Livres
554 080
Membres
598 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par coco69 2015-06-14T22:34:17+02:00
Or

PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".

Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.

C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.

Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !

En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jordan 2015-06-19T20:53:53+02:00

http://wandering-world.skyrock.com/3253397924-PHOBOS-T-1-PHOBOS.html

Que d'explosions ! Que d'étincelles ! Décidément, j'enchaîne les coups de cœur et les lectures passionnantes ces derniers temps. PHOBOS est un des romans les plus addictifs et saisissants que j'ai eu la chance de lire dans ma vie. Vraiment, je n'écris pas ça pour exagérer ou vous impressionner, c'est tout simplement un constat : PHOBOS provoque chez nous une frénésie juste incontrôlable. J'ai été irrésistiblement happé par l'imagination de l'auteur et la réalité dans laquelle il a décidé de nous entraîner. Tous les complots et les surprises qui nous attendent dans cette histoire m'ont coupé le souffle et m'ont laissé bouche bée. Je ressors de ma lecture avec une immense sensation de vide : J'AI BESOIN DE LA SUITE MAINTENANT. Patienter jusqu'à la sortie du tome 2 va être une véritable torture.

Le truc qui m'a le plus frappé en entamant ma lecture, c'est la facilité avec laquelle Victor Dixen nous fait entrer dans son récit. Le truc, c'est que l'auteur parvient, avec ses mots, à nous faire glisser dans un tout autre univers sans que nous en ayons conscience. C'est une sensation absolument divine. A chaque fois que je reprenais le roman pour avancer dans l'intrigue, je déconnectais complètement du monde réel. Sa plume est tout bonnement passionnante et enivrante. On se laisse perdre dans chaque mot, chaque rebondissement et chaque émotion avec un plaisir incommensurable. Je n'avais pas ressenti une telle chose depuis des mois. J'étais ailleurs, tout simplement, et c'était à la fois grisant et exaltant.

Pour tout vous dire, je ne reproche absolument rien à cette histoire. J'ai tout adoré. Le seul petit bémol (qui ne m'empêche pourtant pas d'attribuer 5/5 au livre, ce qui signifie VRAIMENT qu'il est génial) que je pourrais souligner, c'est peut-être le manque d'approfondissement de chaque personnage, essentiellement du côté des filles. Comme nous passons l'exclusivité du temps de leur côté de l'aventure, j'ai trouvé que l'auteur aurait pu les rendre encore plus épaisses et s'arrêter plus longtemps sur leur caractère respectif. Léonor, l'héroïne, est indéniablement le protagoniste le mieux décrit, mais j'aurais aimé que toutes les autres candidates suivent ce modèle. On en apprend assez sur elles pour les distinguer et nous faire une idée de qui elles sont vraiment, mais j'aurais aimé en savoir davantage. Néanmoins, et c'est précisément ce qu'il faut retenir, je suis tellement tombé amoureux de cette histoire que ce point noir est vraiment minuscule. Je cherche un peu la petite bête, pour être sincère.

En effet, l'univers de PHOBOS est tellement riche, tellement dense, tellement palpitant et tellement fascinant qu'on en oublie le manque de détails au sujet des personnages féminins. Je vous assure que je n'ai jamais été autant saisi et à bout de souffle à cause d'un roman. Les rebondissements s'enchaînent à une vitesse et avec une cohérence incroyable. Tout est logique et s'imbrique parfaitement dans le retournement de situation précédent. C'est fou, délirant et tellement, tellement jouissif. Les coups de théâtre sont tous plus énormes et palpitants les uns que les autres, l'intrigue est tellement tordue et oppressante qu'elle en devient magnifique et extraordinaire. On veut sans cesse en savoir plus, sans cesse voir comment les choses vont évoluer, sans cesse avoir le souffle coupé. Encore et encore. Encore et encore. Parce que c'est précisément ce que PHOBOS provoque en nous : l'impression d'étouffer, d'être au bord du précipice sans jamais franchir la limite. Dès lors, ce sentiment devient comme une drogue et on ne peut plus s'en passer. Le seul moyen d'y remédier ? Lire, lire, lire et lire encore. C'est pourquoi j'ai dévoré PHOBOS en moins d'une journée. Cette histoire est juste époustouflante et dévastatrice. On se prend au jeu d'être à la fois le lecteur dans la vie réelle et le spectateur à l'intérieur du roman. J'avais l'impression d'assister à chaque programmation depuis mon canapé, pour être clair. L'aventure de PHOBOS se vit plus qu'elle ne se lit. C'est une véritable expérience sensorielle et c'est aussi déroutant que démentiel.

Jusqu'à la dernière page, l'auteur nous en fait voir de toutes les couleurs. La conclusion du récit est explosive, volcanique et ravageuse. J'ai besoin d'en connaître plus et de découvrir ce qui va advenir des douze personnages dont je viens à peine de faire la rencontre. Les ultimes pages sont un vrai tsunami de révélations, de trahisons et de retournements de situation tout juste renversants. Victor Dixen nous en met plein la vue et je pense qu'il doit tirer un plaisir malsain à nous torturer. Nous laisser sur une fin pareille, c'est juste cauchemardesque d'après moi. C'est un final en apothéose que nous offre ici l'auteur et je dois bien avouer que si son but était de me donner envie de m'endormir jusqu'à l'arrivée du tome 2 en novembre, il a réussi son pari haut la main. Je veux juste aller me cacher dans une grotte, attendre que le temps passe et me jeter sur la suite de cette histoire. Quelle fin !

En résumé, PHOBOS est un coup de cœur. C'est un roman haletant, grandiose et exceptionnel. Même si j'aurais apprécié en savoir plus sur les autres personnages, j'ai adoré Léonor, le concept brillant et parfaitement maîtrisé de cette superbe intrigue et la plume hyper addictive de Victor Dixen. Je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour redescendre sur Terre et pouvoir me concentrer sur ma prochaine lecture tant j'ai l'esprit encore embrumé par cette histoire juste incroyable. Un récit spectaculaire sur lequel je vous recommande de vous jeter sans plus attendre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Islita 2016-02-26T10:31:28+01:00
Lu aussi

Au vu des nombreux coup de cœurs suscités par Phobos, je me suis lancée dans cette lecture en étant persuadée qu'elle allait fonctionner sur moi. Ce qui n'a pas été réellement le cas.

Je m'explique.

Quand j'ai lu le début, j'ai vraiment grincé des dents. C'était mal parti.

Les explications sur le programme Genesis nous viennent des dialogues entre les personnages, que je n'ai pas trouvé très crédibles. Gordon Lock et Serena McBee, les directeurs en charge du programme, se balancent des informations alors qu'ils sont tous les deux parfaitement au courant du déroulement de l'opération. C'était donc un moyen très peu subtil d'introduire le fonctionnement de cette téléréalité de l'espace.

De plus, dès le départ on apprend ce qui se cache derrière toute cette poudre aux yeux : les prétendants sont envoyés à une mort certaine.

Et cette révélation, on nous la rabâche pendant tout le début du livre. Au cas où on aurait pas saisi.

J'ai par ailleurs trouvé l'écriture très lambda.

On suit ici les points de vue de Leonor, mais aussi de Serena McBee la superstar, de la fille de cette dernière brièvement et d'un certain Andrew. On a également un descriptif de certains épisodes de la chaîne Genesis.

Le fait qu'il s'agisse d'ados qui en un an ont emmagasiné ce qu'un astronaute hyper qualifié apprend durant la moitié de sa carrière, est quelque peu tiré par les cheveux mais le roman étant jeunesse, on ne lui en tiendra pas rigueur.

Les dialogues sont assez maladroits, les confidences arrivent un peu sur le tas, les personnages sont naïfs par endroits... J'ai d'ailleurs eu du mal à distinguer les filles entre elles : aucun personnage n'a réellement retenu mon attention.

Les passages qui m'ont le plus intéressés sont ceux des speed-dating, même si je n'ai pas vraiment compris les manières qu'il y avait autour de ces fameuses "règles" imposés par l’héroïne.

Le reste a revêtu que peu d'importance à mes yeux : dans le bunker ils ne cessent de se faire des leçons, baver en vue de l'argent qu'ils vont récolter et suer à l'idée qu'ils puissent être démasqués; la vie de Serena, devenue hyper influente, est sans saveur particulière. La quête d'Andrew, à voir. De plus, j'ai trouvé qu'ils en faisaient un peu trop quant à la "salamandre". L'héroïne a le droit d'en faire tout un plat, un complexe c'est un complexe après tout, mais de là à ce que les adultes parlent de "monstruosité" à tout va...

Malgré le fait que l'action arrive qu'à la toute fin du livre, elle a réussi à me donner l'envie de lire le tome 2.

Pour conclure j'ai trouvé ce livre assez maladroit, sans suspens, mais il se lit néanmoins rapidement et le concept est sympa.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celia23 2015-07-14T10:33:28+02:00
Bronze

Le concept de départ était vraiment excellent!!! Malheureusement Léonor gâche tout. J'avais l'impression qu'elle avait 12 ans et non pas 18. Ses réactions de gamine tout au long du livre la rendait vraiment insupportable. Les personnages secondaires relèvent un peu le niveau et encore ils sont tous extrêmement caricaturaux. Spoiler(cliquez pour révéler)La douce, la manipulatrice, l'intello, la franche...

Je ne sais pas, il y a vraiment quelque chose qui ne marche pas avec les personnages. Par exemple pour les relations amoureuses, elles ne sont absolument pas approfondies ! Machin aime truc mais on n'explique pas pourquoi, c'est vrai que parler 6 minutes à quelqu'un une fois par mois, il y a de quoi tomber raide dingue fou amoureux ! Ça m'a vraiment dérangé que tout soit à ce point simplifié !

Je ne sais pas si c'est parce que l'auteur écrit pour un public dit "jeunesse" qu'il ne se foule pas vraiment, mais c'est pas non plus destiné à un public de moins de 10 ans, donc la princesse et le prince qui ont un coup de foudre juste en se regardant - parce que de toute façon c'est comme ça que ça marche et pas autrement, pas besoin de creuser plus, le coup de foudre a bon dos, on a pas besoin de l'expliquer- bof bof.

Et bien sur il y a un ajout de triangle amoureux ( on se demande bien à quoi il sert vu qu'on sait qui elle va choisir depuis le début). Bref les garçon ne sont pas vraiment mieux Spoiler(cliquez pour révéler)entre Mozart qui pleure toutes les cinq minutes, parce que il est trop dégoûté que Léonor l'aime pas quoi, le pauvre faut le comprendre lui aussi il avait eu un coup de foudre, six minutes avec quelqu'un c'est super long, y a le temps de tomber 10 fois amoureux! Et puis Marcus qui écrit avec un COUTEAU le nom de Léonor sur sa poitrine parce que lui aussi il sait au plus profond de lui que c'est la femme de sa vie. Du coup il se scarifie et tout le monde trouve ça normal. Parce que c'est trop un rebelle quoi!

Bref heureusement que l'histoire en arrière plan nous tiens en haleine même si, c'est pareil, Spoiler(cliquez pour révéler)les réactions de Serena et de ses collaborateurs sont souvent caricaturales.

Après encore une fois peut être que le public visé est plus jeunesse que je le pensais ce qui pourrait expliquer ce défaut (même si il n'est pas obligé de prendre les enfants pour des abrutis qui ne sont pas fichu de comprendre la complexité des relations humaines).

Bon de toute façon ça vaut le coup de le lire pour l'originalité de l'histoire et la quête d'Andrew, donc je lirai bien évidement la suite en espérant que l'auteur développe "un peu" ses personnages principaux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilona24 2015-07-26T22:33:17+02:00
Diamant

Mais non c'est pas possible ce livre est un petit bijou je n'en reviens pas !

Je viens de terminer ce soir Je l'ai lu en même pas un jour et demi.

Bon il faut dire qu'il y a tout contexte autour.

Premièrement cela faisait plus de 6 mois que je n'avais plus un seul livre sauf mais manuels de cours.

Je me trouvais au centre culturel de Leclerc Juste pour jeter un coup d'oeil sans vraiment d'intérêt En attendant que l'ordinateur de ma soeur soit réparé Et J'ai trouvé ce livre posé sur une étagère Sans vraiment d'importance je me suis dit bon pourquoi pas essayer de lire en attendant ma soeur Ce que j'ai faitEt je dois dire que je me suis totalement laissé prendre par l'histoire Totalement époustouflant je n'en reviens toujours pas je n'avais jamais vraiment aimé les livres où tout se passe dans l'espace mais là ce n'est vraiment pareil Il n'y a rien à voir l'histoire est différente une histoire nouvelle innovante fantastique !

Au début on penserait un simple petit livre français assez divertissant, Mais au fur à mesure de tourner les pages on se surprend soi-même à ne plus pouvoir dérivées les yeux de celle-ci Sans s'en rendre compte le suspense grandit les secret se dévoile et d'autres apparaissent furtivement, tout se rassemble tout a un sens et un but !

Les personnages sont pires qu'attachant.

Et le final... oh ce final ! Je n'ai jamais ressenti ça en lisant un livre Au début assez médiocre et simple Pour finalement vous laisser subjuguer voir choqué par un livre tellement extraordinaire lorsqu'on arrive à la fin.

Mais ne parlons pas de cette dite fin ce serait bien dommage.

Je n'en dirai pas plus Me trouvant dans l'impossibilité d'exprimer Ce que j'ai ressenti en lisant cette histoire ne pouvons mettre des mots sur la personnalité de chacun de nos héros, Je vais tout simplement vous dire très modestement de suivre mon conseil et de lire ce livre français ne vous méprenez pas ce n'est pas parce que c'en est un Qu'il vaut moins que tous les autres du même genre bien au contraire.

Si je dirais juste une chose qui m'a surprise moi-même.

Je partais à la base pour lire un livre d'amour et je n'ai pas été déçu certes il y en a eu en à donner dans une juste valeur, oui mais voilà Ce n'est pas ça qui m'a le plus surprise dans l'histoire contrairement à tous les autres c'est le suspense, l'aventure, l'envie folle de rentrer dans la peau du personnage.

Je dirai tout simplement Le contexte total qui rend l'histoire si fabuleuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Baiko 2016-01-07T23:39:36+01:00
Diamant

W-A-H-O-U !! Juste wahou ... J'ai adoré ce bouquin, honnêtement, à la lecture des premiers chapitres, je n'aurais pas du tout pensé que ce livre serait un tel coup de coeur ! Mais voilà, dès que la fusée décolle, l'intrigue (ou plutôt les intrigues) s'emballe(nt) et moi je plongeais dedans n'ayant qu'une seule envie au fur et à mesure que les pages tournaient, en tourner encore plus et savoir absolument ce qui allait se passer !

Ce que j'ai apprécié ;

1) C'est justement la multiplicité des intrigues, d'un côté on suit Léonor dans le Cupido ainsi que les prétendantes. Les speed-dating s'enchaînent, la pression monte. L'auteur a vraiment réussi son pari pour ces fameux speed-dating, chacun ayant sa propre ambiance, sa singularité, on ne s'en lasse pas et on se retrouve piégé dans le rôle d'un téléspectateur lambda qui attend toute la journée la diffusion de ces rencontres. Spoiler(cliquez pour révéler)L'idée du parloir avec une gravité zéro est géniale, le tout très bien décrit, je visualisais très bien chaque mouvement des personnages, tout en fluidité et finesse.. Un mot : ADDICTIF ! Spoiler(cliquez pour révéler)Première rencontre entre Marcus et Léonor, superbe mais j'ai préféré Mozart ... Incompréhension totale lorsque Mozart rejette Léonor avant son choix final, j'étais, je n'ai même pas de mot (quand je vous dis que j'étais totalement prise par le récit x) )

Mais d'un autre côté on suit les coulisses de la production, toute la pression qui s'accumule, le personnage de Serena intriguant et inquiétant. Et enfin on suit un troisième personnage qui lui aussi gagne en importance au cours du récit Spoiler(cliquez pour révéler)(Andrew Fisher ).

On alterne entre passages dans le Cupido avec Léonor, speed-dating, passages avec Serena et d'autres avec ce fameux personnages, le tout s'entremêlant à la perfection, plus le récit avance, plus les liens se recroisent entre ces différents passages, les liens se tissent et l'étau se resserre. Cet étau s'est aussi resserré sur moi, j'ai lu les 150 dernières pages d'un coup, j'étais totalement happée par ce qui arrivait avec Léonor Spoiler(cliquez pour révéler)la perte du portable, le dernier speed-dating, stressée même (je crois que je n'ai quasiment jamais été autant à fond dans un roman ^^).

Donc bref, le récit est mené d'une main de maître, habilement, même si rapidement le lecteur est mis dans la confidence, on ne s'est rend compte que trop tard, comme les passagers du Cupidon, c'est à la fois terrifiant (et génial en terme de maniement du récit !)

2) L'écriture. Même si j'ai eu quelques soucis dans les premiers dialogues (notamment au début, avec Serena) où j'ai eu le sentiment que des informations données dans le dialogue auraient plutôt du être apportées dans la narration, ça manquait de naturels mais très rapidement ce "petit défaut" disparaît donc tout va bien ^^

Ensuite les passages, du point de vue de Léonor sont sublime, et les passages de narration également.

3) L'évolution de l'atmosphère générale. Sans trop spoiler et rapidement, on commence le récit insouciant (comme les prétendants) et on le finit complètement stressé, inquiet et oppressé (et avec une seule envie : lire ce tome 2 tout de suite après avoir renfermé le tome 1 !!) Ce qui est encore plus prenant, c'est le fait que cette évolution, ce changement progressif d'atmosphère, on ne s'en rend pas tout de suite compte, comme si, encore une fois, on était un téléspectateur ne se doutant de rien Spoiler(cliquez pour révéler)(et une fois l'image coupée, on redevient le lecteur, conscient de ce qui passe, des enjeux de ce rapport Noé, de l'oppression ressentie par Léonor par toutes ces caméras, ce huit-clos dans laquelle elle se trouve, sans oublier que le lecteur sait quelque chose que Léonor ne sait pas, à la fin du roman, Serena est capable de manipuler un des prétendants ... (je pense que c'est Kris, mais à voir par la suite ... ^^).

4) La critique. Ce roman, ce n'est pas juste une lecture pendant laquelle on se prend au jeu de l'intrigue et on s'attache aux personnages. Je pense qu'on peut y voir une critique de la télé-réalité et tout ce voyeurisme qui y est associé (perso, si un tel programme voyait le jour, je ne pense pas envoyer ma candidature, je trouvais l'idée folle, peut être un peu idiote, mais franchement, je regarderai quand même). Mais pas que ! Spoiler(cliquez pour révéler)L'histoire prend une tournure surprenante, les problèmes ne sont pas justes pour la survie des candidats, mais à la fin, on voit que le monde entier sombre dans une sorte de folie, la réélection imminente de Green semble signer la fin future des Etats-Unis ... Enfin bref, ce roman apporte vraiment à réfléchir sur plusieurs sujets ...

Donc voilà, vraiment lecture coup de coeur pour ma part, je veux ce tome 2 maintenant (pour ceux qui ont lu ce roman, franchement, après un cliffhanger pareil COMMENT NE PAS VOULOIR lire la suite ???)!

Belle découverte, absolument pas déçue et délicieusement surprise :)

Afficher en entier
Or

Bon, j'attendais beaucoup de ce bouquin parce qu'on m'en avait dit que du bien. Et ça a été pour moi une grosse grosse déception. Le contexte, je le trouve génial, rien à dire mais je fais un gros bug avec les personnages.

D'abord, quelque chose qui n'est pas dit dans le contexte, mais tous les personnages ont un gros secret concernant leur passé, par exemple (ce n'est pas dans le livre, aucun des personnages n'a ça) le personnage a une maladie incurable. Donc, Léonor a un secret (nul je trouve) et elle en fait TOUTE UNE HISTOIRE, nan mais sérieux, le secret lui "parle" et "l'incite" à faire des choses, genre, son autre secret c'est qu'elle est schizophrène ou ... ? OK, ça doit être dur à vivre mais faut pas abuser non plus. Non, je ne sais pas, mais ça m'a vraiment soûlée. De plus, je trouve les prétendants mais... juste BÂ-CLES.

En gros, le livre se trouve sous 4 pov : Léonor (1er personne), les gens qui regardent la chaîne Genesis, le pov d'Andrew (3eme personne) et celui des instructeurs de Genesis.

En gros, on a la vie des filles dans le vaisseau Cupido et on voit les mecs juste aux speed-dating. Du coup, on cerne mal leur caractère.

Bref, il y a aussi le personnage d'Andrew, à mes yeux il ne sert à rien, il est fade, inutile.

Mais... Mais si vous saviez comment je suis frustrée et en colère ! Le contexte il était juste énorme, parce que ça pourrait sans doute arriver, et Victor Dixen a juste tout gâché avec ses personnages...

Et revenons donc à cette sympathique (ironie) Léonor ! En plus d'être schizophrène, elle est comme toutes les autres héroïnes (excepté Katniss et Cassie parce que elles, je les adore xD) : capricieuses, révoltées, désobéissantes.

Mais Léonor, ferme-la et fais ce qu'on te dit. Pourquoi avant d'embarquer regretter ? Pourquoi ne pas regretter 12 mois plus tôt ? Pourquoi faire toute une histoire avec ton secret ? POURQUOI UN P*TAIN DE TRIANGLE AMOUREUX ? POURQUOI CETTE RÈGLE COMPLÈTEMENT STUPIDE ? TU RÉFLÉCHIS TROP ! pardon, petit moment de folie.

Parce que oui, en plus de ça, elle a une règle complétement idiote. Les 6 premiers speed-dating elle va tirer le garçon au sort et suivra tou-jours cette ordre, c'est genre Marcus, Alexei, Kenji, Tao, Samson et Mozart, puis après elle recommence. Et comme les filles invitent une semaine sur deux parce que l'autre ce sont les garçons, elle revoit 1 mec toute les 12 semaines (sauf si il l'invite) mais... mais... juste, pourquoi ? Au pire elle a un coup de coeur pour Truc et elle réinvite tous le temps Truc. Ou elle invite tous les mecs et une fois qu'elle les a tous vu, elle réinvite que 1 ou 2 qui lui paraissent sympas, nan, c'est pas plus simple ?

Bon, niveau personnages continuons, avec des clichés en plus ! Il y a Fangfang, "l'intello" qui a déjà prévu de faire 8 bébés avec son gosse, Kelly la pimbêche, Liz la fille sympa qu'on ne soupçonne pas d'être une garce, Kirsten la meilleure amie beaucoup trop sympa et Safia la meuf qui ne sert à rien.

Bon, je pense avoir déballé tout ce que je voulais dire sur ce bouquin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Talasi 2017-05-04T18:56:13+02:00
Pas apprécié

Tome non fini pour moi. L'idée de base est bonne (bien que peu crédible : j'ai un mal fou à croire qu'une émission de télé réalité reposant sur un principe pareil -Envoyons des ados inexpérimentés et paumés sur mars pour qu'ils tombent amoureux et et fassent des bébés. Tout le monde trouvera ça génial et personne n'y trouvera rien à redire.- ai pu voir le jour, mais bon, pourquoi pas), mais j'ai un mal fou avec la narration et les personnages. Très clichés, ils m'ont tous agacée prodigieusement. Surtout Léonore qui en fait des caisses à dramatiser son secret, si bien que son traumatisme m'a plus fait lever les yeux au ciel que touchée. Les speed dating sont lourds. La façon qu'à l'auteur d'utiliser les dialogues pour révéler les plans des antagonistes est désagréable et peu naturelle.

Je n’ai pas ressenti la présence d’une critique de la télé réalité. En fait la plupart des gens ont l’air totalement d’accord avec ce programme (et ceux qui sont contre ne le sont pas pour le côté téléréalité, mais pour autre chose). Je dois avouer que ce point m’a dérangé, parce que même si le principe de l'émission est original, je le trouve aussi un peu stupide. Je me répète, mais beaucoup de mal à imaginer comment ça a pu passer. J’aurais donc aimé en savoir plus sur comment le projet a été accepté et un ressenti plus détaillé des populations.

En bref, une grosse déception. Dommage, parce que les premières pages m'avaient bien emballée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grenalie 2016-08-30T15:37:39+02:00
Diamant

Phobos est l'un de ces livres qui met en scène une romance "idéal" mêlée à une supercherie dont l’héroïne (ou le héro) découvrira forcement la vérité.

Au début, j'étais un peu septique, je dois avouer que j'avais déjà lu des SF du genre, mais au fil des pages, je me suis prise au jeu et ce livre s'est finalement révélé être d'une incroyable originalité. Même si l'on se trouve face à une héroïne assez typique (je veux dire par là qu'elle n'a aucune confiance en elle, qu'elle se sent laide alors qu'elle est magnifique), Dixen a tout de même réussi à lui donner une dimension plus réelle que les autres héroïnes que j'ai pu découvrir dans des livres du même genre.

En plus d’exploiter à fond le potentiel de notre héroïne, ce livre a pour grande qualité de ne pas tenir à l’écart les personnages secondaires, en effet, ils ont tous une histoire, ils ont tous quelque chose à cacher ou à raconter. Ainsi, je n’ai pas eu l’impression qu’ils étaient là pour combler les vides et prendre place dans quelques dialogues.

L’histoire est rudement bien menée mais une chose me tracassait : la langue officielle, celle que tout le monde doit parler à bord du Cupido est l’anglais. A première vue, cela semble logique mais quand on y pense et si on s’intéresse aux passés de nos personnages, il est presque impossible qu’ils aient tous pu suivre l’éducation suffisante pour être bilingue (à part ceux qui viennent de pays anglophones évidement). Bref, c’est le seul point noir que j’ai pu trouver, et encore, ce n’en n’ait pas tellement un puisque il fallait bien résoudre la barrière de langue…

Enfin, niveau suspense et romance, j’aimerais dire que tout était déjà tracé dès le début pour certains personnages, notamment pour notre héroïne.

Spoiler(cliquez pour révéler)En effet dès l’apparition des garçons sélectionnés sur les écrans du Cupido, Léonor les « jauges » un par un et nous avons juste droit à une brève description physique de chacun de sa part. Mais lorsque vient le tour d’un des passager (même si c’est un spoil, je ne dévoilerais aucun prénom ^^, juste au cas où vous soyez comme moi et que vous lisez les spoils sans même avoir encore lu le livre XDD) , on sent qu’il est spécial et elle s’interroge tout de suite sur lui … Donc c’est « l’élu » de son cœur ^^

Mais cela ne m’a pas dérangé le moins du monde puisque chacun parait parfait pour l’autre. En parlant de perfection, ma romance parfaite serait celle de Darcy et Elizabeth dans Orgueil et préjugés, et celle de Léonor m’y fait un peu penser… Dans une version futuriste bien sur.

Spoiler(cliquez pour révéler)Dès sa première rencontre avec celui que sera l’élu de son cœur, c’est assez électrique, elle ne l’apprécie pas et il n’a pas l’aire de l’apprécier en retour, mais on sait tous à peu près comment l’histoire de Jane Austen termine ^^

Pour conclure, ce premier tome est le cocktail parfait entre un scénario qui fonctionne, une originalité sans pareille, une romance addictive et un coup de théâtre qui vous ferait froid dans le dos. BREF, une fiction que je ne peux que vous recommander surtout à celles (et ceux) qui ont peur que ce soit du « déjà vu », vous ne serez pas déçus.

Afficher en entier
Or

Une magnifique découverte avec ce livre... Que d'émotions, de vertiges, de sueurs froides, de joies et de peines ! Cette histoire est une vraie montagne russe ! Et quelle montagne ! Je n'en pouvais plus ! J'ai du arrêter ma lecture à plusieurs reprises pour reprendre mon souffle...

Et pourtant c'est un livre que j'ai commencé sans grande conviction... Les cinquante premières pages je n'étaient pas convaincue... Mais après ! Ah, que d'émotions !! Je n'ai pu que m'attacher aux personnages qui sont plus attendrissant les uns que les autres et admirer la main de maître de Victor Dixen qui a su me mettre en émoi tout au long de ma lecture. Certains personnages sont détestables et pourtant d'autres personnages les admire sans se douter de leur fond perfide... Quelle agilité !

Alors si je commence a parler en plus de ce huis clos hypermarchés intensif je ne vais plus m'arrêter... Toute l'histoire se passe dans le vaisseau Cupido, et j'ai adoré l'ambiance étoilée mais en même temps très fermée du roman...

Et la fin, magistrale !!

N'hésitez plus, lisez Phobos !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode