Livres
528 797
Membres
549 019

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Pegous : Liste d'Or

Journal Personnel et Intime d'une Nouvelle Zingara Journal Personnel et Intime d'une Nouvelle Zingara
Isabelle Morot-Sir   
La Camargue, ses passions, sa liberté, ses chevaux, ses femmes, sa sensualité. Voilà ce que connaît, ce qu'apprécie, ce pour quoi vit Max, cette jeune femme qui vit ses rêves sans attaches, ses amours sans raison, ses voyages sans destination, mais avec son fidèle cheval et sa calèche. Mais lorsqu'elle se trouve un but, lorsqu'elle se trouve un homme, un foyer, une famille même, osera-t-elle prendre le risque d'abandonner sa vie de bohème ?

par Pegous
La Fleur de l'ombre La Fleur de l'ombre
Isabelle Morot-Sir   
Je remercie l'auteure pour sa confiance et ce Service Presse.

J'ai eu un coup de coeur pour ce livre, commence donc pour moi la "difficile" tâche de vous le faire partager sans trop en révéler ce qui est souvent le cas quand j'aime, car je veux trop vous faire partager mon enthousiasme et vous raconte tout...pas forcément dans l'ordre lol.

On va commencer de suite par LE point qui fâche comme ça on n'en parle plus. L'absence de chapitres.
Le livre est en continu, ça fait trés bizarre quand on à l'habitude de chapitres, du coup pas moyen de fractionner son temps quand on en a peu et en plus , le livre étant trés addictif, il y a peu de pauses donc du coup difficile de décrocher (non pas que je m'en plaigne mais dés fois, bon d'accord souvent lol, il faut aller chercher les enfants à l'école).

Dés le début du livre, les bases sont posées, pas besoin de la moitié du livre pour ça contrairement à d'autres. Ensuite, il y a de l'action , encore et encore, on arrête pas et en même temps on a pas envie d'arrêter, on veut vraiment savoir la suite.

On fait la connaissance de Tamara, une jeune de 16 ans qui n'a jamais remis en question sa société et rêve de devenir architecte mais quand on l'oblige à devenir Mère ou poule pondeuse comme elle le dit, là elle commence à réfléchir.

Liam, lui est plus âgé de dix ans, c'est un militaire sur entraîné.

Alors oui, certains diront qu'il y a une sacrée différence d'âge, mais si elle avait eu 25 et lui 35, personne n'y trouverait rien à redire. Et justement, c'est leur différence d'âge qui en fait ce couple exceptionnel.

D'autres diront, que leur histoire va trop vite. Encore une fois je dis non, d'abord, ils ont pris le temps de se connaitre et de discuter. Liam aurait pu faire son devoir et basta. Il a été patient avec elle et trés gentil. Et surtout, la situation imposait l'urgence et c'est justement cette situation qui a renforcée leurs liens.

Il n'y a vraiment aucun temps mort, pas de place pour l'ennui, il y a de l'action tout le temps, des révélations auxquelles on ne s'attendaient pas. On a même le temps de rencontrer de nouveaux personnages tout aussi sympa les uns que les autres et on voyage beaucoup.


Bref, une belle écriture simple et fluide ainsi qu'une plume addictive ont fait mon bonheur et j'espére le vôtre.


http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.com/2017/06/la-fleur-de-lombre-disabelle-morot-sir.html
De Lettres en Lettres... Année 1912 De Lettres en Lettres... Année 1912
Isabelle Morot-Sir   
Louise et sa grand-mère correspondent par lettres entre la provence et Paris. C’est l’occasion pour l’une et l’autre de se raconter, Louise apporte un regard frais sur son époque, début du XXe siècle, pendant que sa grand-mère l’entretient du rythme de vie provençal et lui raconte sa vie passée.

par Pegous
De Lettres en Lettres... Année 1925 De Lettres en Lettres... Année 1925
Isabelle Morot-Sir   
« Ma bien chère Louise, à présent que le monde semble tourner à nouveau à peu près rond, te voilà donc repartie à Paris où une nouvelle existence t'attend. Comme j'en suis heureuse pour vous trois, quel soulagement pour ta vieille Mamet, vous allez pouvoir reprendre le cours interrompu, si tragiquement, de vos jeunes vies. Nous avons passé ensemble au mas toutes ces dernières années, nous aidant mutuellement, nous soutenant grâce à notre affection, pour traverser toutes ces épreuves. Quelle aide précieuse de pouvoir ainsi compter l'une sur l'autre, ma chère enfant, au milieu du chaos de la guerre ! C'est grâce à cela que nous sommes arrivées à tenir malgré tout, durant toutes ces horribles années et à survivre vaille que vaille, puis comme tout le reste de la population française, nous nous sommes remises à espérer, afin que la vie reparte enfin. » Mamet et sa petite-fille Louise ont repris en 1925 leur correspondance au milieu de ces étonnantes années folles, et de tout ce renouveau mêlé d'optimisme de la France d'après-guerre. Les lettres qu'elles s'échangent décrivent les événements de leurs vies, à travers ceux de l'actualité, tant française que mondiale, telle une belle fresque de l'histoire de France... Marie-Hélène et Isabelle Morot-Sir, avant tout mère et fille, ont délaissé leurs autres travaux littéraires, le temps de cette correspondance d'une autre époque pour endosser, à nouveau avec délices, ces deux personnages attachants.

par Pegous
El Matador 1 El Matador 1
Isabelle Morot-Sir   
Une très belle histoire dans l'univers des chevaux. Fraîche, pétillante et émotive. Je découvre la plume d'Isabelle grâce à ce roman et j'en suis enchantée. Petit bémol, mais rien d'important, je trouvais le roman un peu court. Je sais qu'il y a une suite, mais j'étais tellement accrochée à l'histoire que j'aurais aimé lire encore, encore et encore...

par Jc-2
El Matador 2 El Matador 2
Isabelle Morot-Sir   
Lyne vient d'avoir seize ans et tout semblerait parfait dans sa nouvelle vie au cur de l'Auvergne, si un petit, mais néanmoins fort bruyant grain de sable ne venait en déstabiliser les rouages à présent bien huilés : une sur ! L'arrivée de cette concurrente directe dans le cur de son père risque de faire prendre d'étranges et inconsidérées décisions à la jeune fille, qui pourraient bien les entraîner, son fidèle Matador et elle, vers de non moins étranges et périlleuses aventures... ""Le retour de la bête"", ou lorsqu'une fugue ouvre les portes de la Lozère du XVIIIe siècle... C'est avec autant de fantaisie que de suspense qu'Isabelle Morot-Sir nous conte la suite des aventures de notre jeune cavalière. Nous guidant malgré elle dans cette plongée fantastique au cur du folklore du Gévaudan, l'adolescente nous fait vivre une expérience hors du commun.

par Pegous
El Matador 3 El Matador 3
Isabelle Morot-Sir   
Un excellent moment de lecture, évidemment au milieu des chevaux mais aussi dans les aléas, les doutes, le chagrin, les décisions qui changent la vie et amène le meilleur par des voies parfois sans compromis. L'écriture est très agréable et légère, les pages se tournent, les événements s'enchainent fluides. Je recommande aux amateurs de chevaux ibériques ou pas et à tous ceux qui aiment les voyages, la quête de soi, la recherche de sens, l'accomplissement des rêves.

par Auteur-1
Le Journal de Lorelei Le Journal de Lorelei
Isabelle Morot-Sir   
Une belle histoire d'amour et de chevaux entre la France, l'Andalousie, la Nouvelle-Calédonie. Pas facile de sortir des carcans pour obtenir la vraie liberté : celle du cœur.

par Auteur-1
La Citadelle des dragons La Citadelle des dragons
Isabelle Morot-Sir   
Je remercie l’auteure pour sa confiance renouvelée avec ce nouveau service presse.

Souvenez vous, j’avais lu une dystopie : « La fleur de l’ombre », ici, il s’agit toujours de science fiction mais plus rayon fantasy. Et le sens de l’humour est toujours présent pour mon plus grand bonheur.

Sur la couverture, nous avons un beau dragon avec son dragonnier, le reste du livre noir et rouge nous renvoie à La fleur de l’ombre.

D’un coté j’aime bien que tout soit pareil, d’un autre vu la couverture du tome 2 j’hésite mais chut, vous en saurez plus tard ;).

J’ai retrouvé avec plaisir la plume de l’auteure, toujours aussi additive, toujours autant envie de savoir la suite de l’histoire. Le « problème » de manque de chapitres m’a moins gênée cette fois (en même temps j’étais bloquée au lit sans enfants ;)).

Nous rencontrons d’abord Mona qui vit « chez nous » une vie fade et insipide depuis la mort de son chéri, elle se blâme pour sa mort. Nous n’en apprendrons pas vraiment plus sur les circonstances mais ses amis et le dragon disent que ce n’est pas de sa faute donc … ;).

Elle a un énorme cœur qui ne demandait qu’à rebattre sous sa carapace. Là, normalement, je me fendrais d’une blague du style le feu va-t-il arriver à faire fondre la glace ? mais si vous avez vu les photos que j’ai partagées sur ma page fb, cela va tomber à l’eau du coup je vais m’abstenir ;).

En arrivant, elle rencontre Avri’nis, un vieux mage très sympa et très zen qui va l’accompagner du mieux qu’il peut dans sa quête.

Puis le couple phare (mes préférés), le capitaine Tard’va et son dragon noir au sens de l’humour dévastateur Morkeleb.

Evidemment, ce ne sont pas les seuls, il y aura plus tard d’autres amis (dont Fléau qui porte bien son nom) ou ennemis et Mona devrait faire face à de nombreux choix pas toujours facile. Ses choix ayant de lourdes conséquences non seulement sur son avenir mais aussi sur celui de ses nouveaux amis et de leur peuple.

Pour moi, la fin n’appelle pas forcément de suite, je ne suis pas restée sur ma faim avec pleins de questionnements bien au contraire, j’ai été émerveillée. Mais j’ai quand même hâte de lire la citadelle dans la montagne.

https://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.com/2017/09/la-citadelle-des-dragons-disabelle.html
Attention ! un Train Peut en Cacher un Autre Attention ! un Train Peut en Cacher un Autre
Isabelle Morot-Sir   
Frédérique, une jolie blonde experte en karaté et surdouée en mathématique, prend le train sans se douter que dans quelques minutes, le cours de sa vie va prendre un virage à 180°. En un instant, elle se retrouve dans une autre dimension : monde hybride qui semble s'être arrêté à la fin du XIXème siècle, tout est différent et étonne Frédérique, qui semble un peu déplacée avec ses boots et son jean. Très vite, elle rencontre l'étrange Loup qui, accompagné de sa chouette, essaie de l'aider à retrouver son monde.

par Pegous
  • aller en page :
  • 1
  • 2

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode