Livres
472 816
Membres
445 954

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Peace Maker, tome 1



Description ajoutée par One-Reader 2012-01-25T23:21:00+01:00

Résumé

Hope Emerson, fils du célèbre Peace Emerson, a hérité de son père l'étrange technique du Spot Burst, un tir multiple qui fait de lui le gunner le plus redoutable de l'Ouest des États-Unis. Un talent qui finalement le transforme en cible pour tous les mercenaires désireux de se faire un nom… ou mandatés par un riche millionnaire du nom de Philip Crimson qui semble étrangement déterminé à l’abattre.

Voilà un seinen musclé absolument jouissif ! Gunfights endiablés, chasse aux trésors et bandits mercenaires, Peacemaker (du nom du célèbre revolver censé « pacifier » l'Ouest) est au western ce que Berserk est à l'heroicfantasy : une fresque fabuleuse aux multiples rebondissements, servie par un dessin époustouflant. Et pour cause, l'auteur est bien connu des lecteurs français. On s’amusera enfin à retrouver les multiples références au western, distillées dans les chapitres de Peacemaker, évoquant Trinita, Soleil rouge, Il était une fois dans l'Ouest… alors que le cinéma actuel remet le western au goût du jour avec True Grit (10 nominations aux oscars) ou encore Jonah Hex.

Afficher en entier

Classement en biblio - 32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Ajcerise 2016-03-03T19:35:40+01:00

- Quelle ironie, on l'appelle le Pacificateur. N'est-ce pas absurde ? On s'en sert pour dézinguer des gens par paquets, et quelqu'un a trouvé amusant de l'affubler de ce surnom. Ce devait être un cynique, et j'espère pour lui qu'il ne s'est jamais fait descendre !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-01T21:00:43+01:00
Bronze

La critique disait que c'était un seinen musclé absolument jouissif et, bien qu'il me faille plus pour me faire jouir (on parle bien de littérature, je vous jure), j'ai tout de même passé un agréable moment avec ce manga à la sauce western.

Pour ceux qui ne sont pas amateurs de mangas dans l'âme, un seinen est un manga pour jeune homme de 15 à 30 ans.

Hope Emerson est une jeune homme affamé, avec un air un peu bête, et transportant dans son sac un magnifique Colt Single Action Army, appelé aussi un « pacificateur » mais qui refuse de s'en servir pour tuer des innocents.

À première vue, tout le monde prend Hope Emerson pour un guignol, un mec qui ne sait pas se servir d'une arme, mais si, il peut le faire ! Yes, he can ! Par contre, par dans des duels pour gagner de l'argent, mais pour tuer des bandits et des salopards.

Un Lucky Luke sans cheval, sans cigarette, sans Rantanplan et sans les Dalton, mais Hope tire aussi vite que lui, bien que pas plus vite que son ombre.

Si l'auteur reprend les codes du western spaghetti, il les mets à sa sauce et sans les pâtes, je dirais car bien que nous ayons des gens qui voyagent dans des attelages tirés par des chevaux (y aurait-il un magaka qui sache dessiner les chevaux correctement et les traits d'attelage aussi ??), les villes sont construites en dur et nous n'avons donc pas le charme des maisons en planches de nos bons vieux western.

Exit aussi les cow-boys juchés sur leurs selle, montant leurs fidèles destrier. Par contre, nous avons des bandits, les « Crimson Executers » au look assez étrange : un géant maniant avec aisance une mitrailleuse, qu'on vient de l'inventer, apparemment puisque Hope Emerson n'en avait jamais vue (Gatling en inventa une en 1862, mais a la taille d'un petit canon et il y avait aussi les Nordenfeldt et Gardner en 1880, en autre, mais pas aussi épurée que celle du manga), ou un grand type aux yeux qui font peur et entièrement recouvert d'une protection contre les balles.

Autre bizarrerie, il ne semble pas y avoir de shérif ou de police dans les villes car je n'ai pas vu l'ombre d'une étoile. Étrange…

Les dessins sont corrects, hormis les chevaux et certains visages qui laissent à désirer et à chaque méthode de tir nouvelle, on nous explique son nom et la manière dont elle est exécutée, ce qui donne plus de réalisme à la chose.

Les dialogues sont assez drôles, avec, notés en tout petit sous le dialogues, comme si on les avait ajouté après.

On a du mystère avec la tuerie entière dans le village de Faden, dont Nicola, petite fille, semble être l'unique survivante (on en apprendra plus sur elle au fil des pages), le souffle de la future grande aventure à la fin de ce premier tome, de l'humour, un personnage principal qui a tout du looser qui ne sait pas garder 1$ sur lui, ni jouer au cartes, qui ne donne pas non plus l'impression que c'est un excellent tireur car il ne la ramène pas.

Une belle découverte que je compte poursuivre avec les tomes suivants, ne devant pas attendre deux mois pour lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ajcerise 2016-03-03T19:39:25+01:00
Or

Un western très bien mené avec une intrigue très prenante ! Du gentil et du méchant mais le scénario a quelque chose d'envoûtant !

On veut en savoir plus !

Les dessins sont très bien :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madame-la-Duchesse 2012-03-14T19:11:49+01:00
Diamant

Ce manga est vraiment génial!!! je l'ai lu d'une traite!!! j'ai pas pu décroché!!=)

Afficher en entier

Date de sortie

Peace Maker, tome 1

  • France : 2011-09-21 - Poche (Français)

Activité récente

Baloo60 l'ajoute dans sa biblio or
2016-06-25T19:08:11+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 32
Commentaires 3
Extraits 3
Evaluations 5
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode