Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Philla : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
The Generations, tome 1 : Alive The Generations, tome 1 : Alive
Scott Sigler   
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2016/02/the-generations-tome-1-alive-ecrit-par.html

Je tiens à remercier les éditions Lumen ainsi qu'Emily pour l'envoi du roman et pour leur confiance !

Je ressors de ce roman complètement conquise. Il n'y a pas de mot assez fort pour décrire ce que j'ai ressenti durant ma lecture. Il faut juste savoir que je n'en suis pas ressortie indemne et que je pense aller hiberner jusqu'à-ce que la suite sorte ; oui, c'est ce que je vais faire ahah !

Dans le colis contenant le livre se trouvait également un dossier presse avec toutes les informations sur l'auteur, l'histoire, etc... et j'y ai lu que Scott Sigler était décrit comme un mélange de Chuck Palahniuk et Stephen King. Je ne connais pas le premier mais j'ai déjà entendu beaucoup parler des romans de Stephen King, certains adaptés au cinéma.
Malheureusement, j'en n'en ai jamais lu car on m'a toujours dit qu'ils se rapprochaient de l'horreur et ce n'est pas vraiment le genre livresque que j'affectionne le plus. Mais en ayant lu Alive, je me dis que je pourrai y remédier et me laisser tenter par un de ses romans.

J'ai donc fort apprécié l'écriture de Scott Sigler qui est des plus plaisantes à lire. Il jongle avec nos émotions et manie les mots avec brio. Les descriptions étaient vraiment complètes et ajoutaient beaucoup de réalisme à l'histoire.

Comme je l'ai dit précédemment, je ne suis pas une grande fan de l'horreur. Il y en avait dans le livre, certes, mais je n'ai pas trouvé que c'était trop excessif ; il n'y en avait pas à chaque page. Et même quand il y en avait, les phrases n'étaient pas tournées pour que nous soyons effrayés mais plutôt angoissés. Et de toute manière, que serait un thriller sans un peu de piquant ?

L'histoire nous prend bel et bien à la gorge dès les premières lignes ; j'avais énormément de mal à m'arrêter de la lire. Le résumé à lui seul est déjà très prometteur alors imaginez quand on se plonge enfin dans le roman. C'est tout bonnement magique !

Nous suivons donc Em, une jeune fille de douze ans qui en paraît plutôt dix-sept, qui se réveille dans un sarcophage. Elle ne sait pas ce qu'elle fait là et ne se souvient plus de son passé mis à part le fait que c'est son anniversaire. Elle finit par réussir à se libérer de son cercueil pour découvrir onze autres sarcophages autour d'elle. Certains sont vivants, d'autres morts.
Étant donné qu'elle est la première à être sortie, Em prend la tête du groupe d'adolescents et ensemble, ils vont essayer de trouver de quoi boire et se nourrir, et pourquoi pas d'autres survivants. Mais la question qui revient sans cesse dans leur tête est : comment se sont-ils retrouvés là ?

Em (ou Savage) est pour ainsi dire le personnage féminin que j'ai le plus adoré. Elle reste forte comparée aux autres qui sont terrassés par la peur. Elle est courageuse, intuitive et a un caractère bien trempé ; c'est ce que j'apprécie beaucoup chez une personne. Même si elle commet quelques erreurs, elle le fait pour protéger son « peuple ». Si j'avais dû choisir un personnage à incarner, je l'aurai choisie elle.
Tous les autres personnages ont leur caractère à eux. Parfois on les aime et parfois non. Il y avait vraiment de tous les genres : petits et grands, costauds et maigres ou encore blancs et bronzés. Ensemble, ils formaient une grande famille. C'est quelque chose qui m'a énormément plu !

La couverture est ce qui m'a attirée en premier lieu. Elle est juste sublime ! Elle correspond tout à fait à l'histoire je trouve, et la jeune-modèle qui représente Em est très jolie. Globalement, elle est très fidèle au roman et très agréable pour les yeux.

Je suis une grande fan de thriller et pour être franche, je pense qu'Alive a atteint le sommet de ma pyramide des coups de foudre de l'année 2016 ! Je n'ai vraiment rien à redire dessus. Il est juste parfait.

Conclusion : un énorme coup de foudre pour moi ! Si vous aimez les thrillers, alors ce roman est fait pour vous ! Personnellement, je le considère comme LE livre de l'année. Et si je devais vous donner un petit conseil : lisez-le à tout prix !
La Cité des Ténèbres, Tome 5 : La Cité des Âmes Perdues La Cité des Ténèbres, Tome 5 : La Cité des Âmes Perdues
Cassandra Clare   
Oh mon Dieu ! Je suis encore toute retournée de ma lecture de City of Lost Souls.
J'admets honnêtement, que si on me proposait maintenant un aller-simple pour le monde des Chasseurs d'Ombres, j'accepterais.
Le 4eme tome m'avait un peu laissé sur ma fin, et légèrement déçu.
Pas de doute, ce roman, 5e opus, vient de de réussir l'exploit d'être aussi exceptionnel que la première trilogie. Cassandra Clare est définitivement une magicienne.

Résumé :
Jace et Sébastien ont disparu, ne laissant que sang et débris de verre derrière eux.
Mais ils réapparaissent très vite, et l'horrible vérité laisse choqué tous les proches de Jace.
Les deux garçons sont liés. Il n'y a pas moyen de blesser l'un deux sans que l'autre saigne.
Seul peu de personnes, croient que Jace peut encore être sauvé. Ainsi, Simon, Isabelle , Magnus et Alec vont tout faire pour aider Jace. Tandis que Clary prend un pari risqué , mettant un jeu sa vie et l'âme de Jace... Mais existe t-il encore une chance qu'il soit sauvé ?
Et à quel prix ?


- Encore une fois, les points de vue divergent assez souvent dans un même chapitre. Nous laissant , comme d'habitude , avec une envie irrépressible de tourner les pages pour continuer la mini-intrigue que nous suivons.. C'est avec plaisir que j'ai suivi les différentes pensées des personnages : Clary, Simon, Isabelle, Sébatien...

Chacun dévoile une nouvelle facette de sa personnalité :

• Clary est forte , combattante et courageuse. Je me suis délectée des scènes où on la voit en pleine action. Nous découvrons, Clary la ' Chasseuse d'Ombre ' et non plus l'adolescente qu'elle était.
On souffre avec elle, tout au long : de voir Jace même si ce n'est pas vraiment lui, de faire chemin seul sans presque aucun soutien. Ses certitudes Seront remise en question, elle va douter de beaucoup de chose, mais jamais de son amour pour Jace ♥

• Isabelle dévoile ses sentiments, montre une fragilité attendrissante et pour une fois elle aussi a besoin de quelqu'un. D'une certaine façon, elle devient plus humaine, quittant cette façade de « combattante ».
• Et Simon, bien sûr. Mon Dieu , que j'aime ce personnage !
Il est adorable, toujours le meilleur ami au monde pour Clary. Il se sacrifie. Apprend à s'accepter soi-même. Cela été merveilleux de suivre ce personnage.

♥ Si Jace et Clary m'avait manqué dans le 4e tome, ici ce n'est pas le cas. Ils sont de retour, toujours aussi émouvant, aussi soudé. Je crois que c'est vraiment à travers ce tome que j'ai compris qu'ils étaient fait pour entre ensemble. Qu'ils étaient indissociable.
Ils m'ont donnée des papillons dans le ventre, des images pleins la tête .. Leurs moments sont magique, hors du temps.


☼ Le style est très addictif comme d'habitude, on le dévore jusqu'à la fin sans s'arrêter .
Je suis bluffée comment Cassandra Clare a su joué avec le vrai-Jace et son « nouveau lui » , jongler avec cette double personnalité de Jace. Comment elle a réussi à les différencier avec talent. C'est tout simplement... Incroyable. Chapeau !

☼ Ce tome est beaucoup basé sur les sentiments , les émotions et sur les relations entre les personnages. Pas de panique, l'action est bien là, mais à mon goût c'est ce côté en particulier qui est ressorti.
Les sentiments sont tellement bien décrits, nous ressentons absolument tout . À tel point, que notre lecture en devient intense. Je suis passé par toute les phases : L'angoisse, l'émotion, la tendresse, la joie, l'espoir et la peur. Tout nous mène jusqu'au dénouement.
Un seul mot pour celui-ci : Grandiose . Le tome 5 fini avec brio, sans nous dégoûter. Pas de doute je me jetterais sur la suite dès qu'elle sortira.

A tous les fans, LISEZ cette suite. Je vous conseille même de le tenter en VO ( comme moi ) , vous ne serez pas déçu.


par DML12
La Cité des ténèbres, tome 6 : La cité du feu sacré La Cité des ténèbres, tome 6 : La cité du feu sacré
Cassandra Clare   
( No Spoilers ! )
Mon avis est mitigé sur ce livre.
Parce que oui, quand on finit une de ses sagas favorites, on a de grandes attentes du dernier tome. Certaines de ces attentes n'ont pas été atteinte pour moi, tandis que d'autres l'ont été.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé rencontrer les protagonistes de la saga suivante de Cassandra Clare, Emma et Julian, qui seront les personnages principaux de The Dark Artifice. Elle a déjà commencer à forger leur caractère, surtout chez Emma, qui fait maintenant office d'une mini-Jace.

C'est fou comme les personnages principaux ont évolué. Moi qui avait parfois envie de claquer Clary dans les tomes précédents, je l'ai admiré. Moi qui trouvait que Alec était trop... Niais, je me suis surprise à l'apprécier de plus en plus au fil de ma lecture. Le groupe que Alec, Izzy, Jace, Clary et Simon forment m'a touché. C'est un groupe solide, prêy à mourir les uns pour les autres.

Les références à Tessa, Will et Jem de The Infernal Devices étaient magnifiques. Quand on parlait de Will, j'en avais les larmes aux yeux à chaque fois.

Pourtant, le livre a parfois certaines longueurs, pendant lesquelles j'ai été tenté de passer des passages. Des dialogues qui n'ont parfois aucune utilité, des description qui s'étalent... C'est le coté du roman qui m'a un peu bloqué.
Autre point, j'ai été déçu de l'épilogue, contrairement à beaucoup de personnes. J'aurais aimé une rencontre plus ... intense entre les deux personnages principaux de La Cité des Ténèbres et de l'Ange Mécanique. J'aurais aimé que Tessa joue un rôle plus important dans City of Heavenly Fire. Voilà.
Cassandra Clare semblait dire qu'il y aurait une mort quasiment toutes les pages. A part un personnage qui, certes, meurt cruellement, je n'ai pas trouvé ces morts si déchirantes que ça. Ça se termine un petit peu trop en happily ever after pour moi..
Je n'ai également pas aimé toute l'intrigue autour de Maia.

Oui, l'humour de Cassandra Clare est toujours présent. Oui, l'atmosphère de ces bouquins est toujours la même, quoique un peu plus noire dans ce bouquin-ci.

Cassandra Clare est un vrai génie. Sur 3 saga aux univers complètement différents, elle arrive à faire interagir tous ses personnages. Chapeau Bas, sincèrement.

En conclusion, je dirais merci Cassandra Clare. Merci. En seulement 6 ans, elle m'a rendu accro à une saga comme jamais personne ne l'avait fait auparavant. Autant dire que l'attente pour The Dark Artifices va être très très longue... Ses livres sont dorénavant devenus un gage de qualité. Une auteur que je lirais encore encore, dès la sortie d'un nouveau livre.

Pour The Dark Artifices, Cassie Clare a dit sur son Twitter que l'on reverrait certains personnages de la saga des Mortal Instruments. Ne reste plus qu'à savoir lesquels...

par Kats@
Et soudain tout change Et soudain tout change
Gilles Legardinier   
Je crois que jamais je ne me suis autant identifiée à un personnage. Je suis Camille, Camille c'est moi, et un million d'autre ados. Camille et ses interrogations, sa vision des autres et des choses qui l'entoure. Lisez ce livre. Vraiment. Si vous avez lu Nos Étoiles Contraires, dites vous que ce livre est devenu mon UIA, et qu'il est possible qu'il devienne le votre. Cette histoire m'a bouleversée, et je pense que l'on ne peut pas en sortir indemne.

par joliemara
Percy Jackson, Tome 5 : Le Dernier Olympien Percy Jackson, Tome 5 : Le Dernier Olympien
Rick Riordan   
Bien top addictif... JADORE !!! Ce livre est vraiment à la hauteur de la saga... une fin pleine de suspens, on a envie d'une suite ! A chaque moment on ressent quelque chose, aucun temps mort, que du REGALE !!! une fin original. J'étais une fan, mais pas de la à courir le chercher dans les magasins... mais je ne tien plus en place ! Mon seul regret... et bien, je n'en ai pas, car un livre tel que celui-ci ne mérite que des éloges. Quelques heures seulement pour le lire... hihi ! Bravo au père de Percy Jackson et à son traducteur pour cette merveilleuse aventure !
Les Gardiens de Lumière, tome 1 : L'Éveil Les Gardiens de Lumière, tome 1 : L'Éveil
Déborah J. Marrazzu   
l'auteure a réussi à s'approprier cet univers fantastique à travers ses personnages, les mythes et les légendes qu'elle a su revisiter sans tomber dans l'extrême.
Ce roman est riche de personnages et de créatures fantastiques et on pourrai avoir peur que l'auteure s'y perde. Mais non, le sujet est maîtrisé et on sent que Déborah J. Marrazzu a pris du plaisir à écrire ce livre. On ne peut donc que prendre du plaisir à le lire !

La narration est à la première personne et vous l'aurez compris c'est Lanna la narratrice. Ce qui peut nous amener à trouver certaines réflexions très jeune mais en même temps n'oublions pas que Lanna n'a que 16 ans ! Mais ça nous permet aussi d'avoir des répliques qui allègent et rafraîchissent l'ambiance , qui peut se montrer très intenses par moment, notamment quand elle fait référence à des personnages de roman ou de film bien connus.
En résumé, un premier tome trop court pour répondre à toutes nos questions mais qui est très prometteur et qui met bien en place l'univers et les personnages de l'auteure.
On y trouve du fantastique, de l'aventure, une intrigue, de l'amitié et de la romance.
Je lirais le tome 2 avec plaisir car j'ai envie d'avoir les réponses à mes questions, mais j'ai surtout envie de voir Lanna évoluer !!

par coco69
La Maison de la Nuit, Tome 9: Destinée La Maison de la Nuit, Tome 9: Destinée
Kristin Cast    P.C. Cast   
http://wandering-world.skyrock.com/3156976680-La-Maison-De-La-Nuit-Tome-9-Destinee.html

DESTINÉE est un tome légèrement en-dessous des autres. Après trois excellents romans qui m'avaient laissé un très très bon souvenir ( à savoir les 6è, 7è et 8è livres ), ce neuvième opus s'avère être un peu plus décevant. J'ai eu la triste impression de faire quelques pas en arrière. Les personnages perdent de leur maturité, la romance est mise de côté, l'intrigue stagne et les longueurs restent encore marquées alors qu'elles étaient très atténuées dans les précédents romans grâce aux autres éléments de l'histoire. Ici, ces éléments m'ont manqué ou ont été moins bien maîtrisés qu'habituellement. La fin de ce tome rattrape un peu le tout en nous offrant de beaux rebondissements, mais je dois bien reconnaître que DESTINÉE n'est pas la suite que j'attendais. Malgré tout, je prends la défense des auteures en me disant qu'au bout de 9 romans, une baisse de régime est complètement normale.
Comme dit précédemment, niveau protagonistes, ce n'était vraiment pas ça. Alors que la romance bien menée entre Stark et Zoey s'était enfin mise à me plaire, tout va de travers avec ce livre. Tout d'abord, rares sont les instants que ces deux personnages passent ensemble. C'est vraiment dommage. Mais le pire, c'est que lorsqu'ils se retrouvent, ils se disputent pour des histoires futiles et sans aucun intérêt. Allô ?! Vous êtes censés être des âmes-sœurs et vous vous demandez encore si vous pouvez vous faire confiance ? N'importe quoi ! Ce jeu de questionnement m'a plus frustré qu'autre chose. Zoey et Stark ont perdu de leur maturité naissante, chose que j'adorais dans les derniers tomes. On les voyait grandir et devenir plus adultes. Sauf que là, on prend le chemin inverse, et c'est très agaçant.
En même temps, je crois que c'est un trait de caractère que les auteures ont attribué à tous leurs personnages. Absolument tout le monde a été infantilisé. Que ce soit Lucie, Aphrodite, Damien, Rephaïm, Neferet, Kalona, Dragon, Shaunee ou Erin, ils m'ont tous paru beaucoup moins touchants et malins que précédemment. Aphrodite reste toujours aussi drôle avec sa répartie, mais elle perd de son charme en "piquant" chaque héros avec moins d'intelligence. Damien est beaucoup trop mis en retrait, chose qui m'a gêné. Bon après, P.C. et Kristin Cast nous servent à nouveau les fameuses longueurs dont je parlais dans ma chronique du tome 8. Il se passe tellement de choses que chaque protagoniste est obligé de raconter aux autres ce qu'il a vécu. Du coup, on nous rabâche très souvent deux fois les mêmes choses. C'est long et ennuyeux. Surtout lorsque les personnages qui écoutent adoptent des réactions incohérentes et vraiment troublantes. Bref, les héros ne m'auront pas convaincu cette fois-ci, et c'est regrettable. J'espère vraiment les retrouver dans le tome 10 comme je les avais laissé après avoir refermé le tome 8, et que DESTINÉE n'est qu'un petit coup de mou les concernant.
Côté intrigue, j'ai noté, là aussi, un petit relâchement. Les rebondissements ne se succèdent pas au même rythme qu'habituellement. Les coups de théâtre sont d'une ampleur minime, dans le fond. L'intrigue générale stagne un peu dans ce récit. DESTINÉE n'est qu'un tome de transition, alors que la saga m'avait habitué à des opus vraiment saisissants et avec un vrai but. Fort heureusement, l'ambiance de ce neuvième volet rattrape tous ces aspects négatifs. L'atmosphère reste malgré tout très prenante et vraiment ensorcelante car la mort n'est jamais loin. Même si les surprises ne sont pas omniprésentes, on se sent oppressés. Depuis quelques tomes, l'ambiance s'est énormément transformée. Tout est bien plus noir, bien plus obsédant, bien plus lourd. Et j'adoooooore ça ! On sent bien que la fin s'approche de plus en plus, et que le chaos ne va pas tarder à se manifester.
Pour continuer avec les très bons côtés de l'histoire, parlons de la conclusion. De plus en plus avec cette saga, les fins de chaque roman nous réservent une montagne de révélations. DESTINÉE ne déroge pas à la règle. Les ultimes chapitres sont gorgés d'adrénaline et de suspense, le tout saupoudré d'énormes bouleversements que je n'avais pas vu arriver. Une fois de plus, les auteures nous laissent complètement haletants pour la suite, et parviennent à gommer une partie des défauts du roman grâce à un final inattendu et exaltant. J'ai tellement hâte de lire CACHÉE maintenant !!!
En résumé, DESTINÉE est un tome moins prenant et moins émouvant que ses prédécesseurs. Les personnages y sont pour beaucoup, vu qu'ils m'ont semblé immatures et plus brouillon qu'habituellement. Zoey redevient une tête à claque frustrante, et son histoire avec Stark m'a vraiment manqué. Tous les héros ont régressé, ce qui est vraiment énervant. L'intrigue est, elle aussi, moins intense et prenante que celles des précédents ouvrages. Heureusement, nous plongeons à nouveau dans une ambiance haletante et noire, symbolique de cette saga que j'apprécie beaucoup. La conclusion de DESTINÉE est renversante et riche en révélations, dont je suis terriblement impatient de connaître les conséquences dans la suite des aventures de Zoey. Une lecture moyenne et un tout petit peu décevante, qui n'a a pas été à la hauteur de mes espérances. Malgré tout, j'aime beaucoup trop cette série pour porter un jugement sur les prochains opus. DESTINÉE n'est qu'un tome mal conduit sur une saga vraiment superbe, donc je ne me fais pas trop de soucis quant à ce qui m'attend dans les trois derniers livres.

par Jordan
La Maison de la Nuit, Tome 7 : Brûlée La Maison de la Nuit, Tome 7 : Brûlée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Super tome comme tous les autres!![spoiler]Dommage que Zoey sois moins présente mais je suis contente que Stevie Rae et Rephaime se rapproche. Heath va beaucoup me manquer je l'aimais bien. Kalona était tous bizarre quand Nix et apparut il est vraiment fou amoureux d'elle ! Si non c'est très bien que Stark et Zoey se rapproche encore plus et enfin elle na plus qu'un mec a aimer maintenant qu'Erik ne lui parle presque plus et que Heath est mort )= voila je n'en dirais pas plus!!!![/spoiler]
La Maison de la Nuit, Tome 5 : Traquée La Maison de la Nuit, Tome 5 : Traquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Il est toujours déconcertant de voir à quelle vitesse se lisent les tomes de cette série. Celui-ci n'échappe pas à la règle et nous retrouvons Zoé et ses amis après qu'ils se soient enfuit de la Maison de la Nuit.
Les pages se dévorent les unes après les autres et même, si à certains moments l'héroïne nous agace un peu avec ses réflexions et actes du genre : entre les deux mon coeur balance..., il se passe suffisamment de rebondissements pour nous tenir en haleine et apprécier ce nouvel opus.
Les forces du mal sont plus que jamais à l'oeuvre à la Maison de la Nuit et le bien devra lutter au plus profond des ténèbres pour vaincre.
Le dicton "L'union fait la force" trouve toute sa justesse à travers ce tome.

par ccmars
La Maison de la Nuit, Tome 3 : Choisie La Maison de la Nuit, Tome 3 : Choisie
P.C. Cast    Kristin Cast   
c'est une bonne histoire, j'ai longtemps hésité à la lire mais je ne regrettes pas une fois que j'avais fini le premier tome qu'il me fallait l'autre. Alors il ne faut surtout pas hésité j'attends malheureusement la suite avec impatience en novembre!!!!