Livres
472 997
Membres
446 329

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 2 : Le Sommeil du démon



Description ajoutée par célia31 2010-03-06T16:44:20+01:00

Résumé

Depuis quelque temps il se passe des choses bizarres dans le désert. On y fait des batailles de boules de neige, on y croise des sirènes... Les nuits de pleine lune, un avion de cristal se pose sur une piste désaffectée pour emmener les enfants dans un autre univers. Peggy Sue et le chien bleu décident d'y grimper pour élucider ces mystères. Les voilà qui atterrissent dans le monde fabuleux des mirages. Là, on fait du ski sur les nuages, l'océan est sucré, la neige parfumée à la menthe... Mais la fête éternelle cache une guerre secrète ! Au-delà de la barrière blanche, dans le jardin aux merveilles, la machine à rêves s'est détraquée. Une simple morsure de légume peut vous transformer en pomme de terre ! Les cactus sont allergiques aux enfants et leurs éternuements criblent les imprudents d'épines empoisonnées ! On ne peut se fier à rien ! Si les chemins sont peuplés de nains, c'est qu'on rétrécit à chaque kilomètre... Egarée dans ce labyrinthe, Peggy Sue parviendra-t-elle à triompher des pièges démentiels engendrés par les cauchemars d'un enchanteur prisonnier du sommeil ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 885 lecteurs

Extrait

P’pa haussa les épaules et s’enfonça seul dans la pénombre brûlante. Un vieil avion à hélices dormait là, bancal, les ailes tordues, vestige d’une autre époque. Ses peintures s’écaillaient et il ne dégageait plus aucune odeur, ni d’huile ni d’essence. Il avait l’air d’une carcasse… d’un squelette métallique qui, plus jamais, ne prendrait l’air. P’pa, suffoqué de chaleur, battit en retraite. Au moment où il refermait la porte du hangar, Peggy Sue vit bouger quelque chose dans la carlingue de l’avion. La forme, indistincte, disparut aussitôt.

P’pa s’éloignait déjà, ne s’étant rendu compte de rien.

— Tu as vu ? demanda mentalement la jeune fille à son compagnon à quatre pattes.

— Oui, fit le chien bleu. Ce n’était pas humain.

— Tu veux dire que c’était un animal ?

— Non, ça ne venait pas de chez nous. C’était une… créature.

— Une créature ?

— Oui, ça ressemblait à un humain, mais c’était juste une apparence. Pourtant c’était vivant. Ça vit là depuis longtemps, tout seul.

— C’est méchant ?

— Je ne crois pas, murmura le chien. C’est quelque chose que je n’ai jamais vu.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Un 2ème tome génial, tout comme le 1! Le récit est bien mené, et l'aventure dure jusqu'à la dernière ligne! Le fait que le chien bleu accompagne désormais Peggy m'a paru une bonne idée. L'histoire reste palpitante, et j'ai eu hâte de lire la suite...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Un second tome très bien construit. Les petites aventures se succèdent rapidement mais logiquement; elles demeurent complètes et donnent envie de finir le roman. Hâte de passer au troisième tome !

Afficher en entier
Argent

Merci à Serge Brussolo m'avoir enfant donné des cauchemars. Je veux dire Spoiler(cliquez pour révéler) des enfants qui se transforment en légumes ou qui se font manger par leurs amis quand ils sont en brioche, d'autres personnes qui sont en sable et se désagrègent ...C'est un peu dérangé quand même. Je crois.

En résumé je recommande!

Afficher en entier
Bronze

Bien qu'ayant découvert cette série par ce tome , je ne pense pas pour autant la raison pour laquelle il s'agit de mon préféré de la série . Le seul moment où je n'ai pas été subjuguée , c'est lors de l'introduction Spoiler(cliquez pour révéler) la dépression de la famille de Sue et de son chien est super bien amenée et décrite , et c'est d'ailleurs pour ça qu'il s'agit du passage que j'aime le moins : ça me déprime ! .

Ensuite , j'ai été absorbée du "début" à la fin . Le monde des mirages/rêves est réellement construit comme tel un songe : Tout est permis , réalisable ( c'est le jeu de la vie !), la seule limite étant l'envie et l'imagination . Puis , petit à petit le cauchemar s'insinue , révélant la folie derrière les murs .

Parfois , au vu de la bizarrerie de ce monde , on pourrait croire la description d'un trip aux champignons .

Enfin , il y a le personnage de Sebastian , que l'on va ( tout comme le chien bleu) retrouver le long de la série .

Ce faut un plaisir de le relire pour la 5 ou 6 ème fois , au moins

Afficher en entier
Argent

Ce tome est mon préféré, plus que le 1 ! J'adore cette série, elle est très sympathique ! Je vous la recommande !

Afficher en entier
Or

Le sommeil du démon est aussi excellent que Le jour du chien bleu, et je ne saurais d'ailleurs dire lequel est mon préféré. Si le premier tome posait le cadre et présentait les protagonistes à merveille, avec une histoire délirante et captivante se déroulant pourtant dans une petite ville banale, ce deuxième volume se révèle encore plus imaginatif et farfelu, étant donné qu'il se passe cette fois dans un mirage, un lieu tellement surprenant et magique qu'il est presque impossible de le décrire avec de simples mots.

Avec ce tome, Brussolo nous prouve une fois de plus son talent d'écrivain, et je crois que son imagination fertile ne cessera jamais de m'étonner. Chaque fois que je lis l'un de ces romans, je ne peux pas m'empêcher d'être émerveillée par toutes les idées abracadabrantes qui lui viennent à l'esprit et qu'il introduit avec brio dans ses ouvrages. Dans ma jeunesse, j'ai lu beaucoup d'histoires qui m'ont fait rêver, mais ce sont clairement les siennes qui m'ont le plus marqué, et ce même encore aujourd'hui. D'ailleurs, même si je conseille cette saga à tous les enfants en quête d'un livre qui les fera voyager dans un monde fantastique, je trouve dommage que beaucoup d'adolescents ou d'adultes dénigrent cette série juste parce qu'elle est destinée aux jeunes lecteurs, car je suis certaine qu'elle peut être appréciée à n'importe quel âge. Personnellement, j'adorais Peggy Sue au collège, et c'est toujours le cas, même à 19 ans. En plus de ça, j'ai l'impression de bien mieux comprendre le scénario désormais, en comparaison avec ma première lecture dont je ne garde que des souvenirs flous.

En ce qui concerne la plume de l'auteur, elle est toujours aussi fluide et agréable. Ni trop simple ni trop détaillée, elle représente le style d'écriture que je préfère et qui ne me ralentit pas dans ma lecture.

Pour en revenir au scénario, je l'ai vraiment adoré du début à la fin. Même si Peggy Sue ne se rend pas tout de suite dans un mirage, les premiers chapitres sont déjà très mystérieux et intrigants. De plus, nous avons rapidement droit à l'apparition d'un nouveau personnage, qui se révélera tout aussi important que le chien bleu, et qui n'est autre que Sébastian, dont j'attendais l'arrivée avec impatience.

Mais, bien entendu, la meilleure partie reste celle où nos trois jeunes héros se retrouvent à l'intérieur du mirage. Là-bas, chaque lieu, chaque invention, chaque élément est plus invraisemblable que le précédent. Je ne comprends vraiment pas comment certains ont pu s'ennuyer en lisant ce tome car, personnellement, j'ai été de surprises en surprises, et la curiosité de découvrir de nouvelles informations encore plus fantasmagoriques me poussait chaque fois à lire un chapitre supplémentaire. La trame ne s'essouffle à aucun moment, et Brussolo n'est jamais à court d'idées pour nous surprendre. Durant toute ma lecture, j'ai eu l'impression d'être projetée dans un monde radicalement différent du nôtre et je dois avouer que, si j'avais été à la place de Peggy Sue, je n'aurais probablement pas voulu le quitter de sitôt.

Bien sûr, le mirage n'est pas aussi beau derrière le grand portail marquant la limite entre la zone des rêves et le domaine du démon contrôlant, à travers ses songes, ce monde qui semble à première vue paradisiaque. Passé la barrière, on risque sa vie à chaque instant, et je crois que, personnellement, je n'aurais pas survécu longtemps de ce côté-ci. Enfin, il n'empêche que j'ai adoré ce passage. Tous les pièges inventés par les jardiniers géants afin de transformer les intrus en fruits et légumes (qui seront ensuite servis au démon endormi qui doit être nourri une fois par semaine) ou tout simplement destinés à les éliminer étaient tous aussi surprenants, ingénieux et originaux les uns que les autres. À chaque fois qu'on croit nos héros tirés d'affaire, ils se retrouvent face à une nouvelle épreuve, encore plus dangereuse que la précédente, et ce tout au long de leur progression. Les trois gigantesques pelouses qu'ils doivent traverser regorgent de tentations destinées à les transformer en futur repas du démon, et, avec toutes ces idées abracadabrantes, l'auteur ne nous laisse clairement pas le temps de souffler ni de nous ennuyer !

Pour ce qui est des personnages, j'ai été ravie de retrouver Peggy Sue et le chien bleu, qui se rapprochent et qui deviendront de plus en plus complices au fil de leurs innombrables aventures. Je n'ai pas grand-chose à dire à leur sujet étant donné qu'ils n'ont pas trop changé depuis le tome précédent, même si Peggy s'avère encore plus courageuse et déterminée à se battre contre les Invisibles. Le chien bleu, quant à lui, garde quelques "séquelles" de son exposition au soleil bleu à Point Bluff, et a parfois mauvais caractère, mais il s'avère être un compagnon très fidèle, qui sauvera Peggy et ses amis à de nombreuses reprises, et qui peut tout aussi bien se révéler touchant et adorable.

Toutefois, mon coup de cœur de ce tome est bien entendu Sébastian. Il me tardait de le retrouver et d'assister à sa rencontre avec Peggy puisque je n'en gardais que de très faibles souvenirs, et je n'ai pas été déçue. Je ne me rappelais pas ses origines mexicaines ni sa personnalité un peu arrogante au tout début du volume, mais je trouve que cela lui donne encore plus de charme. En tout cas, j'ai vraiment aimé suivre la progression de sa relation avec Peggy Sue. Même s'ils ne s'entendent pas pour tout, notamment à cause des malédictions dans le mirage qui altèrent parfois leurs personnalités, ils se rapprochent au fur et à mesure, s'entraident et finissent par se faire entièrement confiance.

Olga et Ronan sont des personnages récurrents, mais tout de même importants dans ce tome. Toutefois, si j'ai tout de suite apprécié Olga, grâce à son tempérament très doux et l'aide qu'elle apporte à Peggy Sue dès leur rencontre, j'ai rapidement changé d'avis à son sujet lorsqu'elle a été victime de plusieurs pièges tendus par les jardiniers. Même si je savais bien qu'elle n'était pas elle-même, j'ai eu l'impression qu'elle ne faisait pas beaucoup d'efforts pour essayer de résister à la malédiction, et si Peggy ou Sébastian ne l'en avaient pas empêché, elle aurait trahie ses camarades à de multiples reprises. Ronan, lui, m'a paru un peu plus agréable qu'Olga, mais il était tout de même trop effacé pour que je me fasse une réelle opinion à son sujet.

Pour finir, Nasty est un autre personnage qui m'a marqué, car même si on ne le voit que durant quelques chapitres, il s'est révélé assez spécial pour attirer mon attention. Tout d'abord, j'ai adoré découvrir toutes les attractions qu'il avait fabriqué dans son antre, à l'aide d'insectes géants domestiqués et de matériaux naturels qu'il avait été chercher à l'extérieur. De plus, malgré sa tendance à étouffer les enfants qu'il avait recueilli en les empêchant de sortir et en les retenant en quelque sorte prisonniers du tunnel qu'il avait aménagé, on voit qu'il tenait réellement à tous ses camarades, qu'il souhaitait uniquement les protéger des maléfices imaginés par les jardiniers, et qu'il passait énormément de temps à inventer de nouveaux jouets destinés à distraire les autres occupants de son repaire.

Pour terminer, j'ai beaucoup aimé la fin, car contrairement à ce à quoi je m'attendais, nos héros ont encore beaucoup de pièges à déjouer et de mésaventures à affronter, même une fois parvenus au château, et même une fois le génie réveillé. Bien qu'il s'agisse d'un roman jeunesse, le dénouement est loin d'être bâclé, et on profite du suspense et de nombreux rebondissements jusqu'au tout dernier chapitre. Spoiler(cliquez pour révéler)En plus de ça, alors que je regrettais de ne pas voir les Invisibles dans ce tome, ils s'avèrent finalement être au cœur de l'intrigue puisque ce sont eux qui tirent les ficelles depuis le début et qui ont volontairement empoisonné les rêves du génie afin qu'ils se transforment en cauchemars et qu'ils détraquent tous les mirages. J'ai été vraiment surprise en le découvrant, car je ne m'en souvenais pas du tout.

À l'inverse, je me rappelais le sort qui serait réservé à Sébastian à la fin du tome, et même s'il s'agit d'une malédiction contraignante, je suis contente qu'il ait décidé de rester avec Peggy et de ne pas reprendre l'âge qu'il devrait avoir s'il n'avait pas vécu presque toute sa vie à l'intérieur des mirages.

Seul petit bémol : le manque d'informations à propos d'Olga, de Ronan et de Nasty, une fois toute l'histoire résolue. J'aurais bien aimé savoir ce qu'ils sont devenus, s'ils ont pu repartir dans le mirage, ou s'ils se sont changés en statue de sable en restant trop longtemps exposés au soleil, une fois le génie réveillé. Ce n'est qu'un infime détail, mais je trouve dommage que Brussolo se soit débarrassé si vite de ces personnages qui ont pourtant aidé nos trois héros dans leur aventure.

Pour conclure, ce deuxième tome était aussi captivant, original et addictif que le premier. Les aventures de Peggy Sue sont encore une fois très mouvementées, et l'univers des mirages nous fait autant rêver qu'il nous effraie. Avec Le sommeil du démon, Brussolo nous emmène dans un monde complètement différent du nôtre où nous ne cessons jamais d'être bluffés et étonnés par son imagination débordante et son talent d'écrivain. Il me tarde vraiment de relire la suite qui, j'en suis sûre, s'avérera aussi passionnante que les volumes précédents !

Afficher en entier
Lu aussi

Je me souviens d'un deuxième tome un peu plus captivant et intéressant. Une série sympa pour la jeunesse en tout cas. Je m'étais arrêté là cependant.

Afficher en entier
Bronze

Un deuxième tome à l'image du premier : prenant, drôle mais aussi captivant et avec pas mal de suspense et de tension.

Afficher en entier
Bronze

Je me souviens avoir préféré ce second tome, meilleur que le précédent avec un récit bien mené et une histoire plus intéressante.

Afficher en entier
Argent

Spoiler(cliquez pour révéler)LA rencontre avec Sebastian ! J'avais tellement hâte de redécouvrir ce personnage que j'avais tant aimé. Je ne me souvenais pas cependant qu'il était aussi imbuvable avec Peggy Sue au depart. Encore une fois l'auteur nous emmène dans un monde incroyable, un univers étonnant plein d'originalité. J'ai encore une fois beaucoup aimé cette aventure de Peggy Sue et le chien bleu et je poursuis la saga avec grand plaisir.

Afficher en entier
Bronze

Super livre même si j'ai préférer le tome 1:)

Afficher en entier

Dates de sortie

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 2 : Le Sommeil du démon

  • France : 2001-09-13 - Poche (Français)
  • Canada : 2001-11-29 (Français)

Activité récente

Darky75 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-26T19:01:30+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 885
Commentaires 68
Extraits 10
Evaluations 145
Note globale 7.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode