Livres
475 865
Membres
454 157

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Phobos, Tome 4 : Horizons



Description ajoutée par Lolita91 2017-10-24T20:10:37+02:00

Résumé

Lancement des chaînes des pionniers dans

3 secondes...

2 secondes...

1 seconde...

Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 210 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Louuise 2017-11-26T18:59:08+01:00

Je comprends qu'on doit tous mourir un jour. Je comprends que notre plus grande liberté, c'est décrire nous-mêmes les dernières phrases. C'est l'une des plus belles leçons que Marcus m'a apprises.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un dernier tome réussi.

Le précédent volume m'avait un peu déçue en empruntant une voie plus classique, plus proche de ce qu'on voit dans beaucoup de YA. Du coup, plusieurs questions avaient été laissées sans réponse, et comme par hasard celles qui m'intéressaient le plus xD (pour ne citer qu'elles : la maladie de Kelly et la mystérieuse créature de Mars, si du moins elle existe...)

Par chance, cette suite offre des explications amplement satisfaisantes aux mystères jusque là non élucidés -certes, certains révélations m'ont d'abord laissée très perplexe comme le Spoiler(cliquez pour révéler)retour de Kenji, mais ça, c'était avant que Victor Dixen ne développe sa pensée, toujours de manière logique et cohérente.

Mieux encore, on en apprend plus sur le passé de quelques ex-pionnières de Mars et surtout sur Léonor. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai juste trouvé un peu dommage que ce qu'on apprend sur elle soit un peu atténué par la suite, mais bon, c'était nécessaire pour la fin...

D'ailleurs, à son propos, j'ai encore moins réussi à m'attacher à elle que dans les tomes précédents. Même si les autres pionniers apparaissent de manière amplement satisfaisante (même ceux de la 2e saison de Genesis, ce que j'ai beaucoup apprécié), j'ai trouvé qu'elle était trop souvent mise en avant, que Victor Dixen appuyait trop sur son rôle d'héroïne vers laquelle tout le monde ne cesse pas de se tourner ; et ça, ça a fini par me taper sur le système. Mais ce n'est que mon avis personnel...

Pour autant, il ne faut pas croire que tout est rose dans ce tome. Certes, Léonor a des alliés indéfectibles, mais on voit aussi dans cette suite que rien n'est acquis et qu'au contraire, l'opinion de tous ces Terriens ex-télespectateurs de Genesis peut être très versatile. On l'observe grâce à une innovation de Victor Dixen, à savoir les chaînes de quelques ex-pionniers de Mars de la 1ère saison et que je nommerai pas pour garder la surprise. À la fin de chacun de ces chapitres-vidéos, on a généralement droit aux commentaires des internautes. J'ai trouvé que c'était une idée excellente et très bien trouvée, non seulement pour le rendu visuel, mais aussi parce qu'ils jouent un certain rôle dans l'histoire et donnent l'impression au lecteur de vivre en temps réel ce qui se passe.

J'en arrive maintenant à la fin (du livre mais aussi de mon commentaire). Je pense que je continuerai encore longtemps à y réfléchir et à espérer une suite qui ne viendra certainement pas, même sous la forme d'une misérable nouvelle -je pense que Victor Dixen a été assez clair là-dessus dans ses remerciements, malheureusement, mais on peut rêver. Elle est logique en un sens, bien trouvée. Elle arrive brusquement mais sans vraiment paraître précipitée -vu qu'on ne coupe en plein dans l'action, ça doit jouer. En fait, à mes yeux, je pense qu'on n'aurait pas pu faire mieux -je pense que n'importe quelle autre fin m'aurait inévitablement déçue si elle avait été plus définitive.

En bref, une bonne conclusion. Des retournements de situation qui ne cessent pas de se succéder, tout comme des explications/révélations dont aucune (miraculeusement) ne m'a déçue sauf une, peu de temps morts ; bref, pas un coup de coeur (à cause de Léonor, sans doute, et des dialogues qui m'ont paru irréels pour certains...), mais certainement un coup de maître de la part de l'auteur : rarement un dernier tome ne m'a laissée aussi satisfaite. Enfin, dernier... j'espère que non.

Afficher en entier
Or

Je suis fâché. Voilà, c'est dit.

 

Je suis fâché, et pourtant Phobos 4 est dans ma liste d'or. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons.

D'abord, parce que ce tome 4 est bon. Quoi que je pourrai en dire, il faut reconnaître qu'il est bon. Parce que Victor Dixen arrive à nous mener à la baguette du début à la fin, à maintenir un suspens haletant qui nous coupe la respiration.

Ensuite parce que je classe par série dans ma bibliothèque, et que Phobos est une série que j'ai beaucoup aimé. Du premier au dernier tome, j'ai apprécié suivre Léonor et les pionniers. Les personnages sont attachants, comme donc ne pas s'y attacher ? Alors certes, ce tome 4 a fait perdre le Diamant à la série, mais ça reste une série que j'aime beaucoup.

 

Toutefois, inutile de le nier, j'ai trouvé énormément de lacunes à Phobos 4. Lacunes qui expliquent cette rétrogradation. La première — et pas des moindres — c'est la plume. Certes, Victor Dixen arrive à nous tenir en haleine jusqu'à la (presque) dernière page. Mais cette capacité narrative, ce n'est plus ce que je recherche en première instance. Ce que je veux, ce qu'il me faut, c'est la magie des mots, leur poésie, leur chant qui emporte loin de chez soi, loin même des pages et de l'histoire. Cette poésie, j'en ai besoin pour m'envoler. J'en ai besoin pour m'évader. Et ça m'a cruellement manqué ici. Pourtant, les potentialités étaient telles ! Des scènes, qui auraient pu être grandioses, sont juste "bien". C'est déjà pas mal, bien. Mais pourquoi se contenter du "bien" lorsque cela peut être "meilleur" ?

Ensuite parce que certains clichés m'ont horripilé. Des clichés d'une niaiserie difficile à soutenir, des lieux communs qui ont le don de m'exaspérer.

Certains personnages manquent à l'appel et c'est bien dommage. Cette absence s'explique, certes, mais ils font tout de même cruellement défaut à l'intrigue.

Et puis la fin. Il faut qu'on parle de cette fin. À titre d'information, je ne râle par sur cette fin parce que je veux une suite, comme on pourrait m'en taxer. Je râle sur cette fin parce qu'il y a eu une suite. J'ai vraiment de nombreuses choses à lui reprocher et je regrette de ne pas m'être arrêté à la fin du tome 3 (qui, lui, offrait une fin ouverte qui convenait parfaitement à mes attentes de lecteur et me paraissait clore l'histoire au moment opportun).

 

Spoiler(cliquez pour révéler)Premier point :

La fin en elle-même suit la logique du reste du roman, mais c'est dommage. La mutation de Kelly et la réapparition de Kenji, j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux mais c'était sympa. La "résurrection" des Moreau pour disculper Léonor, j'ai trouvé ça gros. Mais la décision — totalement irréfléchie — de partir vivre sur Mars sans espoir de retour, j'ai trouvé ça excessif. Parce que personne ne prend ce genre de décisions sur un coup de tête dans la vraie vie. Certes il y a urgence, mais c'est plutôt... définitif comme choix. Parce que ça fait "fin bâclée", ce genre de fin qu'on veut terminer le plus vite possible parce que ça fait 600 pages que l'histoire traîne et qu'on n'a pas envie de développer sur une cinquantaine de pages supplémentaires la réflexion autour de ce choix majeur pour la vie de ceux qui partent — décision prise, rappelons-le, de façon totalement unilatérale sans consulter ni Mozart ni Kirsten (il me semble, j'espère que quelqu'un me rectifiera si je me trompe).

 

Deuxième point qui me hérisse le poil :

Serena et l'Aranha. Désolé, moi, je n'appelle pas ça une fin, j'appelle ça une fuite. « Bon, alors, euh... ben y a les méchants, qui veulent nous tuer, on arrive pas à les tuer, donc euh qu'est-ce qu'on va faire... ah ben on va fuir sur Mars pour leur échapper et puis advienne que pourra, peut-être qu'on les retrouvera un jour mais nous on s'en fout on sera devenu des mutants allez ciao ! ». Alors non, désolé, partir en laissant Serena et l'Aranha derrière, ce n'est pas une solution. Et je ne parle même pas de la crise des migrants climatiques dont ils n'ont strictement rien à faire. "Oui mais Léonor elle confie à Safia le soin de s'occuper de cette crise et...". Non. Elle se taille, un point, c'est tout.

 

 

Mon avis peut sonner très "mauvaise foi", voire "rageux", mais ce livre m'a beaucoup trop énervé. Après, je le rappelle et je terminerai là-dessus : il est et reste un BON LIVRE de littérature jeunesse !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2018-06-09T21:59:52+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par V-A07 2019-11-16T21:46:49+01:00
Or

Un 4ème tome beaucoup plus haletant à mon avis que le précédent. Que de rebondissements et en même temps encore pleins de questions en suspens.

L’auteur a une imagination débordante, mais toujours encrée dans ce que l’avenir et ses avancés technologiques et techniques pourront éventuellement crée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miss_Livresse 2019-11-09T15:11:20+01:00
Argent

Avant tout je risque de spoiler sévère puisqu'il s'agit du dernier tome de la saga et qu'il y a beaucoup de choses à dire. Plus de 600 pages et énormément de contenu ! À mon plus grand plaisir d'ailleurs. J'ai adoré cette lecture, plus que les trois premier tomes réunis jusqu'aux 100 dernières pages mais j'y reviendrais plus tard. On quitte alors la chaîne Genesis qui a totalement explosé après la dépressurisation de la base. On retrouve alors les pionniers sur leurs chaînes youtubes personnelles. De TruthandJustice à ZombieGirl chacun d'eux parlerons des sujets qui les touchent. J'ai beaucoup aimé le fait de trouver nos personnages volontairement face à la caméra.

Les principaux sujets traités sont l'écologie, la justice, les droits de l'Homme... Des sujets qui ont étés subtilement distillés et qui deviennent la trame de fond de ce volume. Les péripéties s'enchaînent tout comme les révélations choc. On switch entre la terre et le Cupido en orbite dans lequel sont restés deux pionniers dans l'incapacité de descendre.

Avant tout je risque de spolier sévère puisqu'il s'agit du dernier tome de la saga et qu'il y a beaucoup de choses à dire. Plus de 600 pages et énormément de contenu ! À mon plus grand plaisir d'ailleurs. J'ai adoré cette lecture, plus que les trois premier tomes réunis jusqu'aux 100 dernières pages mais j'y reviendrais plus tard. On quitte alors la chaîne Genesis qui a totalement explosé après la dépressurisation de la base. On retrouve alors les pionniers sur leurs chaînes youtubes personnelles. De TruthandJustice à ZombieGirl chacun d'eux parlerons des sujets qui les touchent. J'ai beaucoup aimé le fait de trouver nos personnages volontairement face à la caméra.

En Bref : Les principaux sujets traités sont l'écologie, la justice, les droits de l'Homme... Des sujets qui ont étés subtilement distillés et qui deviennent la trame de fond de ce volume. Les péripéties s'enchaînent tout comme les révélations choc. On switch entre la terre et le Cupido en orbite dans lequel sont restés deux pionniers dans l'incapacité de descendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JustEmma221 2019-10-28T09:55:59+01:00
Diamant

Comme tous il est juste génial

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lildrille 2019-10-10T13:07:46+02:00
Or

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=33128

J'ai mis la note de : 17/20

Mon avis : La communauté de fans l’attendait et sa sortie a tout chamboulé. Le tome 4, le dernier tome des aventures des pionniers de Mars, est arrivé il y a peu ! Tous les mystères ne sont pourtant pas résolus dans ce livre et la fin semble porteuse de nouvelles idées, voire même, pourquoi pas, d’une toute nouvelle série qui fera suite à celle-ci. Plus long que les autres tomes, le rythme de ce quatrième volume est quelque plus léger avec moins d’actions et d’aventures bien que la fin de cet épisode ne soit pas en reste.

On retrouve avec plaisir la magnifique couverture de ce roman, représentative d’une saga unique en son genre, que l’auteur Victor Dixen a écrit d’une main de maître. Les dystopies ont le vent en poupe et se vendent comme des petits pains. Phobos ne déroge pas à la règle et marche très bien. On note son originalité et ses personnages nombreux et attachants au possible et une héroïne rousse et française qui cherche la vérité. La révolte contre le système, base de beaucoup de dystopies, n’est ici finalement pas le centre de la saga. Le système a ses défauts mais c’est principalement contre une seule personne que se battent les colonisateurs de Mars. Cet opus met également en avant une autre lutte : celle pour la sauvegarde de la planète Terre. Davantage que les autres, ce livre nous fait réagir et réfléchir sur le climat, sur notre rôle et notre force pour améliorer les choses, à travers le propre combat de Léonor.

La division de ce tome est bien faite et change. On retrouve, comme d’habitude, les séquences dites « Hors-champ » écrites à la première personne et nous donnant le point de vue de Léonor, ainsi que d’autres chapitres écrits à la troisième personne et reprenant les visions des autres pionniers, ou celui d’un narrateur neutre. Le plus de ce livre est l’ajout de chaînes personnelles dirigées par certains des pionniers qui souhaitent défendre une cause ou tout simplement communiquer. Plusieurs chapitres représentent ainsi une émission émanant d’une des chaînes personnelles et cela est bien fait. On a vraiment l’impression d’être devant Youtube et de vivre ce qui est raconté. De plus, le roman simule également l’ajout des commentaires qui suivent les vidéos sur ce média. On s’y croirait !

Les pionniers de la saison 1 sont équitablement représentés, tandis que ceux de la saison 2 sont beaucoup moins présents, tout comme les personnages de Andrew et Harmony. Ces deux personnages qui avaient tant rythmé les anciens livres sont ici quasi inexistants et cela est bien dommage. Le personnage de Léonor évolue encore et grandit. A la recherche de son passé, prête à tout pour sauver ceux qu’elle aime, réfléchie et intelligente, ne se laissant pas faire par ses ennemis, Léonor continue d’étonner. Ses côtés héroïques sont néanmoins bien balancés par ses faiblesses et questionnements, rendant le personnage encore plus crédible et réaliste.

Ses camarades tels que Kirsten, Tao, Liz, Fangfang, Samson ou Kelly, ont une part importante dans ce roman. On les suit dans leur création d’un ballet fantastique, dans leurs recherches scientifiques, dans leurs acceptations d’eux-mêmes ou dans leurs péripéties en orbite. Chaque thème passionne et est prenant.

Les actions sont moindres dans cet épisode. Le lecteur ne s’ennuiera pourtant pas : on se sent happés par tout ce qui se passe, pris entre des recherches prenantes, des phases créatrices captivantes et des divisions politiques et religieuses toujours présentes. On ressent tout de même de légères baisses de rythme mais l’auteur sait jouer de suspens et nous rendre terriblement impatients dès que cela arrive. La fin s’enchaîne à un tempo effréné. Les dernières pages n’étonnent pas vraiment tant la toute fin est logique et cohérente, apparaissant comme l’unique solution envisageable et réaliste. Malgré cela, on se sent enfin respirer de soulagement mais aussi d’excitation : la fin n’est clairement pas une fin mais un point de départ pour de nouvelles aventures.

Le dernier combat est décevant et résolu trop rapidement. Serena nous apparaît un peu moins puissante dans ce volume, bien qu’elle ait toujours de nombreux coups d’avance sur tout le monde. Loin d’être bâclée, la fin frustre tout de même quelque peu.

Ce roman met en avant le problème de l’image, les tourments qu’elle mène avec elle et les divergences d’opinion des spectateurs qui ne croient pas tout ce qu’on leur raconte ni tout ce qu’ils voient. Dans un monde où les complots existent, comme les manipulations, il est difficile de savoir où se cache la vérité. Les pionniers doivent se battre également contre les sceptiques et ceux qui doutent de leurs dires mais aussi d’eux-mêmes. Même les stars sont humains et loin d’être sans tâche. Comme dans notre société, les histoires personnelles écrasent souvent les dires et combats utiles de ceux qui les portent, les décrédibilisant complètement aux yeux de tous.

L’auteur nous émeut, nous frustre, nous rend impatient et s’ouvre à nous, nous dévoilant les facettes cachettes de Léonor, les personnalités tout aussi passionnantes des autres personnages et sa propre vision de l’humanité et des combats qu’elle doit mener. Une fin de saga réaliste et réussie qui plaira à coup sûr !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovelybook 2019-10-07T21:19:00+02:00
Or

Une bombe ! Un dernier tome à la hauteur de mes espérances. J’ai eu tellement de sentiments contradictoires avec ce roman. J’ai aimé, adoré, pleuré, et détesté avec une telle force ! Le retour sur Terre a fait beaucoup de bruit. Il y a eu des personnes mauvaises qui voulaient du mal à nos pionniers, ou des gens généreux qui souhaitaient le meilleur pour nos héros. Ces personnes qui ne sont pas dans les histoires mais qui se permettent de juger m’a fait penser à la télé-réalité de nos jours. On apprend que les messages que ce soit d’étrangers ou non, peuvent toujours avoir un impact sur les destinataires. Un roman magnifique !

Mon personnage favori de la saga reste Mozart ! Il est tellement… Whaouh ! Après même si j’ai adoré cette fin j’aurai préféré qu’elle soit un peu plus longue et moins.. égoïste je dirai.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par huskylaika 2019-10-04T14:34:09+02:00
Or

Dernier tome de la série. Enfin tout s'enchaîne et se met en place. Je reste tout de même sur ma fin. J'attendais un engagement plus prononcé de part le complot et la traque de Séréna. On découvre l'histoire ( une partie ) du passé de notre héroïne, ce qui est intéressant. Je trouve tout de même que ça traîne en longueur sur des personnages moins important au récit, mais sur la fin on comprend que cela à un but.

Cette série est une très bonne lecture détente, mais étant fan du sujet espace, je trouve toujours que cela manque de crédibilité sur certains sujets survolés. Cela n'enlève rien au pouvoir qui nous gagne, grâce à cette équipe soudée qui traversent les péripéties en tout genres. L'univers décrit est assez riche, tellement qu'on souhaiterai qu'il s’exploite mieux. J’apprécie cette fin ( porte ouverte ), elle laisse la possibilité d'imaginer par nous même l'évolution future de cette petite famille à qui, nous nous sommes attachés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par philanthrope 2019-09-18T22:53:57+02:00
Or

un petit moment de flop pour finir en beauté

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2019-09-15T16:10:31+02:00
Argent

ça a été assez dur de se replonger dans l'univers car je l'avais lu les précédents tome il y a longtemps, j'ai eu du mal à me rappeler des personnages. Je suis par contre très heureuse pour une certaine surprise (...) un peu déçue de ne pas l'avoir eu plus tôt. j'ai quand même passé un bon moment ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par D0d0 2019-08-26T11:47:12+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce tome. On en apprend plus sur les personnages et tous les arcs narratifs montrent des explications et des conclusions.

La fin est un peu tiré par les cheveux selon moi mais ce n'est pas ce que je retiendrai du livre.

Phobos fut une superbe épopée avec des personnages attachants, de l'amitié, de l'aventure et pas mal d'actions dans un univers original.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maanon 2019-08-23T22:39:59+02:00
Argent

Mmmh.. Je ne sais pas trop quoi penser de cette saga. J’avais accroché avec les trois premiers tomes sans pour autant être séduite mais avec ce dernier tome.. C’etait sympa mais sans plus. Je crois que c’est parti trop loin pour moi. Ça reste malgré tout une bonne saga.

Afficher en entier

Dates de sortie

Phobos, Tome 4 : Horizons

  • France : 2017-11-23 (Français)
  • Canada : 2018-01-22 (Français)

Activité récente

V-A07 le place en liste or
2019-11-16T21:42:34+01:00
Matty-1 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-10T12:13:51+01:00
Becca9 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-03T20:01:32+01:00
Megan93 l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-25T23:26:18+02:00
Eliahan l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-24T15:00:37+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1210
Commentaires 197
Extraits 42
Evaluations 469
Note globale 8.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode