Livres
472 819
Membres
445 855

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pétronille



Description ajoutée par france05 2015-04-12T09:59:47+02:00

Résumé

L'ivresse ne s'improvise pas. Elle relève de l'art, qui exige don et souci. Boire au hasard ne mène nulle part.

Si la première cuite est si souvent miraculeuse, c'est uniquement grâce à la fameuse chance du débutant : par définition, elle ne se reproduira pas.

Pendant des années, j'ai bu comme tout le monde, au gré des soirées, des choses plus ou moins fortes, dans l'espoir d'atteindre la griserie qui aurait rendu l'existence acceptable : la gueule de bois a été mon principal résultat. Je n'ai pourtant jamais cessé de soupçonner qu'il y avait un meilleur parti à tirer de cette quête.

Mon tempérament expérimental a pris le dessus. À l'exemple des chamans amazoniens qui s'infligent des diètes cruelles avant de mâchouiller une plante inconnue dans le but d'en découvrir les pouvoirs, j'ai eu recours à la technique d'investigation la plus vieille du monde : j'ai jeûné. L'ascèse est un moyen instinctif de créer en soi le vide indispensable à la découverte scientifique.

Rien ne me désole plus que ces gens qui, au moment de goûter un grand vin, exigent de «manger un truc» : c'est une insulte à la nourriture et plus encore à la boisson. «Sinon, je deviens pompette», bredouillent-ils, aggravant leur cas. J'ai envie de leur suggérer d'éviter de regarder de jolies filles : ils risqueraient d'être charmés.

Boire en voulant éviter l'ivresse est aussi déshonorant que d'écouter de la musique sacrée en se protégeant contre le sentiment du sublime.

Donc, j'ai jeûné. Et j'ai rompu le jeûne avec un veuve-clicquot. L'idée était de commencer par un bon Champagne, la Veuve ne constituait pas un mauvais choix.

Pourquoi du Champagne ? Parce que son ivresse ne ressemble à nulle autre. Chaque alcool possède une force de frappe particulière ; le Champagne est l'un des seuls à ne pas susciter de métaphore grossière. Il élève l'âme vers ce que dut être la condition de gentilhomme à l'époque où ce beau mot avait du sens. Il rend gracieux, à la fois léger et profond, désintéressé, il exalte l'amour et confère de l'élégance à la perte de celui-ci. Pour ces motifs, j'avais pensé qu'on pouvait tirer de cet élixir un parti encore meilleur.

Dès la première gorgée, j'ai su que j'avais raison : jamais le Champagne n'avait été à ce point exquis. Les trente-six heures de jeûne avaient affûté mes papilles gustatives qui décelaient les moindres saveurs de l'alliage et tressaillaient d'une volupté neuve, d'abord virtuose, bientôt brillante, enfin transie.

J'ai continué courageusement à boire et, à mesure que je vidais la bouteille, j'ai senti que l'expérience changeait de nature : ce que j'atteignais méritait moins le nom d'ivresse que ce que l'on appelle, dans la pompe scientifique d'aujourd'hui, un «état augmenté de conscience». Un chaman aurait qualifié cela de transe, un toxicomane aurait parlé de trip. J'ai commencé à avoir des visions.

Afficher en entier

Classement en biblio - 428 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2014-08-24T12:07:15+02:00

Boire en voulant éviter l'ivresse est aussi déshonorant que d'écouter de la musique sacrée en se protégeant contre le sentiment du sublime.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

J'avoue que je n'ai rien compris au livre, Spoiler(cliquez pour révéler)si ce n'est qu'il y a une addiction au champagne assez impressionnante ^^. Une fin que j'ai relue une dizaine de fois sans grand succès.

Je n'accroche décidément pas au style d'Amélie Nothomb.

Afficher en entier
Argent

Elle a 30 ans, aime le champagne, écrit des romans, les libraires se l'arrachent. Elle qui pourtant est habituée aux séances de dédicaces est troublée lorsque Pétronille Fanto se présente devant elle un exemplaire de "Sabotage amoureux" à la main...

Amélie Nothomb signe ici une histoire dont le point de départ est une correspondance, un échange épistolaire qui deviendra une rencontre en chair et en os, celle d'une romancière avec sa fidèle lectrice.

Rapidement le tutoiement s'instaure, les dialogues se multiplient, le courant passe, une amitié se crée.

L'auteur a choisi de mettre en scène deux femmes que l'amour de l'écriture réunit, une dont la notoriété est installée, l'autre plus jeune et déjantée qui a l'avenir devant elle et un potentiel énorme.

Petites chamailleries, vilaines manières, bêtises improvisées, humour, rires complices, échanges musclés, situations singulières, admiration et compétition feront de ce roman, un moment de lecture agréable, l'occasion également pour l'auteur de rappeler à son lecteur quelques-uns de ses romans déjà publiés. Comme toujours dans ses romans, Amélie Nothomb aime se raconter, se mettre en scène, parler du Japon, étaler sa culture, mais on lui pardonne, c'est un moment de lecture bien arrosé, le champagne coule à flots et la fin est bien imaginée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-08-30T09:17:59+02:00
Argent

J'aime bien me plonger dans es livres d'Amélie Nothomb. Ils sont toujours un peu particuliers et en général je rentre facilement dedans. Ce fut encore le cas ici;

Le personnage de Pétronille est fascinant, intéressant et très drôle par certains côtés. comme c'est du Nothomb, il y a toujours des tonnes de trucs qu'on aurait aimé approfondir mais bon ce n'est pas le but de ces romans.

Bref, j'ai vraiment bien aimé suivre leurs péripéties à toutes les deux et j'ai passé un agréable moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CloeOdn 2019-08-29T00:59:07+02:00

J'ai tout simplement adoré ce roman d'Amélie Nothomb, il s'agit d'une autofiction comme la critique qualifie le roman ; il faut cependant entendre par là que même si Pétronille est fictionnel, bon nombre d'éléments autobiographiques sont dénotables. Amelie Nothomb nous parle de ses états d'âmes, de sa relation avec ses lecteurs, libraires et humains en général. Elle évoque ses parents, nous parle de sa passion outrageuse pour le champagne de qualité et puis surtout, ce bouqin c'est l'histoire de son amitié avec Pétronille (alias Stéphanie Hochet, dans la vraie vie). Attention il ne s'agit pas entièrement de sa relation réelle avec Stéphanie, je le répète c'est une "autofiction". Néanmoins, je trouve ça réconfortant, qu'une fois ayant tourné cette dernière page pour le moins surprenante, et à force de recherches : on apprenne qu'il y a plus de vrai dans tout cela que de faux. Un pur délice, sur fond de Dom Pérignon (mais pas que) et un personnage féminin casse cou, volage, indépendant, aussi fou que téméraire, qui nous enivre dans ce roman pétillant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zefix 2019-07-27T18:02:55+02:00
Lu aussi

Je lis beaucoup de livre de Amélie Nothomb et je pense que Pétronille m'a beaucoup déçu, j'ai trouvé qu'écrire sur la rencontre d'une lectrice de ses propres livres était très original et il y a beaucoup d'aspect de Pétronille dont j'ai apprécié. Sa plume est toujours superbe cependant ce livre m'a laissé beaucoup confus par moment je n'ai pas beaucoup aimé la fin, je l'ai trouvé confuse aussi. C'est loin une de mes histoires favorite de l'auteure mais au moins ses livres sont toujours aussi rapide à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ARevelant 2019-02-27T15:30:11+01:00
Diamant

Du vrai Nothomb...Roman plein d'humour et d'esprit..Mais encore mieux, à conseiller à ceux qui aiment et encore plus à ceux qui n'aiment pas. Cela sera un beau moyen de les faire changer d'avisDans ce livre, Amélie Nothomb décrit sa passion pour le champagne et sa rencontre avec Pétronille (elle aussi écrivain) qui va devenir sa compagne de beuverie. Celle-ci est d'un caractère aux antipodes de celui d'Amélie, ce qui entraîne des dialogues vraiment très drôles, dans lesquels Amélie se brocarde avec autodérision. Mais, souvent, sous l'humour, des réflexions plus sérieuses ressortent, ce qui fait de ce livre un peu plus qu'un livre de divertissement. Heureux de lire un très bon livre de mon Idole !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par auramillia 2018-12-22T17:13:26+01:00
Pas apprécié

Mon premier livre de Nothomb, j'avais toujours eu envie de lire cette auteure car elle est proche de ses fans et que je voyais souvent ses livres alignés cote à cote, mais j'ai été déçue. Malheureusement je n'ai rien trouvé d'attrayant dans ce livre. Ni les personnages, ni l'auteur au travers d'eux, ni le décors, le contexte, ect...

Vraiment rien.

Si bien que je pense qu'il s'agit d'un des premiers livres que je ne finirais pas (pourtant vu le format c'est pas compliqué), au final j'ai stoppé 20 pages avant la fin en me disant qu'il n'y aurait plus rien capable de rattraper l'ensemble...

Tout cela m'a passé l'envie d'en livre davantage sur les créations de Nothomb... Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par claudeM 2018-10-20T20:13:10+02:00
Or

Pétronille est un très bon cru. Semi-autobiographique et plein d'humour particulier à la Nothomb, j'aime l'idée d'une compagne de beuverie...au champagne, s'il vous plaît ! Seule la fin est un peu décevante, mais c'est souvent le cas chez cette écrivain.

Ce livre se déguste cependant avec délectation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2018-09-13T18:39:53+02:00
Lu aussi

J’ai parfois l’impression de lire une histoire écrite simplement pour garder la tradition du nouveau Nothomb à chaque rentrée littéraire. Toute l’histoire tient dans le résumé, ça rentre dans un tweet !

Je fini toujours ces livres, soit parce qu’ils m’ont vraiment plus soit parce qu’arrivé à une heure de lecture inintéressante, je me dis qu’il vaut mieux le finir dans la demi-heure pour pouvoir ensuite le donner plutôt que le garder et perdre encore du temps dans une relecture.

L’auteure est allée vers la facilité, ça sonne creux du début à la fin. Le beaujolais de l’année 2014 a été meilleur que le Nothomb nouveau, j’ai cherché ! Je commence à avoir l’habitude, ça passe ou ça casse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaGoldsweet 2018-07-29T20:50:21+02:00
Or

J'ai adoré ! Purement et simplement génial ! J'ai beaucoup ris de cette folie si caractéristique, j'ai eu presque l'impression qu'Amelie avait une réflexion sur son autre soi. A lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2018-04-18T14:06:39+02:00
Bronze

mon tout premier et j'ai bien aimer. je trouve original le faite qu'elle parle d'elle même et d'une fan qui est fictive. Il est bien écrit, léger et fluide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2018-01-15T17:14:30+01:00
Bronze

Amélie Nothomb aime succomber à l’ivresse que procure le champagne mais il lui faudrait une compagne car boire seule ne lui convient pas. A la recherche de l’amie idéale, de la “convigne”, elle la trouve, un jour, dans la file de ses fidèles lecteurs venus à la dédicace de son dernier roman : une jeune fille, genre mauvais garçon, au prénom improbable, Pétronille.

Pétronille, en lutte contre le milieu bourgeois, ne se laisse pas facilement apprivoiser. Ses idées de gauche surgissent au détour de l’ivresse, la mettant en rogne. Amélie est souvent déconcertée par l’attitude versatile de son amie, ses colères, ses départs brusques, ses pirouettes... Puis la jeune Pétronille écrit ses propres romans et il est difficile le chemin vers la notoriété. Traîner avec l’auteur à succès qu’est Amélie, n’est pas aisé. Et voilà qu’on assiste à une rébellion adolescente cherchant à égratigner la figure dominante. Elle a des exigences, des ordres à donner, des caprices à assouvir. Amélie donne plus qu’elle ne reçoit, cède aux comédies de la jeune capricieuse si douée pour l’écriture. Jusqu’au soir où tout s’arrête, au bord du canal Saint-Martin... (je n’en dirai pas plus !)

Si les premières pages m’ont légèrement barbé, la rencontre avec Pétronille a rendu les pages suivantes plus attractives. Les personnages et les dialogues sont vifs. Amélie Nothomb partage dans les bulles de son champagne ses séances de dédicaces, ses relations avec les libraires et les éditeurs, son interview désolante et hilarante de Vivienne Westwood, sa descente en ski les yeux fermés, son enfance au Japon. Entre autobiographie et invention pure et simple, ce roman est très agréable. Un bon moment de détente.

Afficher en entier

Dates de sortie

Pétronille

  • France : 2014-08-20 (Français)
  • France : 2015-12-30 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

  • 120ème Prénom (125 participants)

Les chiffres

Lecteurs 428
Commentaires 74
Extraits 42
Evaluations 105
Note globale 7.19 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode