Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de peneronis : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana
Pierre Bottero   
Waouh.
C'est le seul mot auquel j'ai pensé en refermant ce livre. C'est le premier livre de Pierre Bottero que je lis et, franchement, c'est le plus vrai et le plus beau livre que j'ai jamais lu. On est transporté, envouté même par les mots de l'auteur. Car Pierre Bottero écrit bien. Très bien même. Et surtout, l'élément autour duquel l'intrigue nait... Le maitre-mot des marchombres. Leur but. La liberté. Car, qui n'a jamais rêvé d'etre libre? Car,après tout, être marchombre c'est le commencement d'une nouvelle vie... La voie. Celle ou on commence à apprendre, à comprendre...à vivre.
Quand j'ai refermé ce livre, je pensais autrement. Je revais. Je volais... Je restais au coté d'Ipiutiminelle, d'Ellana, de tous ces personnages qui m'ont bouleversés. Les mots sont fragiles, ils ont un pouvoir. Il ne faut pas essayé de les dompter, ils faut les comprendre. Les magner. Pierre Bottero à magner les mots. Les a fait vivre, leur donnant à chaqun une importance nouvelle. Liberté...Harmonie...Silence...Marchombre.
Comment l'auteur fait-il pour nous faire partager les émotions des personnages? Comment fait-il pour nous donner l'impression de les connaitre depuis toujours? Que nous ne sommes pas seulement spectateurs du livre mais que nous entrons en lui? Que nous sommes en lui?
Pierre Boterro n'écrit pas simplement ses personnages. Ils les fait vivre. Respirer. Penser. Ils sont nous, nous sommes eux. Sont-ils réels ou sommes nous , nous-mêmes nés des magnifiques mots de l'auteur? C'est cette question que je me suis posé en lisant, buvant, aspirant, les phrases, textes, paragraphes de cette histoire qui nous entraine bien plus haut que nous l'esperions.
C'est un chef-d'oeuvre.

"-Que devient une étoile qui meurt ?"
"-Un rêve qui vit."

J'ai fait mourir plus de milles étoiles...
Et j'ai vécu mon rêve. En lisant ce livre.
Si l'on à lu au moins un livre comme cela dans sa vie, on peut mourir. Heureux.
Pierre Bottero n'est peut-être plus de ce monde, mais il survivra toujours. Entre ses mots...
Avec ses personnages.
Dans les pages de ses livres.
Meme si vous n'êtes plus, M. Botterro, je voudrais vous dire:
Merci. Merci de m'avoir fait vivre le plus fabuleux des voyages.

par Fantalex
Le Passage Le Passage
Justin Cronin   
Ce livre est vraiment a lire de toute urgence, et ne vous laissez pas rebuter par ça taille ( un peu moins de 1000 pages), vous ne les verrez pas passer et une fois ouvert vous aurez du mal a le laissé de coter. Les personnages sont attachants et l'histoire vraiment bien ficeler.

par goomels
La Boutique Vif-Argent, Tome 2 : La Boussole des rêves La Boutique Vif-Argent, Tome 2 : La Boussole des rêves
Pierdomenico Baccalario   
Dans cette nouvelle aventure, nous retrouvons Finley, Aiby Lily et Chiffon sur la piste d'un mystérieux homme qui rôde à Applecross la nuit. Les bergers et les pêcheurs se plaignent de disparitions de moules et de brebis, et d'autres faits étranges depuis l'arrivée de la famille Lily. Les habitants sont inquiets et les rumeurs courent...

J'avais vraiment hâte de refaire un tour en Ecosse, dans le village d'Applecross et aux bord de ses petites plages. La magie et le mystère sont une fois de plus au rendez-vous et je l'ai dévoré. Finley continue de défendre la famille Lily et leur merveilleuse boutique coûte que coûte, jusqu'à risquer sa vie. Son village n'est plus ce petit village paisible et sans histoires mais il ne va pas s'en plaindre. Finley est un aventurier et il aime ces énigmes et ses vacances d'été sont pleines de surprises.

Je parlais de mystères et c'est bien ce que je préfère dans cette série. Tout est un peu étrange et on se pose beaucoup de questions. Au sujet de la Boutique Vif Argent évidemment, qui regorge de trésors, mais pas seulement. Les personnages et les habitants d'Applecross sont aussi très mystérieux. Ils ne sont si ordinaires que ça! Dans ce tome, on en découvre un peu plus sur la famille McBlack et la Villa Epouvante et cela m'a beaucoup surpris.

J'ai adoré découvrir de nouvelles pages du Grand Livre des Objets Magiques. Les découvertes sont très nombreuses et époustouflantes. Que ce soit l'Echelle de Soie, le Pantalon Piège ou la Flûte Magique, je me suis beaucoup amusé à apprendre à quoi tous ces objets précieux pouvaient bien servir. J'ai aussi beaucoup aimé les fiches illustrées qui les représentent. Ce qui est super c'est qu'il y en a encore pleins d'autres dans la Boutique Vif Argent et je suis sûr que la famille Lily se fera un plaisir de nous les dévoiler dans les prochains tomes avec des utilisations toujours plus folles les unes que les autres. D'ailleurs, j'attaque tout de suite le troisième!


Verdict :
Ce deuxième tome est une aventure extraordinaire.
Une aventure folle et mystérieuse jusque dans les dernières pages.

http://revesurpapier.blog4ever.com/la-boutique-vif-argent-tome-2-de-pierdomenico-baccalario
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue
Leigh Bardugo   
«Crows remember human faces. They remember the people who feed them, who are kind to them. And the people who wrong them too.»

Je ne sais pas par quoi commencer sauf par avouer que je pleure comme un bébé. J'aurais jamais cru que ça serait aussi difficile de dire au-revoir à une bande criminels.

Aussi pathétique que ça soit, je bénis le jour où Leigh Bardugo a commencé à écrire cette histoire. Et je bénis le fait qu'elle n'ait pas abandonné son aventure à la première panne de mots.

Par tous les saints, j'adore les fins et en même temps je ne peux pas m'empêcher de les détester. C'est dans ce genre de moments que la phrase toute faite la plus stupide mais la plus vraie du monde me revient en pleine figure comme une gifle : "toutes les bonnes choses ont une fin."

Crooked Kingdom a été un second et dernier tome fabuleux, à la hauteur de Six of Crows. En Novembre dernier, quand je me suis lancée dans Six of Crows, jamais j'aurais pensé que je serais là aujourd'hui, presque un an plus tard, encore folle amoureuse de cette histoire. Et plus même.

C'est un genre de coup de cœur violent. Comme si après avoir marché dans le noir pendant trop longtemps la lumière vous aveuglait soudainement.

Leigh Bardugo a écrit une histoire épique, ingénieuse et badass avec une plume qui vous pousse à toujours aller plus loin comme si vous aussi vous apparteniez à l'histoire. Comme si vous étiez le fantôme qui suit Kaz et son équipe.
C'est le genre de sentiment, d'impression que j'aime ressentir quand je lis un livre. Parce que c'est à ce moment-là que je me dis que j'aurais sérieusement raté quelque chose si je ne m'étais pas lancée.
Je remercie le jour où j'ai décidé de lire comme si c'était le seul air que je pouvais respirer et que chaque nouveau livre lu était un nouveau souffle.
La meilleure idée de ma vie.

Je devrais parler des personnages. Et je vais parler d'eux. Je voudrais parler d'eux pour l'éternité à venir et encore, une éternité toute entière ne sera jamais assez longue pour tout ce que je voudrais dire!
Je me suis attachée aux personnages, ça il n'y a pas de doutes. Ils sont tous uniques et je n'ai pas pu leur résister. Pour être honnête, je n'ai même pas cherché à essayer de leur résister.
On ne résiste pas à Kaz Brekker. On ne résiste pas plus à Inej Ghafa, à Jesper Fahey, Wylan Van Eck et Nina Zenik. On ne résiste pas non plus à Matthias Helvar.
Ce n'est pas humainement possible. C'est un fait scientifique. Demandez à Wylan, il vous dira que j'ai raison. ^^

Ils vont me manquer. D'un point de vue extérieur au monde de la lecture et du fangirlisme (si je vous dis que ce mot existe!) le fait d'être attachée à des personnages comme ça peut sembler très pathétique. Et c'est limite si on ne va pas me forcer à aller me faire soigner.
Mais c'est comme ça. Je les aime et ils vont me manquer même si je sais que j'ai juste à recommencer l'histoire du début pour qu'ils soient de retour.

Et mine de rien, je serais toujours totalement amoureuse des relations que Leigh Bardugo a mis en place entre les personnages. Que ça soit une relation amicale ou amoureuse, je suis fan.
Je m'incline.

Crooked Kingdom a été une conclusion totalement dingue où les évènements se sont enchaînés à la perfection. La suite/la fin des aventures de mon crew préféré m'a souvent laissée à bout de souffle, émerveillée. J'ai eu les larmes aux yeux et un énorme sourire accroché aux lèvres.
Et j'en passe.
Ça vaut clairement le détour.

Quant à la fin. Je ne trouve pas de mots. Ils sont tous si petits par rapport à la grandeur de ce que Leigh Bardugo nous a offert.
[spoiler]Wylan et Jesper s'installent dans la maison du père de Wylan avec sa mère qui n'est en fait pas morte. Nina s'en va mais elle reviendra un jour. Matthias... il va me manquer. J'ai pleuré quand il est mort. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot que n'importe quoi se passe et qu'il soit à nouveau bel et bien vivant.
Quant à Kaz, il reste Kaz avec son royaume qu'est Ketterdam. Et Inej n'en a pas fini avec Ketterdam. Avec Kaz. Elle a un navire pour mener à bien ses projets et grâce à Brekker elle a retrouvé ses parents.
Si c'est pas beau ça?
Même si je regrette la mort de Matthias parce que je l'adorais, c'est une excellente fin.[/spoiler]

Alors, je dois m'arrêter là? C'est comme officialiser la fin pour moi. C'est horrible et en même temps c'est super! Et clairement horrible.
Mais je recommande cette duologie de tout mon cœur. Par tous les saints, je recommence à pleurer. Merde.
Je suis sûre que Leigh Bardugo continuera de nous offrir de superbes histoires. Mais Six of Crows aura toujours une place bien grande et bien spéciale dans mon cœur de lectrice.

«He doesn't say goodbye. He just lets go.»

par Sheo
Engrenages et sortilèges Engrenages et sortilèges
Adrien Tomas   
Un coup de cœur ! Après avoir eu un gros faible pour la voix des ombres de Frances Hardinge, je ne savais pas trop quoi lire. J’ai donc cédé spontanément à l’appel de cette sublime couverture (si si avec des dorures d’engrenage et un vernis sélectif en relief) et j’ai lu le résumé. Un très bon roman, de l’aventure, de la magie et une enquête. C’était parti !
Comme souvent, après la lecture d’un livre que j’ai beaucoup aimé, il « ma fallut quelques jours pour entamer une nouvelle lecture… et ce n’est pas plus mal, car engrenages et sortilège a été commencé le matin, et fini dans l’après-midi. Je l’ai de-vo-ré !

L’intrigue parfaitement résumée au dos (à savoir, qui en dit assez long pour m’interpeller, sans me spoiler le roman) est respectueuse du contenu. La jeune mécanicienne Grise et l’étudiant en occulte Cyrus sont l’opposé l’un de l’autre. Comme tous les magiques et les mécaniques, ils ne s’aiment pas. Après tout, les magiques sont très estimé par l’empire et ont une place de choix dans ce monde, normal, alors que les mécaniciens ne sont là que pour batifoler dans le cambouis et réparer leurs stupides machines qui ne font rien de mieux que ce que peut faire la magie. Les mécaniciens eux trouvent que les magiques sont de petits prétentieux qui ne savent rien faire de leurs mains et seraient bien embêtés sans leurs inventions. C’est dans ce climat de bienveillance et de tolérance que nous faisons la connaissance de nos deux étudiants. Cyrus est aussi hautain que son statut le lui demande, c’est un magicien puissant, fils d’une haute dignitaire de l’armée de son pays. Il est toujours tiré à 4 épingles, a la répartie cinglante et une haute estime de lui-même. Grise quant à elle, est fille de réfugié, son père étant un grand mécanicien au sein de l’empire, elle a pu avoir accès à la prestigieuse académie des sciences occultes et mécaniques de Celumbre. Cette jeune fille noire aux yeux sombres ne passe pas inaperçue. Férue de connaissances en mécaniques et d’une soif d’apprendre toujours plus grande, la jeune fille n’est pas dépourvue de caractère et s’emporte même très facilement.

Mais un soir, tout vacille. Grise surprend un groupe d’individus patibulaires venus manifestement l’enlever elle et un autre élève. Prenant son courage à deux mains elle arrive à mettre en déroute deux des assaillants, avant de recevoir l’aide de l’autre élève qui s’avère être Cyrus. Une fois tirés de ce guêpier, ils se retrouvent à fuir ensemble pour sauver leur peau. Après une période agitée, leurs déboires les conduisent à se réfugier au pire endroit imaginable… les Rets, les bas-fonds de la ville. Ils n’ont pas le choix, et doivent œuvrer ensemble pour s’en sortir. Heureusement ils peuvent compter sur l’air de Cog, le petit robot de Grise et de Quint, le familier de Cyrus, un joli chat roux doué de parole.

Nous suivons ces deux adolescents, issue de milieux très différents faire des choix difficiles tant pour leurs égos que pour la vision qu’ils ont du bien et du mal. On découvre avec eux l’envers de la ville, au-delà de la magnifique Académie ou du confort de leur domicile respectif. À travers de nouvelles rencontres et des épreuves inattendues, les deux adolescents cherchent à s’en sortir au mieux. Pour survire et trouver les réponses à leurs questions, notre petit magicien orgueilleux et notre tête brulée de mécanicienne vont devoir s’acclimater l’un a l’autre malgré leurs différences. Mais jusqu’où iront-ils pour découvrir la vérité ? Et que feront-ils ensuite de leurs découvertes… ? C’est à vous de l’apprendre.

Ce livre nous plonge dans un délicieux mélange d’enquêtes, de fantastique, de réflexions sociétales, d’aventures trépidantes, et de choix douloureux. Dressant des portraits de personnage superbement campés, aussi complets que complexes et des situations plus embrouillées et compliquées qu’il n’y parait. Entre magie et science, entre enquête et action, entre illusions et réalité que choisirez-vous ? Je ne peux que vous inviter à suivre notre duo avec Quint et Cog pour percer les mystères de Celumbre, qui sont bien plus profonds et sombres qu’il n’y parait...

par kuri
Le chant des épines, Tome 1 : Le Royaume Rêvé Le chant des épines, Tome 1 : Le Royaume Rêvé
Adrien Tomas   
Voici ce que j'appelle une excellente découverte. Avant de recevoir ce livre, je n'avais jamais entendu parler de cette série, ni même de son auteur. Je me suis donc engagée dans cette lecture l'esprit libéré de toute attente.
Au niveau de la structure du roman, je n'ai pu m'empêcher de faire un lien avec la manière dont sont séparés les chapitres dans les romans de la série Game of Thrones. Chaque chapitre est focalisé sur un personnage et le nom de ce dernier donne à chaque fois le titre du chapitre le concernant. Cette manière de procéder donne une certaine dynamique au récit et maintient certaines parts de suspens.
Les personnages sont tous attachants à leur manière, malgré la part sombre qu'ils ont tous et que l'on a pas encore totalement découverte. J'ai personnellement aussi beaucoup aimé les créatures qui sont présentes dans cet univers. [spoiler]Certaines m'ont particulièrement plues et intriguées, comme l'Ange de Fer, même si on en sait encore très peu à son sujet. Le personnage du Chroniqueur est aussi très original et il semble qu'il aura une importance primordiale dans les tomes à venir.[/spoiler]
Ce tome étant une sorte d'introduction, l'intrigue se complexifie progressivement tout en restant facile à saisir. La suite semble en tout cas prometteuse, et je me permettrai de donner mon avis plus précisément lorsque j'aurai lu la suite. En attendant, je conseille ce livre à tous les amateurs de Fantasy, car j'ai réellement été surprise en bien !

par Alyss31
Le chant des épines, Tome 2 : Le Royaume Éveillé Le chant des épines, Tome 2 : Le Royaume Éveillé
Adrien Tomas   
Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/05/08/le-chant-des-epines-2-le-royaume-eveille-adrien-tomas/
Pour résumer, le second tome du Chant des Épines est une réussite qui surpasse le premier. Je suis vraiment heureuse d'avoir donné sa chance à cette suite ! L'auteur gomme, ou en tout cas atténue, certains des défauts d'un premier tome un peu trop introductif pour entrer dans le vif du sujet avec un ton globalement plus sombre. Il développe brillamment la psychologie de ses personnages, ce qui immerge davantage le lecteur. Quant aux rouages de son intrigue, il en joue d'une main de maître, ce qui laisse son lecteur sans voix tout en entretenant de grands espoirs concernant l'ultime opus. Opus que je vais me procurer aux Imaginales, si vous aviez encore un doute. Son développement m'encourage presque à la conseiller également aux amateurs aguerris de fantasy mais j'attends la découverte du troisième tome pour me décider franchement là-dessus.

par Bluenn
Le Passage, tome 3 : La Cité des Miroirs Le Passage, tome 3 : La Cité des Miroirs
Justin Cronin   
Lors de la publication du Passage, Stephen King déclare: « Lisez les quinze premières pages et vous serez accro. Lisez les trente suivantes et vous vous retrouverez au beau milieu de la nuit, plongé dans votre lecture. Lisez ce livre et le monde réel disparaitre. »

Enfin !! 4 ans que j’attends la suite de cette trilogie ! 4 ans que l’auteur m’a frustré ! 4 ans d’attente pour connaitre ! J’ai enfin pu me délecter des aventures dont je vous parlais avec le Passage et les Douze. Et chose rare chez moi, je n’ai pas lu un autre livre en parallèle ! Je me suis consacré corps et âme à ce dernier opus, pour en apprécier chaque ligne, chaque mot, chaque découverte…

Bien entendu, si vous ne connaissez pas cette trilogie de 2832 pages, je vous invite à le faire et je vous propose de découvrir ou redécouvrir mes avis.
A son père, écrivain, qui lui demandait quel livre elle aimerait lire, la jeune Iris Cronin répondit : « L’histoire d’une fille qui sauve le monde« .

Ainsi germa dans l’esprit de Justin Cronin l’intrigue du Passage, la fascinante épopée qui a créé l’événement en 2010. L’auteur sort du cadre purement littéraire de ses romans précédents, nous présente des monstres à glacer les sangs, et la description angoissante d’une Amérique post-apocalyptique.

La cité des Miroirs clôt magistralement cette épopée post apocalyptique. L’auteur a une plume addictive et je dois dire que le travail de traduction est excellent ! Justin Cronin m’a entraîné dans le sillage des personnages que j’ai aimé, que j’ai pleuré et parfois détesté !

Le nombre de personnages reste très important, mais moins que dans les deux premiers opus. On retrouve d’ailleurs la liste complète des noms, ce qui les rend encore plus réels ! Ils ont évolué, ont pris en maturité et les évènements les obligent à modifier leurs comportements ou leurs stratégies.

Justin Cronin aime ses personnages et les rend vivants, magiques.

Des rebondissements que je n’attendais pas particulièrement, des émotions très présentes, beaucoup plus humaines que dans les deux premiers tomes. Des surprises et un final époustouflant… Une renaissance de l’Humain dans tout ce qu’il a de beau et de merveilleux !

Les questions existentielles sont toujours posées avec retenue et savoir-faire par cet auteur de talent, qui pousse son lecteur à se poser des questions sur les dangers des manipulations génétiques et les comportements destructeurs de l’Homme.

J’ai lu jusqu’à pas d’heure, tellement l’auteur a peaufiné son 3ème tome ! Bon en même temps 4 ans il avait intérêt … Un rythme soutenu, une œuvre dense… Un final à la hauteur de mes attentes…

Il à noter qu’une adaptation par Ridley Scott est prévue, maintenant que la trilogie est terminée, John Logan en serait le scénariste, ce qui peut présager un film vraiment pas mal !



https://julitlesmots.wordpress.com/2017/03/10/la-cite-des-miroirs-tome-3-de-justin-cronin/
La Boutique Vif-Argent, Tome 3 : La Carte des passages La Boutique Vif-Argent, Tome 3 : La Carte des passages
Pierdomenico Baccalario   
L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier
http://revesurpapier.blog4ever.com/la-boutique-vif-argent-tome-3-de-pierdomenico-baccalario

Un nouveau danger menace la petite ville d'Applecross. Le terrible Askell est toujours dans les parages et veut à tout prix détruire la Boutique Vif-Argent. En tant que gardien, Finley se doit d'enquêter et d'élucider quelques mystères mais surtout protéger la jolie Aiby...

Après avoir lu le second tome, je n'ai pas pu attendre longtemps pour lire la suite. Me revoilà avec mon avis sur ce troisième tome, lui aussi incroyable et fou. Je me suis encore bien amusé et j'adore toujours autant le format du livre!

Dans ce troisième tome, on fait d'énormes découvertes. Je crois que c'est mon tome préféré. La magie est plus que présente mais cette fois pas seulement autour de la famille Lily. Je trouvais ce village déjà assez bizarre et je comprends maintenant pourquoi. On découvre beaucoup d'éléments au sujet de cette magie qui entoure Applecross et surtout cela nous permet de comprendre d'où elle vient vraiment. On continue aussi de découvrir des lieux enchantés qu'on ne soupçonnait même pas comme le Moulin de la vieille Koumail, ou bien des créatures magiques venus d'ailleurs.

Mais le plus important, c'est que la Boutique Vif-Argent continue de surprendre avec ses drôles de règles magiques ou encore avec ses objets toujours plus fous (mais toujours très pratiques ^^). J'aimerais tellement vous parler des talons de la Bonne Nuit, de la Montre de la Deuxième Chance, ou des Marque Pas ! Ils sont vraiment fascinants. Mais mon objet préféré reste l'Ecrin Mangecoeur qui a bien tourmenté le pauvre Finley.

Je ne pensais pas que Finley et ses compagnons serait en si grand danger dans cette nouvelle aventure. C'était d'ailleurs très marrant de voir que le grand frère de Finley est obligé de participer contre son gré. Pas sûr qu'il se soit vraiment amusé mais au moins ça les a rapprochés. En tout cas, les mystères et les rebondissements s'enchaînent très vite et il m'était impossible de lâcher le livre. Cette fois-ci la situation est vraiment terrible. Je ne savais absolument pas comment Finley allait bien pouvoir s'en sortir. Et on peut dire que cette troisième aventure était palpitante !


Une suite amusante et riche en découvertes !
Le chant des épines, Tome 3 : le Royaume Brisé Le chant des épines, Tome 3 : le Royaume Brisé
Adrien Tomas   
Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/07/02/le-chant-des-epines-3-le-royaume-brise-adrien-tomas/
Je ne peux que recommander chaudement la lecture du Chant des Épines car même si le premier tome parait naïf et tout public (peut-être même, Ô sacrilège, young-adult), ce roman à l’origine écrit pour être un one-shot (et scindé en trois pour des besoins éditoriaux) ne manque ni de complexité, ni de maturité, ni de richesse. Il séduira son public en lui procurant des émotions intenses et en proposant des personnages aussi soignés qu’attachants. Une excellente découverte donc, qui confirme l’auteur au rang des maîtres en fantasy francophone.

par Bluenn