Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pendergast : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Œuvre L'Œuvre
Émile Zola   
Le parcours torturé d'un artiste se révèle ici sous la plume de Zola. Comme celui de tous les membres de sa famille, le destin de Claude Lantier est tragique. La vision du monde artistique est plutôt noire mais le roman est un des meilleurs de la série des Rougon-Macquart.

par syl1984
La France avant la France (481-888) La France avant la France (481-888)
Geneviève Bührer-Thierry    Charles Mériaux   
Un manuel d'une grande qualité que j'ai étudié à l'endroit, à l'envers et en travers. Les nombreuses images cartes aident à comprendre les événements et les situer, et la mémoire est aisément fixée, puisque les images servent de support. Il n'y a pas réellement d'erreur (j'ai vu ça dans les autres commentaires), mais plusieurs éléments font ou ont fait partie de controverses, les exemples les plus frappants étant la date du baptême de Clovis et le coup d'Etat manqué de Grimoald, il est donc naturellement plus intéressant quand on veut plus qu'une introduction de lire davantage. Ce qui est le cas dans tous les domaines : un seul manuel ne donne pas la maîtrise du sujet ! Mais celui-ci est tout de même très bon pour mettre les pieds dans la matière et, dans mon cas, renouer avec des chouchous comme Chilpéric Ier (le roi deux fois assassiné !).

par Melenda
Féodalités (888-1180) Féodalités (888-1180)
Florian Mazel   
Excellent livre, second d'une sublime collection, il permet, surtout aux non-initiés, de (re)-découvrir une période presque inconnue du grand public.

par Lartie
La France au Moyen Age, du Ve au XVe siècle La France au Moyen Age, du Ve au XVe siècle
Claude Gauvard   
Un livre très complet, qui balaie une large fourchette chronologique. Il y en a donc pour tous les goûts. Mais du fait de la grande portée chronologique de la période, il est indispensable de lire ce livre, pour comprendre et savoir tous les événements géopolitiques, historiques et artistiques.
L'Age d'or capétien (1180-1328) L'Age d'or capétien (1180-1328)
Jean-Christophe Cassard   
Ce tome se présente avec un plan approximativement chronologique, puisque l'on commence avec Philippe Auguste, et que l'on termine avec la prédiction de la guerre de cent ans, même si celle-ci doit encore tarder un peu, puisqu'elle ne commence vraiment, de mémoire, que dans la décennie 1340. Cependant, le plan reste massivement thématique, avec des renvois chronologiques parfois curieux, et des chapitres dans l'ensemble assez courts. Je l'ai trouvé assez peu pédagogique, même s'il reste une mine d'informations. L'exemple le plus frappant est celui du deuxième chapitre, très instructif, mais qui aligne tant de noms et de dates qu'il en devient vite difficile à suivre.

Certains chapitres sont très perturbants, quand l'auteur répand son fiel : certes, la vie n'était pas rose, mais l'emploi de tant d'expressions dépréciatives quand il parle des métiers ou de la précarité rendent toute la chose plus dure à assimiler, d'une part, avec le tri à faire entre la presque haine et le sérieux, et il est plus difficile d'y adhérer, d'autre part, même quand on sait que, dans le fond, c'est vrai.

Plusieurs anecdotes reviennent à de multiples reprises, mais pas toujours au même niveau de détail, avec, parfois, guère plus qu'un clin d'oeil : chercher le passage exact de la première occurrence pour se souvenir bien de l'ensemble des informations est vite lassant, surtout quand les informations omises auraient pu être ajoutées sans faire hors-sujet.

La section de l'atelier de l'historien est intéressante. La chronologie a des défauts (comme le même événement, à la même date, présenté deux fois). Je suis satisfaite des arbres généalogiques. J'aurais aimé un glossaire et des fiches biographiques comme sur certains des autres tomes de la collection.

Sur le livre lui-même (j'ai le poche) : le rabas n'est pas de première qualité (il s'est déchiré alors qu'il était presque neuf au niveau de la pliure, et je ne les utilise même pas, ni comme marque-page ni autrement). Certaines pages ont été inversées. Les cartes sont en général lisibles, mais il y a des exceptions.

Voici toutes les raisons pour lesquelles, sur une série que j'adore généralement, ce volume fait chuter la moyenne.

par Melenda
Les Rois absolus (1629-1715) Les Rois absolus (1629-1715)
Hervé Drévillon   
Dans la nouvelle série sur l'Histoire de France, un très bon tome écrit par un spécialiste du XVIIème siècle et de l'Ancien Régime. On retrouve les qualités de la série : écriture claire et pédagogique, illustrations et documents divers, appui sur les dernières recherches historiographiques. C'est le tome sur la monarchie absolue, sur sa construction et son apogée avec Louis XIV.

par Laurien
Histoire du monde, Tome 3 : L’âge des révolutions Histoire du monde, Tome 3 : L’âge des révolutions
O.A. Westad    J.M. Roberts   
Troisième et dernier volume de l'oeuvre monumentale de J.M. Roberts et O.A. Westad, ce tome reprend le fil de l'histoire autour de l'année 1750 pour se conclure au xxie siècle. S'ouvre le temps des révolutions politiques, scientifiques, philosophiques, techniques ou culturelles. L'histoire s'accélère. Un homme né en 1800 et mort en 1870 aura vu le monde changer davantage au cours de son existence qu'il n'avait changé au cours des mille années précédentes. C'est que les impulsions en provenance d'Europe se font ressentir partout, sur le continent américain bien sûr, mais aussi par le phénomène colonial en Afrique ou en Asie, ou dans la chute de l'Empire ottoman. A la fin du XIXe siècle, le monde autrefois régulé par des cultures spécifiques et distinctes est en train de prendre une autre route. L'hégémonie européenne à travers le globe en constitue un facteur central, jusqu'au double cataclysme des deux guerres mondiales. Après 1945, la domination du monde par les Européens est terminée. Vient alors le temps de la décolonisation et de la guerre froide. La montée en puissance de l'URSS, puis sa chute, l'établissement de l'hyperpuissance américaine et, enfin, l'émergence de la sphère asiatique, emmenée par la Chine, structurent l'histoire de la période. Le monde, pourtant, est un, comme il ne l'a sans doute jamais été. L'humanité, riche de sa diversité, n'en développe pas moins une culture commune. Cette « mondialisation » marque un changement radical, gigantesque et rapide. Ce livre, par sa hauteur de vue, son style et sa pertinence, en donne les clés de compréhension, décryptant les derniers siècles de la passionnante histoire de l'humanité.

par Mellana
La vie dans les campagnes au Moyen Âge à travers les calendriers La vie dans les campagnes au Moyen Âge à travers les calendriers
Perrine Mane   
Dans l'Occident médiéval, l'essentiel de la vie est à la campagne. Toute la société en vit : la classe paysanne en tire une maigre subsistance, et les chevaliers comme les membres du clergé en reçoivent le nécessaire et le superflu. L'auteur, spécialiste de l'iconographie médiévale, décrypte pour un large public la vie dans les campagnes au Moyen Âge à travers les calendriers de cette époque. Mois après mois, au fil des saisons, cet ouvrage présente par l'image toutes les activités intérieures et extérieures, travaux et loisirs, vie de famille, habitat, costumes et habitudes du quotidien... qui font toute la richesse de l'histoire et de la société médiévales.

par Isallya
Les Cisterciens Les Cisterciens
Julie Roux   
Bon livre de culture générale sur un ordre qui a bâti parmi les plus belles abbayes de notre pays, forgé notre histoire, créé nos paysages...

par Jdlagarde
Les Cathares Les Cathares
Julie Roux    Anne Brenon   
D'eux-mêmes, ils disent " Nous, pauvres du Christ ". Bernard de Clairvaux, lui, les nomme " apôtres de Satan ". Qui sont-ils ? La vox populi suivra Bernard. Pendant des siècles, les cathares seront assimilés au pire à des hérétiques, au mieux aux tenants d'une secte étrange. Aujourd'hui, l'historiographie lève le voile sur l'un des pans les plus obscurs de l'histoire du Moyen Age. Les cathares étaient des hommes et des femmes au christianisme austère, soucieux d'évangélisme et assoiffés d'une vie apostolique dont l'Eglise s'était alors largement écartée. Ils constituèrent à ce titre une véritable Contre-Eglise et s'engagèrent dans la voie d'une dissidence qui allait exaspérer l'Inquisition et qui s'acheva par le drame de Montségur où périrent le même jour dans les flammes plus de deux cent cathares. Anne Brenon éclaire d'une crue et simple ce courant essentiel des temps romans qui en fut sans doute l'un des paroxysmes spirituels et qui inaugura la terreur inquisitoriale, modèle pour plusieurs siècles d'une chrétienté européenne au visage répressif et militant.

par Lilou