Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Philla : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Will et Will Will et Will
John Green    David Levithan   
ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.
Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.
Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).
J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.
Vraiment.
Sincèrement.
Je vous le conseille.

par flo0wer
Brotherband, Tome 1 : Frères d'armes Brotherband, Tome 1 : Frères d'armes
John Flanagan   
Un vrai plaisir que de retrouver la plume de John Flanagan dans de nouvelles aventures.... avec nos Skandiens favoris cette fois.
Brotherband est, je trouve, vraiment très proche de ce qu'est l'Apprenti d'Araluen. On a le même genre de personnages, de caractères et la trame générale reste aussi sensiblement la même.
On a Hal qui, tout comme Will avant lui, est marginalisé par ses pairs à cause de ses origines (son sang-mêlé dans le cas de Hal). Hal qui est un peu gringalet mais ingénieux et son fidèle et grand ami : Stig. [spoiler] avec lequel il a, mine de rien, sympathisé un peu comme Will et Horace avaient pu sympathiser avant eux... le gringalet sauvant la vie de l'autre[/spoiler].
Ca reste pourtant un moment vraiment agréable avec des personnages drôles et attachants... ou vraiment antipathiques (non je ne pense pas à Thusgurd). A plusieurs moments j'ai aussi trouvé les caractères des Hérons proches de ceux des vikings de How to train your dragon (notamment pour les jumeaux).

Si on a aimé l'Apprenti d'Araluen... je ne vois pas comment on pourrait ne pas accrocher à Brotherband. D'autant plus qu'on retrouve Erak (aaaah mais que j'aime Erak !), et qu'on a une paire de fois des références à Will et la petite troupe

par Snapou
Nos étoiles ont filé Nos étoiles ont filé
Anne-Marie Revol   
J'avais vu Anne Marie revel lors d'un interview. Je savais que son livre serait difficile à lire, tellement les faits sont innommables. J' ai du reprendre mon souffle à plusieurs reprises. c'est dur...tellement dur de traverser cette tranche de vie de ce père et cette mère endeuillés à jamais. Un livre pourtant remarquable de force et de courage qui force l'admiration.

par pascalisa
Le Royaume d'Aradan, Tome 1 : La Prophétie du Dernier Espoir Le Royaume d'Aradan, Tome 1 : La Prophétie du Dernier Espoir
Clémence Lesnes   
Chapitre I Rencontre


Le grand jour.
Arrivée au lycée, la jeune femme se glissa entre les nombreuses personnes déjà présentes, ses livres collés contre la poitrine. La rentrée des classes, elle détestait ça. Les groupes d'élèves qui riaient aux éclats, ceux qui parlaient bien trop fort à son goût, ceux qui se bousculaient sans ménagement. Elle détestait tout cela.
Elle se fraya un chemin tant bien que mal parmi tout ce monde. Elle arriva finalement près de l'entrée du bâtiment pour examiner les feuilles accrochées au mur, elle savait maintenant dans quelle salle elle devrait se rendre lorsque la cloche sonnerait. Elle attendit près de la porte d'entrée du bâtiment et se perdit dans ses pensées.
C'était sa dernière année à étudier dans la North Medford High School. La jeune femme vivait dans la ville de Medford, Oregon, du plus loin qu'elle se souvienne. Jamais elle n'avait quitté cette ville. Tout ce que voulait désormais cette jeune femme à la belle chevelure châtain, c'était obtenir son diplôme et pouvoir quitter cet endroit.
Elle en avait assez vu du Medford et de toutes les autres villes à proximité. Elle voulait parcourir le monde, découvrir de nouvelles choses. Ici elle était comme invisible et elle détestait ça.
Le jour où j'ai appris à vivre Le jour où j'ai appris à vivre
Laurent Gounelle   
Absolument génial, j'ai adoré.
Ce livre ne fait que remettre en question le personnage principal Jonathan. Moi aussi ça m'a interpellé et quand j'ai eu fini le livre, je suis resté un moment à me demandé ci je ne m'était pas perdu un peu en route moi aussi et la réponse fût comme une évidence. Il y a plusieurs phrases dans ce livre qui font réfléchir mais j'aime celle ci ''' La nature nous rend ce que la société nous à confisqué.'''' Ce livre est un roman, une fiction mais on y retrouve tellement de chose vrai. Nous vivons dans une société de consommation abusive, il faut toujours le dernier cri en téléphonie ou vêtement et si tout simplement nous nous contention pour une fois de vivre sans regarder à travers une vitrine. C'est décidé je commence aujourd'hui.

par MARIANE16
Widdershins, Tome 3 : Le pacte brisé Widdershins, Tome 3 : Le pacte brisé
Ari Marmell   
http://les-lectures-de-ice-queen.blogspot.fr/2015/06/widdershins-t3-le-pacte-brise.html


J’étais ravie de retrouver notre voleuse préférée, après le final déchirant du deuxième opus. L’attente a été longue !

Widdershins n’a pas refait surface à Davillon depuis les évènements tragiques qui l’ont poussée à partir et n’a pas l’intention d’y retourner pour l’instant. Ses pas vont la conduire à travers la Galice et, malgré elle, elle va se retrouver mêlée à une intrigue qui la dépasse. Tout semble se liguer contre elle, mais elle s’acharne pour honorer la mémoire d’une personne qui lui était chère. Olgun et Widdershins vont devoir franchir leurs limites et faire preuve d’ingéniosité afin de venir à bout de cette histoire où tout se mêle : politique, rivalités familiales, redoutable troupe de brigands avec selon les rumeurs un sorcier dans ses rangs, etc.
Pendant ce temps-là, à Davillon les choses ne vont pas si bien que l’on aurait pu le croire. La ville est en train de tomber aux mains d’une ennemie puissante et Shins est bien loin de s’en douter…

Je n’ai pas trop voulu résumer, car franchement ce serait dommage de trop en dire. Il FAUT lire ce troisième opus. Je me suis vraiment régalée ! Je trouve que, dans cette saga, les tomes sont vraiment de mieux en mieux. J’avais aimé les deux premiers, mais celui-là était encore au-dessus des précédents.

Je vais commencer par les personnages. Widdershins est vraiment différente. Si elle a toujours son caractère légendaire, son manque de savoir-vivre qui la rend attachante et son sens de l’humour qui m’aura bien fait sourire une fois de plus, elle se montre également plus humaine et plus fragile par moments. Je me suis vraiment sentie plus proche d’elle, plus touchée par ce qu’elle traversait. Malgré la carapace qu’elle a tenté de se construire pour oublier tout ce qui lui était arrivé, on se rend compte qu’elle est bien plus sensible et va même jusqu’à craquer parfois.
Olgun, son dieu de poche, est fidèle à lui-même. Toujours le mot pour rire et pour mettre Widdershins hors d’elle. Je l’ai trouvé plus proche d’elle, à sa façon il est devenu un véritable ami pour la voleuse. Leur connexion se renforce, pour le meilleur comme pour le pire !
Les nouveaux personnages que l’on découvre ici sont tous très intéressants, notamment au sein de la famille que Shins va tenter d’aider contre le gré de la plupart de ses membres. Un jeune noble en particulier – que je ne nommerai pas pour préserver la surprise – était franchement attendrissant malgré sa maladresse.

La plume d’Ari Marmel est toujours aussi agréable et juste. Il sait nous entrainer dans le feu de l’action et faire palpiter notre cœur au même rythme effréné que celui de Widdershins.

Je suis toujours agréablement surprise par les intrigues complexes et passionnantes que l’auteur arrive à créer et celle-là ne faisait pas exception. Il introduit quelque chose d’énorme pour la suite, mais ce troisième opus ne se contente pas d’être une introduction, c’est bien plus que cela ! Je me suis retrouvée plus rapidement emportée par l’histoire et j’ai été tenue en haleine jusqu’au bout. Il m’a été impossible de poser le livre sans avoir le fin mot de l’histoire ! Dès que j’avais cinq minutes devant moi, j’en profitais pour me plonger dans cet univers à la fois imaginaire et criant de réalité. Du coup, je n’ai absolument aucun point négatif à citer. Si ce n’est pas un véritable coup de cœur, ce n’est pas passé loin et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! J’espère que les choses finiront par s’arranger un peu pour Shins et qu’elle décidera enfin de cesser de jouer les loups solitaires !
Je vais m’arrêter là, j’ai vraiment peur d’en dire trop ! Ce n’est jamais facile pour un troisième tome !

En résumé, ce tome est une véritable réussite ! Je l’ai largement préféré aux deux premiers que j’avais déjà beaucoup appréciés. Je me suis laissée emportée par l’histoire et par la justesse des mots d’Ari Marmell. La sensibilité toute nouvelle de Widdershins m’a émue et j’ai adoré retrouver son sens de l’humour et son caractère si particulier. L’auteur m’a bluffée une fois de plus, car je n’ai pas pu deviner la fin, ni même un seul début de piste, avant de l’avoir lue. Bref, j’ai hâte de lire la suite maintenant et je vous le conseille fortement !



par Ice-Queen
Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachants, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijou de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

par EnoriElfe
La Forêt des Damnés, tome 1 La Forêt des Damnés, tome 1
Carrie Ryan   
Un livre tout simplement magnifique.
Le genre de livre qui prend aux tripes, surtout par la façon dont l'auteur retranscrit les idées, émotions, sentiments de Mary. Toute l'histoire est plongée dans une étrange ambiance rendue presque onirique par l'obsession de Mary pour l'océan, et trés morbide à cause de l'omniprésence des zombies, de la mort qui plane sur les personnages. J'aime beaucoup ce côté futuriste, apocalyptique, sans attaches réelles avec le monde tel que nous le vivons.
C'est une trés belle histoire, et un de mes gros coup de coeur.

par x-Key
Les Insoumis, Tome 3 : Dénouement Les Insoumis, Tome 3 : Dénouement
Alexandra Bracken   
Ça y est. C'est terminé. Je viens d'achever cette superbe série.
Je suis absolument anéantie.
Ruby à fait face à ce qui la terrifiait, et elle s'est relevée pour devenir plus forte, pour se battre , et pour obtenir ce qu'elle a toujours souhaité ... La libération.
Cole à été la pour l'epauler, la coacher, ils ont organisé tout ça ensemble, ils se sont serré les coudes ... [spoiler]C'est quoi la mode en ce moment de faire mourir les personnages qu'on aime le plus ?! Ça m'a complètement anéantie.Le pire c'est que je l'avais pressenti...Je savais que Cole allait y passer. Nooon c'est trop nul les happy ending où personne meurt !!C'est cruel !! Et insupportable ! J'ai pleuré comme jamais, j'ai cru que c'était faux ! Ça ne pouvais pas être vrai !
Ça a vraiment été un moment horrible ...[/spoiler]
Les retrouvailles avec Zu étaient vraiment émouvantes ! J'ai pleuré... encore. Notre petite bande était de nouveau réunie. Liam , je l'aime toujours autant. Mais qu'est ce qu'il est tête de mule des fois !
J'ai trouvé que Chubs laissait facilement apparaître ses sentiments. Il est super attachant, je l'adore. Il ne peux pas imaginer sa vie sans Liam, Zu, Ruby ou même Vida. Tout les deux m'ont fait mourir de rire comme d'habitude, et de les avoir vu ensemble c'était génial ! J'ai trouvé que la fin est arrivée très rapidement. En fait, tout est allé très vite quand [spoiler]Cole est mort...Mon dieu je n'arrive toujours pas à me faire à cette idée... [/spoiler]
L'assaut dans le camps, la libération jeunes, l'instauration des nouvelles règles. Et puis voilà fin. C'est fini. J'étais un peu déçue quoi. C'était très facile visiblement. Certes j'ai adoré les deux dernières pages. [spoiler]Liam, Ruby, Chubs, Zu et Vida, qui l'espace de quelques minutes, reprennent la route, comme avant... pour échapper à leur nouvelles vie, ou chacun repartira vivre de son côté... Ça c'était nul! C'est triste ! Chacun part vivre de son côté, ça craint ! [/spoiler]
J'aurais également aimé avoir un épilogue, qu'on voit ce qu'ils deviennent ...
Et je [spoiler]pardonnera jamais à Alexandra Bracken la mort de Cole. Pourquoi se faire autant de mal ?![/spoiler]

Mais merci pour cette merveilleuse série.
Bodyguard, Tome 1 : L'otage Bodyguard, Tome 1 : L'otage
Chris Bradford   
Nous suivons Connor champion de Kickboxing qui a des graves problèmes familiaux, quand on lui propose d'entrer dans une agence gouvernementale. Cela vous fait penser à la saga Cherub? Et bien c'est normal, et j'ai retrouver dans ce livre ma fascination pour Cherub (dont il faut que je lise les derniers tomes d'ailleurs). Car comme pour Cherub, pourquoi soupçonnerait-t-on un enfant d'être un garde du corps (ou un agent secret dans le cas de Cherub)?
Mais évidemment la mission de Connor ne sera pas de tout repos, il doit assurer la sécurité de la fille du Président sans qu'elle le sache, tant elle aime s'échapper des mailles du filet des Services Secrets.

J'ai vraiment aimé ce roman et sa plume, je l'ai dévoré et il m'a tant rappelé Cherub!!