Livres
475 910
Membres
454 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 3 : Le Papillon des abîmes



Description ajoutée par petitspock 2011-10-18T19:41:50+02:00

Résumé

En vacances chez sa grand-mère, une sorcière plutôt amusante, Peggy Sue découvre que la vie du village est rythmée par un papillon gigantesque dont l'ombre à la propriété de rendre incroyablement heureux tous ceux qu'il survole. Les maisons sont d'ailleurs équipées de roues et de moteurs pour pouvoir suivre la bestiole fantastique. Hélas un ennemi étrange a installé sur les nuages une aciérie où il fait fondre les étoiles du firmament, et les verse telle de l'eau bouillante sur le papillon pour que ses ailes prennent feu. Ces mystérieux forgerons sont les invisibles. Le papillon terrifié se réfugie au centre de la terre où il commence à rétrécir persécuté par une peuplade obsédée par l'idée du bonheur et qui veut connaître son secret. Peggy Sue parviendra-t-elle à le sauver avant qu'il ne disparaisse complètement?

Afficher en entier

Classement en biblio - 802 lecteurs

Extrait

Le garçon essaya de troquer de menus objets contre des vêtements, de la nourriture ; mais on le repoussa. Un groupe d'hommes se forma, qui criaient des insultes et montraient le poing.

- Tu ne connais donc pas le dicton ? grogna l'un d'eux. Si tu as faim, mange ton chien !

- Je propose que nous ne nous attardions pas ici, gémit le chien bleu. Ces gens ont des goûts culinaires détestables.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Le papillon des abîmes est un tome si riche en action, en rebondissements, en surprises et en révélations que je dois avouer ne pas trop savoir par où commencer. Après deux volumes addictifs et extrêmement originaux, Brussolo ne s'arrête pas en si bon chemin et continue à nous épater avec de nouvelles idées toujours plus étranges et abracadabrantes qui font justement tout l'intérêt de cette série.

Ici, nous retrouvons Peggy Sue, le chien bleu et Sébastian (bien qu'il soit moins présent que dans le tome précédent) à Shaka-Kandarec, une curieuse ville que tout le monde semble fuir à cause de la foudre qui s'y abat régulièrement. Là-bas, nous faisons la rencontre de Granny Katy, un personnage qui avait su me marquer à l'époque, puisque je m'en souvenais encore avant d'entamer le tome. Celle-ci n'est autre que la grand-mère de Peggy Sue, et même si elle peut paraître un peu folle aux premiers abords, je la trouve tout de même très drôle et bien plus agréable que les autres membres de la famille de Peggy. D'ailleurs, je suis contente que cette dernière puisse enfin compter sur une personne qui l'apprécie pour ce qu'elle est et qui ne la rejette pas à cause de ses dons.

À part ça, j'ai bien aimé le passage dans cette ville. Même si les véritables rebondissements ne pointent le bout de leur nez qu'à partir du moment où Peggy arrive dans les nuages pour tenter de détruire la forge dans laquelle les éclairs s'abattant fréquemment sur Shaka-Kandarec sont créés, les premiers chapitres sont intéressants, permettent de faire plus ample connaissance avec Granny Katy et Sean, et nous en apprennent un peu plus sur le fameux papillon des abîmes.

Les chapitres qui sont ensuite consacrés à l'aventure qui attend Peggy Sue dans les nuages sont tout simplement excellents. La vie là-bas n'a strictement rien avoir avec celle que Peggy et ses amis menaient sur la terre ferme, et j'ai adoré découvrir toutes les particularités du monde sur les nuages. Le fait que tout y soit entièrement blanc ou le devienne au fil du temps représente déjà une idée pour le moins farfelue, exactement comme lorsqu'on se rend compte que les animaux emportés par les tempêtes provoquées par les puissants battements d'ailes du papillon géant y vivent tranquillement, et finissent par prendre la même couleur que tout ce qui les entoure sur les nuages. Toutefois, c'est à partir du moment où Angus occupe le devant de la scène que l'intrigue devient encore plus captivante et originale. Je n'avais aucun souvenir de cet homme, et pourtant il m'a fait froid dans le dos lors de ma relecture. Au début, je pensais qu'il pourrait peut-être aider Peggy Sue à détruire la forge, mais au fil des pages, j'ai compris qu'il n'avait rien de particulièrement sympathique, et que même s'il ne semblait pas foncièrement méchant, il était surtout devenu complètement fou. En même temps, ça peut se comprendre, quand on vit seul dans un monde entièrement blanc, où les loisirs sont très limités, étant donné que l'encre, les caractères imprimés sur les livres et les couleurs finissent tous par disparaître. Je ne sais vraiment pas comment Angus a pu supporter une telle vie, mais ce qui est certain, c'est que je n'aurais pas tenu longtemps à sa place.

En tout cas, même si ce personnage m'a paru bien plus flippant qu'attachant, il est évident que sa présence a apporté beaucoup de mystère et de suspense au scénario qui, sans lui, n'aurait clairement pas été aussi haletant.

Cependant, même après avoir détruit la forge, Peggy Sue n'est pas au bout de ses surprises ni de ses peines ! Pour sauver les villageois qui ont rejoint le papillon dans les abîmes où il se réfugie habituellement pour se reposer après son voyage sur Terre, Peggy et le chien bleu doivent encore affronter de multiples dangers que je n'aurais probablement jamais pu surmonter à leur place !

Pour commencer, la descente en montgolfière dans les abîmes représente une épreuve à elle-même, notamment lorsque l'orchestre de squelettes (qui là encore, m'a beaucoup surpris car je n'en avais pas le moindre souvenir) se rapproche un peu trop de Peggy et ne cesse de la coller tout au long de son périple, en espérant qu'elle acceptera de se laisser mourir afin de rejoindre ce groupe de musiciens d'outre-tombe.

La caverne que nos héros atteignent ensuite est aussi surprenante que les mirages du deuxième tome, et si elle était déjà emplie de dangers à cause des fruits et légumes se comportant comme des troupes d'animaux sauvages, elle le devient encore davantage lorsque le froid s'installe, en raison de la tristesse du papillon, pourchassé par les hommes désirant lui puiser toute son énergie vitale afin de profiter du bonheur que l'ombre de ses ailes leur octroie.

Pour finir, j'ai adoré le passage dans le château fantôme se reconstruisant chaque nuit pour tomber de nouveau en ruines au petit matin. Les pages consacrées à cet épisode étaient à la fois captivantes et stressantes, car en restant à l'intérieur du manoir trop longtemps, Peggy et le chien bleu risquaient de finir démembrés et écrasés par les décombres de la forteresse.

Néanmoins, et contrairement ce à quoi je pensais, l'aventure ne s'arrête pas là pour Peggy, car même une fois cette épreuve terminée et le papillon entièrement guéri, elle est vivement encouragée par l'insecte à se rendre sur la planète des Invisibles afin d'en apprendre davantage à leur sujet, mais aussi et surtout dans le but de s'en débarrasser une bonne fois pour toutes.

Son très court séjour (puisqu'il ne doit pas durer plus de 3 heures) dans leur monde d'origine était tout aussi insolite que le reste du roman, et puisque j'avais presque tout oublié, j'ai adoré redécouvrir cet espèce de pays morne et ennuyeux, où tout est identique, et où la vie ne semble avoir aucun intérêt. Connaître enfin les origines des Invisibles m'a également fait plaisir, et je dois avouer qu'en se mettant à leur place, même si je ne tolère pas leurs actes, il est facile de comprendre pourquoi ils ont choisi de se rendre sur la Terre et de se jouer des humains.

En ce qui concerne les personnages, je n'ai rien à ajouter sur Peggy Sue et le chien bleu puisqu'ils restent fidèles à eux-mêmes, toujours aussi attachants, courageux, déterminés et loyaux.

Sébastian, quant à lui, n'apparaît pas énormément dans ce tome, mais j'ai tout de même beaucoup aimé ses interventions. Il a beau se disputer parfois avec Peggy en lui conseillant de rompre avec lui étant donné qu'il tombe en poussière chaque fois qu'il n'est pas en mesure d'hydrater son corps régulièrement, on voit bien qu'il est jaloux de Sean et qu'il ne souhaite pas réellement que Peggy Sue le remplace par un autre garçon.

En parlant de Sean, j'ai trouvé ce personnage à la fois touchant et adorable, et même si je doute qu'on le revoie dans les tomes suivants (je n'en ai pas souvenir, en tout cas), j'aurais bien aimé qu'il se joigne à nos trois héros dans leurs prochaines aventures. Le fait qu'il soit amoureux de Peggy mais qu'il n'ose pas vraiment le lui avouer le rendait attendrissant, et j'ai beaucoup aimé le courage dont il a fait preuve pour aider notre héroïne dans la caverne, mais aussi dans le château. Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne me souvenais pas du tout qu'il finissait le corps parsemé de fissures, comme un puzzle géant prêt à tomber en morceaux chaque fois qu'il agirait avec un peu trop de rapidité, mais je me dis qu'il aurait justement été intéressant de revoir ce personnage dans un autre volume, puisque cette espèce de malédiction, ressemblant un peu à celle de Sébastian, aurait pu rendre le récit encore plus mouvementé.

Pour conclure, Le papillon des abîmes m'a autant plu, bluffé et captivé que les volumes précédents. Avec de l'action, des rebondissements et du suspense à volonté, Brussolo a rendu son troisième tome très addictif et encore une fois extrêmement original et marquant. Les aventures de Peggy Sue sont toujours aussi farfelues et intrigantes que d'habitude, et ce n'est certainement pas pour me déplaire ! À présent, je suis impatiente de relire la suite afin de découvrir ce qui attend nos trois héros dans ce fameux zoo ensorcelé.

Afficher en entier
Argent

Super tome ! J'ai adoré ! C'est mon préféré ! Je vous le recommande, il est super !

Afficher en entier
Bronze

On en découvre un peu plus sur la famille de Peggy. ET on découvre enfin la vérité sur les invisibles !

Afficher en entier
Bronze

Peggy Sue est un excellent roman à lire pour les enfants qui m'a enchanté étant plus jeune.

Afficher en entier
Argent

Je me demande toujours en lisant les différent tomes de cette saga, comment l'auteur a pu avoir autant d'imagination pour ses univers et ses personnages.

Granny Katy ne déroge pas à la règle, elle est étonnante et attachante et le village dans lequel elle vit est tout aussi étrange que le reste des univers de Serge Brussolo.

Cette histoire est encore une fois super intéressante et j'ai beaucoup aimé découvrir le papillon des abimes et les habitants de ce village qui sont tous complètement ravagés.

Afficher en entier
Lu aussi

Peggy Sue a marqué positivement mon enfance. A lire.

Afficher en entier
Lu aussi

Bonne série à offrir aux ados, même si j'ai préféré les 2 premiers tomes.

Afficher en entier
Or

Un bon livre, divertissant et dans un univers fantastique.

BONNE (RE)LECTURE

Afficher en entier
Or

Jai Beaucoup Aimée Ce Livre Car Il Es Extravertie Et il Y A Beaucoup D'aventures.

Afficher en entier
Or

J'aime beaucoup cette série vraiment originale! Peggy Sue et le chien bleu ont vraiment une vie mouvementée!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Peggy Sue et les Fantômes, Tome 3 : Le Papillon des abîmes

  • France : 2004-06-10 - Poche (Français)
  • Canada : 2002-06-20 (Français)
  • Canada : 2003-10-30 - Poche (Français)

Activité récente

Diine l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-23T17:17:24+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 802
Commentaires 51
Extraits 11
Evaluations 132
Note globale 7.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode