Livres
550 610
Membres
591 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Peau d'Homme



Description ajoutée par Shaynning 2020-02-14T01:44:16+01:00

Résumé

Sans contrefaçon, je suis un garçon ! Dans l'Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c'était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d'homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d'un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d'homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité. La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l'objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l'instrument d'une domination à la fois sévère et inconsciente ? À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité... mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l'humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d'homme nous invite tant à la libération des mœurs qu'à la quête folle et ardente de l'amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 289 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Olimerick 2020-09-03T23:59:08+02:00

Et alors ? J'ai un corps et je n'en ai pas honte. En soi, il n'est ni bon, ni mauvais. Ce n'est pas lui le problème : c'est ton regard qui est sale !

(...)

Si tu étais aussi saint que tu le prétends, tu ne craindrais pas la vue d'un corps, même celui d'une femme nue ! C'est ta concupiscence qui te fait voir les femmes comme des tentatrices lubriques. C'est parce que tu es obnubilé par ton propre désir que tu les veux couvertes de la tête aux pieds.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pwachevski 2021-05-04T18:39:43+02:00
Lu aussi

Je suis complètement passée à côté de cette BD, qui bénéficie pourtant de critiques assez élogieuses. Son thème de départ était ambitieux et très contemporain, l'inscrire dans un univers de renaissance italienne lui donnait un twist inattendu et séduisant, mais le traitement m'a laissé de marbre. Je l'ai trouvé grossier, dans le sens sans finesse, exploitant de bons gros clichés de toute part, aussi bien sur l'époque, les femmes, les hommes, la religion, le mariage, etc. Un peu comme si on avait voulu raconter une histoire à un enfant, ça aurait d'ailleurs pu très bien marcher si ça avait été l'ambition de départ, car ça pourrait clairement permettre d’éveiller les consciences des plus jeunes sur certaines choses, quitte à grossir parfois un peu trop le trait pour être compris. Sauf que ce n'est certainement pas une histoire pour enfant, au vu de la place assez explicite qu'occupe la sexualité. Avec des yeux d'adultes, et même d'adolescents, malgré de bonnes idées, je trouve ça faiblard. Et ce n'est clairement pas le style des dessins qui me fera changer d'avis. Dans cet univers florentin, on aurait pu très facilement nous faire rêver, avec des décors riches et élégants. Au lieu de ça, on a des arrières plans trop souvent absents, des textures vides et des couleurs criardes. Je n'irais pas jusqu'à déconseiller, si le livre plaît à tant de monde, c'est forcément qu'il y a une raison quelque part, mais personnellement, je n'ai pas su la trouver.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThibaultGl 2021-05-03T18:38:49+02:00
Diamant

Superbe bande dessinée aux sujets bien d'actualités ! J'ai adoré le personnage de Bianca et sa façon de vouloir imposer ses idées. J'aime aussi sa sympathie et sa tolérance vis à vis de Giovanni. Le fil de l'histoire est agréable à suivre et les dessins sont sympas. Pour moi, c'est un sans faute. J'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RougePingouin 2021-05-02T10:48:52+02:00
Lu aussi

2021, c’est l’année des graphiques ! Je les dévore et je fais de très belles découvertes. Cet ouvrage ci, j’en entends parler depuis sa sortie, je l’ai vu sur pas mal de chaînes booktube et de comptes bookstagram, et je me suis dit qu’il faudrait que j’y jette un oeil (ou deux).

On va suivre Bianca, jeune femme de l’aristocratie italienne de la Renaissance qui est contrainte d’épouser un aristocrate du nom de Giovanni qu’elle ne connaît pas. Bianca est déçue de devoir épouser un homme dont elle ne sait rien, mais sa tante détient un secret qui pourrait tout arranger. La famille détient une véritable peau d’homme, que Bianca peut enfiler pour devenir un homme. Elle va se rapprocher de Giovanni, sous le nom de Lorenzo, et découvrir que la société traite bien différemment les hommes et les femmes ; une occasion pour elle de découvrir l’amour et la sexualité, et de s’insurger des inégalités sociales.

Je suis ressortie de ma lecture plutôt ravie, bien que la fin du roman m’ait laissé un goût de trop peu, avec une issue que je n’avais pas vu venir mais qui n’a pas comblé mes attentes. L’histoire d’amour ente Giovanni et Bianca m’a émue, mais pas forcément de façon positive, je n’ai pu m’empêcher d’avoir de l’empathie pour la jeune fille.

Vous l’aurez compris, les deux thématiques de ce livre sont d’une part les inégalités entre l’homme et la femme, mais aussi le poids grandissant d’une Eglise pudibonte à l’excès. J’ai aimé suivre Bianca dans sa découverte du monde, du point de vue d’un homme à qui tout est permis. Je l’ai accompagnée dans ses questionnements, dans ses révoltes, dans ses moments de doute. Un personnage principal auquel on ne peut que s’attacher.

Malgré une fin en demie-teinte, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et les thématiques abordées. Un petit pavé de 150 pages qui se dévore et que je vous recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaelys 2021-05-01T16:53:41+02:00
Lu aussi

Il était une fois de belles noces qui se préparaient, entre les murailles d'une ville fort similaire à la Florence de la Renaissance... Bianca, fille de bonne famille, doit épouser Giovanni, un jeune homme de son milieu. De prime abord, ce mariage se place sous les meilleures auspices, du fait de la fraîcheur des fiancés et de leur écart d'âge négligeable. Jeune femme moins fataliste que les autres, Bianca exprime toutefois ses regrets d'avoir à épouser un homme dont elle ne connaît rien. Seule sa tante et marraine semble comprendre sa contrariété, et l'invite à passer quelques jours en sa compagnie, à la campagne.

La vaste propriété de sa marraine cache bien des merveilles, et non point des moindres : voici donc une "peau d'homme", étrange héritage transmis entre les femmes de sa famille. Qui revêt cette peau revêt l'apparence d'un beau garçon du nom de Lorenzo, et peut dès lors courir le monde à sa guise.

Dubitative dans un premier temps, Bianca y voit l'occasion de faire plus ample connaissance avec Giovanni. Elle ne se doute pas encore que cette expérience pourrait la mener vers la découverte de sa véritable personnalité, et l'exploration une société corsetée par ses interdits et ses désirs inacceptés...

La force de ce récit réside avant tout dans sa modernité. Il est troublant de constater que cette histoire est tout à fait transposable à notre XXIe siècle, où la frontière entre les mondes féminin et masculin persiste à exister. L'insolence des dialogues dessine une verte critique de notre époque moderne, qui diffère - de facto - peu de cette Renaissance, et qui cède tout autant au fanatisme religieux et au cynisme phallocrate. La galerie de personnages pittoresque témoigne de ce pont dressé entre les siècles. La douce et discrète Bianca révèle peu à peu sa soif de justice et sa forte tête, aux côtés d'un époux qui craint d'affronter ses contradictions. Entre autres, le "Pecorino", délicieuse figure parodique du peintre florentin dit du "Parmesan" (1503-1540), et drag-queen avant l'heure. Opposé en toute chose au dévot Fra Angelo, Savonarole aux accents tartufiens, taliban en robe de bure, qui se rêve en abolitionniste des plaisirs terrestres pour mieux endiguer ses propres turpitudes. Et la marée humaine, qui évolue au gré du charisme de ses chefs, éternellement poursuivie par la crainte de la chute d'un âge d'or dont elle n'aurait jamais pris la mesure de l'importance jusqu'alors.

Pamphlet décapant à l'adresse d'une société moderne en mal de révolution, "Peau d'Homme" est une aventure trépidante parsemée d'humour anachronique et de questionnements sociaux pertinents.

Il trahit cependant sa propre cause par un manque de nuance et un discours féministe ostentatoire. En fait d'une remise en cause révolutionnaire, ce récit sonne comme le mea-culpa des auteurs, qui s'efforcent de se faire pardonner d'une oppression auquel ils auraient pris part par le seul fait d'être nés hommes. Les bonnes questions sont soulevées, sans que les meilleures réponses soient apportées - trahissant une piètre compréhension psychologique de la lutte des genres et des tabous. Et c'est bien dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moltess94 2021-04-27T11:55:58+02:00
Or

Sexualité, féminisme, identité sexuelle, homosexualité, mariage arrangé, tolérance, obscurantisme. Autant de sujets puissants et importants qui sont abordés dans cette bande dessinée !

C'est l'histoire de Bianca, une jeune femme de bonne famille qui est vouée à se marier avec un parfait inconnu, Giovanni. Elle ne conçoit pas le mariage de cette façon et face à son désarroi, sa tante va lui révéler le secret des femmes de sa famille : elles peuvent revêtir une peau d'homme, qui les transforme en Lorenzo, un magnifique jeune homme. Bianca se lance dans l'expérience afin de pouvoir approcher et connaître un peu mieux son futur mari.

En plus de rencontrer Giovanni, elle va découvrir le monde sous un autre angle. À travers Lorenzo elle va pouvoir se rebeller, s'exprimer comme elle l'entend, chose qu'elle ne peut pas faire en tant que femme.

Cette lecture était passionnante, intelligente et révoltante ! Un coup de pinceau simple mais attrayant, un scénario qui prône la liberté, "Peau d'homme" est une BD qui mérite vraiment qu'on s'y attarde !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Seve_et_Verine83 2021-04-27T10:14:43+02:00
Argent

J'en ai tellement entendu parler que cette BD m'a de suite tentée (même si les dessins ne me plaisent pas spécialement). Et je dois bien dire que je n'ai pas été déçue, l'histoire est originale et les différents sujets abordés très bien menés. L'époque est bien choisie et le combat féministe mené par Bianca m'a beaucoup plu. J'ai été happée par cette aventure passionnante et je la recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaef 2021-04-23T15:30:47+02:00
Diamant

Passées les premières pages et les dessins un peu perturbants, cette BD se révèle être une pépite. On a envie de se révolter avec l'héroïne, on comprend fort bien son désir d'émancipation après goûté le luxe d'être un homme pour une journée.

Bref, très belle histoire qui malgré le fait qu'elle se passe dans le passé, trouve toujours des échos à notre époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiabongo 2021-04-21T09:52:22+02:00
Commentaire ajouté par Loumiel 2021-04-09T20:22:42+02:00
Or

Une BD très belle. Je ne suis peut-être pas aussi dythirambique que certains, surtout parce que je trouve le sujet pas aussi poussé que je l'aurais souhaité, mais cela reste une très bonne BD, que je relirai avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KmiCM 2021-04-05T17:29:47+02:00
Diamant

c'est pour moi mon coup de coeur littéraire de cette année! J'ai été d'abord attirée par cette sublime couverture ce qui m'a donné envie de le lire. J'ai adoré les dessins, l'histoire et surtout l'humour de la bd. Ce que j'ai beaucoup apprécié c'est aussi les sujets dénoncés aucours de l'intrigue. C'est un très beau livre à avoir absolument.

Afficher en entier

Prix littéraires

  • Gagnant Fauves d'Angoulême 2021 Gagnant
    Fauves d'Angoulême 2021
    Fauve des lycéens
  • Sélectionné Fauves d'Angoulême 2021 Sélectionné
    Fauves d'Angoulême 2021
    Fauve d'or : prix du meilleur album
  • Finaliste Prix BD Fnac France Inter 2021 Finaliste
    Prix BD Fnac France Inter 2021

Date de sortie

Peau d'Homme

  • France : 2020-06-03 (Français)

Activité récente

plouf30 l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-01T13:57:53+02:00
gLea l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-26T19:13:32+02:00
meg3838 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-26T16:30:48+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 289
Commentaires 52
extraits 9
Evaluations 131
Note globale 8.44 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode