Livres
388 547
Comms
1 362 343
Membres
277 102

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

" -Dansez, vous autres ! a ordonné Thalia. Vous avez l'air idiot, plantés comme ça !

J'ai regardé nerveusement Annabeth, puis les grappes de filles qui déambulaient dans le gymnase.

-Alors? a fait Annabeth.

-Euh, qui je dois inviter?

Elle m'a donné un petit coup de poing dans le ventre.

-Moi, Cervelle d'Algues !

-Ah. Ah oui. "

Afficher en entier
Extrait de Percy Jackson, Tome 3 : Le sort du titan ajouté par ludo 2011-06-27T19:19:28+02:00

Sans réfléchir, j'ai dégainé Turbulence et fait volte-face en assénant un coup d'épée.

La fille que je venais d'essayer de couper en deux a laché son kleenex en hoquetant.

- La vache ! a-t-elle crié. Ca te prends souvent d'essayer de tuer les gens qui se mouchent ?

La premiere chose qui m'est venue a l'esprit, c'est que mon épée ne l'avait pas blessée. Elle avait traversé son corps sans rien lui faire.

- Tu es mortelle ! me suis-je écrié.

Elle m'a regardé avec incrédulité.

- Mais qu'est ce que tu racontes ? Evidemment que je suis mortelle ! Comment as tu pu passer la sécurité avec cette épée ?

- Je n'ai pas... Attends tu vois que c'est une épée ?

La fille a roulé les yeux, qu'elle avait verts comme comme moi. Elle avait les cheveux roux foncé et frisés et le nez rouge, comme si elle était enrhumée. Elle portait un grand sweat-shirt bordeaux de l'université de Havard et un blue-jeans couvert de tache de marqueur et de petits trous, à croire qu'elle passait son temps libre a me piquer avec une fourchette.

- Ben, si c'est pas une épée, c'est le plus grand cure-dent du monde, a-t-elle dit. Et pourquoi je ne suis pas blessée ? Je ne me plains pas, hein, note bien. Et qui es tu ? et, dis donc, c'est quoi que tu portes ? C'est de la fourrure de lion ?

Elle s'est mise à me bombarder de questions, à toute allure. Je ne savais pas quoi répondre. J'ai regardé mes manches pour voir si la dépouille du lion de Némée s'était retransformée en fourrure, mais a mes yeux, elle avait toujours l'aspect d'un manteau marron.

Je savais que les guerriers-squelettes étaient toujours à mes trousses. Je n'avais pas de temps à perdre. Pourtant je restais là a regardé la fille. Alors je me suis souvenu de ce que Thalia avait fait à Westover Hall pour tromper les professeurs. peut être pouvais-je moi aussi manipuler la brume.

Je me suis concentré et j'ai claqué des doigts.

- Tu ne vois pas d'épée, ai-je dit a la fille. C'est un simple stylo-bille.

- C'est une épée, espèce de cinglé.

Afficher en entier

-Il a beau être bête, Arès a raison sur ce point.

-Exactement ! s'est exclamé Arès. Hé, une seconde. Qui tu traites de...

Afficher en entier

La scène se passe au barrage Hoover:

" -Allons voir si ce snack-bar est ouvert, a dit Zoé. Nous avons intérêt à manger tant que nous pouvons.

Grover a esquissé un sourire.

-Tu veux voir si le snack-bar est Hoover?

-Oui. (Zoé a battu des paupières.) Qu'est-ce qu'il y a de drôle?

-Rien dit Grover en s'efforçant de garder l'air sérieux. Je me prendrais bien un sandwich Hoover au fromage.

Même Thalia a souri.

-Et moi j'aimerais bien trouver des WC Hoover.

Peut-être que la fatigue et la tension nerveuse ont joué mais j'ai éclaté de rire. Thalia et Grover se sont mis de la partie, tandis que Zoé nous regardait avec perplexité.

-Je ne comprend pas.

-Un distributeur d'eau fraîche Hoover, ça me plairait bien aussi, a fait Grover.

-Et... (Thalia a essayé de reprendre son souffle.) Je voudrais bien m'acheter un tee-shirt, si le magasin de souvenirs est Hoover

J'étais plié en deux et j'aurais sans doute continué de me bidonner toute la journée si je n'avais pas entendu un bruit.

-Meuh.

Mon sourire s'est figé. Je me suis demandé si le meuglement était seulement dans ma tête, mais Grover avait cessé de rire, lui aussi. Il regardait autour de lui l'air déconcerté.

-Je rêve ou j'ai entendu une vache?

Le Salon de l'agriculture est Hoover? a plaisanté Thalia. "

Afficher en entier

Vous pourriez croire qu'après avoir vu le professeur Thorn se transformer en monstre et tomber du haut d'une falaise en entraînant Annabeth dans sa chute, plus rien ne me secouerait. Mais quand cette gamine de douze ans m'a annoncé qu'elle était la déesse Artémis, j'ai dit un truc d'une intelligence rare, du genre :

-Ah...d'accord.

Afficher en entier

Voilà un moment drole avec Dionysos, Chiron, Percy, Grover et Nico Di Angelo :)

Pendant quelques secondes, seul le crépitement du feu a troublé le silence. Les flammes se reféltaient dans les yeux de Monsieur D., les faisant briller d'une étincelle lugubre. Il a ouvert la bouche pour dire quelque chose -sans doute une malédiction qui allait me réduire en miette- mais au même moment, Nico a déboulé dans la pièce, suivi de Grover.

-TROP COOL ! a hurlé Nico en tendant les bras vers Chiron. Vous... vous êtes un centaure!

Chiron est parvenu à esquisser un sourire crispé.

-Oui, monsieur Di Angelo, c'est exact. Même si je préfère garder une apparence humaine dans ce fauteuil roulant pour, disons, les premières rencontres.

-Et vous, waouh! (Nico s'est tourné vers Monsieur D.) Vous êtes le mec du vin ? Géant!

Le directeur m'a quitté des yeux pour foudroyer Nico du regard.

-Le mec du vin?

-Dionysos, c'est ça? Oh waouh! J'ai votre figurine!

-Ma figurine?

-Dans mon jeu de Mythomagic! Et une carte holographique aussi! Et même si vous n'avez que cinq cents points d'attaque et que tout le monde pense que vous êtes la plus nase des cartes de Dieux, moi je trouve que vos pouvoirs sont trop sympas!

-Ah (Monsieur D. semblait vraiment décontenancé, ce qui m'a sans doutes sauver la vie). Et bien voilà qui est ... valorisant.

Afficher en entier
Extrait de Percy Jackson, Tome 3 : Le sort du titan ajouté par lb23 2013-07-31T18:24:45+02:00

Il à continué à me poser des questions. Est ce que je me disputais souvent avec Thalia, dans la mesure ou c'était la fille de Zeus ?

(Je n'ai pas répondu)

Si la mère d'Annabeth était Athena, déesse de la sagesse, comment Annabeth n'avait elle pas eu le bon sens d'éviter de tomber du haut d'une falaise ?

(Je me suis retenu d'étrangler Nico)

Annabeth était elle ma petite amie ?

(À ce stade, j'étais prêt à fourrer le mome dans un sac automatisé au hamburger et à le jeter aux loups)

Afficher en entier

Quelqu'un - ou quelque chose - tambourinait à ma porte.

J'ai saisi Turbulence et sauté de mon lit.

- Oui ,

CLOP, CLOP.

J'ai gagné la porte à pas feutrés.

J'ai dégainé l'épée, ouvert brusquement la porte et je me suis retrouvé nez à nez avec un pégase noir.

Waouh, patron ! a dit sa voix dans ma tête tandis qu'il reculait, effrayé par la lame de mon épée. J'ai pas envie de finir en hippo-kebab !

Il a déployé ses ailes et le souffle d'air m'a chassé d'un pas en arrière.

- Blackjack ! me suis-je écrié, soulagé mais un peu agacé. On est en pleine nuit !

Blackjack a renâclé.

Même pas vrai, patron. Il est 5 heures du matin. Qu'est-ce que tu fabriques encore dans ton lit, à cette heure-là ?

- Combien de fois dois-je te dire de ne pas m'appeler "patron" ?

Comme tu voudras, patron. C'est toi qui commandes. C'est toi le chef.

Je me suis frotté les yeux en m'efforçant de masquer mes pensées au pégase. C'est ça le problème, quand on est le fils de Poséidon : comme il a créé les chevaux avec de l'écume de mer, je comprenais la plupart des animaux équestres, mais eux aussi ma comprenaient. Il arrivait que certains, et c'était le cas de Blackjack, m'adoptent.

Voyez-vous, Blackjack était prisonnier sur le bateau de Luke l'été dernier, jusqu'au jour où nous avons créé une petite diversion qui lui a permis de s'enfuir. Je n'y étais pas pour grand-chose, en réalité, mais Blackjack m'attribuait tout le mérite de son sauvetage.

- Blackjack, ai-je dit, tu es censé rester à l'écurie.

Pff ! Les écuries ! Parce que Chiron reste à l'écurie, peut-être ?

Afficher en entier
Extrait de Percy Jackson, Tome 3 : Le sort du titan ajouté par fiso 2012-07-14T17:53:20+02:00

Passage avec apollon p.60:

-Alors' quoi de neuf? a interrompu Apollon. Je vois que tu as les filles avec toi. Vous avez besoin de quelques conseils de tir à l'arc ?

Artémis a serré les dents.

-J'ai besoin que tu me rendes un service. Je dois partir à la Chasse, seule.J'ai besoin que tu conduises mes compagnes à la colonie des Sang-Mêlé.

-Pas de problème soeurette! (Soudain, il a levé les mains, l'air de dire: Arrêtez tout!) Je sens venir un haïku.

Les Chasseuresses ont toutes grogné. Manifestement, elles avaient déjà rencontré Apollon.

Il s'est éclairci la gorge puis a levé le bras dans un geste théâtral avant de déclamer:

L'herbe verte perce la neige

Artémis implore mon aide

Je suis trop cool

Il nous a souri, attendant nos applaudissements.

-Le dernier vers n'a que quatre syllabes, a fait remarquer Artémis.

-Vraiment?

Apollon a froncé les sourcils.

-Vraiment. Que penses tu d'un tel frimeur?

-Non, non. Ca ferait six syllabes. Hum.

Il s'est mis a marmonner tout seul. Zoé Nightshade s'est retourné vers nous.

-Le seigneur Apollon est dans une période haïku depuis son voyage au Japon. Ce n'est rien comparé à la fois où il s'est rendu à Limerick. Si je devais entendre encore une seule comptine commençant par : Il était une fois une déesse de Sparte...

-J'ai trouvé! a annoncé Apollon. Je suis super-cool. Cinq syllabes!

Afficher en entier

Franchement, je vous conseille de lire car moi, je me suis trop marré!!

"Thalia m'a poussé et une violente décharge m'a projeté dix pas en arrière, dans le ruisseau. Certains pensionnaires ont laissés échapper un petit cri de surprise. Deux ou trois Chasseresse se sont retenues de pouffer de rire.

-Désollée, a dit Thalia, soudain blème.J'e n'ai pas fait exprès...

J'étais tellement en colère que mes oreilles vibraient. Une vague est montée du ruisseau et allées'écraser a la figure de Thalia, la trempeant de la tete aux pieds.

Je me suis relevé.

-Ouais, ce'st ca, ai-je grommelé. Moi non plus, j'ai pas fait exprès.

Thalia respirait bruyamment.

-Ca suffit! a ordonné Chiron.

Mais thalia a brandi sa lance et crié:

-Tu veux en tater, Cervelles d'Algues,

Quand c'était Annabeth qui m'appelait comme ca, je ne sais pas pourquoi mais ca passait-Disont que jé m'y étais habitué.Mais dans la bouche de Thalia, ca n'avait rien de sympa.

- Je t'attends, Tronche de Pigeon!

J'ai levé Turbulence mais avant meme que je puisse me défendre, Thalia a poussé un hurlement. Un éclair c'est abattu du ciel, a richoché sur sa lance comme sur un pantonnerre et m'a percuté en pleine poitrine.

Je suis brutalement tombé sur le derrière. Une oduer de brulé flottait dans l'air; quelque chose me disait qu'elle provenait de mes vetements.

-Thalia! a grondé Chiron. Ca suffit!

Je me suis redressé et j'ai intimé au ruisseau tout entier de se soulever: des centaines de litres d'eau, ramassés en une colonne de nuage glacés.

-Percy! a suplié Chiron.

Afficher en entier