Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de pepettelove44 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nés à minuit, Tome 6 : Frissons Nés à minuit, Tome 6 : Frissons
C.C. Hunter   
J'ai adoré ce dernier tome. Franchement cette série de livres est ma préférée de loin. J'ai lu le tome de Miranda en anglais et c'était TROP COURT !!! La fin est juste magnifique. J'ai adoré voir les personnages "murir" à travers ces livres. Juste un conseil, prenez votre temps pour lire ce dernier tome, pas comme moi qui l'a dévoré en une seule journée. C'est très dur de faire cela mais il faut en profiter. Mais l'histoire de ce tome-ci se passe juste après celle du deuxième tome de Nés à minuit Renaissance. Donc l'idéal ça aurait été mieux de lire celui-ci juste avant d'attaquer le troisième tome... Mais ce n'est pas très possible car le dernier tome de la trilogie de Della est déjà sorti, alors que celui-ci pas encore. JE SUIS TROP TRISTE D'AVOIR DEJA TOUT LU !!!!
Les Vampires Argeneau, Tome 22 : About a vampire Les Vampires Argeneau, Tome 22 : About a vampire
Lynsay Sands   
L'auteure a une façon bien à elle de faire vivre les Immortels (vampires) ainsi que le but ultime de leur vie (très longue), la quête de leur âme sœur (life mate). Comme beaucoup de suite en anglais, elles ont été traduites en français mais pour quelques tomes seulement. J'ai tenté de lire en anglais et j'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteure même si je ne suis pas bilingue (il faut dire que le dictionnaire intégré de ma liseuse m'aide beaucoup).
Ici, Justin Bricker et Anders sont au Crematorium pour brûler les corps d'immortels ayant contrevenus à leur lois et dont la sentence est la mort. Holly Bosley est passée en pleine nuit pour récupérer son testeur d'insuline et est passée à côté d'eux. La vue d'une tête de mort roulant à terre l'a fait paniquée et elle part à courir. Justin essaie de la contrôler mais n'y arrive pas, il part donc à sa poursuite pour l'arrêter. Dans sa course, Holly vérifie à quelle distance son poursuivant se trouve et tombe dans les escaliers avec le ciseau qu'elle avait dans la main. Lorsque Justin arrive à côté d'elle, il l'a retourne et horrifié, il voit une paire de ciseau planté dans son thorax. Lorsqu'il réalise qu'elle est en train de mourir et qu'il ne pouvait la lire pour la contrôler, il assume qu'elle est son âme sœur et il la transforme en immortel. S'ensuit l'apprentissage pour Holly de son nouvel état en passant du déni à l'acceptation et pour Justin l'incertitude de comprendre ce qui se passe réellement en Holly qui refuse d'être son âme sœur car elle a une vie qu'elle veut reprendre dès que possible.
J'ai adoré leur histoire.
Les Vampires Argeneau, Tome 23 : Runaway vampire Les Vampires Argeneau, Tome 23 : Runaway vampire
Lynsay Sands   
Même si le livre est en anglais, je le trouve facile à comprendre sans trop me référer au dictionnaire anglais-français. J'adore l'humour que l'auteure instaure entre ses personnages, sa vision du monde des vampires est tout à fait différent des autres livres sur les vampires. Le plus surprenant dans ce livre est l'âge de Mary, elle a 62 ans! Nouvelle approche d'un couple nous déstabilisant car Dante a l'air d'avoir, quoi, entre 25-26 ans?! J'ai aussi retrouvé avec plaisirs certains personnages des livres précédents. L'humour est abrasif, juteux, etc.
La Confrérie de la dague noire, Tome 15 : L'Amant rebelle La Confrérie de la dague noire, Tome 15 : L'Amant rebelle
J.R. Ward   
Bon bah j’ai été plutôt déstabilisée par les choix de l’auteur concernant ce tome.

On se retrouve là où on s’était arrêté dans le tome précédant, Layla a bien accouché de deux magnifiques bébés, Blay et Qhuinn sont super heureux, Xcor est toujours enfermé et surveillés par la confrérie…

Et donc, comme J.R Ward nous a habitué, il y a encore une fois, moult de points de vue avec entre autre celui de Blay ; Qhuinn, Layla, Xcor, V, Throe, Tohr et Trez. J’ai pas très bien compris ce que Trez foutait dans ce tome, mais au final, j’ai bien aimé l’avoir. Depuis son tome et la mort de sa chère et tendre, j’étais super triste pour lui. Mais ne vous inquiétez pas, ça commence à s’arranger et de la bonne façon !

Bref, revenons à l’histoire principale de ce tome : Xcor et Layla ! On découvre enfin l’histoire tragique et l’enfance malheureuse de Xcor, je vous jure, si je pouvais tordre le cou de certains personnages, je le ferais ! Xcor, et on l’apprend dans les premières pages, s’est fait rejeté par son père et par sa mère à cause de sa malformation et depuis ce moment, il ne vit pas une enfance heureuse, il se fait souvent frapper et par la suite, il se fait encore abandonner ! J’avais très envie de prendre Xcor dans mes bras, mais Layla était déjà là. D’ailleurs, du côté de Layla, ça ne va pas fort non plus. Qhuinn pète un câble, et c’est là que j’ai commencé à ne plus rien comprendre. Qhuinn devient presque fou ! Et ce à cause de Layla parce qu’elle a fricoté avec l’ennemi alors qu’elle était enceinte ! Et donc dans ce tome, Qhuinn devient un vrai connard et Blay ne le soutient plus.

Autre chose que je n’ai pas compris avec Layla, elle sait que l’un des membres de la confrérie a un lien biologique avec Xcor et pourtant, ce que vers la fin du bouquin qu’elle aborde ce sujet. Pourquoi avoir attendu tant de temps ?

Du côté de V, je pensais que tout irai bien, mais au fil des pages on se prend une claque lorsqu’il a une révélation sur son couple… J’ai un peu l’impression de voir un Rhage numéro 2, parce que dans The Beast, ça n’allait pas fort entre Rhage et Mary… J’espère que V va se reprendre en main, sincèrement !

Enfin, Lassiter prend conscience de ses responsabilités et il a du mal à les accepter. On n’a pas son point de vue mais j’avoue que j’aurais bien aimé l’avoir…

Sinon, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas tellement d’action mis à part l’éternelle bataille de fin. On se concentre plus sur les problèmes de couple, et même si j’apprécie, ça reste quand même plat comme tome.

En conclusion, des choix de scénarios bizarres qui m’ont fait mal au cœur, une suite qui risque de se concentrer sur V et sur Trez (je joue la devineresse là) mais il n’empêche que j’ai beaucoup aimé certains passage et que c’était un énorme plaisir de retrouver un Xcor doux comme un agneau et une Layla qui prend enfin les choses en main ! La grosse question à laquelle je ne peux toujours pas répondre : Y aura-t-il un happy ending pour tout le monde ?

par MissEcho
La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'Amant maudit La Confrérie de la dague noire, Tome 16 : L'Amant maudit
J.R. Ward   
(VO) Presque aussi bon que les premiers! (le mot clé étant le "presque")

Vu que l’histoire de Sola et Assail (Asshaut en vf) date, j’avais un peu de mal a me rappeler où l’histoire s’arrêtait.
Je me souvenais juste que Sola était une voleuse et qu’elle surveillait Assail mais ça, je ne savais plus pourquoi. Pour lui, je me souvenais de ses cousins, que c’est un trafiquant, et qu’il a sauvé la vie de Wrath (Kolher) en quelque sorte... Bref, c’était comme commencer une nouvelle histoire et non reprendre une de mes série préféré, le début n’était pas facile dans ce cas. J’ai même hésité à reprendre le tome où on les rencontre mais c’était trop me demander que d’attendre deux, trois jours avant d’écouter celui ci.
L’audio à duré 14h25 mais moi j’ai eu l’impression que ça n’a duré que 2, c’est assez frustrant parce que j’ai déjà envie d’avoir la suite sous la main.

Si je dis qu’il resemble beaucoup aux premiers c’est parce qu’on retrouve des chapitres d’action et ceux du vilain comme quand les Lessers étaient présent. Peut être pas autant qu’avant mais ça m’a fait plaisir d’un côté des retrouver ce rythme là, j'adorais ça. De l’autre, ce n’était pas génial parce que ça semble un peu à du copier/coller au lieu d’apporter du nouveau.

La crise entre V et Jane est assez crédible, comparé à d’autres dans les derniers tomes où je n’y avais pas cru du tout. Malheureusement (ou heureusement suivant les avis), la crise passe très vite et de façon entièrement prévisible.
Mais où est donc l’auteur qui ose?? Celle qui tue la Shellan enceinte d’un frère? Ou fait sauter un frère? Cette série a perdu sa folie du début alors que c’est ce qui la rendait originale ! Ne me comprenez pas de travers, je suis toujours super-fan de cette bande de tarés, super-impatiente quand un nouveau tome doit sortir mais il faut dire ce qui est - ils sont devenus trop sages et tout va « trop bien »!

Assail est Sola sont un couple intéressant et prometteur, pourtant, Ward n’a donné aucune idée du rôle qu’ils joueront pour la confrérie. C’est dommage, elle aurait pu en faire tellement plus que juste un nouveau couple.

Lassiter fait aussi très peu apparition, son grain de folie manque.
Le fameux Muhrder n’apparait qu’a la fin pour exiger une entrevue avec Wrath, on apprend strictement rien de ce passage, c'est à ce demander pourquoi elle l'a mis.
Throe (Ahffre), c'est un cas celui là et il est parti dans le bon (c'est à dire mauvais) sens. Mais encore une fois, sous exploité à mon gout. On voit bien qu'il a un gros plan pour la confrérie ou même la race entière, pourtant ça n'avance pas beaucoup. Ward a-t-elle peur de ne plus avoir d'idées alors étire le peu qu'elle a au possible? Je ne sais plus vraiment quoi penser...

Nous aurons une nouvelle venue pour le prochain tome, une fille qui est en pleine transition mais qui ne sait pas ce qu'elle est. Comme Beth à son époque. De plus, elle travaille aussi au journal de Caldwell, si ça ce n'est pas du coper/coller, je ne sais pas ce que c'est.

Alors après avoir lu tout ça, vous devez penser quelque chose du genre : mais elle a rien aimé en gros pourquoi elle l'a mis dans sa liste diamant? Et je réponds simplement que c’est la confrérie, même quand je râle, je les adore et je continuerai de lire!
Rendez-vous au prochain épisode...

par deeKi
Mercy Thompson, Tome 10 : L'Épreuve du silence Mercy Thompson, Tome 10 : L'Épreuve du silence
Patricia Briggs   
Ce tome est un peu différent des précédents, mais plutôt réussi, selon moi.
Mercy est enlevée par un vieux vampire italien qui l'emmène en Europe. Elle tente de s'échapper et se retrouve mêlée bien entendu à toutes sortes d'histoires, de complots, de magie et de fantômes.
Adam, de son côté, essaie de la retrouver sans massacrer tout le monde dans sa rage.
Du coup le récit alterne les chapitres qui suivent Mercy / Adam, ils ne sont ensemble qu'au tout début et à la fin. Je regrette un peu car leur couple est explosif.
En revanche, la fin est excellente. Il ne faut vraiment pas spoiler. Disons qu'on découvre quelque chose à propos de quelqu'un... On se dit : "mais comment j'ai pu rater ça ! j'aurais dû comprendre ! " et ça donne envie de tout relire aussitôt à la recherche des indices ratés.

par IsaR
Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal
Patricia Briggs   
Quel bonheur de retrouver ces personnages et cette série !
Ce tome ci ne loupe pas le coche, il est très agréable à lire, toujours aussi fun et plein d'action.

Le territoire de la meute étant devenu une zone neutre protégée par celle ci, il a été déclaré comme la zone tampon idéale pour accueillir un sommet entre les dirigeants humains et les seigneurs fae.

Mais bien sur l'occasion était trop tentante pour que ceux qui sont contre ne se manifestent pas, et les dangers se multiplient sur le territoire de la meute ...

Au fil des tomes Mercy, Adam et la meute ont amassés bon nombre d'alliés et d'amis, et autant d'ennemis. Les voir tous en action ici était vraiment très dynamique.

Il y a eu pas mal d'informations révélées, notamment sur les sorcières, ce qui rendait l'intrigue intéressante et fournie. Je suis vraiment intriguée par Sherwood Post, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je sens qu'on risque de nous faire mariner encore quelques temps).

Wulfe aussi était bien présent, et on le découvre vraiment sous un autre jour.
Ça fait du bien de changer de focus de temps en temps, ça donne du punch à l'ensemble

De toute façon si on est arrivé à ce niveau la de la série et qu'on l'apprécie toujours autant, on a peu de chance d'être totalement déçu par par ce tome qui approfondit encore l'univers et les personnages.

En Bref j'ai adoré ce tome, et je pense qu'un jour il faudra que je me relise cette série du début, parce que ça commence à faire un paquet d'années que je l'ai commencé.

17/20

par lianne80
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 10 : Déchéance
Anne Robillard   
Cela me peine de dire ça, mais ce dixième tome confirme ce que je craignais déjà, à savoir que cette série devient de plus en plus décevante.

J’étais pourtant partie assez confiante au début, pensant que les crimes de Moérie auraient fait un peu de ménage dans tout ce fouillis céleste. Et en effet j’ai trouvé l’histoire un peu moins dispersée que dans les tomes précédents, bien que certains personnages importants passent encore totalement à la trappe et qu’il n’y ait pas vraiment d’intrigue motrice.

Pour ce qui est des dieux justement, il était amusant de suivre leurs premiers pas dans le monde réel et leurs aspirations futures, mais jusqu’à un certain point : [spoiler]Sérieusement, Theandras boulangère ? Hum…sans commentaire.[/spoiler]

Je n’ai aussi pas pu m’empêcher de m’arracher les cheveux devant un certain évènement :[spoiler] La fusion de Swan et Napashni. Alors là, ça devient du grand n’importe quoi ! Moi qui attendait tant des retrouvailles et une réconciliation pour Onyx et Swan, le mélange de la personnalité de cette dernière avec l’un des personnages que je déteste le plus ne m’a pas plu du tout ! Cette préférence mise à part,[/spoiler] le fait nous est balancé brutalement, sans aucune explication qui tienne la route. On avait l’impression que l’auteur découvrait en même temps que nous un fait qu’elle n’avait pas du tout prévu au départ.

Encore une fois on a affaire à des descriptions très superficielles, peu de sentiments, des dialogues parfois totalement inutiles, et le tout fait beaucoup trop résumé. La quantité démesurée de personnages y est surement pour quelque chose, mais m’est avis qu’Anne Robillard exploite mal le potentiel de son œuvre.

Je ne sais pas si c’est parce que je grandis tout simplement ou que l’auteur bâcle de plus en plus ses livres – ou peut être un peu des deux- mais j’ai de plus en plus de mal à retrouver et à me plonger dans cet univers qui me passionnait tant autrefois.

Je suis curieuse de savoir comment tout cela va se terminer, mais j’avoue aussi avoir hâte que ça finisse.

Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 11 : Double allégeance Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 11 : Double allégeance
Anne Robillard   
À peine commencé le livre que je n'avais déjà plus envie de le lire. Trop de personnages pas assez développés, une histoire qui tourne en rond, des dieux à l'infini,pas assez de descriptions d’événements. L'auteur peut survoler des moments où il devrait y avoir de l'action comme des combats, mais passe des lignes à énumérer les légumes qui poussent à tel endroit. En bref plein de petits détails qui m'ont détourné de cette lecture. Je suis pourtant fan des Chevaliers d'Émeraude et j'aimais bien le début des Héritiers d'Enkidiev surtout pour le fait de retrouver les personnages, mais d'en faire des dieux, j'ai parfois trouvé que ça ne concordait pas avec l'image que je m'étais faite d'eux au départ alors je préfère arrêter là et garder en mémoire uniquement la première série parce que celle-ci n'a fait que se dégrader et c'est dommage.

par Winky
Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 12 : Kimaati Les Héritiers d'Enkidiev, Tome 12 : Kimaati
Anne Robillard   
Je commence sérieusement à mettre en doute la capacité d'Anne Robillard à faire une fin ;)

par Nerely