Livres
553 654
Membres
598 095

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Olimerick 2020-09-03T23:59:08+02:00

Et alors ? J'ai un corps et je n'en ai pas honte. En soi, il n'est ni bon, ni mauvais. Ce n'est pas lui le problème : c'est ton regard qui est sale !

(...)

Si tu étais aussi saint que tu le prétends, tu ne craindrais pas la vue d'un corps, même celui d'une femme nue ! C'est ta concupiscence qui te fait voir les femmes comme des tentatrices lubriques. C'est parce que tu es obnubilé par ton propre désir que tu les veux couvertes de la tête aux pieds.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shanen 2020-12-15T15:06:14+01:00

Eh, moinillon ! Qui crois-tu tromper avec tes airs dévots ? Tu n’es qu’un hypocrite ! Avant nous étions fiers de notre ville ! Maintenant nous détruisons ses statues, ses peintures, tout ce qui en faisait la beauté ! Tout ça à cause d’un moinillon obsédé par la chair, rendu à moitié fou par les frustrations ! Va baiser, laisse-nous vivre !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olimerick 2020-09-03T23:31:28+02:00

À l'entendre, tout le mal vient des femmes, succubes et tentatrices !

Les hommes sont de pauvres petites choses à la merci de nos appétits pervers, qu'il faudrait protéger en nous voilant de la tête aux pieds.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Blandine1 2021-05-22T13:23:15+02:00

- Et je vous trouve fort décolletée. Ce n est pas très décent.

- Mon petit, tout religieux que tu sois, ces seins, tu les as tétés ! On ne crache pas sur ce qui vous a nourri.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Loumiel 2021-04-09T19:42:15+02:00

Ta marraine disait "la lucidité n'a pas de prix".

Eh bien, je préfère un bonheur un peu bête. À quoi sert d'être lucide si on ne peut rien changer ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Loumiel 2021-04-09T19:42:10+02:00

Tu sais, j'ai été Lorenzo un jour, un seul. Ça m'a fait peur alors que mes soeurs s'en sont donné à coeur joie. Et-qu'y ont-elles gagnées au final ? Rien, si ce n'est de se rendre un peu plus malheureuses.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kaelys 2021-03-07T07:43:40+01:00

[Au matin du mariage, Giovanni reçoit un cours accéléré d'éducation sexuelle.]

MÉDECIN : Si au moment du coït, la semence tombe du côté droit de la matrice, un garçon sera conçu. Si c'est du côté gauche, ce sera une fille. Si c'est au milieu, l'enfant sera hermaphrodite.

GIOVANNI : Ce n'est plus faire l'amour, c'est un pointage d'artillerie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kaelys 2021-03-07T07:40:17+01:00

MÈRE DE BIANCA : Si tu veux un garçon, tu dois toujours, toujours te chausser du pied droit d'abord.

BIANCA : Ah ?

MÈRE DE BIANCA : C'est ce que j'ai fait, et tu vois, je m'en suis pas mal sortie : trois garçons !

BIANCA : Et pour moi, tu t'es trompé de pied ce jour-là et catastrophe, une fille ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cllem 2021-02-05T21:59:02+01:00

On dit que le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions. Celui de la lucidité prend parfois de curieux détours. Ceci est le récit véridique des événements dont je fus à la fois témoin et protagoniste, bien qu'en vérité, nul ne puisse en attester,fort heureusement pour moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mielou35 2021-01-09T19:22:46+01:00

- Giovanni : Lorenzo, arrête ! Je n'aime pas que tu t'exhibes comme ça. Un peu de pudeur, que diable !

- Lorenzo / Bianca : De la pudeur ? Tu t'en souciais moins tout à l'heure quand tu parlais de mon cul sur la place publique !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode