Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Philla : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La citadelle des ombres, Tome 1 La citadelle des ombres, Tome 1
Robin Hobb   
Un classique de la littérature fantasy.
Mais quel classique !

La réputation de ce livre n'est certes plus à faire, les commentaires sont sans cesse élogieux autour de lui, mais aurais-je pu me douter que je tenais entre les mains un tel chef-d'œuvre ?
Les deux tomes compris dans cet intégrale (je parle des tomes originaux, Assassin's Apprentice et Royal Assassin) sont donc les deux premiers de la trilogie nommée The Farseer (Les Loinvoyant), trilogie épique et tragique à l'histoire si poignante qu'elle ne peut laisser personne indifférent.
Drame et tragédie sont les mots-clefs de ce livre : l'atmosphère est résolument sombre, et cela va s'aggravant au fur et à mesure du récit ; mais le ton se veut surtout réaliste. Aussi en appelé-je aux amateurs du Trône de Fer : oh oui, vous aimerez ce livre. Ici, tous les malheurs du monde s'abattent sur le héros, qui se retrouve malmené de bout en bout de l'histoire. Mais c'est peut-être justement l'un des motifs de notre dépendance vis-à-vis de ce roman...
Car dépendance il y a, méfiez-vous ! L'écriture, très fluide et très agréable, n'y est pas pour rien. (Je dois d'ailleurs saluer l'admirable travail du traducteur, Arnaud Mousnier-Lompré.) Ecriture menée d'une main de maîtresse par Robin Hobb, chez qui se révèle un talent certain dans le développement de la psychologie de ses personnages. Et c'est là la principale qualité de ce roman, selon moi : tout au long du récit, nous sommes avec Fitz, nous ressentons ce qu'il ressent, nous partageons ses peurs et ses doutes, nous évoluons même avec lui dans ce monde de ténèbres, de déceptions et de trahisons qui l'entoure. Et croyez-moi : JAMAIS vous n'avez lu un livre comme celui-ci.
Parlons des personnages : tous plus intéressants les uns que les autres. Nous découvrons bien sûr l'univers créé par Robin Hobb à travers les yeux de FitzChevalerie, le héros ; mais les autres personnages ne sont pas en reste. Vous rencontrerez ainsi une Patience excentrique, une Kettricken courageuse, un Vérité noble et aimant, un Burrich protecteur, une Molly belle comme le jour, un Royal cruel et détestable, ou encore un Fou dont le mystère et les nombreux traits d'esprit vous interpelleront certainement.
En résumé, une très belle découverte, et un must que tout fan du genre se doit d'avoir lu.

par Eleden
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon
Agathe Roulot   
Lien de la chronique: http://theshadowbooks.blogspot.fr/2014/10/destins-divins-1-la-prophetie-dapollon.html

Étant fan de la Mythologie grecque, et intrigué par le précèdent ouvrage de l’auteur (que je n’ai pas encore lu), c’est avec grand intérêt que je me suis plongé dans ce roman. Je remercie aussi l’éditeur La Plume et le Parchemin de m’avoir sélectionné pour lire ce livre et ainsi vous donner mon avis sur le nouveau roman d’Agathe Roulot. C’est du coup l’occasion de découvrir la plume de l’auteur, mais aussi une nouvelle maison d'édition !

L’histoire nous fait découvrir deux jeunes personnes toutes deux en terminale S dans un lycée des plus banals. Hélène, 19 ans, et son frère Stéphane, 20 ans, ont tous les deux redoublé plusieurs classes. L’arrivée d’une nouvelle élève dans leur classe va entraîner quelques bouleversements dans leurs quotidiens. Nos deux personnages ont été adoptés par un couple très catholique depuis de nombreuses années, une famille assez stricte qui refuse tout retard, tout petit ami… Tout se passe bien jusqu’au jour où Hélène se fait agresser par un sombre individu qui prétend être Poséidon, le Dieu des océans, tout droit issu de la mythologie grecque. Le dieu n’a pas traqué notre héroïne sans raison : il veut qu’elle porte sa progéniture. En effet, Apollon a formulé une sombre prophétie qui semble être le destin d’Hélène : l’enfant qu’elle portera d’un des trois Grands naîtra avec une puissance jamais vue. La prophétie annonce aussi que cela pourra entraîner la fin du règne des Dieux dû à la libération du Marcheur du Ciel. Hélène se retrouve à devoir affronter une sombre destinée qui entraînera un défilé de chacun des différents dieux du panthéon grec avec diverses intentions a son égard. Certains voudront la féconder, d’autres la tuer, ou encore la protéger… Comment s’en sortira Hélène ? Réussira-t-elle à résister au Dieux ? Tombera-t-elle enceinte et risquera-t-elle ainsi l’avenir du monde ?

Que dire de ce roman… Si ce n’est que c’est un véritable coup de cœur ?! Le résumé m’a rapidement fait envie de me plonger dans l’univers, surtout avec de la mythologie grecque. Un livre que j’ai commencé rapidement à cause de son épaisseur pour avoir le temps de le lire, et qui n’a pas tenu longtemps. L’histoire m’a complètement captivé au point que j’en ai rapidement perdu la notion du temps et du nombre de pages. Je me suis tant fait entraîner par le déroulement, les aventures des personnages et la plume de l’auteur que j’ai littéralement dévoré le volume en une journée.

L’univers des dieux est fidèlement représenté, on se fait rapidement une image assez moderne d’eux. Hélène et Stéphane pourraient sans aucun problème être deux camarades de notre propre classe, tout est maîtrisé du début à la fin par l’auteur, ce qui rend l’immersion totale et on pourrait sans aucun mal transposer l’aventure de nos deux jeunes héros dans notre propre quotidien. En comparaison, on pourrait le rapprocher du style d’univers présent dans « Percy Jackson » en beaucoup plus réaliste, beaucoup plus adulte, et surtout beaucoup plus prenant !

En conclusion, je ne pourrais que vous conseiller le livre, surtout si vous aimez la mythologie. L’auteur nous fournit un magnifique premier tome, aussi bien par son histoire que par la plume. Cela me donne envie d’aller fouiller dans ses autres ouvrages, mais surtout cela me donne hâte d’être rapidement en 2015 pour la sortie de la suite d’Hélène et Stéphane, car vous pouvez en être sûr, je serais au rendez-vous pour poursuivre l’aventure à leurs côtés !
Dark Eden Dark Eden
Chris Beckett   
Déjà, je remercie Booknode et Les Presses de la Cité car c’est grâce à l’opération Lire avec Booknode que j’ai pu découvrir ce livre et le lire.

La SF n’est pas mon genre favori, je suis donc pas capable de comparer ce livre par rapport à d’autre (je suis plus dans le fantasy ou dystopie). Mais personnellement, j’ai apprécié le livre, qui est très « vrai » (de mon point de vue).

Autant le vocabulaire un peu décalé (les noms, les façons d’appeler les lieux et les animaux…) m’a perdu au début, il nous permet de nous mettre dans l’« ambiance » et de bien faire ressortir cet esprit de « Famille » et donc de consanguinité et de régression mentale en deux siècles. Mais c’est aussi parce que ce livre est si « vrai » qu’il m’a aussi un peu repoussé. A certain moment, c’est trop vrai. En deux cents ans, il n’y a que régression. Ils sont maintenant environ cinq cents, ils pourraient donc peut-être commencer à penser à autre chose que l’augmentation de la population, surtout s’ils ont quelques problèmes pour la nourrir. Mais non, cela a toujours été comme ça, et on continue. C’est, à mon avis, quelque peu dérangeant à certain moment.

L’univers que l’on découvre et dans lequel on évolue au fur et à mesure de notre lecture est intéressant, de même que l’histoire. (Je ne développe pas ce point car en plus d’être un léger spoil, la plupart des autres commentaires le font.) Pourtant (et j’aimerais souligner ce « pourtant ») je n’ai pas réussi à accrocher complétement. Oui, à la fin d’un chapitre, je me demandais comment cela allait se passer. Mais je pouvais bien stopper ma lecture un moment sans que le fait de vouloir connaitre la suite me démange (ce qui a tendance à être le cas pour la plupart de mes lectures).

Une chose qui m’a bluffé et qui a joué un rôle important dans mon choix pour classer ce livre dans ma bibliothèque booknode, c’est l’écriture. J’ai déjà plus ou moins abordé ce point avec le vocabulaire, mais une fois que tu as passé le stade de l’adaptation aux nouveaux termes et aux quelques changements dans le langage, ta lecture devient très fluide. Pourtant, tu n’oublies pas cette différence de pensée et de langage. C’est quelque chose qui m’a fasciné durant toute ma lecture.

J’ignore comment vous verrez mon commentaire. Positif ? Négatif ? Personnellement, j’ai essayé de dire ce que j’ai pensé de chaque élément qui sont important pour moi dans cette lecture. Après, c’est à vous, si le livre vous intrigue, de le lire et de vous faire un propre avis.
Vous aimez les histoires incroyables avec beaucoup de suspense ? Je ne vous conseille ce livre que moyennement. Vous aimez les histoires qui vous font réfléchir ? Alors là, je vous conseille entièrement ce roman. Vous cherchez une lecture pour vous faire passez un bon moment ? Si le thème vous plaît, alors je vous conseille encore une fois ce livre.

Et encore une fois, je remercie l’opération Lire avec Booknode car cela m’a permis de découvrir un livre qui sans cette opération, je n’aurais même pas fait attention.

par mai96
La femme parfaite est une connasse ! La femme parfaite est une connasse !
Marie-Aldine Girard    Anne-Sophie Girard   
Une lecture légère et rapide, qui émet des vérités et souligne le fait que les imperfections des femmes et des hommes font leurs charmes. Les différents tests, listes, théories et bons à découper m'ont bien fait rire. On ne se reconnait pas à tous les coups mais on reconnait qu'il y a souvent une part de vrai dans ce qui est dit, même si le tout est parfois délibérément exagéré. En bref, il s'agit d'une lecture divertissante, permettant de s'octroyer une petite pause entre deux bouquins plus sérieux.

par Abyssos
Atlantia Atlantia
Ally Condie   
Par où commencer? Quand j'ai reçu ce livre ce midi grâce à booknode, j'étais impatiente et vraiment curieuse!
Le début m'a un peu déçue parce que l'histoire a mis du temps à commencer, beaucoup d'évènements arrivent, de nombreuses questions se posent, on a envie de savoir ce qu'il va se passer mais tout est au ralenti.
Puis, il y a une rencontre et l'histoire démarre et nous sommes plongés dans l'univers d'Atlantia. L'histoire est très originale, on est encore une fois dans une dystopie mais tout est tellement différent et surprenant que les pages défilent à une vitesse grand V. J'ai beaucoup apprécié les personnages de True et Rio, True pour sa joie de vivre, ses principes et sa tendresse, Rio parce que l'on arrive à s'identifier à elle. Tout le monde a à un moment ou à un autre des insécurités et on a ici une héroïne qui se cache, qui joue un rôle parce qu'elle est différente et que les habitants la traiteront donc d'une certaine manière s'ils apprennent qui elle est. Mention spéciale pour Sea, personnage important qui a le don de nous frustrer pour tous les non-dits, mais auquel on s'attache presque malgré nous, parce que l'on sent que tout ce qu'elle vit, le rejet et l'animosité, elle le vit pour le bien commun et pour défendre des convictions.
C'est pour cela que je placerai Atlantia dans ma liste de diamant parce qu'au delà de l'histoire du monde sous-marin et de ses "miracles" on trouve un message profond, plein d'humanité, nous rappelant que les différences peuvent être source de vie et de bonheur et que chaque individu, pourtant unique, a sa part à offrir au monde, un changement qu'il peut apporter et qui ferait la différence. Il ne faut pas avoir peur d'être soi-même, tout le monde a de l'importance, et il y aura toujours quelqu'un quelque part qui sera là pour vous aimer tel que vous êtes. En bref, un vrai coup de coeur :)

par Alezia_
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Les Éveilleurs, Tome 5 : Le Nomadstère Les Éveilleurs, Tome 5 : Le Nomadstère
Pauline Alphen   
ANNONCE:
La saga s'étirera en 7 tomes !
Bonne lecture à tous !
Vango, tome 1 : Entre ciel et terre Vango, tome 1 : Entre ciel et terre
Timothée De Fombelle   
Fini ! Trop, trop bien ! Un livre superbe, qui nous entraîne du début à la fin. Les personnages sont émouvants et drôle. Un livre intéresssant puisque l'histoire se passe en 1935, temps de guerre.Les periodes de histoire en allemagne sont très réaliste.

par Lâhhotep
Afterworlds Afterworlds
Scott Westerfeld   
Alors, je ne sais pas trop par où commencer pour vous parler de livre... Je viens à peine de sortir d'une sorte de panne de lecture, et pour me remotiver j'ai eu la brillante idée (sarcasme) de lire un bouquin de 670 pages : mais que m'est-il passé par la tête ? C'était l'erreur du siècle.
Pourtant, tout s'annonçait bien : un roman à deux voix - Dieu, que j'aime ça -, une histoire qui commence par un attentat terroriste - du jamais vu dans la YA, super - , une histoire contemporaine avec une histoire avec comme sujet la mort - cocktail explosif !
Même quand j'ai commencé à lire les quatre premiers chapitres, je trouvais ça super intéressant, et les pages défilaient sans aucun problème. L'histoire de Darcy, était aussi prenante que celle de Lizzie !
Mais on est pas chez les Bisounours, alors tout ça s'est bien vite gâté !
Le fait que le roman, alterne un chapitre sur deux entre Darcy, et Lizzie, me plaisait au début, car quand à la fin du chapitre sur Darcy, on avait envie de savoir ce qui lui arrivait, il fallait lire celui sur Lizzie. Et quand on avait terminé avec Lizzie, et qu'on avait trouvé la chapitre prenant, il fallait attendre ... Normalement, ça aurait du nous pousser à lire plus. Cependant, ça n'a pas été la cas. Je trouve que cela ralentissait le rythme du roman, et empêchait l'attachement aux personnages. J'aurais souhaité également que les deux héroïnes soient un peu plus reliées.
Parlons maintenant des deux histoires :
- Darcy :
Son histoire souffre de beaucoup de passages inutiles, et de moments carrément ennuyant. Elle est attachante, certes, mais pas très mature selon moi parfois : sa jeune soeur, Nisha, me paraissait plus dans le coup. Cependant, cette plongée dans le monde de l'édition m'a bien plu. Sa relation avec [/spoiler]Imogen[/spoiler] était une réelle surprise : j'ai trouvé ce couple attachant, bien que le début de leur histoire me semble confus. J'ai également bien aimé avoir un extrait de Pyromancer, le roman d'Imogen, qui m'a paru très intéressant. Les parents de Darcy sont très tolérant, et j'aime bien sa mère. J'aurais pourtant aimé que son histoire aille plus loin, au moins, jusqu'à la sortie d'Afterworlds ! J'aurais voulu savoir si le livre allait bien marcher, et comme s'appellerait "Untitled Patel" !
- Lizzie :
C'est avec son histoire que j'ai eu le plus de mal. Le premier chapitre est très prenant en effet, et l'action est présente depuis le début. Pourtant, je me suis sentie très éloignée de ce personnage, et n'ai pas réussi à m'y attacher. Par contre, il y a certains passages, qui m'ont fait carrément flipper [spoiler]- Quand, Lizzie et Mindie vont dans l'école, et qu'il y a une voix qui les hante - Quand, on rencontre pour la première fois les quatre petites filles. [/spoiler] Ces moments font carrément peur, et j'en ai même fermé le livre. Enfin, l'auteur a réussi le tour de force de m'effrayer : bon après, je ne lis pas de livres à la Stephen King !
Et je passe au gros point noir de l'histoire : la romance.
Eh oui, je D-E-T-E-S-T-E absolument, les Instant Love ! Là, on a bien à faire, au coup de foudre le plus rapide de l'histoire de l'humanité : roulage de pelle après deux minutes de discussion, j'appelle ça des champions ! Et malheureusement, Yamaraj, notre sexy dieu de la mort, n'est pas non plus rentré dans mes Book Boyfriends ! Sa personnalité est fade, et pas très exploité.
L'histoire de Mindie, est intéressante, mais lassante à la fin - car tout tourne autour de ça. De plus, je trouve que quelques points de l'histoire sont mal exploités, voire pas exploités, et tout reste un peu fouillis.
Pourtant, il y a bien un moment épique : [spoiler]quand Lizzie tue le méchant homme : whaou, ça m'a agréablement surpris, dit la psychopathe qui trouve que tuer des gens ça peut être intéressant. [/spoiler]
La fin entre Yama et Lizzie, m'a paru parfaite.
Et suis-je la seule, a trouver que Lizzie serait trop bien avec l'Agent spécial Reyes?

Pour conclure, un roman satisfaisant, mais qui peine à me séduire, avec ses personnages pas assez développés, son histoire parfois fouillis, et ses passages qui traînent en longueur.
Les Royaumes de Nashira, Tome 1 : Le Rêve de Talitha Les Royaumes de Nashira, Tome 1 : Le Rêve de Talitha
Licia Troisi   
Encore un livre de Licia Troisi qui ne m'a pas déplu, bien au contraire d'ailleurs ! :)
J'ai adoré et ne demande qu'à avoir la suite !

Très bonne histoire. Des personnages attachants. Un univers complètement nouveau et captivant.

par Nane..