Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de paulettethecat : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cycle de Drenaï : Waylander Le Cycle de Drenaï : Waylander
David Gemmell   
Encore un livre que je regrette de n'avoir pas lu plus tôt ! (Décidément...) Contrairement aux histoires de fantasy classiques qui narrent la quête d'un homme ou d'un adolescent, devenu héro presque malgré lui, le personnage de Gemmell, Waylander est l'image même du anti-héro ! Sarcastique, acerbe, asocial, il n'aime personne et le monde le lui rend bien !
De plus, ce anti-héro est même un assassin. Ancien fermier reconverti à la mort de sa femme et de ses enfants, Dakeyras devient finalement Waylander l'Assassin, le Voleur d'Ames, acceptant de tuer n'importe qui contre de l'argent !

Le fait que ce héro malgré lui soit un assassin à la réplique cinglante donne un tout autre goût à l'histoire et nous change vraiment de ce genre de héro un peu stéréotypé que l'on peut retrouver dans les histoires de fantasy.

Dès les premières pages, Gemmell nous entraine dans un univers sombre, où la guerre fait rage. Un univers impitoyable de meutres et de barbarie, décrit d'une manière telle que l'on s'imagine parfaitement le décors. C'est au milieu de ce chaos que Waylander vit, ou plutôt survit, échappant à ses ennemis pour en fuir d'autres. Le style imagé de l'auteur fait que l'on plonge dans l'histoire si bien qu'on a l'impression de vivre les aventures en même temps que les personnages.

La plume de Gemmell est fluide et très agréable à lire. Les scènes sont détaillées de façon à ce que l'on puisse la visionner en même temps qu'on la lit, mais sans plomber le livre. On reconnait son style d'écriture par le vocabulaire qu'il emploi. C'est du lourd ! Il a pas peur des mots et cela se vérifie dans le langage parfois cru qu'il utilise !
J'ai aussi aimé la façon dont il a construit son histoire, les retournements de situation à la dernière minutes. A chaque instant, on pense qu'il va se passer telle chose et finalement, il s'en passe une autre. Un personnage apparaît, mais jamais celui auquel on s'attend !

Pour conclure, je dirais que j'ai passé vraiment un très bon moment à lire cette histoire ! Vraiment un très bon livre !!

par Fantasyae
Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges Angelfall, Tome 2 : Le Règne des anges
Susan Ee   
U-n-e t-u-e-r-i-e ! Je vous jure!
Au début j'étais un peu frustrée de l'absence de Raffe pendant les 3/4 du livre, mais au final, Penryn est tellement attachante, forte et indépendante (encore plus que dans le T1) qu'elle comble parfaitement cette absence!
Bon, mon personnage préféré reste quand Pooky Bear sans hésiter (même si j'ai un petit faible pour les jumeaux qui sont quand même bien trippants)
L'évolution de Paige est vraiment très intéressante (quoique carrément flippante), et j'ai hâte d'en savoir plus dans le prochain tome.
Bref, une histoire bien ficelée, rien ne se passe comme prévu, et ça j'adore!
J'attends la suite avec impatience maintenant.. N'hésitez surtout pas à lire ce livre en tout cas!


par woop15
Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire
Anne Bishop   
Ayant lu la trilogie des joyaux noirs, j'attendais beaucoup de Lettres écarlates, et je dois dire que j'ai été emballée dès les premières pages !! J'ai adoré l'univers, les personnages. Impossible après ça d'attendre des mois pour découvrir la suite des aventures de Meg, Simon, Vlad, Blair, Nathan et les autres!!
J'ai donc lu en anglais ce tome 2, totalement accessible même sans être bilingue..
Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'aime vraiment l'originalité de cette série par rapport aux publications bit-lit de ces dernières années, qui sont de plus en plus calquées les unes sur les autres.
Ce qui me plaît particulièrement ici encore, ce sont les "Autres", créatures magiques, métamorphes, sanguinatis, élémentalistes et autres que l'auteur a créées. Pas de vision romantique et idéalisée, les créatures sauvages restent sauvages et ne sont pas de gentils toutous domestiqués.
L'action est au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue débute avec des attaques sur les Corbeaux, attaques liées à l'apparition de drogues, ce qui déclenche un conflit énorme entre les humains et les Autres.
Meg a gagné la confiance des Autres, se construit une vie parmi eux, mais elle reste par certains cotés comme une enfant, ayant vécue enfermée pendant toute sa vie. J'adore sa relation avec les Autres et surtout avec Simon. (que j'adore !!!!)
Les interactions entre les différents protagonistes sont d'ailleurs la force de ce livre. Les Autres/Meg, les Autres/les policiers humains (Monty, Burke...), les humains du courtyard/Meg , les humains du courtyard/les Autres. Bref, des personnages vraiment riches et passionnants dont les relations font toute l'originalité et la richesse de ce livre. Arroooo !!!


par Migabo
Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

par Althea
La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman La Meute du Phénix, Tome 1 : Trey Coleman
Suzanne Wright   
http://gardiennedeslivres.eklablog.com/la-meute-du-phoenix-tome-1-de-suzanne-wright-a100368615

Comment dire ? Je balance entre « j’ai aimé » et « je n’ai pas aimé » (en fait non, il y a plus de "j'ai pas aimé). Au premier coup d’œil, comme souvent, c’est la couverture qui m’a attirée, le résumé me paraissait prometteur même si le scénario n’avait rien d’innovant. Parfois, l’écriture, les personnages permettent de contourner le problème d’une histoire au fil directeur peu captivant, et c’est vrai que Taryn, l’héroïne de ce premier opus est détonante, sa répartie incisive et diabolique m’a fait rire. Le fait que son âme sœur soit décédée lorsqu’il était enfant la rendait un peu plus intéressante. Mais ça s’arrête là pour les points positifs.
Le scénario, pour revenir dessus, n’a rien d’exceptionnel ni de captivant pour moi : nous sommes dans un monde où l’existence des loups-garous est connue de tous. Les humains sont exclus des problèmes internes aux meutes, dont le but essentiel est de protéger leur territoire, en gagner en formant des alliances, protéger la meute. Et c’est à peu près tout. Bon, il faut aussi y ajouter le concept des âmes sœurs, du déjà vu dans les séries du genre, qui avait pourtant de quoi séduire. L’idée étant que chaque loup a une seule et unique âme sœur qui lui est destinée, quelque part. Des âmes sœurs qu’un lien unique relie entre elles. Alors voilà, sans surprises (parce qu’on reste dans de la romance), le but de chaque loup est aussi, de retrouver son âme sœur ! (pas captivant mais bon... avec une bonne histoire de fond ça passe... mais dans ce cas, il y en a pas vraiment).

Et Taryn a perdu Joe, son ami d’enfance qui était son âme sœur, dans un accident de voiture qui a également coûté la vie de sa mère, ce qui l’a anéantie. Une perte qu’elle ressent encore, une détresse qui je trouve, à été très mal exploitée, à l’exception de cette torpeur, cet état second dans lequel se plonge Taryn le jour de l’anniversaire de sa mort. Taryn est aussi une guérisseuse, et elle est latente, ce qui fait qu’elle ne parvient pas à faire sortir sa louve. Elle est aussi une dominante et n’a pas (du tout) la langue dans sa poche. Oui, ça fait beaucoup pour une seule personne.

Le point noir de l’histoire, c’est la surdose de sexe d'une vulgarité dont j'aurais aimé me passer, qui efface totalement l'histoire de fond, certes c'est nécessaire quand on parle d’une série « romance » mais tout de même, étant donné qu’ils se sautent dessus un chapitre sur deux, on pourrait facilement croire que le but premier de l’histoire (vite expédiée au final, cette histoire de fond présentée dans le synopsis) est de nous montrer tout ce que Trey est capable de faire au pieu.

En fait, je pense que c'est vraiment le but de l'histoire, car le reste est très peu expliqué, mal exploité et vite expédié, ce qui fait qu'à part le sexe, on ne retient pas grand chose, ce qui lasse très vite...

Ça ne m’aurait pas dérangée si je n’avais pas eut l’impression très nette de lire soudainement un de ces livres SM forts mal écrits (et pourtant à la mode) : le langage est vulgaire (parler crûment d’accord, mais il y a des limites), et surtout extrêmement (vraiment extrêmement) répétitif. Trey parle beaucoup pendant l’acte, mais toujours pour déblatérer les mêmes choses, il m’a saoulée à vouloir toujours être sûr de sa puissance, de sa domination sur Taryn. Il n’y a pas un chapitre où il ne lui demande pas « A qui est-ce que tu appartiens ? Je veux te l’entendre dire… » Et Taryn, gare à tes fesses si tu ne lui réponds pas (bien que Trey préfère, le terme de « cul ») ou encore "Dis-moi que tu aimes ça... tu aimes quand je te baise ?" (oui, c'est continuellement ça en en ces termes). En gros c’est constamment du : « C’est qui le plus beau ? Le plus fort ? Le plus viril ? La bête de sexe ? C’est moi…Et surtout, je veux te l’entendre dire, et dès que je te le demande si possible. » Si au passage, Taryn pouvait aussi admettre qu’elle « aime se faire baiser » par lui et en même temps accepter tout ce qu’elle lui demande (si possible à quatre pattes) sans protester, car c’est ce que veut (surtout) Trey (et qu’il obtient toujours car il n’hésite pas à asseoir sa domination). Oh, et comment ne pas noter le petit nom que Trey lui donne : "ma petite chienne" (qui aime se faire baiser) (so romantic !). Et au passage on insiste bien sur le fait que lui, ce qui adorerait, c'est la sodomiser... ce qu'elle ne veut pas... mais rassurons-nous, il va finir par l'y obliger (et elle va même être consentante, donc de quoi elle se plaint, je vous le demande ?).
Si c'est ce genre de comportements (et de vocabulaire) que les gens trouvent "romantiques" de nos jours. Alors on a pas la même notion de "romance", et je trouve ça inquiétant, en fait... mais passons...
En bref, je ne suis absolument pas fan de Trey… dommage parce que sa fixette sur le rapport dominant/dominé mise de côté, d’autres aspects du personnage aurait – tout comme pour Taryn – mérités d’être exploités.

Pour être honnête, je pense que j’aurais pleinement apprécié cette histoire, si Trey avait arrêté de parlé. Et qu'il y avait une intrigue de fond suffisamment intéressante pour tenir en haleine.
J’ai un avis très négatif sur cette série, certains personnages m’ont plu mais avec le recul, il y a plus de points négatifs pour moi. Je suis déçue donc… par l’image donnée par le personnage de Trey qui gâche le tout (J'espère que ce n'est pas l'esprit général de la série), alors que j’ai aussi beaucoup ri en compagnie de Taryn et de sa cinglante répartie (ses échanges avec la grand-mère de Trey valent leurs pesant d’or !) même si à la longue, c'est plus que bof (et là encore, très répétitif).

En lisant la Meute du Phoenix, j'avais l'impression que la meute était en fait piégée dans une boucle sans fin : toutes les journées sont les mêmes ! J’ai beaucoup aimé le début, ça partait plutôt bien (en excluant le langage de Trey) mais je me suis vite ennuyée ! J'ai très souvent levé les yeux au ciel et j’ai trouvé ça long. Car au final, il ne se passe RIEN. Il y a des scènes parfaitement inutiles, comme tout le passage (de plusieurs pages) à la fête foraine : quel intérêt ? Ça n'apporte rien à l'histoire ! J'ai fini par sauter des pages en voyant que ça s'éternisait !

Allez, on va dire qu'il y a quelques scènes "choc" (bon, quand je dis choc...) :[spoiler] la voiture de Taryn qui se fait vandaliser, et la mort de son corbeau (là encore, faudrait m'expliquer l'intérêt... au départ on nous dit qu'elle parle plus ou moins aux oiseau - ou en tout cas à celui-là - je me dis que ça peut éventuellement être intéressant - voire mystérieux - mais ce n'est dit qu'une fois... et l'oiseau meurt... mouais...).[/spoiler]

par Alienora
Héros de l'Olympe, Tome 5 : Le Sang de l'Olympe Héros de l'Olympe, Tome 5 : Le Sang de l'Olympe
Rick Riordan   
J'ai envie de pleurer. Je vous jure. je l'ai fini dimanche et quand j'y repense, j'ai encore envie de fondre en larme.
C'est la fin d'une grande aventure, les enfants, une grande aventure qui nous as tenu en haleine pendant de nombreuses années. même si la fin est plutôt heureuse (même si à un moment j'ai eu peur pour le vie de BlackJack x) ), j'ai pas pu retenir ma petite larme à la fin.

Bon, trêve de sensiblerie : Bilan de ce livre qui clot assez merveilleusement bien cette série.
1) je suis définitivement tombée sous le charme du personnage de Nico Di Angelo. vraiment. C'était déjà mon personnage préféré avant mais là ... Il c'est affirmé dans ce tome, a prit de l'aisance et une véritable identité. on peut maintenant se faire une idée sur qui est vraiment Nico. [spoiler]même si j'ai trouvé que son avoeu à Percy était un peu "baclée" (même si j'ai adoré que "t'es mignon, mais t'es pas mon genre" :p), la relation qu'il noue avec Reyna et Will Solace est pleine de promesse et j'espère savoir un jour si celle avec Will aboutira ![/spoiler] Bref, mon personnage préféré et je le trouve absolument énorme dans ce tome !!
2) Ma grande deception du livre fut la mise à l'écart de Percy, qui est mon deuxième personnage préféré. même s'il ne joue pas un grand rôle, j'aurais avoir au moins une ou deux fois son point de vu, c'est quand même le personnage qu'on a suivit et kiffer pendant 10 tomes. il aurait mérité un peu plus de considération. même si son humour est toujours présent, et me fait toujours plier en deux x)
3) Ceux qui n'ont pas eut le rôle qu'il méritaient, c'étaient Hazel et Franck. Encore, la mise à l'écart de Percy et Annabeth au profit de Jason et Piper peut se comprendre (ils ont eut une grosse place dans les tomes 3 et 4, contrairement à eux, qui ont eu une place de moindre importance dans ces livres, c'est normale dans un sens s'ils laissent le premiers rôle à d'autre, même si ça ne me plait pas x) ) [spoiler]au moins, les quatre, plus Léo, on une place dans la prophéthie --> "sous la tempête ou leur feu le monde doit tomber" : Léo Piper et Jason, "Serment sera tenu jusqu'au souffle dernier": Léo, "des ennemis viendront en arme devant les portes de la mort" : Annabeth et Percy. Bref, tout le monde joue un rôle majeur dans la prophétie, sauf Hazel et Franck. je les adore, franchement, les deux. mais j'aurais aimé qu'ils aient un rôle un peu plus important dans le dénoument ....[/spoiler]
4) La bataille est bien ficelée, je trouve [spoiler]certes, les dieux qui descendent du ciel en mode super-héros, ça fait cliché, mais ça produit quand même son petit effet :) [/spoiler] Si elle avait était plus longue, ça en aurait trop fait, je pense. j'aurais plus allongé certain passage avant. (et j'ai toujours pas compris à quoi leur avait servit Niké, mais bon, je l'aime bien :) ) J'aurais aimé revoir des dieux comme Monsieur D ou Hermès, ou même Poséidon. ils m'ont manqué. De plus, la bataille laisse certain point d'ombre [spoiler]genre, qu'est ce qu'il c'est passer à Delphe? Apollon va-t-il retrouver son pouvoir prophétique? Zeus va-t-il être indulgent auprès de lui? quoi, cette guerre, c'est pas sa faute, non plus ![/spoiler]
5) J'ai trouvé le point de vue de Léo moins drôle que d'habitude, son humour un peu moins mordant. il reste quand même un de mes personnage préférés, mais tout de même, son point de vue m'a un peu déçu ... [spoiler]Les retrouvailles entre Léo et Calypso sont trop courtes, mais très touchantes. j'étais super contente qu'il se retrouve, et j'étais plier quand il arrive sur son dragon en hurlant x) [/spoiler]
6) J'ai adoré le point de vue de Reyna : ça été très agréable d'en savoir plus sur elle et ce qui lui est arrivé à Porto Rico. j'espère qu'elle trouvera quelqu'un à sa hauteur, un jour, parce qu'elle le mérite ! (tu nous fais une petite nouvelle la dessus, Rick? :p)
8)[spoiler]M'sieur Hedge qui appelle son fils Chuck ! Clarrisse qui est la marraine? suis-je la seule qui ait éclater de rire? x') mais j'étais très contente, je m'attendait à ce que lui ou Nico meurt... qu'il ait pu connaitre son fils ça fait plaiz ! [/spoiler]
9) Hum ... Ce fameux cousin d'Annabeth à Boston, un pont vers le prochain livre avec les dieux nordiques? :p
10) Hum. je pense que c'es tout :)

ENFIN BREF. 10 point pour 5 tomes absolument passionnant d'un bout à l'autre. Au commentaire du tome 4, je réclamais, sans aucune conviction, un Happy End à Rick. et je constate qu'en fin de compte de j'ai eu, et j'en suis très heureuse. Ce livre est plein de promesse et d'épanouissement pour mes personnages préférés. Nico (<3) Percy, Reyna, Léo, M'sieur Hedge... vous allez me manquer. je suis en train de prier très très fort pour que Rick nous ressorte des petites nouvelle pour nous tenir au courant de vos aventure (et qu'elles soient traduites en français --'), dont je ne me lasserais jamais !
BREF. J'arrête, en concluant pour dire que c'était un très bon tome, pour clore une excellente série :) Je retourne maintenant à ma dépression en attendant le prochain livre de Rick. Bonne lecture à tous :)

par Perripuce
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned
Karen Marie Moning   
Comme Keiira, je ne sais pas trop quoi faire de ce tome. Je l'ai lu il y a deux semaines, et je me décide enfin à poster un commentaire.

Alors oui, c'est un livre de KMM, avec son écriture, son univers qui nous a tant manqué, avec le retour de Mac et Barrons dont on avait senti l'absence dans Iced, un tome où réapparaissent aussi le Roi et la Reine Fae...
L'intrigue avance tranquillement, avec une accélération à la fin dans les événements qui est, je dois l'avouer, assez bienvenue. Il y a quelques révélations qui m'ont laissée sur les fesses, plus la confirmation de certaines intuitions qu'on pouvait avoir après les six derniers tomes, et c'est vrai qu'à première vue ce livre est extra comme le reste de la série.

Sauf que.
Déjà, le scénario m'a paru un peu lent pour un Fever; l'alternance des points de vue est à la fois un bonus nécessaire et un point négatif, parce qu'elle a tendance à ralentir l'action.
Et je crois que ce qui m'a le plus marquée, c'est que même si on revient à un PDV Mac majeur, on n'a que très peu de moments avec Barrons (ils ne sont pas censés venir l'un avec l'autre ?), et l'électricité entre eux à laquelle on était habitués dans les cinq premiers tomes est... absente. Fini la tension sensuelle, même fini les discussions silencieuses (même si c'est justifié dans le livre), on se retrouve presque au niveau du tome 1 - et encore.
Certains personnages sont remis en avant, et je suis contente de voir Ryodan et Dani rester des personnages majeurs, mais malgré cela leur duo est à la fois surprésent et sous-exploité. Certaines scènes, qui auraient pu être incroyablement intenses du PDV de l'un ou l'autre, passent totalement à la trappe du PDV de Mac.



Alors voilà, ce septième tome est un peu à mon sens dans la lignée du six et aurait peut-être mérité un découpage différent. Difficile à dire sans avoir lu le 8, mais peut-être que joindre les deux et enlever des longueurs aurait été mieux ?
J'attends donc Feverborn de pied ferme, en espérant que KMM retrouvera l'intensité extraordinaire qu'elle avait dans (notamment) Dreamfever et Shadowfever.
Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 : Le Feu dans le ciel Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 : Le Feu dans le ciel
Anne Robillard   
Une saga géniale et des personnages très attachants. Il y a certes beaucoup de protagonistes mais l'histoire est toujours portée par les personnages principaux. Et pour ceux qui sont vraiment perdu il y a un lexique avec le nom des chevaliers ainsi que leur génération au debut de chaque tome!!Je suis en train d'attaquer le tome 11 et je suis accro!!!

par Lylie63
Les Portes du secret, Tome 1 : Le Poison écarlate Les Portes du secret, Tome 1 : Le Poison écarlate
Maria V. Snyder   
Le résumer m'avait l'air bien et franchement j'ai pas été déçue, on a pas une minute pour s'ennuier. Ca faisait longtemps que j'avais pas lu un livre aussi vite! c'est bien mon livre préféré par rapport à Twilight (même si j'ai aussi adoré celui-là)! J'attend déjà le 3 avec impatience puisque qu'il ne me reste plus beaucoup de page avant la fin du 2!!!

par Laure17
Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie Irrésistible, Tome 1 : Irrésistible alchimie
Simone Elkeles   
Ce livre là est un des meilleurs que j'ai jamais lue. Toute personne qui aime les histoires d'amour se doit de le lire. En plus, un des sujets thème concerne les éthnies et apporte une bonne morale.

par stela15
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3