Livres
494 733
Membres
493 179

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Micael78 2020-03-20T23:44:40+01:00
Commentaire ajouté par Nathwenn 2020-03-07T11:39:48+01:00
Or

Une histoire qui nous prend au cœur, c'est vraiment une belle réussite. Un récit fort et bouleversant que l'on vit à travers les yeux de Gabriel 10 ans au début du livre un enfant métisse de père blanc et de mère rwandaise exilée au burundi.

l'histoire se déroule en trois parties, l'insouciance de l'enfance relatant les 400 coups d'un groupe d'enfants vivant dans une impasse au coeur d'une ville au burundi.

Puis se suivent les évènements politiques, premières élections démocratiques. les divergences d'opinions des habitants entendues par Gabriel qui ne comprend pas vraiment les enjeux et les réactions, les actes qui opposent ses proches, d'autant plus qu'il les connait depuis sa petite enfance. Ses parents ne lui expliquent rien, sans doute dans l'intention de les protéger lui et sa petite sœur.

et enfin ! arrive la guerre et la prise de conscience de Gabriel face aux atrocités.C'est une vue transversale du génocide, Gabriel le vit à travers les faits racontés par sa famille, les amis de ses parents, les survivants et les rumeurs ; même si déjà au Burundi, la guerre civile s'est installée depuis le putsch militaire après avoir tué le nouveau Président élu démocratiquement.

Dès le début, j'ai fait le choix de me laisser porter par l'histoire de ce petit garçon racontée par l'auteur.

Et mettre de côté le peu que je connaissais du génocide Rwandais, cet événement grave et atroce qui peut nous intimider avant d'ouvrir le livre.

Mais la poésie et le lexique de Gaël Faye nous transporte jusqu'à la dernière ligne. Que ce soit dans le beau, les p'tits riens, les p'tits bonheurs, que dans l'horreur de la guerre.

C'est une vue transversale vécue par les yeux, les oreilles et le cœur d'un enfant.

une très belle découverte pour ma part, j'aimais déjà l'auteur compositeur interprète, sa poésie et ses mots corrosifs et intrusifs mais là je suis conquise !

Ouvrez vite ce petit livre il vous surprendra !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslivresetlavie 2020-02-21T11:06:12+01:00
Bronze

Ce livre m'a énormément touché. Le personnage principal vit des horreurs, et Gaël Faye a réussit à nous faire vivre avec lui toute son enfance. C'est un très bon livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Galympe 2020-02-16T13:07:22+01:00
Or

Quelle gifle ! Quand l'innocence, la joie de vivre de l'enfance s'efface d'un coup devant la barbarie des hommes.

« Petit pays » raconte ce passage avec un sens de la narration absolument bouleversant. (« Il était comme nous, un simple enfant qui faisait comme il pouvait dans un monde qui ne lui donnait pas le choix »).

Le roman commence comme une ode joyeuse à l'enfance (les bêtises, les amis, l'insouciance) puis petit à petit des brides de conversation, les murmures des adultes laissent deviner que la folie des hommes est en marche. « Il y a des choses qu'on ne devrait jamais voir dans une vie », trois mois de folie meurtrière, la soif du sang pour éliminer « les cafards » Tutsis. le roman de Gaël Faye, nous met à hauteur de l'adolescent qu'il était à cette époque, il nous renvoie le génocide rwandais à notre scandaleux silence de nos gouvernants tel un boomerang, le retour n'en est que plus culpabilisant et bouleversant.

« Petit Pays », un grand livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariska 2019-12-14T13:41:33+01:00
Diamant

Un roman prenant et haletant. Surtout un roman plein de véracité qui nous plonge dans l’horreur du genocide du Rwanda. Très touchant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bedelia 2019-12-06T22:02:51+01:00
Diamant

« Petit Pays » est un livre que j’ai vraiment eu plaisir à lire. De part son histoire, son contexte historique, tout m’a plu dans ce récit. L’histoire se base sur l’expérience même de son auteur. C’est donc un roman autobiographique. En effet, l’auteur, Gaël FAYE, a vécu au Rwanda durant le génocide alors qu’il n’avait qu’une dizaine d’années. Il raconte donc son expérience et la façon dont il a perçu la guerre à travers un personnage qui se nomme Gabriel, dans le livre. Le contexte historique est également exceptionnel. Grâce à son récit, on arrive à comprendre comment vivait et ce que ressentait Rwandais. C’est une œuvre fascinante, car elle nous permet de voir plus loin que le regard des caméras qui ont été le seul moyen de communication et d’information lors de cette tragédie.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette période de l’histoire, je vais expliquer rapidement mais je vous incite à aller vous renseignez sur Internet, dans les livres ou de lire « Petit Pays » ?. Bref, donc en 1990, une guerre civile éclate au Rwandais (petit Pays de l’Afrique noire), entre deux peuples ethniques du Rwanda. Le Rwanda est divisé en deux ethnies : les Hutus et les Tutsi. Les Tutsi sont minoritaires dans ce pays et les Hutus détiennent le pouvoir dans le pays. Les Tutsi veulent avoir plus de paroles et d’attentions de la part du gouvernement qui est Hutu. Cela faisait déjà des décennies qu’il y avait des tentions entre ces deux peuples. Cette guerre civile dure 3 ans avant de se transformer en réel génocide. En avril 1994, l’avion du président Rwandais, qui venait de partir en voyage dans son avion personnel, est attaqué. Le président meurt dans le crash. Les Hutus accusent alors les Tutsi d’avoir assassiné le président pour faire un coup d’État. Après cela le génocide commence. Il durera 3 mois et 10 jours. Cela peut paraître court comme durée mais pourtant ces 3 mois ont suffi pour qu’entre 800 000 et un peu plus d’1 million de Rwandais trouve la mort. C’était une période très sanglante. Voilà donc je le répète mais pour plus de précision et pour plus de clarté, allez vous renseigner.

Cette période est assez méconnue car on ne l’étudie pas dans le milieu scolaire et c’est en partie pour cela que j’ai beaucoup aimé ce livre. Le récit était poignant, intriguant et tout simplement humain. Je vous conseille vraiment ce livre ne serait ce que pour connaître cette page de notre histoire trop méconnue alors qu’elle est si importante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JJ83 2019-10-14T19:52:12+02:00
Argent

Une écriture fluide, un livre passionnant .... on ne peut le refermer sans connaitre la fin.

L'histoire terrible du génocide rwandais au travers du regard d'un enfant,

Une leçon d'histoire mais aussi une école de vie pour tous ceux qui vont le lire .

j'ai adoré ce livre au delà de la connaissance historique, la récompense du Goncourt des lycéens est méritée .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malloue 2019-10-13T22:18:16+02:00
Lu aussi

Bouleversant du début jusqu’à la fin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MlleViolette 2019-09-16T22:39:13+02:00
Argent

Un livre court mais très fort ! L'auteur installe une ambiance particulière dès les premières lignes, mêlant l'insouciance de l'enfance à la pesante atmosphère de menace surveillant le '' petit pays''. Les émotions arrivent, inattendues, imprévisibles et bouleversantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gouttedepluie 2019-09-14T21:10:19+02:00
Or

Un livre assez court, et lu d'une traite. L'écriture est douce et légère, pour parler d'une enfance, et plus largement d'une tranche de l'histoire absolument terrible. En peu de temps, on passe d'une gorge nouée par les angoisses d'un monde cruel, et l'émotion devant les pensées juste pleines d'espoir d'un petit garçon. Juste à lire absolument !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode