Livres
381 203
Comms
1 333 553
Membres
266 327

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Phobos, Tome 1 : Les Éphémères



Description ajoutée par MissNaais 2015-04-09T21:28:28+02:00

Résumé

Six prétendantes d’un côté.

Six prétendants de l’autre.

Six minutes pour se rencontrer.

L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.

Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.

Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.

Elle a signé pour la gloire.

Elle a signé pour l’amour.

Elle a signé pour un aller sans retour.

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 399 lecteurs

Or
1 164 lecteurs
PAL
915 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Louuise 2015-06-18T20:55:00+02:00

Rêve comme si tu vivais pour toujours , Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par coco69
Or

PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".

Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.

C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.

Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !

En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordan

http://wandering-world.skyrock.com/3253397924-PHOBOS-T-1-PHOBOS.html

Que d'explosions ! Que d'étincelles ! Décidément, j'enchaîne les coups de cœur et les lectures passionnantes ces derniers temps. PHOBOS est un des romans les plus addictifs et saisissants que j'ai eu la chance de lire dans ma vie. Vraiment, je n'écris pas ça pour exagérer ou vous impressionner, c'est tout simplement un constat : PHOBOS provoque chez nous une frénésie juste incontrôlable. J'ai été irrésistiblement happé par l'imagination de l'auteur et la réalité dans laquelle il a décidé de nous entraîner. Tous les complots et les surprises qui nous attendent dans cette histoire m'ont coupé le souffle et m'ont laissé bouche bée. Je ressors de ma lecture avec une immense sensation de vide : J'AI BESOIN DE LA SUITE MAINTENANT. Patienter jusqu'à la sortie du tome 2 va être une véritable torture.

Le truc qui m'a le plus frappé en entamant ma lecture, c'est la facilité avec laquelle Victor Dixen nous fait entrer dans son récit. Le truc, c'est que l'auteur parvient, avec ses mots, à nous faire glisser dans un tout autre univers sans que nous en ayons conscience. C'est une sensation absolument divine. A chaque fois que je reprenais le roman pour avancer dans l'intrigue, je déconnectais complètement du monde réel. Sa plume est tout bonnement passionnante et enivrante. On se laisse perdre dans chaque mot, chaque rebondissement et chaque émotion avec un plaisir incommensurable. Je n'avais pas ressenti une telle chose depuis des mois. J'étais ailleurs, tout simplement, et c'était à la fois grisant et exaltant.

Pour tout vous dire, je ne reproche absolument rien à cette histoire. J'ai tout adoré. Le seul petit bémol (qui ne m'empêche pourtant pas d'attribuer 5/5 au livre, ce qui signifie VRAIMENT qu'il est génial) que je pourrais souligner, c'est peut-être le manque d'approfondissement de chaque personnage, essentiellement du côté des filles. Comme nous passons l'exclusivité du temps de leur côté de l'aventure, j'ai trouvé que l'auteur aurait pu les rendre encore plus épaisses et s'arrêter plus longtemps sur leur caractère respectif. Léonor, l'héroïne, est indéniablement le protagoniste le mieux décrit, mais j'aurais aimé que toutes les autres candidates suivent ce modèle. On en apprend assez sur elles pour les distinguer et nous faire une idée de qui elles sont vraiment, mais j'aurais aimé en savoir davantage. Néanmoins, et c'est précisément ce qu'il faut retenir, je suis tellement tombé amoureux de cette histoire que ce point noir est vraiment minuscule. Je cherche un peu la petite bête, pour être sincère.

En effet, l'univers de PHOBOS est tellement riche, tellement dense, tellement palpitant et tellement fascinant qu'on en oublie le manque de détails au sujet des personnages féminins. Je vous assure que je n'ai jamais été autant saisi et à bout de souffle à cause d'un roman. Les rebondissements s'enchaînent à une vitesse et avec une cohérence incroyable. Tout est logique et s'imbrique parfaitement dans le retournement de situation précédent. C'est fou, délirant et tellement, tellement jouissif. Les coups de théâtre sont tous plus énormes et palpitants les uns que les autres, l'intrigue est tellement tordue et oppressante qu'elle en devient magnifique et extraordinaire. On veut sans cesse en savoir plus, sans cesse voir comment les choses vont évoluer, sans cesse avoir le souffle coupé. Encore et encore. Encore et encore. Parce que c'est précisément ce que PHOBOS provoque en nous : l'impression d'étouffer, d'être au bord du précipice sans jamais franchir la limite. Dès lors, ce sentiment devient comme une drogue et on ne peut plus s'en passer. Le seul moyen d'y remédier ? Lire, lire, lire et lire encore. C'est pourquoi j'ai dévoré PHOBOS en moins d'une journée. Cette histoire est juste époustouflante et dévastatrice. On se prend au jeu d'être à la fois le lecteur dans la vie réelle et le spectateur à l'intérieur du roman. J'avais l'impression d'assister à chaque programmation depuis mon canapé, pour être clair. L'aventure de PHOBOS se vit plus qu'elle ne se lit. C'est une véritable expérience sensorielle et c'est aussi déroutant que démentiel.

Jusqu'à la dernière page, l'auteur nous en fait voir de toutes les couleurs. La conclusion du récit est explosive, volcanique et ravageuse. J'ai besoin d'en connaître plus et de découvrir ce qui va advenir des douze personnages dont je viens à peine de faire la rencontre. Les ultimes pages sont un vrai tsunami de révélations, de trahisons et de retournements de situation tout juste renversants. Victor Dixen nous en met plein la vue et je pense qu'il doit tirer un plaisir malsain à nous torturer. Nous laisser sur une fin pareille, c'est juste cauchemardesque d'après moi. C'est un final en apothéose que nous offre ici l'auteur et je dois bien avouer que si son but était de me donner envie de m'endormir jusqu'à l'arrivée du tome 2 en novembre, il a réussi son pari haut la main. Je veux juste aller me cacher dans une grotte, attendre que le temps passe et me jeter sur la suite de cette histoire. Quelle fin !

En résumé, PHOBOS est un coup de cœur. C'est un roman haletant, grandiose et exceptionnel. Même si j'aurais apprécié en savoir plus sur les autres personnages, j'ai adoré Léonor, le concept brillant et parfaitement maîtrisé de cette superbe intrigue et la plume hyper addictive de Victor Dixen. Je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour redescendre sur Terre et pouvoir me concentrer sur ma prochaine lecture tant j'ai l'esprit encore embrumé par cette histoire juste incroyable. Un récit spectaculaire sur lequel je vous recommande de vous jeter sans plus attendre !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kwetch682 2017-08-22T14:19:15+02:00
Bronze

Un chouette roman mais je m'attendais à beaucoup plus de la part de ce livre.

Je suis un peu déçue dans l'ensemble. J'ai trouvé que l'histoire démarrait extrêmement lentement. Les 200 premières pages ne sont pas très palpitantes. C'est toujours la même chose : un speed-dating et l'histoire sur terre. Arrivé au alentour de 300 pages, il commence à y avoir des rebondissements mais il faut attendre les 40 dernières pages pour que tout ce mette en place et que beaucoup de choses soient révélées.

Pour ce qui est des personnages, le personnages de Léonord est pas mal mais très indécise, elle ne sait jamais ce qu'elle veut.

Pour ce qui est des autres prétendantes, ca va. Idem pour les prétendants. J'aurais aimé qu'on découvre un peu plus des différents prétendants et prétendantes.

Je trouve dommage qu'on face une fixette sur le secret de Léonord tandis qu'on ne sait pas le secret des autres. On connait un ou l'autre secret chez les garçons mais c'est pas grand chose.

Par contre, j'ai bien aimé la façon dont l'histoire était découpé. Pas en chapitre mais plutôt en fonction de l'endroit soit sur terre ou dans l'espace. C'est une écriture assez facile à lire. Si on ne connait pas l'auteur, on pourrait croire que c'est une femme qui a écrit ce livre.

Un bon livre qui pourrait être vraiment mieux et j'attendais beaucoup de ce livre. On verra la suite mais je ne suis pas particulièrement pressée de la lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tisse69 2017-08-20T11:22:19+02:00
Bronze

Je ne vais pas vous cacher que j'ai failli décrocher plus d'une fois... Quelle erreur j'aurais fais, je reviens faire un commentaire après avoir lu le tome 2 pour que vous ne passiez pas à côté de ce bijou. Le tome 1 c'est un peu la mise en place de toutes les pièces d'un échiquier. Et quand la partie commence sa ne s'arrête plus. Attention créer une forte dépendance

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alex10 2017-08-18T17:50:37+02:00
Diamant

Rien à dire ce livre est TROP bien !! Il a prit la poussière sur mon étagère pendant super longtemps, comment j'ai peut mettre autant de temps à me décider à le lire ??!!

C'est un roman qui sort du lot, c'est un scénario très originale avec des découvertes qui le rend encore plus, genre pendant la lecture je suis comme ça "Waouh !!", "Mais non" ou "Ohh c'est trop bien".

Non mais... je dis chapeau à l'auteur !

Vivement la suite !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ecchymause 2017-08-15T16:26:47+02:00
Or

Je ressors de l'univers de Phobos complètement fascinée. J'étais super perplexe en lisant les premières pages, mais au fil de ma lecture, je me suis complètement laissé emporter, à mon plus grand bonheur !

Léonor est super attachante, avec ses cheveux rouges, son caractère de feu et sa Salamandre, qu'elle traîne un peu partout comme une vieille ennemie. C'est un personnage super complexe, et en même temps super facile à comprendre, je ne sais pas trop comment expliquer ce contraste, mais ça m'a plu et cette histoire de speed-dating, m'a beaucoup plu. Je ne sais pas s c'est un sujet qui existe en overdose, mais en tout cas, ce n'en est pas un que j'ai pour habitude de lire donc niveau originalité, je donne mon feu vert.

Surtout que jusqu'au bout, je ne me doutais pas forcément de ce qui allait se passer concernant ses choix et je me suis surpris à vraiment entrer dans le jeu, merci Victor Dixen de rendre les choses aussi réalistes, que ce soit au niveau de l'écriture ou de tous ces éléments qu'il a inventé, (ou pas).

Et les révélations de la fin, quand même un peu prévisibles en lisant le résumé sur la quatrième de couv', et bien, BOUHHH.

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2017-08-08T20:28:48+02:00
Or

tout le monde est déjà au courant, mais je tiens à le dire quand même : ce roman est génial. J'avoue qu'au début il me faisait assez peu envie car il faut faire des choix dans la vie, et plein d'autres livres me tentaient déjà beaucoup. Mais j'ai progressivement découvert le potentiel de ce roman à travers de chroniques plus élogieuses les unes que les autres. Et il a fini par atterrir dans ma pal par le biais de ma sœur !

L'un des points forts de cette histoire est indéniablement son ingéniosité. Sérieusement, l'univers que cet auteur a réussi à créer est incroyable : l'intrigue est dense, riche, parfaitement ficelée au point que rien n'est laissé au hasard et, plus j'avançais dans l'histoire, plus je m'en rendais compte. Victor Dixen mêle à travers cette histoire science-fiction et people, et avec brio, of course. Si j'avais pu, je l'aurais lu d'une traite tellement c'est addictif. J'aurais adoré pouvoir suivre tous les entretiens entre les prétendants, mais bien sûr je comprends les choix de l'auteur d'avoir sélectionné seulement quelques-uns des entretiens.

C'est vrai que je ne me suis pas particulièrement attachée à un des prétendants et que les premiers rendez-vous où ils se draguent m'ont paru complètement surréalistes, mais j'ai malgré tout bien aimé leur personnalité et j'ai hâte de voir comment ils vont évoluer dans les deux prochains tomes. En fait, j'ai hâte tout court de lire le tome 2. Qu'est-ce que j'aimerais l'avoir maintenant entre mes mains, pouvoir le serrer contre moi et hurler de colère ou de frustration face à ces méchants qui croient pouvoir tout contrôler... Car oui, l'auteur a également réussi à créer des méchants particulièrement hauts en couleur et qui donnent froid dans le dos, surtout un en particulier... Et la fin donne tout simplement envie de se rouler par terre : que va-t-il se passer après ?? Je redoute par contre que le fait d'arrêter l'histoire à un tel paroxysme de suspens fasse retomber toute la tension au début du tome suivant. Je me demande comment l'auteur a choisi de débuter le tome 2.

Encore une fois, la plume de Victor Dixen m'a ravie. Avec un style d'écriture bien différent de celui qu'on retrouve dans Animale, cela montre à quel point cet auteur est ingénieux et sait produire des histoires qui nous prennent aux tripes et nous empêchent de décrocher, et cela quel que soit le genre d'histoire qu'il raconte. Un véritable magicien, quoi.

C'est vrai, je n'ai pas eu de coup de cœur pour ce roman. Je suis assez incapable de déterminer pourquoi ; peut-être parce qu'à certains moments le sort se retourne trop contre les personnages principaux et que ça m'a frustré. Mais ça reste un détail, et tout ce qu'il faut retenir c'est que ce livre, et son auteur, ont toute mon admiration : Phobos est une histoire incroyablement bien construite, et j'espère (en vérité je n'en doute pas) que le tome 2 sera tout aussi réussi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2017-08-07T10:56:02+02:00
Or

Retrouvez l'entièreté de ma critique sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/08/07/phobos-tome-1-victor-dixen/

---------------

--- Du young adult sans aucun doute ---

Quand j’ai débuté ce livre, j’étais encore sceptique. L’idée de base – coloniser Mars ! – était certes originale, mais pouvait-elle réellement donner lieu à une histoire intéressante et loin des romances pour ados, comme on en voit tant sur le marché ? Je vous l’avoue, c’était ma plus grande crainte !

Eh bien, en fin de compte, Victor Dixen a réussi son pari. Car Phobos, ce n’est pas seulement une émission de télé-réalité qui retransmet des speed-dating depuis l’espace, mais un complot orchestré par des gens peu scrupuleux et prêts à tout pour s’enrichir.

Là où on sent le côté plus young adult, c’est dans la manière dont cette information est transmise au lecteur. Vous en connaissez beaucoup, vous, des « méchants » qui réexpliquent toute l’ingéniosité d’un complot aux personnes mêmes qui l’ont fomenté ? Bref, j’aurais préféré que l’auteur amène ce point de l’histoire de façon un peu plus subtile, par petits indices par exemple.

Quant aux relations qui se sont nouées entre les prétendants, elles ont fini par rentrer dans des cases, comme si on avait idéalisé leurs espoirs. A croire que l’amour serait forcément au rendez-vous. Mais… pourquoi pas après tout ? Ils sont jeunes et peuvent se permettre de rêver !

--- Une liste de personnages assez importante ---

Cela était inévitable avec 12 prétendant(e)s participant au programme Genesis. Mais si j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver au début, le point de vue de Léonor m’a aidée à y voir plus clair et à mettre une personnalité sur chaque nom. Même si celle-ci est, pour certains, à peine esquissée, chacun est différent, marqué à sa manière par une histoire tragique suite à la volonté des organisateurs de ne choisir que des personnes sans attaches et sans regrets.

Malheureusement, Serena McBee est un brin stéréotypée. Sûre d’elle, convaincue de ne jamais commettre d’erreur malgré l’énormité de ses actes, elle est la méchante de l’histoire avec un grand M. Là encore, on ressent le côté young adult.

Pire encore, qu’il s’agisse ou non des prétendant(e)s, tout le monde semble doué pour les grands discours, ce qui m’a paru… un peu énorme. Phobos a donc ce côté un peu théâtral, comme si chacun de ses personnages savait toujours quoi dire au bon moment. Mais soyons clairs : cela fonctionne à merveille, Victor Dixen possédant une plume à la fois fine et efficace. Et que de belles paroles j’ai eu l’occasion de lire dans cet ouvrage. Sincèrement, bravo !

Néanmoins, pour ceux qui ne seraient pas amateurs des mots d’amour, je vous conseille de passer votre chemin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chocochat 2017-08-03T16:39:28+02:00
Or

Un premier tome qui se lit très facilement. On se laisse vite emporter par l'histoire et les personnages. Léonor est très attachante et on se surprend à hésiter en même temps qu'elle entre les différents garçons ! Le personnage de Serena est peut être un de ceux qui m'a le plus marqué; j'ai trouvé que son "développement" était très bien mené et très bien écrit.

C'est donc un début très prometteur pour cette saga et les dernières pages me donnent très envie de lire la suite !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par scribounette 2017-08-03T12:21:14+02:00
Bronze

Histoire très originale et pleine de suspens. Certains personnages sont plutôt attachants, d'autres un peu moins. Mais ce roman est très additif malgré quelques petits défauts par-ci par-là. Je le conseille tour de même car l'histoire est intéressante et pleine d'enseignements.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeBoudoirDeJulie 2017-08-02T11:37:55+02:00
Pas apprécié

Destination Mars !

Ça y est, je l'ai lu !

... et catastrophe, je vais me faire tirer les oreilles.

Je n'ai tout simplement pas accroché. Une fois de plus, j'aurai dû me méfier de tout cet engouement, juste spectaculaire pour un livre... J'en ai fait toute une étoile, le problème, c'est qu'il n'en est pas une, pas pour moi.

J'ai trouvé les personnages complètement inhumains, ne dégageant aucune chaleur, leur manière d'être, de parler, de ressentir, n'est pas réaliste pour un sou. C'est surfait à l'extrême... Je suis d'accord ; ils partent pour le voyage de toute une vie, vont devoir se trouver le parfait compagnon pour vivre et coloniser Mars... La pression est bel et bien présente, mais de là à sauter sur le premier venu avec de belles paroles, (d'un côté comme de l'autre)... Je me suis sérieusement demandé si ce n'était pas une plaisanterie. Sauf que non, ce n'en est pas une.

Et ça va de mal en pis au fil des pages, chaque séquence au parloir m'a fait lâcher des soupirs d'exaspération... Je l'avoue ; j'ai sauté des pages. Le premier entretien était plutôt marrant pourtant ! Avec Fangfang et ces six enfants, mais par la suite... Ce n'est juste pas possible. C'est carrément lourd-dingue. Ce n'est pourtant pas faute de lire des bit-lit bourrés de clichés ! Là, on atteint vraiment des sommets au niveau des dialogues.

Je vais continuer un peu sur la ligne négative... Promis il y a du positif ! Mais j'ai besoin de déballer.

J'ai trouvé, très honnêtement, que l'auteur en faisait beaucoup trop avec Léonor. Sa "salamandre" est certes, source de gros complexe, mais de là à en faire une petite voix, et une véritable maladie, c'est trop à mon goût. On a quand même un véritable handicap en tout sur les 12 prétendent(e)s hein, un handicap physique sérieusement lourd quand on pense au fait qu'ils vont finir sur Mars.

Et promis, dernier de chez dernier point négatif, après, je passe aux petits trucs sympatoche ! ; tout dévoiler dès les premières pages, ce n'était pas une bonne idée, pas avec un tome aussi peu rythmé, aussi lent. Les infos sont plus lourdes qu'autre chose.

Une curiosité satisfaite !

Si une chose ne m'a absolument pas déçue par contre, c'est le panier d'informations que nous offre Victor !

J'ai aimé cette face de l'histoire travaillée, étudiée, pour donner le plus de réalisme possible à cette conquête !

& second point, assez positif ; la plume de Victor n'est pas désagréable.

La lecture est franchement loin d'être compliquée, mais elle n'est pas transcendante non plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rosiedeschamps 2017-08-01T11:12:05+02:00
Or

Ce premier tome nous plonge dans un univers absolument fascinant. J'ai adoré avoir des détails sur la mission autant que sur la vie sentimentale des personnages.

Une lecture passionnante que je recommande!

Afficher en entier

Dates de sortie

Phobos, Tome 1 : Les Éphémères

  • France : 2015-06-11 (Français)
  • Canada : 2015-08-03 (Français)

Activité récente

Angy89 l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-18T17:44:55+02:00
LeaLyh l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-18T15:13:42+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 3 399
Commentaires 563
Extraits 95
Evaluations 868
Note globale 8.42 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode