Livres
528 168
Membres
548 155

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Pendergast : Mes envies

Oeuvres : Tome 2, Contes et nouvelles ; L'horreur dans le musée et autres révisions ; Fungi de Yuggoth et autres poèmes fantastiques ; Epouvante et surnaturel en littérature ; Documents Oeuvres : Tome 2, Contes et nouvelles ; L'horreur dans le musée et autres révisions ; Fungi de Yuggoth et autres poèmes fantastiques ; Epouvante et surnaturel en littérature ; Documents
Howard Phillips Lovecraft   
Les histoires de ce tome sont moins intéressantes que celles du premier. Mais les documents à la fin sont très intéressants et nous permettent de découvrir la véritable personnalité de Lovecraft.
Fées, Sorcières et Loup-garous au Moyen Age Fées, Sorcières et Loup-garous au Moyen Age
Claude Lecouteux   
Fées, sorcières et loups-garous... Enchanteurs ou terrifiants, ces êtres mystérieux n'ont cessé de nous fasciner et demeurent encore présents dans nos récits, nos rêves et nos hantises. Mais de quelles croyances sont-ils la survivance ? Claude Lecouteux a décelé, dans les légendes germano-scandinaves et dans maints aspects de la culture européenne, une conception religieuse bien oubliée : l'âme, ou plutôt le Double, peut - sous une forme humaine ou animale - s'échapper du corps pendant le sommeil, la transe ou même le coma, puis réintégrer son enveloppe charnelle. Et si certains subissent, bien malgré eux, cet étrange voyage, d'autres, parfois accusés de sorcellerie, savent le provoquer. Etonnant archéologue de l'âme médiévale, Claude Lecouteux révèle l'origine et l'importance de la croyance au Double, et en saisit les métamorphoses à travers les siècles. Ainsi, loin d'être des fantaisies ou de vagues superstitions, fées, sorcières et loups-garous témoignent d'une vision ancienne - combattue, refoulée, mais cohérente - du monde et de l'au-delà.
Les animaux aussi ont des droits Les animaux aussi ont des droits
Boris Cyrulnik    Peter Singer    Elisabeth De Fontenay   
Le jour où les humains comprendront
qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de
honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par
nos rires..." Boris Cyrulnik.
Littérature française du Moyen Age Littérature française du Moyen Age
Michel Zink   
J'ai du lire ce livre dans le cadre d'un cours pour mon Bac 3 en Histoire. J'ai beaucoup apprécié ma lecture. On en apprend beaucoup sur les différents genres qui existaient au Moyen Age. On voit comment la littérature française est apparue. L'auteur nous explique également comment les différents genres sont apparus au fil des siècles. Il nous donne également beaucoup d'exemples de textes du Moyen Age.

par Kwetch682
Monsieur chatastrophe Monsieur chatastrophe
Chris Pascoe   
Voici une biographie non intégrale ni exhaustive de Birmingham, non pas la ville mais bien le chatastrophe le plus hallucinant qui soit!
Voir à quel point ce chat est un aimant à situations dangereusement loufoques, voir carrément ridicules mais épiques dans lesquelles il entraine régulièrement son maitre (pourtant non consentant à faire partie du sketch!) c'est juste dingue!
Ce chat est adorablement...distrait...et il faut bien le dire d'une bêtise crasse par moment!
Dans un jeu de quilles vous pouvez être sur que Brum réussira à faire un strike...non pas dans son espace...mais dans celui du voisin.

Imaginez...un chat qui aime tellement être sur le plan de travail qu'il prend feu en laissant sa queue trainer sur le gaz allumé!Oo...non pas une...non pas deux...mais au moins cinq fois! (pas faute d'être poussé au sol systématiquement pour éviter cela!) Idem quand il se colle au radiateur! Fioush! Incendie de poils! (Je reste scotchée qu'il n'ait pas enflammé toute la maison!)
Heureusement qu'il est en "caoutchouc" et qu'il a un maitre réactif à le mettre à l'eau direct pour stopper le pyromane involontaire.^^' (et au passage avoir un bras sanguinolant comme récompense pour ce sauvetage!)

Un chat qui pense que jamais rien ne change et que donc une baignoire vide le restera...d'où le fait qu'ainsi il se jette dedans à toute berzingue quand elle est pleine (et parfois pas seulement d'eau mais d'un colloc qui manque de peu une vie d'eunuque) puisqu'il ne "vérifie" pas! Idem pour une mare gelée qui doit rester une patinoire...plouf!

Oh les voisins sont 3 mètres plus bas : "saut de l'ange"! (idem...une seule fois ne lui a pas suffit...tombé, remonté aussitôt, s'est précipité pour grimper sur le muret, rater le muret, tomber aussitôt à nouveau...3 mètres plus bas! )
Les autres voisins sont neuf mètres plus bas...oui il leur a aussi rendu visite par la voie des airs…de son fait...
Et tiens si je tombais sur le toit de leur voiture, et que l'auto démarrait avec moi accroché…cascadeur ce chat je vous dis!

Raconté comme ça c'est effrayant! Seulement Brum...a bien plus que 9 vies, et clairement c'est surtout le poissard simplet le plus chanceux du monde!
A chaque fois il s'en sort!
Et il s'en sort...bien!
Après ses pires cascades impromptues...pas besoin de passage au veto...il n'a rien!
Un warrior malgré lui, une calamité pour les autres. Et d'une bonté pourtant! C'est une crème, un vrai patachon...juste...la baraka se fout de sa gueule!^^' (même un moineau lui fait sa loi!Oo)
Ce chat est une blague, un fou...et bien portant!

Je n'en reviens pas d'avoir autant rit à ses péripéties...et Chris sérieux...quasiment chaque dommage collatéral est pour sa pomme! XD
Ses discussions le postérieur dans une flaque de gadoue, ou le bras en l'air (faute de Brum) avec son proprio fermier, sont effarantes.

La vie de Chris avec Brum relève du burlesque...ce chat est même un martyre volontaire quand la malchance ne suffit pas. Et toutes les péripéties ne sont pas dans ce volume, où l'auteur en profite aussi pour nous donner de brèves anecdotes sur d'autres chats, les pays à chat ou les chats en général.

Que les chats soient parfois un peu nouille ça arrive...mais pas tout le temps...Brum lui il les collectionne. S'il y a une tuile elle sera pour lui...c'est tout bonnement une certitude!

Je souhaite à ce chat une vie encore bien longue et de ne jamais "s'éteindre" à part lorsqu'il prend feu!

par Hanayu
Zombie Thérapie, Tome 1 : Un cerveau pour deux Zombie Thérapie, Tome 1 : Un cerveau pour deux
Jesse Petersen   
Je viens de le terminer, j'aime beaucoup, c'est drôle, c'est nouveau pas de vampires mais cette fois-ci des zombies.
Malgré l'horreur de la situation "invasion de zombies ", les deux heros restent droles, des jeux de mots des références cinématographiques...Un bon moment de lecture,vivement le deuxiéme acte :)

par Serenity
Basse-Fosse, Tome 1 : Le Baiser du Rasoir Basse-Fosse, Tome 1 : Le Baiser du Rasoir
Daniel Polansky   
Déjà tentée par un résumé alléchant, et décidée par les avis que j'ai pu lire à son sujet, je me suis donc lancée dans la lecture de ce premier volume. Un style plaisant, qui se laisse lire. Un langage familier et à la première personne qui plonge aussitôt dans l'histoire. Pas de descriptions plus qu'il n'en faut. Un personnage qui n'a rien de "beau", mais qu'on se plait à suivre et qui nous intrigue. Une intrigue qui prend aux tripes, et qui nous transforme doucement en Sherlock Holmes. On se met à soupçonner tout le monde, le moindre habitant de cette ville presque malsaine que peut croiser celui que tous appelle "Prévôt".
Entre fantasy et thriller, c'est Prévôt qui nous guide à travers ses perceptions, ses impressions, ses souvenirs aussi. Avec lui, on découvre cette ville où règne une atmosphère malsaine, où les ténèbres se cachent à chaque coin de rue. Dans un univers moyenâgeux où on rencontre magie et créatures se mêlent aussi suspense et intrigue: ce mélange des genres marche à merveilles.

Le dealer, ancien soldat et agent pour la Couronne, accros au souffle de farfadet et consommateur de ses propres produits, est mêlé à cette histoire sordide de meurtres d'enfants sans vraiment le vouloir. Le premier cadavre, c'est lui qui le trouve. Et les agents et gardes de Maison Noire (comprenez la milice locale) le soupçonne aussitôt quand d'autres sont retrouvés dans les ruelles de Basse-Fosse. Pour s'en sortir et ne pas finir dans une cage, Prévôt se lance alors en traque de cet assassin d'enfants pour prouver son innocence. Mais est-il si innocent que cela dans cette sombre histoire?...
En suivant les pas de Prévôt à travers la ville, on rencontre d'autres personnages qui semblent croiser son chemin depuis longtemps. Et c'est grâce à eux qu'on en apprend plus sur lui, ce personnage énigmatique et tourmenté qui ne laisse rien transparaître de son passé. Car il ne parle pas de lui, on ne connait rien de lui. On vit l'histoire avec lui, c'est tout. Car lui se connait, et on le découvre simplement au fur et à mesure qu'il mène l'enquête à travers Basse-Fosse. On voudrait en savoir plus, ce qui l'a poussé à devenir dealer dans cette ville où les hors-la-loi font la loi. À mon goût, on en apprend si peu... Juste ce qu'il faut pour comprendre l'histoire et la ville où elle se déroule. C'est presque dommage, mais on s'y fait.

En fin de compte, c'est la ville elle-même qui est le personnage central de cette histoire, avec ses criminels de tous poils, ses représentants de l'ordre de la Maison-Noire, ses sorciers fous et leurs démons, ses parrains de la pègre, ses catins... Basse-Fosse est exactement comme son nom l'indique le coté sombre et crasseux qu'on s'imagine dans les villes du Moyen-Âge. Les rues sont sales, les gens sont sales, les maisons, l'air, tout est sale. Même les riches puent et la corruption est partout. C'est une ville où la loi du plus fort et du plus rusé règne dans toutes les sphères, du noble prétentieux aux dealers et autres mac qui font la loi dans les parties basses de la ville. Et là ou la ville est moche, son héros l'est aussi.

Le pessimisme est de rigueur tout au long du livre. Une noire vision de la société comme je les aime, retranscrite dans un univers où la magie n'a pas que des avantages et attire les ennuies plus qu'elle ne résout les problèmes. La noirceur est jusque dans les personnages, qui ne sont ni noirs, ni blanc. Ils sont tous gris, tous autant qu'ils sont et même les héros ont leur part de ténèbres. Et chacun a son importance dans cette sinistre traque au tueur d'enfants.
Pour ce qui est vraiment de l'histoire, je ne peux en dire d'avantage. La quatrième de couverture suffit à elle-même. Il serait dommage de dévoiler des détails ou quelques subtilités qui perdraient toute leur saveur sortis du contexte du roman. La fin peut surprendre, bien que je l'aie senti venir à mesure que l'enquête du Prévôt avance: les apparences sont trompeuses. On en demanderait plus d'ailleurs sur ce dénouement étrange. Ça nous laisserait presque sur notre faim.

J'ai pas mal apprécié ce premier volume. Et de ne pas voir les deux suivants paraître me laisse un sentiment de déception. J'aurais bien voulu poursuivre mon errance dans les rues sordides de Basse-Fosse encore un peu.
Journal intime du cheval Crac, Tome 2 : Surprises au club ! Journal intime du cheval Crac, Tome 2 : Surprises au club !
Sylvie Overnoy   
Un livre vraiment génial le premier tome est une réussite donc le deuxième devrait être pareil après l'avoir lu j'ai dit wouah !! il est géant !! pour le mordu d'équitation et de livre !

par shana59
Gardiens des cités perdues, Tome 8.5 : Le Livre des secrets Gardiens des cités perdues, Tome 8.5 : Le Livre des secrets
Shannon Messenger   
Waou! Le descriptif du livre est alléchant, dire que je vais devoir attendre quatre longs mois!
Mes sourcils se sont haussés quand j'ai lu dans le résumé que les points de vue de Keefe et Sophie seront alternés dans le récit... Quelque chose me dit que Sophie et Keefe vont finalement finir ensemble!

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode