Livres
546 561
Membres
582 910

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Ses doigts se crispent sur mon épaule. Je remonte le visage pour observer le sien. Est-il touché ? Au moins légèrement ?

– Jaloux ? je tente de le sonder.

S’il entend l’espoir dans ma voix, je suis foutue. Et bien sûr, ça ne lui échappe pas.

– Tu voudrais ?

– Peut-être, j’avoue enfin.

– T’es venue pourquoi, en réalité ?

La semi-vérité me vient naturellement.

– Pour que tu me protèges.

– C’est tout ?

– Parce que je t’ai trouvé sexy, dans ce reportage, j’élude quand ça devient trop sérieux.

– Ouais ?

– J’étais curieuse de voir qui tu étais devenu.

– Et ?

– Je ne sais pas : t’es jamais là.

Il soupire et m’attire d’un coup contre lui. Je me retrouve dans ses bras à ne pas savoir comment réagir.

– Tu fais quoi ?

– Ça se voit pas ?

– Ben, on était en train de s’engueuler…

– Non, on avait fini, il rétorque en resserrant son étreinte.

– Mais… un câlin ?

– C’est ça.

– Tu m’as perdue.

– Tu m’as manqué.

Son aveu me coupe la respiration, je n’ai pas le temps de réagir, il poursuit en me gardant contre son torse.

– Ça m’emmerde, t’as pas idée à quel point ça m’emmerde. J’ai travaillé dur pour t’oublier, pour laisser tout ça derrière moi, et à l’instant où tu as débarqué, c’est comme si t’avais foutu un coup de pied dans tous mes efforts.

– Tu es parti.

– Tu es venue, contre-t-il.

Il laisse passer quelques secondes et poursuit :

– Tu arrives, Cheyenne, et je suis cet ado complètement dingue de toi. Sauf que je ne sais plus qui tu es et que rien ne peut changer.

– T’as envie de savoir ?

– Oui, c’est ça le souci. Mes envies et notre réalité ne sont pas compatibles.

Je me demande s’il va parler. Enfin s’expliquer. Quand il est clair qu’il n’en a pas l’intention, je crispe les doigts sur son gilet qui sent le cuir et le tabac froid et lui demande :

– Tu te souviens, quand tu…

– Je me souviens de tout, Cheyenne. De notre rencontre à mon départ, de tout, sans exception.

Afficher en entier

- Allez, envoie la sauce, bébé!

- Tu me fatigues...

- Non, mais moi ça me dérange pas que tu m'engueules, si ça t'aide à te sentir viril. C'est important que tu sois sûr de toi. Sinon après, faudra aller voir un conseiller matrimonial pour lui expliquer que je t'ai psychologiquement castré en t'empêchant de me réprimander.

Afficher en entier

- T'es obligée d'être vulgaire?

- Quoi? Les mecs peuvent parler comme ça grâce à leur queue, mais les femmes n'ont qu'un délicat vagin, donc elles doivent utiliser des métaphores poétiques pour évoquer le sexe?

Afficher en entier

Cheyenne me donnait l’impression d’être quelqu’un d’important, pour qui on a envie de faire des efforts, une personne assez intéressante pour l’écouter quand elle parle. Tout ce qui manquait à mon existence, elle me l’offrait spontanément. Comment on a pu en arriver là ? Comment on passe de meilleurs amis à couple amoureux, pour finir comme ça ?

Afficher en entier

Un message.

Une vidéo.

Putain de bordel de merde...

Je prends une grande inspiration et clique. Les images me donnent envie de vomir. Je voudrais ne pas regarder, mais je ne peux pas détourner le regard. Je plaque la main sur ma bouche pour étouffer un cri qui alerterait mon gardien, lorsque le poing s'abat sans concession. Une fois. Deux fois. Trop. Les Larmes brouillent ma vue. Je me lève, vacille, me rassois, et relis le message.

J'ai deux heures pour agir.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode