Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de petitefeerouge : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Croc-Blanc Croc-Blanc
Jack London   
Ce livre... Une pure merveille ! Je l'ai lu durant mon plus jeune âge, et depuis ce temps, ma mémoire n'a rien oublié de cette histoire. Un livre qui fait partie des plus émouvant et des plus tristes que j'ai pu lire. Pour tout ceux qui ne l'on pas lu, sincèrement je le conseille, il est d'une pure beauté littéraire.

par newmoon
Les Étoiles de Noss Head, Tome 4 : Origines - Première partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 4 : Origines - Première partie
Sophie Jomain   
Magnifique.
Les sentiments d'Hanna ont été magnifiquement écrits.
Sa détresse face à la disparition de Darius et l'Amour fraternel qu'elle lui porte étaient tellement touchant...
De plus, le personnage de Grigore m'a subjugué.
J'ai dévoré ce livre et j'attaque la suite immédiatement.

par Adèle
Endgame, tome 2 : La clé du ciel Endgame, tome 2 : La clé du ciel
James Frey    Nils Johnson-Shelton   
Haletant et insoutenable.
HALETANT ET INSOUTENABLE.
Ce tome a dépassé toutes mes espérances et même celles que je n'avais pas. J'avais peur d'en attendre trop, après l'incroyable premier tome et d'être déçue. Bon sang ! quelle claque je me suis prise. J'en ai encore la joue cuisante et c'est à peine une métaphore ;
Avec ENDGAME 2, j'ai l'impression que c'est TOUT mon corps qui a lu, lit-té-ra-le-ment. J'ai eu la boule au ventre quasiment tout le long de ma lecture, mes mains étaient moites constamment, mon cœur battait super vite, mon Dieu ! J'étais en apnée presque tout le long. J'ai lu 4 jours quasiment non-stop et j'ai grincé des dents, j'ai crié de frustration, j'ai sautillé sur place. Je ne me souviens pas avoir autant vécu un livre. C'était incroyable.

Les gars : le rythme. Le rythme est fou. Je n'arrive pas à savoir si je courrais après l'histoire ou si l'histoire me courrait après ou les deux en même temps. J'en perdais mon souffle mais je n'arrivais à lâcher ENDGAME.

L'écriture ! Mon Dieu ! mais c'est pas possible ! C'est un rapace qui vous plante les serres dans la peau, vous emporte et vous ballotte à son gré. C'est. Complètement. Dingue. DINGUE. J'étais agrippée. Et je pense que c'est en grande partie l'écriture qui rend ENDGAME haletant et insoutenable : elle élève la tension, le suspens, le malaise, le dégoût, le glauque, la peur, l'horreur, la haine, la folie à de tels sommets que pour moi, c'était juste insoutenable. [spoiler](Je pense à la page 214 qui m'a foutu de véritables haut le cœur, j'ai eu envie de sauter la scène tant j'étais mal à l'aise. Ou au chapitre sur la mission d'Aisling à Tokyo. La tension était tellement insupportable qu'il m'a fallu des heures pour le lire, autrement j'aurais explosé ! Au fait, est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi les auteurs ne suppriment pas An ??? Ils sont amoureux de lui, ou quoi ?? Hé ! Avouez que le fait que des êtres humains imaginent un personnage pareil, c'est inquiétant...)[/spoiler]
Mon procédé de lecture s'est déroulé ainsi : lire en apnée, jusqu'au point où je n'en peux plus, reprendre mon souffle, et maso que je suis, replonger à mes risques et périls.

Et ce p... de suspens ! Tellement insupportable qu'à chaque fin des chapitres les plus dosés en suspens, je lisais les suivants en diagonale, avant de poursuivre là où je m'étais arrêtée. Ouais, ça craint, mais les gars : quand je vous dis insoutenable, c'est INSOUTENABLE !

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous parfaits. Qu'on les déteste ou pas, ils sont parfaits. Mais ne nous embarrassons pas de détails là-dessus (il y en a déjà bien assez ^^'), allons droit au but : Jago et Sarah. [spoiler](Merci de ne pas les avoir tué, messieurs les auteurs ! :'D Il faut que ce soit pareil dans le tome 3, svp.)[/spoiler] Je dois avouer que je comptais les pages avant leur PDV. Jago et Sarah - pardonnez-moi l'expression - je ship mais genre grave. Je les aime encore plus que dans le tome 1 : Jago est parfait, on veut toutes un Jago. Je trouvais Sarah trop parfaite et irréprochable dans le tome 1 : belle gosse, intelligente, trop forte et tout, le fantasme de l'homo masculinus moyen, quoi x) Mais dans ce tome, elle est plus fragile sur le plan mental à cause des événements survenus à la fin du tome 1 et on assiste au fur et à mesure de ses PDV et de ceux de Jago à la lutte contre la folie qui menace de s'emparer d'elle. La psychologie de chaque personnage est poussée et parfaite mais avec Sarah, je me suis sentie funambule. Jago est tellement parfait avec elle !! *0* Sérieux, elle ne le mérite pas ! >.<
Voilà, ça c'était pour l'OTP...

Pour en revenir au livre en lui-même, c'est une grosse baffe. Le scénario est un coup de génie et le déroulement de l'intrigue est imprévisible et hallucinant. Encore une fois, le travail des auteurs est bluffant ! Quand je pense aux derniers chapitres, j'en ai encore des palpitations : la tension et le suspens mêlés par l'écriture étaient insupportables !
Ce thriller YA est haletant et insoutenable, à s'en caguer les tripes. Et je suis complètement accro, j'en veux encore et j'ai envie de taper une crise de nerfs parce que le tome 3 n'est pas là. Il promet d'être grandiose, je le redoute presque !
...
...
...
Qu'est-ce que vous faites encore là ?? Allez découvrir ENDGAME, enfin ! >.<
Et soudain tout change Et soudain tout change
Gilles Legardinier   
Je crois que jamais je ne me suis autant identifiée à un personnage. Je suis Camille, Camille c'est moi, et un million d'autre ados. Camille et ses interrogations, sa vision des autres et des choses qui l'entoure. Lisez ce livre. Vraiment. Si vous avez lu Nos Étoiles Contraires, dites vous que ce livre est devenu mon UIA, et qu'il est possible qu'il devienne le votre. Cette histoire m'a bouleversée, et je pense que l'on ne peut pas en sortir indemne.

par joliemara
La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie La 5e Vague, Tome 2 : La mer infinie
Rick Yancey   
http://story-of-books.blogspot.com/2014/11/chronique-la-mer-infinie-tome-2-de-la.html

17/20

Nous retrouvons Cassie, Zombie, Sam, Ringer et tous les autres presque immédiatement après les évènements de la fin du premier tome. La tension est à son comble car LA grande question reste pour l'instant toujours sans réponse. Nous sommes replongés immédiatement dans l'action, le récit reprend comme s'il n'avait pas été interrompu, alors évidemment, cela apporte l'avantage de rendre le récit très fluide sans s'encombrer de rappels qui peuvent parfois être ennuyeux. Néanmoins, ici vu la densité du premier tome et la complexité du récit en lui même, je dois avouer que quelques petits rappels n'auraient pas été de trop selon moi. J'ai adoré me retrouver plongée dans ce récit vu l'immense coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome, mais il est vrai que l'auteur ne nous rend pas la chose aisée, un temps d'adaptation a donc été nécessaire pour que je savoure pleinement le fait de retrouver cet univers.

Une fois ce petit temps d'adaptation passé, ce qui saute aux yeux, c'est les différences qu'il existe entre ce deuxième volume et le précédent. Alors que le premier était plus basé sur de l'action pure et dure, ici l'auteur met plus particulièrement l'accent sur la psychologie des personnages ou encore sur la complexité de son univers et je dois dire que cela ne m'a pas dérangée. J'ai beaucoup aimé approfondir encore plus cet univers de fin du monde et toutes les questions que cela engendre, toutes les conséquences que cela a sur nos personnages et sur leur psychologies. Evidemment, cela rend le récit plus complexe, parfois même un peu tordu mais je pense (en tout cas j'ose espérer) qu'il s'agit d'une volonté propre de l'auteur de nous faire ressentir un peu de ce que ressentent les personnages, dans cet univers où les apparences sont trompeuses et où on ne sait plus à qui on peut réellement se vouer. Alors oui, ce tome sort du chemin tracé par le premier tome mais j'ai aussi beaucoup aimé ce nouvel aspect du roman (et je peux vous dire que j'ai eu peur avec les avis mitigés voire négatifs que j'ai pu lire).

L'écriture de l'auteur est plus dure dans ce deuxième tome, plus complexe, donc parfois un peu moins fluide que pour le premier tome mais je ne l'ai pas trouvée moins bonne pour autant. Différente: plus noire, plus psychologique et moins axée sur l'action mais toujours aussi prenante, toujours aussi agréable et surtout toujours aussi addictive. Une fois plongée dans ce roman, impossible de s'en défaire et le roman se dévore très rapidement. Vous l'aurez compris, j'ai été totalement captivée par cette écriture, comme je l'avais été lors de ma lecture du premier tome. Seul petit point qui m'a légèrement agacée: le nombre de fois que l'auteur utilise "mer infinie" dans son récit (si quelqu'un peut compter pour moi ;) ). Mais à part ce petit détail, j'ai trouvé l'écriture à la hauteur du défi que représentait ce deuxième tome.

C'est avec grand plaisir que l'on retrouve les personnages du premier tome, des personnages que j'avais adoré du début à la fin, dans toutes les facettes de leurs personnalités, et d'autres qui étaient restés un peu plus dans l'ombre, sur lesquels l'auteur avait moins mis l'accent. Dans ce deuxième tome l'erreur est donc réparée et on en apprend toujours plus sur ces personnages, que l'on apprend donc à aimer toujours plus et à comprendre. Dans ce tome, l'accent est mis sur la psychologie des personnages, sur l'impact que cette "guerre" a sur leur caractère, on entre encore plus dans l'esprit des personnages et j'ai adoré ça, j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer à leurs côtés et j'ai vraiment été touchée par l'évolution de chacun des personnages.
Cassie, Zombie, Sam et tous les autres sont toujours plus approfondis. Ils souffrent de plus en plus de la situation, tant physiquement que psychologiquement. Ils sont tous sur les nerfs et ils ont tous énormément évolués. Cassie est toujours un personnage que j'adore, protectrice envers ceux qu'elle aime, courageuse, intelligente, elle est plus tendue dans ce tome et cela se ressent. Zombie, Sam, Poundcake et les autres sont vraiment plus approfondis et c'est avec plaisir que l'on découvre un peu mieux ces personnages. Un bon point donc mais je ne veux pas en dévoiler trop. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour tous les personnages et c'est vraiment quelque chose d'important pour ce genre de roman.

Dans la seconde moitié du roman, c'est Ringer qui est énormément mise en avant. Ce n'était pas spécialement un personnage qui m'avait marqué dans le premier tome mais au final, j'ai beaucoup aimé connaître plus ce personnage. Elle m'a touchée et j'ai été émue par toutes les épreuves qu'elle doit affronter lors de cette seconde partie de roman. L'action est bien présente malgré le fait que l'auteur insiste beaucoup sur la psychologie de ses personnages, les rebondissements sont très nombreux et imprévisibles. J'ai été épatée par l'imagination de l'auteur et tous les retournements de situations qu'il arrive à introduire dans son récit.
Le récit est riche en tension et cela s'accélère encore plus dans la deuxième moitié du roman. Le lecteur, comme Ringer ne sait pas s'il peut se fier aux nouveaux personnages rencontrés, ce que lui réservera le futur, etc. L'auteur n'hésite pas à malmener ses personnages, à les bouleverser, leur faire perdre pieds. Et plus la fin du roman approche, plus les retournements de situation se font nombreux, le rythme s'accélère et les questions se font toujours plus nombreuses, il devient donc impossible de lâcher le roman avant de l'avoir fini.

La fin de ce deuxième tome est juste superbe, ultra palpitante et prenante, elle donne vraiment très envie de découvrir la fin de cette trilogie le plus rapidement possible. De nombreuses questions restent encore sans réponses et l'univers ultra original nous réserve certainement encore plus des surprises que je suis impatiente de découvrir. Après une telle fin, j'en espère toujours plus du troisième et dernier tome.

Les +: l'écriture de l'auteur, l'intrigue, la psychologie encore plus approfondie des personnages, l'univers toujours plus complexe, ....
Les -: peut-être parfois un peu trop tordu, l'auteur s'est senti obligé d'utiliser de nombreuses fois "mer infinie" ;)

Un deuxième tome qui met plus l'accent sur la psychologie des personnages, desquels on se sent donc toujours plus proches. Certains personnages un peu oubliés dans le premier tome sont plus mis en valeur, et on découvre de nouveaux personnages qui possèdent un gros potentiel. L'auteur a toujours une écriture très fluide et très prenante, il a su approfondir ses personnages et complexifier son univers sans pour autant mettre de côté l'action et les rebondissements, rendant le tout très addictif. Petit bémol, en voulant parfois trop approfondir son univers, l'auteur nous entraîne parfois dans quelque chose de peut-être un peu trop tordu, et je ne comprend vraiment pas pourquoi il s'est senti obligé de répéter aussi souvent "mer infinie" dans son récit, mais bon, si ce n'est que ça...
Je reste donc aussi attachée à cette trilogie, bien que ce tome ne fut pas un coup de coeur, mais je sui déjà impatiente de lire le dernier tome car je pense que l'auteur nous réserve encore de belles surprises, vu le nombre de questions qui restent encore en suspens.

par MelM
Lola et le garçon d'à côté Lola et le garçon d'à côté
Stephanie Perkins   
J’avais été agréablement surprise par le T1 de cette série (http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/06/anna-et-le-french-kiss.html) et j’ai voulu continuer l’expérience. J’ai eu tort… Je me suis ennuyée et j’ai détesté les personnages. Bon, je reconnais que ce dernier point n’est pas vraiment un argument vu d’habitude ça ne me dérange pas parce que j’arrive à accrocher avec des personnages secondaires mais là, j’ai détesté TOUS les personnages. Autant vous dire, qu’il est difficile de lire un livre quand vous ne faites que lever les yeux au ciel.


Je ne vais pas vous faire de résumé, celui de l’éditeur est complètement en accord avec le livre mais plutôt me contenter de vous expliquer mes griefs :


- Lola était trop excentrique et l’identification est difficile quand vous êtes du genre jean alors qu’elle est avec ses faux-cils orange et perruques bleues pour aller en cours. Surtout quand la fille n’a aucune réelle personnalité mais qu’elle se revendique tout de même comme étant une rebelle…


- Cricket semble attendre que quelque chose arrive mais n’agit pas. Et comme Lola fait de même, ça tourne vite en rond.


- Les parents de Lola ont des réactions disproportionnées pour une gamine de 17 ans. Je pense que les punitions du genre « privée de sorties pendant un mois » sont totalement ridicules.


- Ah et le copain de Lola est complètement taré (pour ne pas dire autre chose) : 22 ans et 17 ans ? Sérieusement ? Il ne voit pas le problème ?


Bon, déjà que les personnages ne sont pas passionnants, ajoutez-y une absence totale de vie sociale et vous obtenez un mélange bien mou et bien gluant de romance qui n’avance pas. C’est étrange mais des fois je me demandais si les personnages avaient 10 ans ou 17… Si je devais résumer le livre, ce serait : « un pas en avant, deux pas en arrière ». Il faut attendre les dernières pages pour s’écrier : « Dieu merci » (personnellement, la fin ne m’a pas particulièrement touchée mais ce cri du cœur était parce que je savais la fin de mon calvaire – et donc du livre- proches). Un seul point positif de ce micmac : on revoit Anna et St-Clair, toujours aussi craquants. En parlant d’eux, j’ai relu en vitesse Anna et le French Kiss et je ne comprends pas ce qui s’est passé. Le T1 était vraiment bien, les personnages quoiqu’un peu lassants au milieu du livre étaient tout de même attachants. Ce n’est vraiment pas ce T2 que je vous conseille, il ne s’y passe rien, les questions que l’héroïne se pose sont connues d’avance et aucun rebondissement digne de ce nom n’arrive.

http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2015/03/lola-et-le-garcon-da-cote.html
La Belle et la Bête - Editions du Chêne La Belle et la Bête - Editions du Chêne
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont   
Une très belle édition à garder dans sa bibliothèque.
Attention ! Pour les fans de Disney, ce conte vous apportera une histoire toute nouvelle, vous serez surpris !

par Ellia
Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge
Sally Green   
J'ai beaucoup aimé ce livre pour l'histoire et le cadre, originaux.
Ce qui me semble caractériser ce livre, ou du moins ce qui en est un point fort, c'est le personnage principal et son côté psychologique loin d'être parfait.
Et alors, me direz-vous, on lit souvent des livres dont le personnage principal est un anti-héros. Oui, mais ces défauts dans ce genre de livre fantastique (je ne parle pas de Maupassant ou autre!) sont de l'avarice ou une certaine immaturité et la plupart du temps ils sont juste agaçants. Ils permettent même au lecteur de s'identifier au personnage.
Cependant, avez-vous déjà vu un livre dans lequel [spoiler]le héros mange de sang-froid le cœur de son père, ne regrette pas le meurtre des frères de sa petite amie et souhaite la mort et la souffrance de chasseresses sans défense par simple vengeance et même si elles ne sont pas responsables de ses malheurs[/spoiler]? Ces livres-là sont rares.
Or Nathan est décrit (il se décrit) tel quel; on voit ce côté sombre à nu, tranchant et choquant. Est-ce qu'on s'identifie aussi bien à ce personnage après la lecture de ce deuxième opus ? Oui... et non. Personnellement, ce livre m'a donné froid dans le dos.
Brillamment écrit, il mérite une lecture attentionnée, sans pause.
Les convictions de Nathan nous semblent justes, mais sa haine grandissante et omniprésente et [spoiler]et l'animal instinctif au fond de lui et qui tue sans scrupule[/spoiler] donnent froid dans le dos. Comme quoi, tout n'est pas complètement blanc ni noir chez les personnages.
Bref, lisez-le si ce n'est pas déjà fait, ce n'est pas une perte de temps.
Sur ce et après ce commentaire outrageusement long, salut!
Covenant, Tome 1 : Half-Blood Covenant, Tome 1 : Half-Blood
Jennifer L. Armentrout   
La critique qui revient le plus autour de cette saga c'est qu'elle ressemble étrangement à Vampires Academy. Je ne peux ni confirmer ni infirmer car je n'ai pas lu VA. Tout ce que je peux dire c'est que j'ai adoré ce premier tome de la saga covenant. J'ai adoré la relation qui s'instaure entre Alex et Aiden sur fond d'interdit de par leur "rang social". On voit qu'ils sont attirés l'un par l'autre mais qu'ils refoulent cette attirance en raison de la loi qui interdit un pur sang et un demi sang d'entretenir une relation. Je suis une adepte des histoires d'amour impossible!!!! :-)
Salmacis, tome 2 : L'âme soeur Salmacis, tome 2 : L'âme soeur
Emmanuelle De Jesus   
Un Tome 2 excellent, suspense maintenue jusqu'au bout. C'est un livre qui se lit très facilement J’adore !!! Hâte de lire le Tome 3.

Je recommande ce lire a tous !!

par Midorii