Livres
429 616
Membres
351 428

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Phobos, Tome 1 : Les Éphémères



Description ajoutée par MissNaais 2015-04-09T21:28:28+02:00

Résumé

Six prétendantes d’un côté.

Six prétendants de l’autre.

Six minutes pour se rencontrer.

L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.

Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.

Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.

Elle a signé pour la gloire.

Elle a signé pour l’amour.

Elle a signé pour un aller sans retour.

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 670 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Louuise 2015-06-18T20:55:00+02:00

Rêve comme si tu vivais pour toujours , Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par coco69
Or

PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".

Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.

C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.

Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !

En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordan

http://wandering-world.skyrock.com/3253397924-PHOBOS-T-1-PHOBOS.html

Que d'explosions ! Que d'étincelles ! Décidément, j'enchaîne les coups de cœur et les lectures passionnantes ces derniers temps. PHOBOS est un des romans les plus addictifs et saisissants que j'ai eu la chance de lire dans ma vie. Vraiment, je n'écris pas ça pour exagérer ou vous impressionner, c'est tout simplement un constat : PHOBOS provoque chez nous une frénésie juste incontrôlable. J'ai été irrésistiblement happé par l'imagination de l'auteur et la réalité dans laquelle il a décidé de nous entraîner. Tous les complots et les surprises qui nous attendent dans cette histoire m'ont coupé le souffle et m'ont laissé bouche bée. Je ressors de ma lecture avec une immense sensation de vide : J'AI BESOIN DE LA SUITE MAINTENANT. Patienter jusqu'à la sortie du tome 2 va être une véritable torture.

Le truc qui m'a le plus frappé en entamant ma lecture, c'est la facilité avec laquelle Victor Dixen nous fait entrer dans son récit. Le truc, c'est que l'auteur parvient, avec ses mots, à nous faire glisser dans un tout autre univers sans que nous en ayons conscience. C'est une sensation absolument divine. A chaque fois que je reprenais le roman pour avancer dans l'intrigue, je déconnectais complètement du monde réel. Sa plume est tout bonnement passionnante et enivrante. On se laisse perdre dans chaque mot, chaque rebondissement et chaque émotion avec un plaisir incommensurable. Je n'avais pas ressenti une telle chose depuis des mois. J'étais ailleurs, tout simplement, et c'était à la fois grisant et exaltant.

Pour tout vous dire, je ne reproche absolument rien à cette histoire. J'ai tout adoré. Le seul petit bémol (qui ne m'empêche pourtant pas d'attribuer 5/5 au livre, ce qui signifie VRAIMENT qu'il est génial) que je pourrais souligner, c'est peut-être le manque d'approfondissement de chaque personnage, essentiellement du côté des filles. Comme nous passons l'exclusivité du temps de leur côté de l'aventure, j'ai trouvé que l'auteur aurait pu les rendre encore plus épaisses et s'arrêter plus longtemps sur leur caractère respectif. Léonor, l'héroïne, est indéniablement le protagoniste le mieux décrit, mais j'aurais aimé que toutes les autres candidates suivent ce modèle. On en apprend assez sur elles pour les distinguer et nous faire une idée de qui elles sont vraiment, mais j'aurais aimé en savoir davantage. Néanmoins, et c'est précisément ce qu'il faut retenir, je suis tellement tombé amoureux de cette histoire que ce point noir est vraiment minuscule. Je cherche un peu la petite bête, pour être sincère.

En effet, l'univers de PHOBOS est tellement riche, tellement dense, tellement palpitant et tellement fascinant qu'on en oublie le manque de détails au sujet des personnages féminins. Je vous assure que je n'ai jamais été autant saisi et à bout de souffle à cause d'un roman. Les rebondissements s'enchaînent à une vitesse et avec une cohérence incroyable. Tout est logique et s'imbrique parfaitement dans le retournement de situation précédent. C'est fou, délirant et tellement, tellement jouissif. Les coups de théâtre sont tous plus énormes et palpitants les uns que les autres, l'intrigue est tellement tordue et oppressante qu'elle en devient magnifique et extraordinaire. On veut sans cesse en savoir plus, sans cesse voir comment les choses vont évoluer, sans cesse avoir le souffle coupé. Encore et encore. Encore et encore. Parce que c'est précisément ce que PHOBOS provoque en nous : l'impression d'étouffer, d'être au bord du précipice sans jamais franchir la limite. Dès lors, ce sentiment devient comme une drogue et on ne peut plus s'en passer. Le seul moyen d'y remédier ? Lire, lire, lire et lire encore. C'est pourquoi j'ai dévoré PHOBOS en moins d'une journée. Cette histoire est juste époustouflante et dévastatrice. On se prend au jeu d'être à la fois le lecteur dans la vie réelle et le spectateur à l'intérieur du roman. J'avais l'impression d'assister à chaque programmation depuis mon canapé, pour être clair. L'aventure de PHOBOS se vit plus qu'elle ne se lit. C'est une véritable expérience sensorielle et c'est aussi déroutant que démentiel.

Jusqu'à la dernière page, l'auteur nous en fait voir de toutes les couleurs. La conclusion du récit est explosive, volcanique et ravageuse. J'ai besoin d'en connaître plus et de découvrir ce qui va advenir des douze personnages dont je viens à peine de faire la rencontre. Les ultimes pages sont un vrai tsunami de révélations, de trahisons et de retournements de situation tout juste renversants. Victor Dixen nous en met plein la vue et je pense qu'il doit tirer un plaisir malsain à nous torturer. Nous laisser sur une fin pareille, c'est juste cauchemardesque d'après moi. C'est un final en apothéose que nous offre ici l'auteur et je dois bien avouer que si son but était de me donner envie de m'endormir jusqu'à l'arrivée du tome 2 en novembre, il a réussi son pari haut la main. Je veux juste aller me cacher dans une grotte, attendre que le temps passe et me jeter sur la suite de cette histoire. Quelle fin !

En résumé, PHOBOS est un coup de cœur. C'est un roman haletant, grandiose et exceptionnel. Même si j'aurais apprécié en savoir plus sur les autres personnages, j'ai adoré Léonor, le concept brillant et parfaitement maîtrisé de cette superbe intrigue et la plume hyper addictive de Victor Dixen. Je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour redescendre sur Terre et pouvoir me concentrer sur ma prochaine lecture tant j'ai l'esprit encore embrumé par cette histoire juste incroyable. Un récit spectaculaire sur lequel je vous recommande de vous jeter sans plus attendre !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Cstance 2017-12-01T12:41:13+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lunavia 2018-09-21T16:35:21+02:00
Bronze

Je trouve que le livre n'est pas mal pour un livre jeunesse. La lecture est agréable, les personnages bien travaillés. Après je trouve que la romance est assez monotone et la fin est vraiment bâclée. J'aurais apprécié plus d'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelique-103 2018-09-12T17:08:19+02:00
Or

J'ai apprécié ce livre car il change vraiment de ce que l'on a l'habitude de lire. Hâte de lire le tome 2 pour connaître la suite car le livre se termine sur un dilemme

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-09-09T18:06:10+02:00
Or

En commençant ce roman, je l’avoues, je ne donnais pas cher de sa peau. Trop d’avis dithyrambiques, pas assez d’avis mitigés … Je suis souvent déçue par ce type d’ouvrage qui annonce des promesses non tenues. Cette fois, je me suis vite emballée. Parce qu’il faut l’avouer, pour le public visé, Phobos n’est pas mal du tout. 
Pour ma part, je n’ai pas trouvé les personnages particulièrement intéressants. Léonor (une française qui a un prénom qui s’écrit à l’américaine …) est la digne héritière de Katniss (que je déteste et que, non, je n’aime pas détester). Pourquoi ? C’est simple, au début elle donne l’impression d’être le pire parti de cette bande d’amoureux transits. Puis au final, elle se transforme … Pardon … Se métamorphose en la plus belle des déesses grecque. L’espace est visiblement magique … J’avoue avoir rigolé en l’imaginant vêtue d’un haut léopard … Oui, oui, l’auteur a osé ! Elle a un caractère de bipolaire, mais bon pourquoi pas ? Personnellement, je me suis pas spécialement attachée à elle. Ni à aucune autre d’ailleurs … La faute aux caractères trop enfantins et trop surjoués, je pense. Du côté des garçons, c’est la même chose … Je n’y ai trouvé aucune personnalité véritablement travaillée. Il leur manque une psychologie de fond (autre que : « on m’a jeté à la poubelle étant enfant »). Les méchants, quant à eux, sont tout droit sorti des œuvres de Pullman. La femme, belle, hautaine et intéressée … Vous l’avez reconnu ? C’est bien la mère de Lyra. Le portrait craché de Serena. Rien, donc, de bien innovant dans le genre. Il manquerait un peu de réelle cruauté, à mon sens.
J’ai été, parfois, dérangée par quelques incohérences. Tous les pays du monde parlent-ils anglais ? Comment, Léonor, une française défavorisée a-t-elle appris cette langue qui fait tant défaut aux français ? Une simple couette cache-t-elle autant le visuel que le bruit ? N’est-il pas avéré qu’un enfant confronté à des épreuves sportives de façon précoce, ralenti sa croissance ? Ils veulent créer une civilisation sur Mars, mais leur donne déjà toutes les raisons de s’entretuer : amour et argent … Ah, et bien sûr, il n’y a que les chiens qui ont la chance de représenter leur espèce sur cette planète désolée. 
Ça manque parfois de crédibilité. Ce qui se ressent également dans les dialogues qui manquent horriblement de naturel. Comment un enfant de dix-sept ans peut-il s’exprimer comme un sage de deux-cent-trente ans ? 
Autre point déstabilisant : les répétitions. Désolé, mais trop c’est trop ! Si bien qu’en voyant des passages revenir sans cesse, j’arrêtais de les lire et passais au paragraphe suivant. Ajouté à ça, on a une superposition de phrase bateau, du style : « ce qui ne tue pas nous rend plus fort » … Ok ! Là, je me suis dit que j’avais vraiment vieilli. D’ailleurs ces petites phrases sont toujours tirées de la langue française mais on ne voit jamais d’expressions d’autres pays, alors que le programme Genesis sillonne le monde. 
Passons au chapitre romance … Je ne dirais que deux mots : gnangnan et lourdeur. Fin du chapitre 
Quoiqu’il en soit, l’auteur a su ameuté son public avec des thèmes capable de le tenir en haleine : télé-réalité et recherche de partenaires. Sujet sans grand intérêt pour un public SF plus averti mais qui fonctionne. C’est malin et ça marche. Vous l’aurez compris, ces remarques font état de mes attentes personnelles, mais en prenant en compte le public visé, on peut dire que c’est réussit. Malgré tout ça, j’ai quand même voulu connaître la fin donc je lierais très certainement les autres tomes. En espérant que les personnages évoluent (pour ne pas dire, grandissent) un peu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chacha57 2018-09-08T11:37:48+02:00
Or

Je trouve cette histoire originale et aussi la façon dont l'auteur l'a écrite, on a vraiment le point de vu des jeunes qui sont dans l'espace et des responsables sur terre. L'histoire est crescendo au début je me suis pas mal et après j'arrivais plus à lâcher le livre et maintenant j'ai hâte de savoir la suite. J'ai un conseil à vous donner si vous avez l'occasion de le lire lisez le.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThePrettyLittleFeather 2018-09-02T11:53:07+02:00
Bronze

J'ai beaucoup aimé l'originalité de l'histoire ainsi que les histoires d'amour qui n'envahissent pas trop le roman, et le suspens qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Mais j'avoue avoir trouvé le déroulement assez long, et qu'il y avait peut-être trop de points de vues (il y en trois ou plus en tout) et que je n'en aimais pas certain, donc à certains passages, je m'ennuyais un peu...

C'est vrai que les avis sur cette série sont très mitigés, avec d'un côté ceux qui n'ont vraiment pas aimé, ceux qui sont perplexes et ceux qui ont adoré ! Je dirai me trouver dans la deuxième catégorie :")

Mais dans l'ensemble, c'est une assez bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Awoki 2018-08-30T18:20:43+02:00
Or

Vraiment super addictif. Le fait de passer d'un lieu à un autre, d'un personnage à un autre apporte vraiment du neuf à chaque page ! Cependant j'aurais aimer connaitre le point de vue des garçon, ou au moins des 6 filles : pourquoi faire une fixette sur Léo, et quelque fois sur Liz ?

Je regrette aussi la fin : je m'attendais à au moins atérrir sur Mars, mais Léo en a décider autrement ... J'ai tout de même hâte de lire la suite !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Buchwurme 2018-08-26T20:15:40+02:00
Diamant

Je suis encore sous le choc... vu les avis mitigés et le résumé je commençais ce livre en me disant s'il allait être bien mais sans plus. Je pensais aussi qu'il y avait trop de romance. En fait pas du tout ! Je ne pouvais plus lâcher ce livre ! J'y pensais tout le temps. Les personnage sont super car ils ont tous un passé et un caractère bien a eux. Auqu'un ne se ressemblent. Les passage à la 3eme personne m'ont fait penser aux livres de Michael Grant. Je pourrais vous parler de Phobos pendant des heure mais je préfère vous donner un conseil:

LISEZ LE !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cindy03 2018-08-25T20:24:14+02:00
Pas apprécié

Je suis en colère le sujet est top futuriste mais tellement prêt de notre monde, je ne serais malheureusement pas étonnée qu'un jour on essaie de peuplé une autre planète. Bref le sujet top, je suis a 100 pages et je m'ennuie je ne rentre pas dans le livre. Je vais faire une pause et essayé de revenir a ma lecture dans quelques temps. A voir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphetamine 2018-08-25T16:48:00+02:00
Bronze

Que dire... j'ai tout d'abord été très attirée par la couverture ainsi que le résumé. Un show unique se déroulant dans l'espace, mêlant « science-fiction » et réalité corrosive. À l'heure où les télés réalités battent leur plein, Phobos n'est peut-être pas si impossible que cela.

En dépit de l'originalité où se déroule l'action, j'ai trouvé que les personnages manquaient cruellement de piquant. On se retrouve face à une Léonor qui semble être la seule à avoir une personnalité, et des conversations plus intéressantes que les autres. De plus, je l'ai trouvé bien trop snob et agressive. Ce n'est pas rare d'être confronté à ce genre de personnage dans des séries Young Adult, mais j'ai trouvé cela dommage car ça gâche vraiment le potentiel de Phobos. On ne connait presque rien des douze autres habitants (ils sont juste là), et on a l'impression que la vie dans le Cupido est d'un ennui mortel. Il y avait tellement de possibilité de faire quelque chose de nettement plus entraînant!

De plus, je trouve que des deux prétendants de Léonor, elle tombe dans les bras de celui que nous, en tant que lecteur, connaissons beaucoup moins que l'autre.

Bien que la majeur partie du livre soit un peu molle mais néanmoins pas à jeter, j'ai beaucoup apprécié les dernières pages. Ce sont, à mes yeux, la meilleure partie de l'histoire. La tension, l'incompréhension, le chantage, etc... ça nous donne envie de lire la suite!

+ : originalité, histoire, approche subtile entre fiction et réalité.

- : personnages et vie globale mal exploitée, personnage principale qui frôle la Mary Sue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pandilicorne 2018-08-19T09:34:47+02:00
Or

J'ai aimé Phobos pour son originalité, pour son intrigue et l'écriture qui était simple à comprendre. Les personnages sont plutôt intéressent suivre les aventure et les histoire de cœur de Léonor la Française était un vrai plaisir. D'habitude je n'aime pas les histoire de cœur mais là ce n'est pas pesant au contraire on veut en savoir plus !

J'ai aimé avoir le point de vue de Serena. Enfaite j'ai aimé tout les personnage. Ce livre se fini super vite et est captivant.

Afficher en entier

Dates de sortie

Phobos, Tome 1 : Les Éphémères

  • France : 2015-06-11 (Français)
  • Canada : 2015-08-03 (Français)
  • USA : 2018-06-28 (English)

Activité récente

Warrii l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-24T18:47:07+02:00
elo4die l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-23T19:15:52+02:00
Lea-179 l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-16T21:00:47+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 4670
Commentaires 730
Extraits 130
Evaluations 1340
Note globale 8.39 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode