa meilleure amie, Anaïa. De plus, le contexte dans lequel nous sommes plongés est dévastateur. Le sud de la France, sa beauté, l'été qui perdure, les fleurs, les oiseaux, le soleil... Tout cela était vraiment magique à découvrir. Surtout qu'arrivée à la moitié du livre, l'atmosphère n'est plus du tout aussi charmante. Elle devient épaisse, ténébreuse, sibylline, obscure, et pourtant tellement, tellement passionnante et addictive.
Les rebondissements sont juste à couper le souffle ! Les découvertes que va faire Anaïa à son sujet et à celui de ses amis m'ont juste laissé bouché bée. Les surprises sont saisissantes, et elles nous poussent à lâcher le roman et à souffler quelques instants avant de pouvoir replonger dans cet univers extraordinaire. Et, surtout, je connais désormais la vraie signification de cet étrange "æ" ! La clé du roman ! Je comprends maintenant pourquoi l'auteure tenait tant à l'écrire "æ" et non pas "ae". Les lettres doivent être unies. Tout est lié. Littéralement.
On erre donc au beau milieu d'un récit émouvant, transcendant et véritablement enivrant. Enivrant... Voilà le mot qui colle parfaitement au roman. Il nous possède. Nous enivre. La conclusion du livre m'a complètement achevé, et je suis terriblement impatience d'avoir la suite des aventures d'Anaïa entre les mains. En refermant Phænix, on se trouve dans un état inquiétant et étrangement agréable, comme perdus sur une plage de cendres. Tout est froid et insipide. On en redemande. On en veut encore. Plus, plus, plus.
Phænix est donc un magnifique roman et un coup de coeur. C'est un ouvrage ardent, qui nous consume et nous brûle de passion. L'ambiance est captivante, les protagonistes touchants au possible et gorgés de magnificence, et l'intrigue est juste époustouflante. Tout, à mes yeux, est parfait. J'ai été saisi par tous les éléments de l'intrigue. Une lecture dévastatrice, marquante et incandescente, tel un brasier enivrant, que je vous conseille fortement de découvrir.

par Jordan
La ronde des saisons, Tome 3 : Un diable en hiver La ronde des saisons, Tome 3 : Un diable en hiver
Lisa Kleypas   
J'ai complètement plongé dans ce récit que j'ai dévoré en une seule journée. Ce troisième tome met en avant la fragile et timide Evangeline et le dévergondé Lord Saint Vincent...
Deux personnalités qui n'auraient jamais dû être associées, et pourtant !
J'ai trouvé ce couple passionnant, les décisions de notre rouquine vraiment épatantes et les réactions de Sébastian hautement romantique même s'il en est défendu corps et âme.
Il y a eu des situations amusantes, tendres, burlesques et aussi de nombreuses scènes d'une sensualité à donner le chaud aux joues !

Bravo à Lisa Kleypas pour ce roman haut en couleurs, le meilleur de la série pour moi jusque là. Je lis le dernier dès maintenant !

par Christy
Les cœurs brisés, Tome 2 : Les Invisibles Les cœurs brisés, Tome 2 : Les Invisibles
Amelia Kahaney   
Ma lecture du premier tome avait été agréable et je peux dire que ce final tient toutes ses promesses. Je ne regrette pas d'avoir tenté l'aventure et d'avoir fait la connaissance d'Anthem.
Le rythme est soutenu, les rebondissements se multiplient et l’auteure ne ménage pas son héroïne. Avec l’arrivée des Invisibles, ce tome est plus sombre, plus dur. La mort est partout !
Ce deuxième tome est parsemé de flash-back qui vont nous amener doucement à la grande révélation !! L'heure de vérité a sonné ...
En résumé, un tome à la hauteur du premier. Préparez-vous à une lecture intense qui vous fera espérer, rêver mais qui vous apportera aussi son lot de tristesse. Un chose est sûre c'est qu'on a ni le temps de souffler, ni le temps de se poser.

par coco69
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Avant la sortie...
"- Plus que 1 journée avant la sortie maman !!! Prépare le porte monnaie !
- Oui je sais..."

Le jour de la sortie...
"- Ça y est ! Je l'ai ! Je l'ai !
- Ouais.. Tu le liras pas trop vite un ? Le portefeuille arrive plus à te suivre.
- Ouais t'inquiète maman"

Arrivé à la fin du livre...
"- Je veux la suite ! Je veux la suite ! (En pleure)
- Bah t'as encore le temps d'attendre ! Heureusement pour moi et mon portefeuille."

-------------------------------------------------------------------

Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
Rebecca Kean, Tome 3 : Potion Macabre Rebecca Kean, Tome 3 : Potion Macabre
Cassandra O'donnell   
Coup de coeur indéniable pour cette série !
Dans ce tome 3 nous retrouvons Rebecca aux prises avec " un problème " - doux euphémisme - concernant les potionneuses.
Un des éléments que j'apprécie le plus, est la justesse des dialogues, directs avec une répartie où l'ironie et les sarcasmes sont maîtres.
C'est dans un rythme effréné que l'auteur nous livre ce troisième opus, nous distillant quelques révélations au passage sur notre Vikaris.
Les démons et potionneuses sont mis à l'honneur dans ce tome, nous faisant un peu regretter notre Magister - Raphael - dont la présence nous fait défaut.
Ce livre réveille un tas d'interrogations, tant sur Rebecca que sur Raphael; quant au dernier chapitre, l'auteur nous laisse dans une attente et un suspense insupportable, nous condamnant des mois jusqu'à la sortie du prochain tome.
BRAVO ! Bien que sensiblement différent des autres, mon addictivité n'a en rien diminué.
Je renouvelle ma confiance en cette série qui conserve une identité et une originalité, chose qui commence à se faire rare sur le marché.

par ccmars