Livres
443 289
Membres
378 498

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Petits secrets, grands mensonges



Description ajoutée par x-Key 2016-06-28T14:54:45+02:00

Résumé

Les secrets finissent toujours par être dévoilés.

Et toujours quelqu un doit payer...

Jane, mère célibataire, vient d emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans.

Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter (elle se souvient de tout et ne pardonne jamais) et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l' aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets.

Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l'école, les choses s'enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu'au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

(Source : Albin Michel)

Afficher en entier

Classement en biblio - 206 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par jukebox_fr 2018-09-18T09:30:36+02:00

Madeline picked up her book and put it straight down again.

- They seem so different, Jane and Celeste, but I feel like they're also sort of similar. I can't quite work out how.

Ed put down his own book.

- I can tell you how they're similar.

- Can you now ?

- They're both damaged, said Ed.

- Damaged ? How are they damaged ?

- Don't know, said Ed. I just recognise damaged girls. I used to date them. I can spot a crazy chick a mile off.

/////////////////

Madeline pris son livre et le rabaissa encore une fois.

- Elles paraissent si différentes, Jane et Celeste, pourtant j'ai l'impression qu'elles se ressemblent en quelque sorte. Je n'arrive pas à dire comment.

Ed posa son propre livre.

- Je peux te dire de quelle façon elles se ressemblent.

- Tu le peux ?

- Elles son abîmées toutes les deux, dit Ed.

- Abîmées ? Comment sont elles abîmées?

- Je ne sais pas, dit Ed. C'est juste que je reconnais les filles abîmées. Avant je sortais avec. Je peux repérer une nana cinglée à des kilomètres à la ronde.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'avais adoré "Le secret du mari". Je n'ai pas été déçue par "Petits secrets, grands mensonges" qui a répondu a toutes mes attentes. Très bon roman.

Afficher en entier
Bronze

je viens de lire ce livre en deux jours, il se lit facilement, son style est très agréable et les événements s'enchainent harmonieusement, on est happé dans l'histoire et le suspense demeure jusqu'à la fin, avec un dénouement inattendu. j'ai bien aimé les personnages, parfaitement bien campés, avec leurs défauts, leurs manies, leurs qualités attendrissantes. c'est une très bonne histoire, bien écrite, et j'ai bien accroché au début, au point de passer commande d'un autre livre de cet auteur talentueux. j'ai hâte de lire "le secret du mari"....

Afficher en entier
Argent

Ce roman est très original , l' intrigue extrêmement bien construite . Le lecteur est donc très vite plongé dans les vies tourmentés des personnages. Il est de ces romans qui vous touchent et dont vous ne sortez pas tout à fait le même. Un coup de maître Un petit bémol : dès les premières pages , on est enseveli sous une avalanche de personnages et de prénoms (femmes , maris et ex-maris , enfants , enseignantes … ) !

Heureusement , l'action se concentre sur 3 femmes en particulier : Celeste , Jane et Madeline et leurs enfants . Le compte à rebours est enclenché avant une fameuse soirée . On suit ces 3 femmes pendant quelques semaines avant le drame auquel de nombreux témoins font référence . Peu à peu , on en apprend plus sur leur passé , leurs problèmes et traumatismes . A quoi ont mené les petites mesquineries et rivalités féminines ? Qui est la victime ? Qui est le ou la coupable ? Derrière les apparences « bonheur- papier glacé » que cachent certains couples ? Quelles conséquences va avoir la révélation de ces secrets ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SMichel 2018-11-03T08:55:41+01:00
Or

Je découvre avec ce roman une nouvelle auteure, et j'ai beaucoup apprécié. Après avoir vu la série Big Little Lies, j'ai eu envie de lire le roman. Et même si j'ai retrouvé beaucoup des épisodes portés à l'écran, j'ai pris plaisir à le lire, d'autant que la série a su se démarquer par des ajouts narratifs. Bref, le roman se lit comme on boit du petit lait, c'est plaisant, et sous couvert de légèreté, il traite d'un sujet plus grave, la violence conjugale. On suit avec plaisir le petit quotidien de trois amies, Madeline, en butte avec son ex-mari et leur fille adolescente, Jane, jeune mère célibataire fraîchement débarquée à Pirriwee, et Celeste, qui fait l'admiration de tous, tant elle est belle et tant son mariage semble parfait. C'est bourré de traits d'humour, l'auteure n'hésitant pas à brocarder cette société bourgeoise où la bien-pensance est de rigueur, avec le "club des serre-têtes" à sa tête. Une lecture rafraîchissante, et emballante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2018-10-04T02:38:07+02:00
Or

Encore une fois, Liane Moriarty m'a bien eue, mais cette fois-ci, l'intrigue était plus captivante et surprenante. Elle sait vraiment comment s'y prendre pour nous dévoiler les éléments l'un après l'autre. Elle tisse une immense toile autour de ses personnages et l'intrigue nous accroche dans ses filets!

Les personnages sont uniques et à la fois réalistes. J'ai particulièrement adoré Madeline. Elle a une personnalité qui prend toute la place et pourtant malgré son caractère difficile, nous pouvons également assister à sa détresse et son impuissance face à sa fille Abigail. Quant à Jane et Céleste, je me suis énormément attachée à elle. Deux femmes abimées par la vie et qui tentent d'avancer. Ce livre est également un hymne aux mères. Elles sont toutes différentes, mais elles ont le même point en commun : elles aiment leurs enfants tout simplement!

Nous avons en toile de fond des sujets qui sont tout de même assez lourds et qui portent à réflexion. À certains moments, j'ai complètement oublié que je lisais un thriller tant les sujets m'ont touchée. J'aime bien la façon dont l'auteure s'y est prise pour intégrer tout cela à son récit. C'est fait avec délicatesse et respect.

Et que dire de la fin... c'est tout simplement génial. Un peu comme si nous assistons à la découverte de plusieurs énigmes en même temps! Une fin surprenante et qui nous jette littéralement au tapis.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Or

nous découvrions petit à petit tous les secrets de ces familles et, croyez-moi, il y en a beaucoup. J’ai beaucoup aimé la formule de l’auteur pour bâtir son livre, c’est comme si quelqu’un vous racontait l’histoire et que par moment, tu as l’opinion de plusieurs personnes les entourant. De plus, l’histoire est très intrigante, puisque jusqu’à la toute fin nous ne savons pas qui est mort et qui est le tueur. Tout au long de ma lecture à chaque fois je découvrais de nouveaux éléments sur leur vie, je m’interrogeais sur qui était mort. Je dois dire que j’ai passé complètement à côté, j’avais soupçonné beaucoup de monde pourtant.

Mon avis complet : https://readeuse.com/2018/10/03/petits-secrets-grands-mensonges/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2018-09-17T10:52:17+02:00
Or

Je me suis un peu lancée à l'aveugle sur ce roman, je n'avais que vaguement entendu parler de l'adaptation série et ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.

J'y ai d'abord trouvé un côté très Desperate Housewives, même si cela s'avère plus sombre et plus réaliste sur bien des points. On retrouve ce genre de petite communauté propre sur elle, très centrée sur les apparences où chacun tente de paraître parfait selon des critères tout à fait irréalistes, gardant bien au chaud ses secrets. Et où on juge en permanence la moindre chose qui puisse apparaître comme un écart ou une faute de goût. Bref, une ville où il fait bon vivre en apparence, mais qui est en vérité carrément aliénante. Un endroit à devenir dingue jusqu'à assassiner quelqu'un. Oh ! Mais dites donc, ne serait-ce pas ce qui est arrivé ?

J'ai beaucoup apprécié le fait qu'outre ne pas connaître le meurtrier, on ne sache pas non plus qui est la victime. Cela rajoute un suspens supplémentaire, on cherche les indices au fil des pages, on tombe sur des fausses pistes... C'est comme si deux enquêtes se mêlaient l'une à l'autre, et à la fois comme si la question de qui il s'agit avait moins d'importance que pourquoi c'est arrivé.

J'étais scotchée au moment de la révélation, le suspens comme l'émotion était à son comble, j'en avais le cœur qui battait à tout rompre ! Il paraît que la scène est encore plus impressionnante dans la série, j'ai hâte de voir ça.

Et je ne me suis pas ennuyée une seconde lors du déroulement du pourquoi. On suit d'une part trois héroïnes au cœur des événements, de l'autre des personnages mêlés de près ou de loin à l'histoire, interviewés par une journaliste.

J'ai à la fois ri et grincé des dents en lisant ces interviews. On a l'impression que les personnages se fichent comme d'une guigne du meurtre, ils ne pensent qu'à déballer leurs commérages et autres mesquineries. Toute cette frivolité contraste bien avec la partie du récit concernant Jane, Céleste et Madeline.

J'avais peur au début que les protagonistes soient caricaturales, car elles sont introduites de manière assez simpliste : chacune mal dans sa peau pour une raison, et qui envie les deux autres pour une autre raison. Mais elles prennent vite de la profondeur au fur et à mesure que l'on découvre leurs secrets, leurs pensées se complexifient d'une très belle manière qui les rend toutes touchantes et attachantes.

Certains personnages secondaires sont assez travaillés pour être attachants également, d'autres sont détestables, et d'autres encore paraissent odieux au premier abord, mais on comprend leur point de vue (Renata, j'ai envie de te détester, mais j'aurais fait pareil à ta place).

C'est un roman très féminisme, et pas seulement par le fait que ses personnages principaux soient en majorité des femmes. Il aborde avec beaucoup de justesse des thèmes actuels, comme la violence conjugale qui n'est jamais aussi simple qu'on le croit, la monoparentalité, les familles recomposées, le harcèlement à l'école, le rapport au corps féminin dans la société...

Parfois, j'ai eu l'impression que certains personnages masculins étaient davantage des accessoires dans la petite vie bien rangée de leur femme, qu'ils avaient rarement l'occasion de s'affirmer, comme Ed, le mari de Madeline, cette dernière décidant sans cesse pour lui ce qu'il est censé aimer ou penser, et on remarque assez vite comme ça finit par l'agacer malgré son bon tempérament. Dans tous les cas, le caractère et les aspirations de ces personnages ne sont pas mis de côté, on a un large panel de personnalités allant du meilleur au pire. Féministe, mais pas misandre, tout de même ! (beaucoup de gens semble confondre...)

Un roman duquel je n'attendais rien, parce que je ne savais pas à quoi m'attendre, mais qui m'a énervée, fait rire, pleurer, trembler... Une très bonne lecture !

https://minetsbooks.wixsite.com/critiqueslitteraires/accueil/petits-secrets-grands-mensonges

Afficher en entier
Or

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Je me suis engagée sur Petits secrets, grands mensonges / Big little lies bien que j'en ai déjà vu la récente et très intéressante adaptation en série TV avec Nicole Kidman, Reese Witherspoon et Shailene Woodley. Je connaissais donc l'histoire dans ses grandes lignes, son dénouement et ses personnages, que j'avais tous beaucoup aimés. Il restait à savoir si le roman original abondait dans le même sens ou si il proposait autre chose.

Malgré ma connaissances des faits et du contexte, je n'ai pas été déçue de ma lecture car l'autrice l'a rendue captivante en développant la psychologie de ses personnages au travers de pensées cohérentes et de plus en plus révélatrices.

Il y avait comme un air de Desperate Housewifes dans cette communauté relativement aisée de bord de mer en Australie, où tout le monde se connait et se côtoie. Dans les apparences tous semblent vivre une vie heureuse et idyllique de parents travaillant ou pas, élevant leurs enfants ou pas, mais plus on progresse dans le récit, plus on gratte le vernis en surface pour mettre à jour petits et grands secrets, plus les fêlures apparaissent et s'élargissent, jusqu'à devenir une porte ouverte sur un profond malaise latent.

La grande particularité de ce roman est de donner la part belle aux femmes en en faisant les premiers rôles et des facteurs déterminants de l'histoire, quand les maris, pour une très grande majorité, brillent par leur absence et leur effacement. Il y a une volonté de faire de cette communauté un domaine matriarcal où les femmes dominent, décident, influent et ont le dernier mot sur tout. Du moins, elles veulent le laisser penser.

Il en résulte un quotidien sous pression. Les femmes qui se disent amies, passent leur temps à s'observer et se juger les unes les autres, comparant leurs situations entre elles, ayant établi un modèle standard et exigent de ce que doit être une épouse et mère parfaite.

Car c'est bien là le coeur du roman: le rôle des femmes et leurs envies. Doivent-elle être des femmes au foyer pour élever leurs enfants ? Peuvent-elles travailler tout en les élevant correctement ? Peuvent-elles aussi mener une carrière quand le mari mène déjà la sienne ? Plus encore, peuvent-elles faire carrière et prendre la place des hommes dans la longue tradition d'appui financier du foyer ?

Toutes ces femmes tentent de concilier leurs envies incompatibles de tout faire à temps plein et, tandis qu'elles doivent faire des concessions et des sacrifices, angoissent de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir fait les bons choix et d'être mal jugées, tout en étant envieuses et jalouses des autres qui ont perduré avec succès dans ce qu'elles ont du abandonner.

C'est dans ce climat très paradoxale et hautement électrique de femmes qui s'admirent et se méprisent à la fois, que survient un drame lors de la soirée caritative organisée par l'école locale: un parent est mort. D'entrée aucun doute, c'est un meurtre. Mais qui est la victime ? Qui est le coupable ? Quel est le motif ? En remontant le temps quelques mois avant l'événement, l'autrice nous révèle la série d'incidents plutôt anodins qui ont pris une ampleur effrayante jusqu'à probablement aboutir à ce résultat.

Et tandis qu'elle nous livre le fil des choses par le biais des actions et pensées au présent de trois femmes amenées à devenir très liées par le cours des événements, en parallèle elle nous donne aussi à voir les réactions du reste de la communauté par l'intermédiaire d'extraits d'interviews post-meurtre où chacun y va de ses commentaires, jugements, commérages, mesquineries et interprétations diverses. Cette confrontation savoureuse des points de vue permet d'instaurer rapidement un suspense très bien géré, tout en semant des indices pour résoudre ce Cluedo grandeur nature où les protagonistes ont finalement tous de bonnes raisons de se débarrasser de quelqu'un.

J'ai particulièrement apprécié l'aspect "bitchy" du livre (frapper avant d'être frappé), de pouvoir voir comment chaque chose est déformée pour alimenter des tensions et des différents qui accentuent le fossé entre les clans de la communauté (Harper, respect), jusqu'à l'explosion de cette cocotte minute géante lors d'une soirée mémorable.

Si j'ai souri et même ri sur certains passages, mon coeur s'est aussi serré quelques fois, car les portraits de femmes développés peuvent paraître un peu clichés et superficiels au premier abord, mais ils sont rapidement creusés et développés au point de devenir intéressants et attachants, permettant d'aborder des thèmes graves et/ou sérieux tels que l'image des femmes, le viol, les violences domestiques, la famille recomposée, les différences sociales, l'éducation, la conscience sociale...

Au final, le fait d'avoir déjà vu la série n'a pas été un handicap. Au contraire, puisque j'ai pu coller sur les descriptions les lieux et les visages de la série que je trouve à présent fort bien choisis. Le livre apporte un approfondissement psychologique utile qui éclaire certains événements d'un jour nouveau et donne au livre une vocation clairement plus féministe. Ceci dit, je préfère la série sur un point crucial, le final, qui y est nettement plus impactant et ouvert dans ma mémoire. Je prévois d'ailleurs d'en refaire un visionnage sous peu pour confirmer cette impression.

Afficher en entier
Diamant

J'aime tout dans ce livre, l'écriture, les rebondissements, les personnages, les pensées, et ce suspense de bout en bout.

Liane Moriarty me plait dans la simplicité de sa plume, la sincérité de ses personnages. Encore une très belle lecture.

Afficher en entier
Argent

On m’avait promis une histoire haletante, extraordinaire, du suspense de bout en bout…alors j’ai foncé tête baissée dans cette lecture avec la certitude que j’allais adorer ce roman et probablement avoir un gros coup de cœur. Malheureusement pour moi, cela n’a pas été le cas. C’est même plutôt le contraire qui s’est produit. Je ressors plutôt dubitative et déçue de cette lecture qui n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

[...] Est-ce qu’à en attendre trop de ce roman, je n’ai pas compromis ma lecture dès le départ ?! Je ne saurai le dire avec précision. Tout ce que je sais c’est que j’ai eu énormément de mal à me plonger dans ce livre. Il m’a paru long et interminable. Peut-être parce que dès sa moitié j’avais deviné l’identité de la victime (que l’auteure ne dévoile que sur les dernières pages) et une bonne partie de l’intrigue ou peut-être parce qu’aucune des trois protagonistes principales n’a su me toucher profondément. [...]

Au final, le récit m’a semblé un peu superficiel et peu convaincant.

En revanche, j’ai bien aimé les passages où chaque parent ou personnel éducatif se confient à une journaliste. [...] En résumé, je suis plutôt déçue par cette lecture. [...]

N’hésitez toutefois pas à lire ce roman pour vous faire votre propre opinion. Je sais que d’autres lecteurs autour de moi ont eu de véritables coups de cœur pour ce roman, il en ira peut-être de même pour vous, qui sait ?!

Mon avis complet sur mon blog:

https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/2018/08/18/Petits-secrets-grands-mensonges---Liane-MORIARTY

Afficher en entier

Date de sortie

Petits secrets, grands mensonges

  • France : 2016-09-01 (Français)

Activité récente

Lena-31 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-11T15:06:41+01:00
maripim l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-27T19:56:23+01:00
RoOm1 l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-27T11:56:00+01:00
Graham l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-20T21:56:23+01:00

Les chiffres

Lecteurs 206
Commentaires 37
Extraits 18
Evaluations 65
Note globale 7.98 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Big Little Lies - Français
  • Big Little Lies - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode