Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Philla : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Une nuit dans tes étoiles Une nuit dans tes étoiles
Emily Blaine   
C'est toujours les yeux fermés que je commence une histoire d'Emily Blaine. Elle a ce petit quelque chose qui la distingue des autres auteurs du coup, on adore et on crise parce que c'est trop court ! On était si bien avec Anna et ce bel inconnu, ce petit aparté donne envie de tellement plus :) on veut la suite !

C'était bien, c'était bon et c'est toujours tellement bien écrit !

par LLyza
Ânkh, tome 1 : Opération tempête de sable Ânkh, tome 1 : Opération tempête de sable
Hina Corel   
Je tiens avant tout à remercier l'auteur, Hina Corel, pour cet envoi en service-presse. Voilà une histoire qui promettait d'être dépaysante, et pour ça, je n'ai pas été déçue. Hina ne laisse pas ses personnages souffler une seconde, pour notre grand bonheur !

Nous suivons Esther dans son quotidien. Tout juste âgée de 16 ans, elle se voit offrir un livre pour son anniversaire. Sur le coup, l'adolescente pense à une blague, mais ses parents lui confient l'existence d'un autre monde, dont le livre est le portail. Esther découvre alors qu'elle est une Ânkhos et qu'à travers son cadeau d'anniversaire, elle peut matérialiser tout ce qu'elle veut, dans un temps limité.

Les mois passent et la jeune fille apprivoise ce nouveau pouvoir mis à sa disposition. Elle découvre que les livres présentent des niveaux différents, et que plus elle gagne en expérience, plus elle monte de niveau en matière de livres Ânkh.

Alors qu'elle se rend à Eden (le monde parallèle spécialement réservé aux Ânkhos) pour passer au niveau 2, elle fait la rencontre de Logan et se rend dans la salle renfermant l'un des plus puissants livres Ânkh. Malheureusement, une tragédie survient, et Esther et Logan se voient enfermés durant plusieurs jours. À leur retour dans le monde réel, ils se rendent compte que leurs parents ont disparu sans laisser de trace.

Malgré eux, ils sont devenus des cibles. Ronan, le frère de Logan, les accompagne dans leurs aventures. Pour échapper à leurs poursuivants, les trois amis entreprennent un long voyage aux quatre coins du globe, tout en menant en parallèle une enquête qui les emmènera très loin.

Je peux vous assurer que cette histoire ne vous laisse à aucun moment souffler. Les événements s'enchaînent et les personnages ne connaissent pas de répit. Mais en même temps, on aime ça, c'est épique, on se prend à mener notre propre enquête, à faire des suppositions. Et le suspens est là, du début à la fin. La preuve, je ne m'attendais pas du tout à une fin de ce genre. Surtout pour ce qui est arrivé à Esther. D'un côté c'était soudain, choquant, mais de l'autre, j'ai trouvé ça très original et bien mené.

L'histoire est super originale. Le principe des livres Ânkh ouvre sur des possibilités infinies et c'est ça qui est intéressant. Dans un sens, ça m'a beaucoup fait penser à La Quête d'Ewilan, avec Camille et son don du dessin. On se demande jusqu'où iront nos personnages dans l'utilisation de ces livres.

Gros coup de coeur pour Ronan, le frère de Logan. Son côté un peu extravagant et immature me faisait souvent sourire au cours de ma lecture. Et puis ses réflexions sur les films cultes m'ont bien fait rire et je me suis vraiment attachée à lui.

Esther et Logan sont aussi des personnages sympathiques. Ils sont tous bien abordés et très réalistes. Chacun à son caractère et l'exprime dans les périodes d'urgence. Logan est le sage du groupe, le mature et réfléchi. Esther, l'impulsive. Les héros parfaits pour une telle aventure.

Une histoire invraisemblable qui vous entraînera aux États-Unis, en Sibérie et en France dans un monde plein de danger et de surprises. J'ai été choquée par la fin, et je recommande chaudement ce livre. Il me tarde déjà de découvrir ce que Hina nous réserve dans le tome 2 !
All I Want for Christmas All I Want for Christmas
Emily Blaine   
Emma travaille dans un cabinet d'architecture sur Paris. Elle est très proche de ses amis, Julie, Grégoire, Yann et Laura et ils aiment se retrouver dans un café ou pour jouer au Pictionary.

L'histoire est des plus simples. Emma est célibataire et elle le vit plutôt bien. A vingt-cinq ans, elle vit une vie paisible. Bien évidement, une ombre vient s'ajouter au tableau. Cet ombre n'est autre qu'un homme et pas n'importe quel homme, un homme qui la connaît et qui la comprend.

Cette romance signée Emily Blaine est mon premier et surtout pas le dernier car j'ai déjà dans ma wish-list trois romans que je veux découvrir. Emily Blaine n'a pas vraiment mis d'intrigue dans sa romance et c'est une nouveauté pour moi. J'attendais la chute avec impatience mais elle n'est pas venue et j'en suis quelque peu soulagée. A vrai dire, cette petite romance qui est sortie en epub en 2014 m'a énormément plu. J'ai ri une bonne partie du livre et j'ai même eu du mal à m'arrêter de le lire pour aller travailler.

Dans l'ensemble, je m'attendais un peu à la personne qui se déclare amoureux d'Emma qui est un personnage plutôt chouette. L'auteure a misé sur Noël pour mettre sa romance en avant. Moi qui adore cette période, j'ai vite adhéré à cette ambiance surtout sur Paris. Les personnages secondaires ont vraiment leur place pour comprendre les motivations d'Emma et de son compagnon.

"All I want for christmas" est une vraie perle où lie humour et amour. L'alliance avec la période de Noël est très bien trouvé. Emily Blaine signe une romance bien ficelé.
Pierre de Lune, tome 2 : Asservie Pierre de Lune, tome 2 : Asservie
Laëtitia L. Laridon   
Un jour, on m’a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d’être une initiée.

Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, rongé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d’un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d’antan.

Découvrez le premier roman de Laëtitia L. Laridon, une aventure épique, peuplée de créatures autant inconnues qu’étranges…. L’univers de Pierre de Lune.

par Lyanaa
Tout le monde te haïra Tout le monde te haïra
Alexis Aubenque   
Avant tout, je tiens à remercier les Éditions Robert Laffont, Glenn ainsi que Cécile pour leur confiance. Après deux livres découverts et dévorés chez eux, j’ai fini par me dire que la collection La Bête Noire est une valeur sûre. Et Tout le monde te haïra n’a pas fait exception à la règle. Ce livre est dangereusement prenant.

L’histoire se déroule dans une petite ville de l’Alaska et commence par un meurtre que personne ne s’explique. Nous suivons plusieurs personnes en parallèle. Il y a d’abord Tracy, lieutenante et mère de famille, qui découvre avec ses collègues le corps d’un homme assassiné dans de sordides conditions. Puis de l’autre côté, il y a Nimrod Russel, l’ancien coéquipier de Tracy, qui a été contraint de démissionner il y a quelque temps. Nimrod est désormais détective privé, et lorsqu’il croise la route d’Alice, une jeune femme cherchant à retrouver la trace de sa sœur, son destin prend un tournant totalement inattendu. Et enfin dans un endroit bien mystérieux, il y a Vassili, un personnage que nous suivons de sa prime enfance jusqu’à l’âge d’homme, sans en comprendre les raisons. On ne le sait pas – on s’en doute peut-être – mais ces quatre personnages sont liés. Liés par un mystère qu’Alexis Aubenque se fait un plaisir d’entretenir.

Force est de reconnaître qu'après Les Fauves et après Tu tueras le Père... Tout le monde te haïra est une découverte tout aussi appétissante. Moi qui n’ai jamais trouvé grand intérêt aux thrillers, j'en deviens peu à peu accro avec La Bête Noire.

Tout le monde te haïra est une lecture pour le moins singulière qui m’a fait passer par toutes les émotions possibles et imaginables. J'avais cette impression persistante d'être catapultée dans un film. Mon cœur a fait de furieuses ruades dans les moments où ça se corsait. La tension est palpable, et difficile de lâcher le livre lorsque les mystères gagnent autant d’ampleur !

Il est très facile de s’oublier dans cette lecture, et quand on est bien dedans, on doit se faire violence pour manger et vaquer à d’autres occupations. Je me suis retrouvée poussée par une drôle d’addiction (mêlée à une certaine appréhension, évidemment), les pages défilent, défilent… Et on ne s’en rend compte que plus tard, lorsque le roman est terminé et que la frustration nous prend à la gorge.

L'auteur nous mène par le bout du nez une bonne partie de l'histoire. On ne sait jamais sur quoi on va tomber à chaque nouvelle page entamée. La surprise est toujours totale. J’ai rarement vu quelqu’un aussi bien entretenir les questionnements, c’est assez fabuleux. Alexis Aubenque nous offre 3 points de vue. Au début, difficile de faire les liens entre ces trois personnages tous très différents. Puis les interrogations émergent en bloc à partir d’une mort sauvage, une disparition et un naufrage vieux de 100 ans. Je défie quiconque de trouver le lien existant entre ces éléments. D'habitude j'ai toujours du flair, là j’ai dû capituler, je devais être enrhumée !

Le livre se dévore tellement vite, et la plume efficace d’Alexis Aubenque y est pour quelque chose ! Les chapitres sont courts et se terminent chaque fois avec un cliffhanger qui laisse le lecteur comme deux ronds de flanc ! Et à chaque fin de chapitre, on change de personnage évidemment, ce qui est encore plus contrariant, car on aimerait tout avoir en même temps. On aimerait connaître les moindres détails dès le début. Alors on dévore et on dévore, en oubliant que les heures s'égrènent et qu'il est... 4 heures du matin (oui, oui, sans rire).

Et puis à 100 pages de la fin, on fait un rapide bilan et on se rend compte qu'on n'a pas la moindre piste qui se profile au loin et pas un seul suspect. J'avoue que j'ai eu un peu peur à ce moment-là. L'auteur a tellement bien mené sa barque que je me suis demandé si la fin en vaudrait vraiment la peine. Lorsque je me suis aperçue qu'il ne me restait plus beaucoup à lire et que les révélations explosaient de toutes parts (même si je n'avais pas plus de pistes ici qu'au début du livre), je me suis sentie euphorique. Euphorique parce que j'allais enfin connaître ce qu'il en était, j'allais savoir, après 400 pages à mariner dans mon jus.

Et la fin ? Tout s'accélère, les chapitres deviennent très très courts et renforcent cette impression qu'on approche du bouquet final. Le plus drôle c'est que l'auteur parvient encore à nous enfumer avec de nouveaux mystères à partir des révélations déjà faites. On en vient à douter de tout, à ne croire personne. Plus on en apprend, moins on comprend comment tout cela est possible. Et croyez-moi, c'est démesurément difficile de ronger son frein en attendant de tout comprendre.

Lorsque j'ai enfin su ce qui se jouait, j'étais horrifiée. Cette fin, c'est un étalage de la cruauté humaine dans toute sa sinistre splendeur. C’est un pied de nez à nos valeurs, c’est comme si nous n’avions rien appris de nos erreurs… mais c’est aussi criant de réalisme. Vous ne comprenez rien à ce que je dis ? Haha, je ne peux pas être plus claire, pourtant ! Ce que ce roman dépeint pourrait très bien se dérouler sous notre nez, à notre époque, à l’insu de tous. De quoi tourner paranoïaque…

Je précise – et je tiens cette information de Justine du blog Lire-une-passion – que ce n’est que le début du voyage et que tout n’est pas terminé. Parce que oui, il reste un dernier mystère laissé là par Alexis Aubenque et qui n’a pas été résolu. Moi frustrée ? Eh bien… peut-être que oui, un peu !

En résumé, ne passez pas à côté du nouveau thriller de Robert Laffont. Non seulement cette petite merveille vous fera passer une nuit blanche, mais en plus, je gage que vous ne trouverez pas les réponses à vos questions avant que l’auteur en ait décidé autrement !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/thriller---horreur/tout-le-monde-te-haira-alexie-aubenque
Le Royaume de Feanolis, Tome 1 : La Cité d'Apsonia Le Royaume de Feanolis, Tome 1 : La Cité d'Apsonia
Lyly Ford   

J'ai dévoré ce livre en à peine quelques heures, je me suis régalée sous la plume de cet auteur que je viens de découvrir et je ne regrette qu'une chose, c'est que la suite ne soit pas encore publiée.


Lyly Ford a écrit de la fantasy comme je l'aime et a su me transporter dans son univers fantastique afin de vivre une incroyable aventure en compagnie de personnages charismatiques et très attachants.




Parlons tout d'abord de l'histoire sans trop vous en dévoiler bien sûre: Ilyana, 15 ans est une jeune fille rejetée à cause de sa différence. En effet, ses yeux prennent la couleur de ses émotions et cela fait peur aux autres sauf à Anna sa meilleure amie. Depuis quelques mois elle fait des rêves étranges, elle entend une voix qui l'appelle et voit une lumière mais aussi un jeune homme brun. Elle va soudain se retrouver propulsée dans un monde inconnu: le Royaume de Feanolis: un royaume où la magie est très présente mais où le mal règne. Elle va apprendre qui elle est réellement mais aussi quelle est sa destinée et le rôle qu'elle doit jouer. Elle va entreprendre un voyage en compagnie de ses nouveaux amis afin d'obtenir les réponses à ses questions mais aussi pour pouvoir accomplir sa mission.


L'intrigue est très bonne, de nombreux rebondissements et révélations ainsi que de nombreux combats viennent dynamiser l'histoire et la rendre addictive. Ce premier tome n'est pas seulement un tome de présentation, il se passe énormément de chose, on devine de nombreux secrets, certains personnages sont très mystérieux et certaines informations semées laisse présager que les prochains tomes seront aussi riches en action, notamment une histoire de prophétie qui m'intrigue beaucoup.
L'auteur n'est pas tendre avec ses personnages, ces derniers ont beaucoup soufferts par le passé mais ce n'est rien à côté de ce qui les attend, ils vont devoir faire des choix et certains seront très difficiles voire impossibles. Douleur, peur et atrocité sont très présents au Royaume de Feanolis. Mais heureusement l'humour et l'amitié sont là aussi et viennent compenser une partir de cette noirceur: cela permet de rendre l’atmosphère de ce roman plus joyeuse.


La plume de l'auteur est très dynamique, elle réussi à décrire son univers sans que cela ne vienne alourdir l'histoire ou ralentir le rythme ce qui est malheureusement souvent le cas dans la fantasy; elle a choisi des personnages que l'on ne peut qu'apprécier et dont on a envie d'en découvrir plus.


Les personnages justement, parlons en car ils sont ici très importants. Il y a bien entendu ceux du côté sombre, les mages noires gouvernés par Dantor, un homme dangereux et sans cœur mais aussi le mage blanc Kéfac qui cache beaucoup de chose derrière sa grande gentillesse.
Et puis il y a notre petite équipe: Ilyana tout d'abord, elle va apprendre beaucoup sur elle -même mais va aussi découvrir que sa vie n'était que mensonge. Nous allons la voir mûrir au fur et à mesure de l'histoire. La présence de ces amis est très importante et leur force va lui permettre d'affronter son destin. Certes elle a parfois des réactions puériles et peut être naïve mais elle aussi le don de rendre les gens meilleurs et d'apporter l'espoir.
Sa nouvelle amie, Lilith la fée est très rigolote et elle aussi très gamine. Toutefois elle apporte la joie de vivre et on peut toujours compter sur elle. Faollen est le protecteur de Lilith, mi-homme mi loup, il va développer des sentiments pour Ilyana qui risque de le faire souffrir tôt ou tard. On le sent encore jeune dans certaines de ses réactions mais il n'hésite pas à risquer sa vie pour celle qu'il doit protéger.
Et enfin, mon chouchou, Rhodan: il est vrai qu'il est très détestable mais c'est surtout un genre qu'il veut se donner. Son passé montre un jeune homme tendre et heureux qui a soudain tout perdu. Ce jeune homme m'intrigue beaucoup notamment sur ce fameux destin qu'il doit accomplir; j'ai bien m'a petite idée et j'espère qu'au final sa relation avec Ilyana sera une belle histoire.
J'avoue que désormais j'ai peur de l'imagination de l'auteur et des sorts qu'elle a réservé à cette petite bande car je les adore vraiment tous les quatre....


Vous l'aurez compris, ce premier tome a été un véritable coup de cœur pour moi!!!!




par silbert
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Harper Lee   
A travers les yeux d'une petite fille, on montre la ségrégation aux Etats-Unis. Le style est léger et drôle, mais derrière se cache une histoire pesante. Je le conseille à tout le monde.

par myosotis
Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël
Jenny Han    Myra McEntire    Gayle Forman    Stephanie Perkins    Rainbow Rowell    Kelly Link    Laini Taylor    Holly Black    Kiersten White    Matt De la Penña    Ally Carter    Collectif    David Levithan   
Je me suis régalée en lisant ce recueil de nouvelles avec beaucoup d'auteurs que j'aime beaucoup et d'autres que j'ai découvert et qui ont une très bonne plume. Qui plus est, l'objet livre en lui-même est magnifique.

J'ai quand même eu un coup de cœur pour la nouvelle écrite par Stephanie Perkins.

Et j'ai trouvé celle de Jenny Han tout simplement magique !

Bien entendu, les autres nouvelles sont superbes, comme vous l'aurez sûrement déjà compris. Même si la nouvelle de Kelly Link est celle que j'ai le moins aimé.

En quelques mots, ces nouvelles sont : merveilleuses, légères et magiques.

Elles mettent facilement dans l'ambiance des fêtes de fin d'année. Et c'est un pur plaisir d'y découvrir des petites histoires d'amour qui nous détendent avec succès ! :)

par Sheo
La théorie du grand tout La théorie du grand tout
J.J Jonhson   
http://revesurpapier.blog4ever.com/la-theorie-du-grand-tout-de-jj-johnson-1

Sarah a perdu sa meilleure amie dans un accident. Il lui est très difficile d'accepter cette perte tragique. Impossible de vivre une vie normale après ça. Impossible de se reconstruire...

Tout le monde s'inquiète pour Sarah. Sans vraiment comprendre pourquoi elle ne va pas de l'avant. En dehors de son chien Ruby, Sarah se moque de tout, et rien ne trouve réellement d'intérêt à ses yeux. Elle a l'impression que certaines choses ne sont plus aussi importantes qu'elles ne l'étaient avant la mort de sa meilleure amie. On lui répète que tout arrive pour une raison mais suite à ce drame, Sarah est persuadé que tout est arbitraire. La vie n'a pas de sens.

Sarah m'a beaucoup touché. Elle était là lors de la mort de sa meilleure amie et on comprend pourquoi elle a tant de mal à se faire à son absence. Très vite, on remarque que personne ne veut vraiment écouter ce qu'elle a à dire. Toute cette histoire, ce chagrin, met son entourage quelque peu mal à l'aise. Au final, elle se sent seule et ne sait pas comment il lui est possible d'être normale et heureuse. Il est terrible de voir que ses parents se sentent dépassés, et même son petit ami ne peut rien y faire, malgré sa patience. Sarah a trouvé une façon bien à elle de partager sa peine et sa douleur. Répondre avec sa boîte à sarcasme. Sa famille n'en peut plus, tant ses réactions sont discutables. Mais comment l'aider à faire son deuil?

Les chapitres sont aussi entrecoupés de schémas que j'ai beaucoup apprécié. Ils reflètent parfaitement la personnalité de Sarah. Elle y partage toutes sortes de théorie sur la vie en général et sur sa vie d'ado. Petit à petit, Sarah va tenter de faire des efforts pour satisfaire tout le monde. Elle s'ouvre et laisse une chance à son entourage. Elle découvre qu'elle n'est pas la seule à souffrir et je pense que c'est ce qui la fait vraiment avancer. Je pense surtout à Emmett, le jumeau de sa meilleure amie, et à Roy, dont la présence dans cette histoire est d'abord étrange, puis nécessaire. Comment un inconnu, avec son opossum et ses sapins, pourrait bien changer les choses?

Verdict : Un roman touchant qui parle de dépression chez l'adolescent et de reconstruction après un drame. C'est une fin ouverte que l'auteur nous propose et elle m'a beaucoup plu. Très émouvante, juste. On ne sait pas exactement de quoi sera fait le futur de Sarah. Mais nous sommes fixés sur son état d'esprit. Tous ces évènements l'auront définitivement changé.

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi
Mathias Malzieu   
Faire son deuil, vu par un grand rêveur qui se réfugie dans son propre univers. C'est un livre qui m'a touché, que j'ai commencé en me sentant glacée à l'intérieur... puis je me suis sentie réchauffée peu à peu. Beaucoup de personnes se reconnaitront sans doute dans cette histoire. Mais il est vrai que si vous n'adhérez pas à la vision rêvée du monde de l'auteur, vous aurez sans doute plus de mal à l'apprécier à sa juste valeur.

par Sechat