Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de petitspock : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le premier hybride Le premier hybride
Jean-Pierre Andrevon   
Je suis seul au milieu d'un océan sans limites, et je crie.Autour de moi, la pluie, la nuit, les monstres qui sortent de l'eau pour me bouffer, les cauchemars visqueux qui me visitent quand je sombre dans le sommeil, la soif, la faim la solitude... et la folie qui me guette.
Viendra-t-on un jour me chercher, sur cette planète liquide qui s'appelle Hydra ?
Peut-être.
Mais si c'était pire encore ?

par PatBreg
FNA -1798- Panique chez les Poissons Solubles FNA -1798- Panique chez les Poissons Solubles
Max Anthony   
C’était un jour gris et venteux. Ned Lucas, agent des services secrets européens, suivait, dans la Cinquante-troisième Rue, un jeune savant de l’université de Paris. Cette filature, il la faisait pour remplacer un collègue américain, qui un jour lui avait rendu service en Europe. Surveiller et éventuellement protéger Tim Grandville, 29 ans, génie de l’informatique célèbre sur toutes les planètes colonisées, c’était là sa mission.
« Je crois qu’il ne se passera rien, songeait Ned. Tant mieux ! Ainsi, je n’aurai même pas à faire la connaissance de cet énergumène. Non mais, regardez-moi un peu l’air qu’il a, cet hurluberlu ! »
La Grande séparation, tome 3 : Lazaret 3 La Grande séparation, tome 3 : Lazaret 3
Georges-Jean Arnaud   
Un livre de très bonne Science-Fiction d'aventure, rempli de rebondissements et de créatures étranges On y trouve même des robots très asimoviens.
Une lecture facile et agréable, le livre permet de passer un très bon moment.
Cependant, derrière cette première apparence se cachent des thèmes bien plus intéressants qu’il n’y paraît.
Azazel Azazel
Isaac Asimov   
Azazel est un petit démon de poche attaché à un certain George, pique-assiette de son état. Il raconte à Isaac Asimov les déboires que lui procurent son minuscule démon.

Un livre plaisant par l'humour qu'il dégage en raison des situations simples qui tournent systématiquement à la catastrophe. Un livre qui tient plus du recueil de nouvelles ayant pour ciment George.

par Lydie66
Tyrann Tyrann
Isaac Asimov   
J’aime bien Isaac Asimov. Les rares livres que j’ai lus étaient du genre ardu, de la hard-science-fiction comme l’on dit, c’est pourquoi je n’en lis pas souvent. J’ai encore en mémoire « La fin de l’éternité » qui demande de la concentration, mais qui, au final, est terrible.

Il aura fallu 22 ans pour qu’une maison d’édition française se penche sur sa traduction – en l’occurrence “J’ai lu”, ces livres au vieux format carré. J’ai trouvé ce livre par pur hasard à un bon prix, sans avoir pu constater qu’il faisait de la période SF que j’affectionne. Je le rabâche encore une fois, mais les années ‘50 ont été les meilleurs pour ce genre, une littérature très accessible où les auteurs avaient de l’imagination et de la création

Isaac Asimov fut biochimiste et auteur hétérogène. J’ai découvert depuis peu, grâce à mon amie Foxfire, que cet écrivain a excellé dans l’écriture jeunesse. Il a par ailleurs coécrit avec sa femme Janet. J’étais resté sur sa patte très scientifique.

« Tyrann » nous narre l’odyssée de Biron Farrill à travers un space-opéra qui décoiffe. J’imagine la mèche jaunâtre volant à quatre vents de Donald s’il avait lu ce roman. Dès les premières pages j’ai été très surpris du style dynamique de l’auteur, puisque de mes autres lectures de l’auteur était dans le genre réflexion. J’ai été happé et impossible de lâcher le livre. Après un premier séjour sur Terre, notre héros va s’envoler dans l’immensité de l’espace.

En plus d’un récit dynamique, l’ensemble est enrichi par des thèses scientifiques très bien développées et très faciles de compréhension. Ainsi les inventions futuristes sont très réelles. Les personnages sont intéressants, bien que le personnage principal est, à mon sens, un peu tête à claques. En gros, j’ai eu l’impression, sur la moitié du roman, d’être dans Star Wars, puisqu’il est question de rebelles, d’un Empire dominateur, d’une princesse…
Les explications sur l’espace et son immensité donnent une réelle sensation de vertige, ce que j’ai pu ressentir durant cette lecture, tout comme un sentiment de solitude.

J’ai beaucoup aimé ce roman très peu connu, injustement. Il est souvent considéré comme une œuvre mineure de l’auteur. Je lis très rarement la quatrième de couverture, mais là, je viens de voir qu’il fait partie du cycle de Trantor, ce qu ni est pas mentionné sur nosSfere, la Bible. Une recherche sur le web et je découvre que c’est en réalité le cycle de l’Empire. Alors, à partir de maintenant, faut s’accrocher puisque ça devient compliqué. En gros, les cycles « Les robots », « Fondation » et « Empire » – un tricycle – sont liés et dans cet ordre, sauf que pour les deux derniers, ça se chevauche, tant est si bien compliqué que je n’ai pas lu « Fondation foudroyée » qui se passe en même temps que « Trann ». Rien que d’en parler j’ai des vertiges.
Donc, j’en reviens à ce cycle, « Tyrann » est le premier – au moins j’ai commencé dans le bon ordre, un gros ouf de soulagement –, s’ensuit « Les courants de l’espace » et « Cailloux dans le ciel ».
Sur la fin en elle-même, je comprends mieux qu’il s’agit d’un premier tome, car j’ai été frustré de ne pas en savoir davantage. Comme je quelque peu perfectionniste, je vais d’abord chercher activement tous les tomes du cycle « Les robots », puis enchaîner sur « Fondation foudroyée » et poursuivre sur les deux autres tomes de l’Empire et terminer sur « Terre et fondation ».

par Masa50
Cailloux dans le ciel Cailloux dans le ciel
Isaac Asimov   
C'est l'histoire touchante d'un homme projeté bien malgré lui, quelques milliards d'années plus tard dans un monde où la puissance nucléaire est domptée, l’expansion vers de nouvelles planètes déjà bien ancrés et... Les terriens assignés au rang de parias. Va t-il réussir à changer le destin de ces milliards de milliards d'être vivants du futur en plein déclin ?

Un très bon roman d'anticipation, dont j'ai notamment beaucoup apprécié les explications scientifiques nous amenant à l'inévitable question pour ce genre de roman : "et si c'était vrai ? ". L'avantage, c'est que vu l'année où l'histoire se déroule, on est pas prêt de se retrouver au delà de la dead line, ce qui gardera ce livre comme une référence pour quelques longues années encore.

par Djulaie
David Starr, tome 1 : Les poisons de Mars David Starr, tome 1 : Les poisons de Mars
Isaac Asimov   
Dans les volumes de la série édités dans la Bibliothèque Verte chez Hachette (les quatre premiers), le héros a pour nom Jim Spark. Le traducteur a remplacé l'étoile (star) par une étincelle (spark).

Existe aux éditions Fleuve noir sous le titre "Sur la planète rouge" ( sous le pseudonyme Paul French ) et aux éditions Hachette sous le titre " Jim Spark, le chasseur d'étoile".



" David Starr : Les poisons de Mars " a été écrit en 1951, et à cette époque, on croyait encore qu'il existait des canaux sur Mars, comme on l'avait prétendu trois-quarts de siècle plus tôt. Il n'était donc pas absurde d'imaginer que cette planète abritait, ou avait abrité, une forme de vie intelligente.
Depuis lors, nous avons envoyé des sondes autour de Mars, nous avons même photographié l'ensemble de la surface de cette planète. En 1976, des laboratoires miniatures ont été déposés sur le sol martien afin d'analyser sa composition...
( Extrait de la préface d'Isaac Asimov. )

Ce premier des six romans de la saga de David Starr nous entraîne sur Mars, où des forces inconnues menacent de déstabiliser l'économie de la Terre.

_________________________________________________

Depuis longtemps, le Conseil Scientifique joue un rôle important dans la politique des planètes intérieures, en préservant celles-ci de toute menace. Le jeune agent David Starr est confronté à l'empoisonnement d'aliments provenant de Mars, et qui semble être l'oeuvre de pirates des astéroïdes. Pour juguler cette attaque, il se rend sur Mars et y découvrira, outre des agriculteurs bien rudes, l'incroyable secret de Mars et de son passé...

par x-Key
Le Waldgänger Le Waldgänger
Jeff Balek   
Scénario intéressant qui introduit le district de Yumington en 2045 et qui sera finalement le principal héro de l'univers de Jeff Balek. Lecture très addictive par le déroulement de l'action mais également par la construction des chapitres qui en font un veritable page-turner. Dommage que les personnages ne soient pas plus développés, on aurait aimé en savoir un peu plus sur chacun de ces intervenants.

par drosan
La forêt de cristal La forêt de cristal
James Graham Ballard   
Ce roman de SF de Ballard est un peu semblable à son roman Le monde englouti. Ici la catastrophe n'est pas les eaux, la chaleur, la radiation du soleil et les mutations des animaux - ici, par des causes mystérieuses, les arbres, les arbustes, toutes les plantes commencent à devenir cristallines. Puis, peu à peu, il y a quelques hommes qui sont devenus cristallins. Est-ce que c'est la fin de l'humanité qui approche?

Seulement classé argent, parce que ce sujet est un peu répétitif et je n'ai pas aimé la nature mystérieuse du changement. Quand même, ce roman à ses beautés de description et une atmosphère particulière qui est fascinante: une atmosphère de rêve cauchemardesque.

par rogermue
Le monde englouti Le monde englouti
James Graham Ballard   
Un roman d'anticipation plutôt original, on est tout de suite captivé par l'ambiance dans laquelle l'auteur place son histoire. Sur cette Terre pratiquement immergée par les océans, on retrouve les ruines de notre civilisation. Ce qui m'a le plus marqué, c'est l'écriture de Ballard, plus particulièrement ses descriptions : très riches et très imagées.

par x-Key