Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de peperoni : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les champignons de Paris Les champignons de Paris
Amélie Nothomb   
Amélie Nothomb s'est prêtée cet été, du 09 juillet au 29 août 2007, au jeu de la publication hebdomadaire d'une nouvelle dans les pages de Charlie Hebdo. Avec "les champignons de Paris" la romancière a mis en scène ses thèmes de prédilection et s'est promenée dans les lieux parisiens qui lui sont chers.
Sidoine est un vieux garçon écumant la nécrologie du Figaro pour aller soudoyer les frais endeuillés. Un lointain neveu hollandais débarque un matin, Dries. Le jeune homme visite la capitale française et bouscule le vieux. Jusqu'au jour où tout deux avalent une dose de champignons hallucinogènes.
Une écriture toute nothombienne ! Ironie. Sens des images et des formules. Un récit loufoque et souriant. Un bon moment, même si la fin est décevante, parce qu'arrivée trop vite peut-être bien.

Source: [spoiler]http://hyperesthesie.canalblog.com/albums/5__next_/photos/16613860-amelie_nothomb_dans_charlie_hebdo_.html[/spoiler]

par Hyunkel
Sans nom Sans nom
Amélie Nothomb   
Une nouvelle que j'ai beaucoup appréciée de part son originalité ! Avec cette entité "sans nom" dont on ne sait rien, la façon croissante où l'action est apportée est intéressante.
C'est une histoire étrange: Un homme en quête de la dame de ses rêves part dans le grand nord. Il finit par échoué dans un refuge ou des choses surprenantes lui arrivent...
Nothomb est vraiment un auteur qui nous apporte la recherche de volupté chez un personnage.


par Ajcerise
Tuer le père Tuer le père
Amélie Nothomb   
Déçue. Grande fan de Nothomb, je me suis réservée un petite soirée pour le livre, j'ai attendue d'être bien tranquille... Surtout qu'on en disait plutôt du bien.
Et pourtant, comme les autres depuis quelques années, il n'est pas à la hauteur des premiers. Certes, ça reste intéressant et un peu surprenant à la manière de Nothomb. Mais où sont les histoires vraiment tordues du début, le style piquant, les retournements de situation qui vous laissaient perplexes bien après avoir fini le livre ?
Le premiers Nothomb, je les ai encore en tête. Les derniers, je les lis comme on regarde un épisode de série et je les oublie dans les mois qui suivent... J'ai du me creuser la tête pour retrouver de quoi parlait le précédent, et demander à quelqu'un pour retrouver son titre ! Ce ui ne risque pas d'arrive avec Mercure ou Hygiène de l'assassin ou les Catilinaires...
Tuer le père va surement tomber dans mes vagues souvenirs tout comme Une forme de vie.

par Tampopo
Brillant comme une casserole Brillant comme une casserole
Kikie Crevecoeur    Amélie Nothomb   
Des contes aussi farfelus les uns que les autres. Bref du Nothomb quoi! On aime ou pas, moi j'adhère complétement. Rien que pour la démesure de ses personnages.

par Fionasim
Anita Blake, Tome 20 : Liste Noire Anita Blake, Tome 20 : Liste Noire
Laurell K. Hamilton   
Plus d'action que de sexe, ça fait vraiment du bien de retrouver Anita sans tous les drames émotionnels de ses amants.
J'adore cette partie de sa vie qui est plutôt centrée sur les enquêtes, les flics et les autres Marshals, son boulot quoi.

On retrouve Ted, Ollaf et Bernardo, et plusieurs piste intéressantes donnent des indices sur les prochains tomes.

Je commençais à me lasser de la série, j'ai parfois eu l'impression qu'il s'agissait trop de créer un contexte pour qu'Anita rencontre de nouveaux amants et écrire de pleines pages de sexe, mais ce tome me rends à nouveau impatiente de lire la suite.

par Lup_Ha
Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'Incube Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'Incube
Laurell K. Hamilton   
C'est du grand L K Hamilton!
On retrouve la quasi totalité des personnages qui nous sont chers. Richard nous surprend agréablement, Jean-Claude est plus fascinant que jamais, Nathaniel se retrouve là où on ne l'attend pas forcement...
L'auteur arrive encore à nous surprendre avec ce scénario, malgré tous les précédents livres, et monte la barre encore d'un cran dans l'addiction.
Bref, DELECTEZ-VOUS car ce tome se lit sans modérations.
Faites-vous plaisir!

par ccmars
Anita Blake, Tome 13 : Micah Anita Blake, Tome 13 : Micah
Laurell K. Hamilton   
Voilà, sitôt acheté, sitôt lu!
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Anita après ces longs mois d'attente, mais 160 pages c'est vraiment court!(Ok il y a quelques nouvelles en plus, mais pas assez...)
Micah est un personnage que je connaissais peu, car par trop effacé à mon goût. Ce tome nous permet de l'appréhender sous un nouveau jour et lui donne davantage de substance ce qui est fort appréciable.
Notre Nimir-Raj s'ouvre légèrement sur son passé, nous montre une sensibilité à fleur de peau et son caractère de mâle Alpha s'affirme un peu plus.
Ce livre nous emmène sur une enquête du FBI, où un corps doit être relevé pour témoigner...mais tout ne se passera pas comme prévu.
Après cette mise en bouche tant attendue, j'espère que le tome 14 ne se fera pas désirer trop longtemps!

par ccmars
Anita Blake, Tome 19 : Coups de Feu Anita Blake, Tome 19 : Coups de Feu
Laurell K. Hamilton   
[spoiler]Des SPOILER dans ce commentaire pour ceux qui n'ont pas encore découvert Anita Blake !




Finalement, la série des Anita Blake m'aura déçue. C'était bien partie, c'était prenant, captivant, déroutant. Une héroïne à la Buffy, avec un vampire séducteur, un loup garou amoureux, des rats garous, des tigre-garous c'était vraiment prometteur, mais arrivée au tome 11, ça commençait à tomber dans le n'importe quoi... Anita la prude est devenue Anita la nymphomane et cougar. Où est donc passé son côté très pieux qui l'a faisait sortir du lot parmi toutes ces héroïnes de bit-lit qui ressemblent toutes à Riley Jenson ? (Quoi que j'adore Riley, et son côté nympho est très bien justifié). Je n'ai pas compris ce qu'a fait l'auteure de ses personnages. Même Richard que j'adorais au début, l'homme parfait, idéal, est devenu un vrai c** insupportable. A croire que l'auteure n'aime pas ses personnages. Non, je suis déçue de cette série. Vraiment. Et c'est pour cette raison que je n'arrive plus à la continuer à présent, dès lors qu'Anita ait commencé à se donner à tout va, et le pire à se donner à des inconnus qu'elle venait tout juste de rencontrer. D'accord l'Ardeur est liée au sexe, mais tout de même ! Elle avait déjà Richard et Jean Claude, pas besoin de rajouter tous les mâles qui passent ! ça fait passer les femmes pour quoi là au juste. Sans parler du fait qu'il n'y a plus d'action. Action sexuelle, si. Et très bien détaillée. Un peu trop d'ailleurs ! Des pages et des pages de sexe détaillé à n'en plus finir, (pour quoi faire tout ce sexe dans un livre ? S'il n'y a pas d'histoire, pour moi, ce n'est pas un livre. Autant lire tout de suite les Cinquante nuances de Grey dont le sexe et sadomasochisme sont justifiés) à la fin quelques lignes sur un monstre à tuer ou un meurtre à élucider et basta. Je suis nostalgique du début avec Edward le sociopathe. Jean Claude, quant à lui, était beaucoup plus intéressant au niveau des premiers tomes : séducteur, manipulateur, un vrai danger à explorer, quelques tensions sexuelles. Il est devenu gnangnan à souhait, tout mièvre, mon dieu, c'est un vampire, ça ? Oula, vraiment n'importe quoi. Et le passage où Nathaniel le prostitué qui s'est fait abusé devient le "jouet sexuel" d'Anita qui en tombe amoureuse, on frise le ridicule, vous ne trouvez pas ? Enfin, ce n'est que mon avis bien sur, il n'engage que moi. Il fallait que je règle mes comptes avec cette série qui faisait pourtant partie de mes livres préférés. Je n'ai pas compris le message de cette série, désolée. Cette série est devenue commerciale. Bye bye Anita.[/spoiler]
Anita Blake, Tome 18 : Flirt Anita Blake, Tome 18 : Flirt
Laurell K. Hamilton   
Attention au fan d'Anita vous allé être dessus pour ceux qui aime ses tome en gros bon pavé et ben c'est pas avec celui ci que vous l'auré il es composé que de 192 page :([spoiler]Anita est kidnappée sur les ordres d'un de ses riches clients à qui elle a refusé une réanimation. Afin de la forcer à faire se sa défunte épouse un zombie, il menace la vie de Micah, Nathaniel et Jason. Coupée de son lien avec Jean-Claude, elle ne peut compter que sur elle-même afin de sauver ses amants, sans pour autant accéder à la requête de ses ravisseurs. On retrouve une Anita déterminée, et prête à tout pour sauver ceux qu'elle aime. Manipulation, meurtre, hypnose (grâce aux pouvoirs hérités de Jean-Claude), Anita ne reculera devant rien.
SourcesMes élucubrations d’Anita Blake
[/spoiler]

par moumouthe
Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves
Laurell K. Hamilton   
Info pour tout les accros d'Anita Blake[spoiler]Dans ce tome on découvre une Anita pleine de doutes. Elle ne sait pas si elle peut continuer son travail de Marshall tout en étant la servante humaine de Jean-Claude. Elle se remet en question, elle-même mais aussi la loi sur les vampires, le fait d'être exécutrice ect… Elle a beau faire de plus en plus partie des “monstres” elle n'en reste pas moins humaine avec une conscience. L'occasion se présente de coincer Vittorio! Le grand méchant d' Incubus dreams qui avait quitté Saint Louis, laissant derrière lui une pluie de cadavres. Anita se rend donc à Las Vegas pour une chasse au vampire. Comme dans Papillon d'Obsidienne, Anita refait équipe avec Edward, Olaf et Bernardo. Notre nécromancienne et Marshall préférée doit ainsi travailler avec un Olaf de plus en plus collant (et flippant!!), des policiers locaux qui lui mettent des bâtons dans les roues et un SWAT plutôt intéressant, tout en ayant de grosses difficultés à gérer sa tigresse
[/spoiler]

par moumouthe