Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de personnenesaisquoiecrire : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'Avare L'Avare
Molière   
Après Les fourberies de Scapin, c'est mon Molière préféré. Comparé à d'autres pièces de l'écrivain, cette pièce est remplie d'humour. Le personnage de Frosine m'a plue.
L'adaptation cinématographique, avec Louis de Funès, est aussi à voir.

par myra44
La Guerre des Clans, HS n°1 : La Quête d'Étoile de Feu La Guerre des Clans, HS n°1 : La Quête d'Étoile de Feu
Erin Hunter   
J'ai tellement aimé retrouver Etoile de Feu en narrateur (au fond je pense toujours à mon petit Nuage de Feu du premier tome) ! En fait j'ai préféré le premier cycle au deuxième (même si ce dernier s'est rattrapé à la fin ^^).

On découvre de nouveaux personnages, et surtout un nouvel environnement ! Je crois que c'est surtout ça que j'ai adoré ! L'idéal aurais été qu'il sorte après le tome un du second cycle, je pense...

La révélation majeure de la fin concerne le troisième cycle, "the power of three" en anglais (le pouvoir des trois), désignant les enfants de Poil d'Ecureil et de Griffe de Ronce (donc les "parents des parents" d'Etoiles de Feu). En français le titre est "le pouvoir des étoiles"... qu'ils tiendront entre leurs pattes.

Pour résumer, un hors-série super qu'il faut absolument se procurer pour les fans (mais non nécessaire à la compréhension du second cycle)!

par Nexen
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'ai vraiment adoré ce livre ! Au départ, je ne cache pas que j'ai été un peu déçue que le narrateur soit externe (j'aurai préféré un narrateur interne, comme dans "Nos étoiles Contraires") mais j'ai bien vite oublié ce détail: les personnages étaient géniaux, surtout Hassan, le meilleur ami de Collin ! Collin aussi m'a beaucoup plu, comme tous les autres personnages du livre; ils sont chacun travaillés, avec leur propre caractère et personnalité.
Et puis j'ai tellement ri durant toute ma lecture !
J'ai trouvé l'histoire originale, et l'écriture de John Green toujours aussi géniale ! On ne lis pas ce livre, on le dévore !

Bref, j'ai littéralement ADORE ce livre, je pourrai le relire des centaines de fois sans m'en lasser !
PhonePlay PhonePlay
Morgane Bicail   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/01/24/phoneplay-morgan-bicail/

PhonePlay est un livre qui m’avait attirée dès son annonce. Son résumé et sa couverture me bottaient, donc c’est sans surprise que je me suis rapidement jetée sur ce livre sitôt paru. Sauf que, voilà… Installez-vous bien, ça va être long, mais je vais essayer d’exprimer au mieux mon ressenti général sur cette lecture…

Je ne vais pas prendre de pincettes : je n’ai pas du tout aimé ce livre. Pourtant, le young adult c’est mon dada, ma came comme on dirait. J’adore ce genre, j’en raffole, et j’ai tendance à être gaga devant les relations sirupeuses à souhait de ces chers adolescents. Mais j’ai eu l’affreuse sensation dès les premières pages que ça n’allait pas le faire du tout ici. Comme si j’étais trop vieille pour apprécier le style de l’histoire. Et se prendre ses vingt-sept années en pleine tête, ce n’est pas vraiment très agréable.

J’ai eu cette impression de m’être faite avoir sur la marchandise. Et je me sens vraiment coupable de ressentir cela. Car il ne faut pas oublier que l’auteur est toute jeune – seulement quinze ans – et je suis admirative de sa volonté d’écrire. Sauf que, pour ma part, cela n’excuse pas tout. Surtout à ce niveau là de l’édition : je m’attends à quelque chose de bon, et pas autant cliché à souhait. Je vais être sévère, et je m’en veux vraiment de ressentir cela pour l’auteur. Mais voilà : pour moi c’était fade, creux, et complètement futile. Et je vais essayer d’être la plus claire possible sur les raisons de ce ressenti.

Déjà, dès le début, je savais que ça n’allait pas le faire avec Alyssa, l’héroïne. Et la suite de l’histoire n’a fait que confirmer ce sentiment. Décrite comme une jeune fille « intelligente, rebelle, intéressante et libre », j’ai pourtant eu envie de la tarter dès le premier paragraphe ; ce n’est qu’une gamine prétentieuse, froide, hautaine et complètement snob dans sa façon d’être. Elle n’est nullement attachante; j’avais l’impression de voir une jeune en pleine crise d’adolescente. Au contraire, elle ne pense qu’à elle et c’est une véritable garce avec sa meilleure amie (je me demande d’ailleurs comment Holly peut rester à ses côtés malgré ce qu’Alyssa lui balance…). Pourtant l’auteur essaie de nous la présenter comme une jeune fille incroyablement mature. Sauf qu’elle m’a paru bien plus gamine qu’autre chose…

L’histoire, quant à elle, souffre de nombreuses platitudes. A un certain moment je sautais carrément des pages entières pour arriver au plus vite vers la fin. Car il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose (voire rien du tout en dehors du correspondant mystère des textos). D’ailleurs le niveau des échanges SMS était complètement à côté de la plaque. Comme si on voulait à tout prix faire passer nos deux héros pour des ados super-hyper-méga cool, au summum de la coolitude tant espérée et complètement imagée. Bref, du cliché en veux-tu en voilà à toutes les sauces..

Quant à l’écriture, elle est assez naïve, et très enfantine, et les dialogues restent peu élaborés. Alors oui, Morgan Bicaïl avait quatorze ans quand elle a écrit ce livre, mais voilà, pour moi, cela n’excuse pas tout. Et je ne juge pas un livre par rapport à l’âge de l’auteur. Mais les « Je fume comme un pompier depuis mes quinze ans car mes parents travaillent trop et ne s’occupent pas de moi » et autres « Cool, t’as dix-huit ans, tu peux aller en boîte légalement ! »… J’en avais les yeux ronds comme des soucoupes devant tant de naïveté, et j’avais juste envie de crier un gros « WTF ??? » !

Quant à « Lui », il ne m’a pas immédiatement convaincue. Et moi qui m’attendait à quelqu’un avec beaucoup de charisme pour proposer un tel jeu, je suis un peu tombée de haut. Sincèrement, qui tombe sous le charme d’un Inconnu qui annonce le plus naturellement du monde « Je ne choisis que les plus belles filles pour jouer » et « Il y en a eu dix-huit avant toi » ? Euh LOL. Heureusement que l’auteur a intégré quelques point de vue de son côté à « Lui », car sinon mon désespoir aurait été des plus total… Et cela m’a quand même permis mieux comprendre quelque peu la situation…

Mais je ne cache pas que ma curiosité était quand même titillée dès le départ, malgré mon énervement. Je me suis prise au jeu d’essayer de découvrir qui se cachait derrière « Lui », j’ai élaboré pas mal d’explications bien plus farfelues que la vérité. A ce niveau là, l’auteur a réussi à fournir assez d’indices et d’éléments pour nous donner envie de poursuivre cette lecture. Même si malgré tout cela n’a malheureusement pas permis de sauver le roman pour ma part, et je me suis empressée de le terminer au plus vite.

Pour conclure : j’ai du mal à comprendre les éditeurs qui se jettent aujourd’hui sur les auteurs « Wattpad » dès que ceux-ci commencent à recenser un certain nombre de lecteurs fidèles. Car, malheureusement, pour l’instant je n’ai pas rencontré ces fameuses pépites que l’on nous promet. Certes certains se démarquent et offrent des histoires agréables, mais il ne faut pas oublier que tout n’est pas bon à être édité. Malgré tout, je rappelle que ce n’est que mon ressenti, d’autres ayant bien plus apprécié cette lecture que moi. Et je ne peux que vous conseiller de vous faire votre propre avis. Sans oublier que je souhaite vraiment à Morgan Bicaïl de continuer, car ce n’est pas tout le monde qui peut accomplir son rêve à quinze ans (c’est même merveilleux pour elle, et j’en suis vraiment admirative). Mais, pour ma part, c’est une histoire que je vais m’empresser d’oublier…

par Kesciana
un papillon sauvage un papillon sauvage
Joëlle Ecormier   
La petite ville de Galforquin est laide et ennuyeuse à mourir. Pour y survivre, Miky, un garçon à l'esprit indomptable, ne trouve pas d'autres moyen que de faire les quatre cents coups. Menacé une énième fois d'exclusion du collège , sa mère le contraint à passer tout l'été à la bibliothèque municipale sous la surveillance de Foinsec, la redoutable bibliothécaire. Contre toute attente, il y fait une rencontre providentielle.

Quelques dizaines d'années après, revenu dans cette même bibliothèque pour y chercher un dernier secret, le vieil homme qu'il est devenu se souvient de l'été de ses quatorze ans.
Les Chevaliers d'Émeraude, tome 11 : La Justice céleste Les Chevaliers d'Émeraude, tome 11 : La Justice céleste
Anne Robillard   
L'ensemble de la série est génial ! Mais celui là c un de mes préfééré ! Bon ce qui est horrible et qui ma fais chialé (et qui vous fera chialé d'ailleurs c'est [spoiler]la mort de Wellan ! C'était vraiment trop horrible ! Mais bon j'ai entendu dire qu'il sera réincarné dans le corps du fils de Kira , mais tellement émouvant quand même ! [/spoiler] Voilà un super tome comme d'habitude !
Shugo Chara ! Tome 4 Shugo Chara ! Tome 4
Peach-pit   
J'aime ce livre et j'aime aussi les personnages ils sont très attachant!
L'Été où je suis devenue jolie L'Été où je suis devenue jolie
Jenny Han   
Un excellent livre qui promet une excellente série! Il nous donne carrément un avant-goût de l'été! Belly, l'héroine du livre est tout simplement adorable, elle est jeune, intelligente, mais un peu naïve ; pour notre plus grand plaisir. On ne peut pas s'empêcher de s'imaginer à la place de Belly : quel gars choisir? comment réagir? Depuis que j'ai fini de le lire, je ne penses qu'à quel point j'ai hâte de lire la suite! ^^ Je vous recommande fortement ce roman. Bonne lecture! ;)

par Pamie
Les Légendaires, Tome 6 : Main du futur Les Légendaires, Tome 6 : Main du futur
Patrick Sobral   
J'ai beaucoup aimé ce tome car il n'est pas trop sombre[spoiler] et puis j'adore les voyages dans le temps ! J'aime voir quelles conséquences pour le futur ont nos actes du passé [/spoiler]
Les 39 Clés, Tome 3 : Le Voleur de sabres Les 39 Clés, Tome 3 : Le Voleur de sabres
Peter Lerangis   
Incroyable, accrochant, encore une fois je craque pour ce livre.. c'est fou l'inspiration que Peter Lerangis doit avoir pour créer ces livres excellents.
c'est fantastique tout ce qu'il écrit.

par _Alice_