Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Philippe-19 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Printemps d'Helliconia Le Printemps d'Helliconia
Brian Aldiss   
Helliconia est une planète qui tourne autour de deux étoiles. Son parcours est de 2500 années autour de Freyr (la plus grosse) et de 480 jours autour de Batalix la plus petite.
cela nous donne un hiver de 1000 ans et un été de même durée. Par contre le printemps est plus bref.
Deux espèces dominent tour à tour cette planète, les phagors et les humains.
Brian Aldiss imagine également que des Terriens observent cette vie Helliconienne depuis un satellite.
Début de l'histoire en bref: Ce premier tome décrit les aventures d'un jeune chasseur (Yuli) qui se réfugie dans la société de Pannoval dominée par des prêtres. Il s'enfuira. Après Aldiss raconte la vie de ses descendants pour survivre au changement de saison.
Ce livre univers comme "Dune" d'Herbert nous décrit avec moultes détails (un peu comme Jack Vance) la vie, les moeurs, les coutumes et la description de ce monde. Brian Aldiss est un excellent conteur.
Personellement, j'ai adoré ce premier tome (évasion totale) et ai immédiatement lu les deux autres dont je vais vous parler dans les commentaires suivants. Je le conseille (un très très grand classique SF).
Adanson Marco.

par Adanson
L'Hiver d'Helliconia L'Hiver d'Helliconia
Brian Aldiss   
Helliconia s'éloigne de l'étoile géante Freyr. Pour les phagors (espèce intelligente, ressemblant à des sortes de bisons et habitués au froid), c'est la chance de devenir l'espèce dominante de la planète. Pour les humains le but est tout simplement de survivre.
L'histoire en bref: Luterin Shoderankit, fils du Gardien de la Grande Roue de Kharnabhar et rescapé d'un massacre, effectue un long voyage de retour avec quelques compagnons car un ordre de fer et de cruauté s'est installé. Les phagors se révolent contre les humains.
Ce troisième tome nous montre une fois de plus l'habileté de Brian Aldiss à nous peindre des sociétés, des rites religieux, une faune ou encore un climat avec beaucoup de détails. Cette création d'un monde pour le moins étrange mais qui apparaît au lecteur très vraisemblable est un sacré exploit littéraire. C'est pourquoi cette trilogie imposante est vraiment un must de la SF.
Pour tous les amateurs de livres univers, cette fabuleuse trilogie est absolument incontournable.
Je la conseille bien évidemment.
Adanson Marco.

par Adanson
Helliconia, l'été Helliconia, l'été
Brian Aldiss   
Voici l'été sur Helliconia, époque de l'année la plus longue comme pour l'hiver ou la planète géante est la plus près de Freyr.
L'histoire se situe cette fois au royaume de Borlien et à Sibornal (terres froides du nord).
Le roi de Borlien (JanolAnganol), essaye désespérément de rester sur son trône. Après une défaite contre (Darvlish le Crâne un seigneur de guerre), il tente une alliance avec Orlorando pour s'opposer à ses ennemis de Pannoval et de Sibornal. Pour cela Darvlish va quitter la Reine MyrdemIngalla. Je ne raconterai pas la suite de ce tome II mais ce sera le début d'un final rocambolesque.
Autour de l'histoire principale, nous trouvons des historiettes sympathiques comme la fuite en Sibornal de l'ex chancelier du roi et la brève et mortelle escapade de Billy, un jeune humain issu de l'Avernus (le satellite d'observation des Terriens).
Les phagors espèces intelligente ressemblant à des bisons sur pattes sont réduits en esclavage.
Cette oeuvre unique est à la fois un space opéra, un livre de Fantasy, une Fable mais surtout un incontournable de la SF.
Adanson Marco.


par Adanson
Le Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et Empire Le Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et Empire
Isaac Asimov   
il y à longtemps que j'ai lu empire et fondation dans sa version complète mais j'en garde un tendre souvenir. ces romans que je défini comme d’anticipation plutôt que de science fiction pure m'a permis de vraiment m’intéresser à ce genre d'ouvrages

par ezery
Prélude à Fondation Prélude à Fondation
Isaac Asimov   
Face à cet intérêt pour Fondation de la part de nombreux amis et également face à un regain d'intérêt pour la SF suite à la lecture de La Main gauche de la nuit (U. Le Guin), je n'ai pu moi-même résister à la tentation d'acheter Prélude à Fondation.
Ce livre n'est qu'une partie d'une oeuvre vaste, et pas le premier écrit, il est donc difficile de l'apprécier (j'entends, de le commenter) de façon juste, sans avoir lu également les autres. Toutefois cette première découverte d'Asimov, la qualité, l'originalité épatante de l'intrigue et de l'univers ici développé me conduisent vers l'irrésistible envie de lire les autres livres, ce qui me permettra donc à terme de comparer ce premier tome à ce qu'est capable de réaliser l'écrivain.

par Titouan
Le Cycle des Robots, Tome 3 : Les Cavernes d'acier Le Cycle des Robots, Tome 3 : Les Cavernes d'acier
Isaac Asimov   
Un combat entre homme est machine... classique ?

Oui mais dans cet oeuvre le match se joue à celui qui résoudra l'énigme de ce meurtre en premier.

Tout ceci dans un univers riches à la Asimov, les cavernes d'acier, une fourmilière géante où les humains s'entasse, qui sont d'un côté tellement attirantes pour leur modernisme, mais à la fois tellement effrayantes.

par Deniador
L'aube de Fondation L'aube de Fondation
Isaac Asimov   
Le Cycle de Fondation, tome 7 : L'aube de Fondation de Isaac Asimov
C'est avec une petite pointe au coeur que j'ai refermé ce livre, parce que c'est la dernière histoire d'Asimov, parce que c'est le dernier tome du cycle de Fondation et aussi parce que les aventures du protagoniste Hari Seldon transmettent une sensation de solitude.

Je m'explique, Seldon vieillit et voit petit à petit tous ses proches disparaître inlassablement les un après les autres pour se retrouver seul. Mais ce n'est pas tout, il doit également faire face à la disparition de l'Empire galactique et avec lui, tous les moyens, notamment financiers, qui permettaient à Seldon de développer la psycho-histoire, remède à la disparition du dit empire, qui arrive peut-être trop tard.

Vu que c'est le dernier roman écrit par Asimov avant sa mort, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il s'est projeté dans son héros Hari Seldon. Une sorte d'exorcisation de sa propre vieillesse en quelque sorte. Et peut-être avait-il peur de pas réussir à terminer son oeuvre comme Seldon a peur ne pas pouvoir achever la psycho-histoire ?

Je n'ai pas grand chose à dire sur le style d'écriture. C'est du Asimov tout craché, les connaisseurs ne seront pas dépaysés et retrouveront peut-être le rythme des premiers tomes du cycle Fondation.

Au final, ce n'est sûrement pas le meilleur roman d'Asimov, mais l'émotion que j'ai ressentie en fermant le livre n'en souffre pas le moins du monde.

Petite recommandation pour terminer : A lire après le cycle initial de Fondation, sous peine de ne pas saisir l'importance de ce roman.

par Thorum
Le Cycle de Fondation, tome 1 : Fondation Le Cycle de Fondation, tome 1 : Fondation
Isaac Asimov   
Je trouve incroyable la façon dont Asimov a pensé le premier tome de ce cycle dans les moindres détails. Tout est réglé, calculé de telle façon qu'on se retrouve toujours surpris par les choix et plans des personnages et par la progression de l'histoire.

par x-Key
Le second cycle de Fondation, tome 1 : Fondation en péril Le second cycle de Fondation, tome 1 : Fondation en péril
Gregory Benford   
Magnifique hommage au cycle d'Asimov, l'auteur nous immerge dans une science fiction lointaine, où les difficultés de l'humanité sont parfois proportionnelles à son avancée technologique...

par Phiphi73
Le second Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et chaos Le second Cycle de Fondation, tome 2 : Fondation et chaos
Greg Bear   
Hari Seldon, le fameux créateur de la psychohistoire, n'est plus qu'un vieillard fragile, qui passe en jugement pour avoir osé prédire la chute de l'Empire.
Le moment est venu de la migration si longtemps espérée vers Star's End -"là où finissent les étoiles". Mais R. Daneel Olivaw, le brillant robot auquel incombe cette mission, a découvert un ennemi potentiel. Un robot humanoïde, comme lui. Lodovik Trema est le seul survivant d'un accident interstellaire rarissime : son cerveau positronique a été exposé à un orage neutronique, lequel semble avoir effacé le critère holographique absolu des Trois Lois de la Robotique.
Il ne serait plus soumis à aucune contrainte. Si tel est le cas, le service que Lodovik peut rendre à l'humanité n'est plus une question de destinée mais de volonté. Daneel, qui ne peut se passer de Lodovik, l'envoie à Eos, la planète secrète où les robots sont réparés et perfectionnés afin de servir l'humanité. Lodovik prétend être guéri. Mais peut-on lui faire confiance alors que le mécontentement gronde partout dans la galaxie ? Dans les cavernes d'acier de Trantor se cache la jeune Klia Asgar, dont les pouvoirs mentalistes sont l'effet de la fièvre cérébrale.
Ces pouvoirs, elle s'engage à les mettre au service des hommes et des robots pour un destin commun ou une destruction mutuelle.

par saltanis