Livres
455 034
Membres
404 144

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 1 : Le Jour du chien bleu



Description ajoutée par emirox59 2013-08-07T15:46:43+02:00

Résumé

Depuis qu'un soleil bleu est apparu au-dessus de la ville,les choses vont mal! Les mauvais élèves sont devenus plus savants que les professeurs, les chiens jouent aux échecs, les chats lisent dans les pensées. Quant aux chaussures, elles parcourent les rues avec la ferme intention de botter les fesses de leurs anciens propriétaires!

Peggy Sue, la collégienne aux lunettes magiques, sent la catastrophe imminente. Elle est la seule à savoir que des êtres invisibles traversent les murs pour accabler les pauvres hommes de <<farces>> souvent mortelles.

A cause de ces fantômes, le chaos s'installe: un chien errant gouverne désormais la cité! Les animaux ont décidé de se venger des humains!

Le piège se referme. Peggy Sue parviendra-t-elle à en triompher?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 082 lecteurs

Extrait

Les Invisibles étaient partout. En ce moment même, Peggy Sue les voyait traverser les murs des maisons, sortir de la chaussée au beau milieu du flot des voitures. Ils étaient à l’origine des malheurs des humains. Souvent, Peggy les surprenait, occupés à organiser un accident. Debout à un carrefour, ils sautaient dans une voiture et s’emparaient du volant en posant leurs mains sur celles du conducteur. L’automobiliste perdait alors le contrôle de son véhicule pour percuter un arbre ou renverser un piéton. Ensuite, il ne savait que balbutier :

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Après avoir lu ce livre, j'ai regardé les vaches differemment...

Afficher en entier
Argent

Ça fait un peu la "Ferme des Animaux" d'Orwell, maintenant que j'y repense, mais je doute que George Orwell ait jamais imaginé des animaux bleus ou des Fantômes malicieux… ou en fait tout ce que l'imagination géniale et débordante de Brussolo a pondu ! Je conseille vivement ce livre !! Mais c'est vrai qu'au-delà de 13-14 ans, et encore, il devient plus un vague divertissement ou une façon de se rappeler de bon souvenirs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Livre lu au collège (en quatrième je crois) et j'ai bien aimé. Au départ la couverture me semblait un peu "bébé" mais je me suis complètement plongé dans l'univers et j'ai adoré ! Malheureusement, il n'y avait que le premier tome à la bibliothèque et je n'ai jamais lu la suite...

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai également découvert cette série de livre au collège , mais j'ai (jusque là du moins) jamais eu l'occasion d'avoir entre les mains ce tome 1 , du coup ça été un double plaisir de lire ce tome même une fois adulte . D'une part , petite j'aimais beaucoup le chien bleu , et savoir exactement comme Peggy Sue le rencontrait était une chouette découverte .De plus le thème autour des animaux qui nous entourent et la manière dont nous , les humains , les utilisons est pertinente (enfin , à sa hauteur pour un livre jeunesse). Enfin , j'ai également apprécié me replonger das cet univers , qui est certes un peu tiré par les cheveux mais qui reste tout de même très appréciable .

Afficher en entier
Argent

Tombée sur ce livre pour le communautaire, je m'attendais à ce qu'il est : un livre jeunesse.

Serge Brussolo, dont je n'ai rien lu d'autre, nous offre un premier tome amusant, où on fait la connaissance de Peggy Sue. Je regrette qu'on n'en apprenne pas plus sur notre héroïne, mais ça n'est que le premier tome, et il y en a 11 ! J'espère en tout cas qu'elle évoluera, car elle surtout restée assez spectatrice dans ce volume.

L'histoire en elle-même est "tirée par les cheveux", mais c'est du fantastique, et encore une fois c'est du jeunesse, donc loin de la réalité. Toutefois, je ne peux nier que j'ai été captivée, et qu'il m'a fallu découvrir la fin avant de me détendre ! :-D

Une très bonne lecture détente donc, que je poursuivrais surement, un jour ...

Afficher en entier
Bronze

J'ai décidé de relire la série "Peggy Sue et les fantômes" après être tombée dessus par hasard. Je les avait trouvée à la médiathèque/au CDI, lorsque j'étais en 6ème (il y a presque 10 ans...). J'en avais gardé un excellent souvenir, ces romans sont très originaux et se démarquaient beaucoup du reste.

J'avais beaucoup apprécié l'histoire, et aujourd'hui, après avoir relu le tome 1, je retrouve la même sensation du plaisir d'avoir un bon livre entre les mains, avec un auteur dont l'imaginaire est spectaculaire. Parfois, il est bon de quitter les thrillers pour la littérature jeunesse ! ;)

Pour ce qui est de ce premier tome, il plante bien l'histoire, et surtout l'héroïne, Peggy Sue, qui doit faire face à des êtres malveillants qu'elle seule peut voir. Elle essaye de s'en sortir du mieux qu'elle peut, ce qui fait qu'on s'attache très vite à elle.

Et, encore une fois, le scénario est très surprenant : des animaux qui deviennent plus intelligents, prennent le contrôle d'une ville isolée du reste du monde, le tout sous les feux d'un soleil bleu... on dirait la trame d'un film. Bref, je pense que c'est exactement le genre de livre qui peut donner envie à de jeunes lecteurs, et je suis contente de me remettre à cette série. Hâte de redécouvrir le tome 2.

Afficher en entier
Argent

C'est la couverture de ce livre qui m'a rebutée au début. Mais j'ai vite changée d'idée quand je l'ai lut. C'est un très bon livre, un peu bizarre, mais sympa ! Je vous le recommande !

Afficher en entier
Lu aussi

Dans la lignée de tous les romans écrits pour jeunes adolescents avec un anti-héros de leur âge qui réussit à triompher d'une menace fantastique, celui-ci est assez original est réussi. Il n'y a pas de triangle amoureux, mais un univers assez bien tracé avec un personnage attachant.

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome génial, mettant bien en place ce que la série deviendrait par la suite. Il a été l'un de mes coups de coeur étant enfant, et j'en garde de très bons souvenirs.

Afficher en entier
Lu aussi

Je l'avais lu quand j'étais ado et je l'avais trouvé vraiment très sympa et même ça m'avait fait bizarre pour les animaux mais j'avais apprécié.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup aimer lire ce livre. L'histoire était captivante. Beaucoup d'originalité et de choses innatendues. J'ai hâte de lire les autres tomes!!

Afficher en entier
Or

Peggy Sue et les Fantômes est une saga que j'ai lu il y a quelques années, lorsque j'étais plus jeune, et ayant adoré tous les tomes sans exception (bien que je n'ai pas encore pu lire les deux derniers), j'ai eu envie de me replonger dans cet univers farfelu et original cette année, comme je l'ai fait le mois dernier avec Nouchka du même auteur. Je me souviens avoir été transportée sans aucun mal aux côtés de Peggy dans ses aventures plus loufoques les unes que les autres, et je dois avouer que même si j'ai désormais 18 ans, l'effet est resté le même. J'avais peur de ne pas trouver autant d'intérêt dans ce récit puisqu'il n'est plus censé m'être destiné, mais finalement, je ressors de ma lecture aussi conquise que la dernière fois. Ce roman est peut-être classé dans les histoires jeunesse et pourtant je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et je ne suis pas du tout déçue de lui avoir donné une seconde vie, bien au contraire. Retrouver Peggy lors de sa première mésaventure, faire de nouveau face aux Invisibles en se rappelant leurs origines et rencontrer pour la seconde fois le chien bleu qui suivra notre héroïne dans tous les prochains tomes m'a fait extrêmement plaisir et a fait resurgir tout un tas de souvenirs. De plus, contrairement aux Nouchka qui sont très courts (environ 150 pages), celui-ci en fait quasiment 300 et est donc aussi développé que certains livres pour jeunes adultes que j'ai lu par le passé. Le scénario est bien construit, on a droit à un vrai dénouement qui n'arrive pas comme un cheveu sur la soupe, et tout (mis à part le problème des Transparents qui subsistera encore un moment) est résolu dans les dernières pages. Quant à la plume de Brussolo, elle est bien plus complexe que dans Nouchka et comporte même parfois un vocabulaire un peu trop recherché pour des lecteurs trop jeunes, prouvant une fois de plus que ce récit peut être relu à n'importe quel âge afin d'être mieux compris que lors de la première lecture.

En ce qui concerne les personnages, mes préférés restent bien évidemment Peggy et le chien bleu, mais j'avoue m'être également attachée à Sonia et Dudley même si je savais qu'on ne les verrait que dans ce volume-ci, comme la plupart des gens que notre héroïne rencontre au fil des tomes.

De prime abord, Peggy pourrait nous faire penser à une intello renfermée et persécutée par ses camarades à cause de ses grosses lunettes et de son comportement pour le moins étrange, mais dès qu'elle et sa famille emménagent à Point Bluff, on peut rapidement remarquer que son expérience auprès des Invisibles l'a endurcie et l'a rendue bien plus courageuse que la majorité de ses camarades. Elle a beau être discrète en classe (sauf quand les Transparents s'en mêlent), lorsque des incidents surviennent dans la nouvelle ville où elle s'est installée, elle n'hésite pas à occuper le devant de la scène et à prendre les choses en main afin de sauver les habitants. Toutefois, même si elle est la seule à ne pas s'impressionner des événements qui se succèdent à Point Bluff puisqu'elle connaît parfaitement leurs origines, Peggy n'est pas non plus surpuissante et elle peine à rivaliser contre ses ennemis de toujours. Elle a beau leur faire face sans trop de craintes puisqu'elle sait pertinemment qu'ils ne peuvent pas la tuer directement, elle a tout de même conscience de ses faiblesses, a besoin d'aide pour parvenir à ses fins, et ne peut pas toujours affronter le danger en face. Ses tactiques sont parfois plus indirectes et quand elle comprend qu'elle n'a pas d'autre choix que de se soumettre à la volonté du chien bleu, par exemple, elle le fait et avise ensuite d'un plan. Ce que je veux dire par là, c'est que Peggy est peut-être courageuse et avantagée dans le sens où elle voit et connaît bien les Invisibles qui se jouent des humains, mais ce n'est pas pour autant qu'elle peut les vaincre sans problème et qu'elle arrive facilement à contrer leurs manigances. Et c'est justement ce que j'aime chez elle. Les héroïnes trop puissantes ne me plaisent pas, mais Peggy se situe pile entre les deux extrêmes. Le fait qu'elle soit incomprise par sa famille et par ses anciens camarades la rend d'ailleurs encore plus touchante, et c'est pourquoi je me suis attachée au lien qui l'unissait à Sonia et Dudley dans ce tome. Ce sont en quelque sorte ses premiers amis, qui, même s'ils n'ont pas toujours approuvé ses décisions ou ses propos, l'ont soutenu la plupart du temps et lui ont permis de ne pas se retrouver seule dans une telle situation. Le fait qu'elle en pince secrètement pour Dudley m'a aussi plu, car même si cette mini romance n'était pas très importante (tant mieux d'ailleurs car elle n'aurait pas sa place ici), elle était tout de même attendrissante.

Je suis également contente d'avoir revu la mère et la sœur de Peggy car il me semble qu'à partir du tome 2, elles disparaissent un peu de la vie de notre héroïne. Par conséquent, je ne me souvenais pas bien de ces deux personnages et c'est la raison pour laquelle j'ai trouvé ce premier tome si intéressant, puisqu'il nous permet d'apprendre à connaître Peggy, son quotidien avant qu'elle ne soit embarquée dans des aventures périlleuses, et la famille avec qui elle vivait. Bon, à vrai dire, je n'ai pas grand-chose à dire sur sa mère puisqu'elle n'a rien d'extraordinaire, mais c'est surtout Julia qui a retenu mon attention. Je me souvenais avant même de relire ce tome que la famille de Peggy Sue n'avait jamais été particulièrement proche d'elle à cause de ses problèmes récurrents, mais j'avais oublié à quel point sa sœur était agaçante. Durant tout le tome, elle ne cesse jamais d'humilier Peggy, de lui balancer des remarques venimeuses ou de l'enfoncer auprès de sa mère sans chercher à la comprendre et sans savoir qu'elle faisait tout son possible pour les sauver du destin funeste qui les attendait à cause du soleil bleu. Si je ne me trompe pas, on n'entendra plus vraiment parler d'eux à partir du tome 2, et il est clair que Julia ne me manquera pas.

Le chien bleu est quant à lui mon petit coup de cœur de ce premier volume. Assister de nouveau à sa rencontre avec Peggy avait quelque chose d'émouvant et de nostalgique car je me suis personnellement arrêtée au volume 9, et à ce stade, ils se connaissent plus que bien, ont affronté beaucoup de dangers ensemble, s'aident mutuellement, se font entièrement confiance et ont clairement besoin de l'un et de l'autre. Du coup, voir Peggy sans ce petit animal dans les premiers chapitres était assez étrange, et puisque dans ce tome, il est d'abord prétentieux, capricieux et quelque peu mesquin, c'était amusant d'assister à son évolution et de se rappeler qu'avant d'être le fidèle compagnon de notre héroïne, il avait pu se comporter en véritable tyran avec elle et les autres habitants de Point Bluff.

Pour terminer sur les personnages, j'ai également pris plaisir à me souvenir de quelques détails que j'avais oublié au sujet des Invisibles. Ces êtres malveillants et malicieux ont depuis longtemps mené la vie dure à Peggy et ce n'est pas sur le point de s'arrêter. Même s'ils sont responsables du chaos qui règne en ville avec l'apparition du soleil bleu qu'ils ont créé de toutes pièces, je ne peux pas m'empêcher de trouver ces personnages fascinants, drôles et vraiment bien pensés. Le fait que seule Peggy soit capable de les voir les rend encore plus menaçants, mais je dois admettre que j'aime beaucoup leurs plans complètement farfelus, car de toute manière, sans eux, rien de tout cela ne serait arrivé et les aventures de Peggy n'auraient jamais débuté. En plus de ça, c'est grâce à ce soleil qu'ils ont permis à notre héroïne de rencontrer le chien bleu qui ne la quittera désormais plus d'une semelle.

Pour ce qui est du scénario, il serait bien trop long de l'expliquer en entier et de citer tous les éléments qui m'ont fait sourire, rire ou m'ont impressionné par leur originalité. Avec ce premier tome, Serge Brussolo nous prouve une fois de plus l'étendue de son imagination, et c'est d'ailleurs pour cette raison que je l'admire autant. Spoiler(cliquez pour révéler)Rien que l'invention du soleil bleu est excellente, car personnellement, je n'aurais jamais eu l'idée qu'un astre puisse nous rendre intelligent grâce à ses rayons. Cette simple création cause déjà beaucoup de soucis aux habitants de Point Bluff et comme dans Nouchka, la tournure que prennent les événements nous montre qu'il y a toujours un prix à payer avec la magie. De tels phénomènes cachent toujours des effets secondaires indésirables (comme nous le prouve l'exemple de Sonia Lewine) et attisent généralement la jalousie ou les conflits entre voisins. L'Homme veut constamment dominer l'autre, être plus fort, plus intelligent ou plus puissant que son interlocuteur, et c'est clairement ce qui déclenche ici les premières hostilités. Certains auteurs se seraient peut-être limités à cette idée déjà très bonne, mais ce n'est bien évidemment pas le cas de Brussolo. Après cela survient le problème des animaux auxquels on avait pas prêté attention, et qui, en devenant intelligents à leur tour, veulent également se dominer les uns les autres en commençant par les humains qu'ils réduisent presque en esclavage. Les Invisibles se sont contentés de créer ce soleil factice et ils n'ont pas spécialement besoin d'intervenir pour assister à un spectacle qu'ils jugent alléchant. Les hommes et les animaux se chargent d'eux-même de mettre en oeuvre le chaos dans leur ville, et mis à part leur bloquer l'accès à l'extérieur, c'est tout ce qu'ils ont besoin de faire en fin de compte. Ils ont vraiment pensé à tout, jusqu'au souci de la famine qui arrive en dernier lieu et qui représente un danger encore plus sous-estimé que les précédents. L'idée que les parents puissent vouloir dévoré leurs enfants en les prenant pour des porcelets à cause des ondes manipulatrices que leur envoient les vaches serait digne d'un roman d'horreur, et c'est d'ailleurs pour cette raison que ce roman n'est pas destiné à un public si jeune que sa couverture le fait pourtant croire. En tout cas, j'ai vraiment adoré chacune des idées de l'auteur, comme par exemple le fait que même les canapés, les chaussures et les vêtements fabriqués à base de cuir ou de fibres animales finissent par s'animer à leur tour. Je ne sais pas comment Brussolo peut avoir de telles idées mais je le tire mon chapeau. Il est chaque fois parvenu à me surprendre avec n'importe laquelle de ses histoires et j'espère que ce sera également le cas lorsque je me mettrais à ses romans pour adultes. S'il y a une seule chose que je devrais lui reprocher dans ce tome, c'est le fait que tous les camarades de Peggy l'aient oublié lorsque la crise est résolue. J'ai trouvé ça un peu trop facile et bâclé, comme s'il voulait se débarrasser de ces personnages pour être sûr de ne plus avoir à les faire apparaître par la suite. Mais bon, ce n'est qu'un détail, et ça ne gâche en rien le scénario, bien entendu.

Pour conclure, Le jour du chien bleu est une parfaite introduction à la saga des Peggy Sue qui est probablement la série la plus originale, farfelue et surprenante que j'ai lu de toute ma vie. Malgré son étiquette jeunesse et sa couverture qui pourrait faire penser à une histoire destinée à un public de collégiens, ce roman peut définitivement se lire à tout âge, et même se relire sans que l’engouement ressenti lors de notre jeunesse ne s'éteigne. Avec deux protagonistes très attachants, des inventions toutes plus étonnantes les uns que les autres, et un scénario parfaitement ficelé, Brussolo nous incite clairement à nous jeter sur la suite et c'est bien ce que je compte faire dans les mois à venir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 1 : Le Jour du chien bleu

  • France : 2001-04-12 - Poche (Français)
  • Canada : 2001-05-17 (Français)

Activité récente

LiviaB l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-11T20:25:55+02:00

Les chiffres

Lecteurs 1082
Commentaires 120
Extraits 12
Evaluations 207
Note globale 7.24 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Peggy Sue und der blaue Hund - Allemand

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode