Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de persephones : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Abomination de Dunwich L'Abomination de Dunwich
Howard Phillips Lovecraft   
- La première nouvelle (éponyme) est l'exemple type de Lovecraft. On plonge entièrement, jusqu'au cou, dans une intrigue où il est question de Grands Anciens, de Yog-Sothoth (que je connaissais de l'Affaire Charles Dexter Ward), de sorcellerie abominable et de volontés d'extermination et de retour des temps anciens. Le style est comme à l'accoutumée, difficile pour ceux qui aiment la simplicité, lourd dans la description et chargé au niveau des adjectifs, mais tout cela fait partie de la particularité de l'auteur, et est la force de sa narration.
- "Je suis d'ailleurs" m'a ravie. Très différente de la précédente, elle se place dans la peau d'un individu que nous allons suivre le long de cette dizaine de pages. L'écriture est merveilleuse, et la breveté du récit ne nous fatigue pas. Le style est toujours le même, l'indicible contourné par des mots évocateurs d'une horreur que nous parvenons à grand peine à nous représenter, la peur dans le récit, non dans l'action ; dans l'ambiance et la description, non dans la vue et la présence.
[spoiler]Cette nouvelle m'a fait penser au monstre de Frankenstein, dans cette position subjective de l'horreur, vécue par celui qui en est l'auteur, celui qui la diffuse. Même si la chute n'est pas une surprise, elle reste superbe.[/spoiler]
- "Des rats dans les murs" est narrée à la première personne. Un homme va s'interroger sur l'origine de certaines légendes, rumeurs et mythes sur sa famille ; secrets qui sont morts avec son grand-père. Il va donc retourner à la demeure familiale, pour y découvrir la vérité... très angoissant.
- "Le modèle de Pickman" est vraiment excellente. Pour changer, l'intrigue se base ici sur les représentation de l'innommable ; de l'horreur et l'inhumain. Un peintre génie qui est désavoué par ses proches, refusé dans les galeries, tellement ses peintures sont contre-nature. Un proche, le dernier, va raconter ce qu'il sait, ce que Pickman lui a montré. Les descriptions sont fabuleuses, même si ici, c'est au troisième degré que la narration se passe, car l'horreur est représentée en image, puis racontée par le narrateur.
- "La musique d'Erich Zann" ne m'a pas tellement emballée. L'histoire est assez courte et peu remplie ; j'espérais beaucoup plus qu'il n'y avait en réalité. Je pense malgré tout n'avoir pas tout compris. Cette fois, c'est sur la description de la musique qu'est centrée la narration.
- "La Cité Sans Nom" est une typique lovecraftienne. A ce titre, on y retrouve tout ce qu'on s'y attend à trouver : un peuple antédiluvien aux qualificatifs extraordinaires, une civilisation déchue, une menace présente et de l'obscurité, beaucoup d'obscurité. Avec le temps on commence à connaître les description lovecraftienne ; elles perdent de leur magie, tout comme la progression petit à petit vers quelque chose d'immense, de gargantuesque. On le sent venir, mais néanmoins ça n'est pas lassant, même si plus autant éblouissant.
- "La Maison Maudite" est intéressante. On a droit, par le protagoniste, à une enquête sur une maison mystérieuse, avec tout un passage historique, l'ambiance, le contexte est bien fouillé et exposé. L'intrigue n'est pas très originale, mais Lovecraft sait la rendre unique, et à la fin on n'est pas déçu, là encore, ça sort assez de l'ordinaire, même pour du Lovecraft.
Pure Pure
Julianna Baggott   
J'ai adoré. Pure est un livre très prenant. L'histoire se passe sur Terre après des bombardements, et dans le Dôme, le seul endroit sur la planète ayant été protégé.
J'ai beaucoup aimé (et ça m'a assez surpris d'ailleurs) le fait qu'on soit dans la tête de personnages différents, dedans et en dehors du Dôme.
Mais petit problème : le début est trèèès long et les descriptions sont dures dès les premières pages : le malheur, le désespoir, la cendre, les personnes fusionnées avec la terre, avec des animaux, avec des objets, entre eux ...
Mais la suite est juste WAHOU, phénoménale, remplie d'action et toutes les pièces du puzzle s'emboîtent enfin.
Un coup de coeur, malgré le début. Vraiment hâte pour la suite.

par vanil
L'Aveuglement L'Aveuglement
José Saramago   
Après avoir vu le film servi par de très bons acteurs confirmés, j'ai voulu lire ce roman dystopique. Au-delà de cela, ce n'est pas quelque chose "d'impossible", et ça nous montre comment réagirait dans un premier temps notre société. Chacun pour soit, réveil des bas instincts, dégénérescence des conditions de vie, l'auteur ne nous épargne rien. Effectivement, le style d'écriture pourrait en dérouter plus d'un (paragraphes très longs, détails sordides...), mais l'histoire nous happe également, nous faisant oublier tour le reste. Le film est le reflet exacte du livre, mais en plus, "l'après quarantaine" est extrêmement bien détaillé et complet dans le roman. Extrêmement intéressant et déroutant...
Espace vital Espace vital
Isaac Asimov   
Ce recueil de nouvelles est des plus plaisant. Je ne me souvient plus de toutes, mais principalement de la principale "espace vital"

L'idée d'user des probabilité, afin de pouvoir s'acheter non pas un lopin de terre mais une petite planète complètement par famille... c'est... enfin faut la lire !!

par Deniador
La Triste Fin du petit Enfant Huître et autres histoires La Triste Fin du petit Enfant Huître et autres histoires
Tim Burton   
Burton est décidément bon dans tout ce qu'il entreprend. Les dessins sont étranges, innovants, et on reconnaît bien le style propre des films dans ce livre. C'est trop court, on en veut toujours plus, mais ce recueil, on peut le dire est sublime. Les poésies de Tim Burton devrait être à apprendre pour les cours ! (on a le droit de rêver...)

par Happy
La Semence du démon La Semence du démon
Dean Ray Koontz   
L'un de mes romans préférés à cause d'une scène ... [spoiler]Il s'agit de celle où "les mains" tentent de se révolter et où l'ordinateur renforce son emprise, allant jusqu'à mettre le canon d'une arme entre ses dents. Toute l'approche psychologique qu'il y a derrière m'a fasciné et le côté si brutal de la scène m'a laissé pensé qu'effectivement, ce n'était pas joué pour l'héroïne si l'auteur pouvait aller "jusque là".[/spoiler]

par Celineo
V-Virus V-Virus
Scott Westerfeld   
Au début j'ai eu un peu de mal avec V-Virus mais le fait que Scott Westerfeld l'ai écrit m'a poussé un peu plus loin dans ma lecture, au final je ne regrette pas du tout !!
V-Virus est génial et toutes ces informations scientifiques sur les bactéries un chapitre sur deux sont super intéressante et ont aussi tendance je l'avoue à nous faire peur !
C'est une histoire de vampyr comme je les aiment : les yeux injectés de sang, fou et à l'odeur fétide ! De vrai vampyr quoi !
Je te conseille de lire ce livre et de te laisser emporter dans l'histoire peu banale de Cal !

par Edenz
Hôpital Nord Hôpital Nord
Philippe Cousin    Jean-Pierre Andrevon   
♦ Cette fois, ça y est ! Vous ne pouvez plus y échapper : il vous faut y aller. À L'HÔPITAL.
L'hôpital ! Cet endroit lourd de terreurs secrètes et glacées, où l'on sait quand on entre, mais jamais quand on sort. Si on en sort. Que de bruits ne colporte-t-on pas, sur l'hôpital...
Au sujet de Gabriel Chadenas, que l'on aurait opéré, et opéré encore, jusqu'a ce qu'il ne reste de lui que... Et de Mme Duprèze, la femme du patron de la morgue, qu'on n'aurait jamais revue. Et de la petite Frédérique, qui y aurait traversé un cauchemar de nuit et de brouillard. Et du mystérieux Debronkaert, malade introuvable qui serait bloqué dans un bloc opératoir entièrement automatisé...
Sait-on vraiment ce qui se passe, à l'intérieur de l'énorme bloc cubique de L'HÔPITAL NORD ?


♦ Sommaire :

1 - Mais où est donc Debronkaert ?
2 - Maladie d'amour
3 - Le Noyé du casier 71
4 - Il faut opérer !
5 - La Mise en abîme de Gabriel Chadenas
6 - L'Homme qui fut soigné par un extraterrestre
7 - J'peux pas tout faire !
8 - Nuit de garde
9 - Une erreur de livraison
10 - Nacht und Nebel
11 - L'Opéré oublié


par x-Key
Très loin de la Terre Très loin de la Terre
Jean-Pierre Andrevon   
J'ai lu ce livre assez vite car tout le monde voudrait fuir
parfois ce monde.Mais, l'histoire de ce livre est bien différente avec une fin inattendue...
Seule survivante Seule survivante
Dean Ray Koontz   
Un autre très bon roman de l'auteur que j'affectionne particulièrement. Une histoire qui finie bien comme la plus part des romans de l'auteur. Une histoire prenante qui nous amène dans sphères scientifiques et spirituelles.

par wizbiz06