Livres
482 293
Membres
469 033

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par toutoun 2013-08-07T14:45:05+02:00

— Ça n’a pas l’air d’aller ? demandé-je timidement.Il lève un sourcil. Agacement ? Surprise ? Impossible à dire.

— Il n’y a pas de réseau, ici… Bon sang, quelle vie de merde !Sa réplique cinglante me prend au dépourvu

.— Je suis bien d’accord avec toi. Mais il y a pire dans la vie qu’une petite panne d’ascenseur, tu ne penses pas ?

Je me ferais presque pitié. Non mais, à qui est-ce que je crois pouvoir donner des leçons ?

Il tourne la tête vers moi, et ses yeux en amande surmontés de sourcils parfaitement dessinés me scrutent avec une soudaine attention. Il a un regard d’une intensité surprenante, comme si un feu l’illuminait de l’arrière. J’en reste clouée sur place, interdite. Est-il en colère contre moi ? Est-ce sa façon habituelle de considérer les gens ?On dirait qu’il cherche à embraser le monde.

— Oui, c’est vrai. Il y a pire dans la vie que d’être coincé avec une jolie fille qui vous dévisage sans en avoir l’air, déclare-t-il sur un ton froid.

Je me sens rougir.

— Ce n’est pas ça. C’est juste que… je suis nerveuse. J’ai besoin de faire quelque chose.

— Et donc, tu as choisi de me mater ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par toutoun 2013-08-07T19:12:23+02:00

Il porte un pantalon noir avec des reflets dorés qui plisse sur ses boots à lacets, une chemise à petits carreaux noirs et blancs sous une veste en cuir courte et ornée de pointes. Même si j’ai conscience qu’il ne s’est pas habillé aussi élégamment pour moi, quelque part j’ai envie d’y croire.Et je le dévore des yeux, sans gêne, comme une naufragée qui n’a rien avalé depuis des jours.

— Pour qu’on soit sur un pied d’égalité, déclare-t-il, je vais te mater sous tous les angles pendant que tu travailles. Ça compensera toutes les fois où tu as reluqué mon torse en croyant que je ne remarquais rien. D’ailleurs, à l’hôpital, tu ne t’es pas contentée de le regarder, je crois…

Afficher en entier
Extrait ajouté par xFrench 2013-08-16T18:11:51+02:00

J'ai arrêté le lycée et je vis chez ma grand-mère...Alors, tu me trouves toujours aussi sexy?

- De plus en plus. J'adore le genre petit chaperon rouge. ça me donne envie d'être un grand méchant loup.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lilice14 2013-08-26T19:57:24+02:00

Échange entre Shane et Alice, page 283.

[...]

- Le problème, c'est que j'ai peur de te décevoir. Je ne peux pas te promettre que ça va durer, entre nous. Tu comprends, je n'ai pas l'habitude...

- L'habitude de quoi ?

[...]

- De craquer pour une fille.

- Répète.

- Quoi? Tout ce que je viens de dire ?

- Non. juste le mot craquer. Quand tu le dis, tes yeux me déshabillent et ça me donne chaud absolument partout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par GraceDivine 2013-12-07T17:40:32+01:00

— Pourquoi m’as-tu laissé ce message dans l’ascenseur ? Pourquoi as-tu cherché à me revoir ?

— Pour t’embrasser.

— C’est faux.

— Oui, mais ça t’a fait rougir. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sherlo-chouki 2013-08-28T15:07:33+02:00

" - Je sais que je suis minable, commencé-je.

- Très.

- Je ne suis pas douée en amitié.

- C'est évident.

- Et même carrément nulle.

- Pire que ça.

Elle se met à rire doucement, et quelque chose se dénoue dans mon estomac. "

Alice, page 255

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mathilde__ 2013-08-22T12:29:41+02:00

"Tu désires beaucoup de choses mais tu ne te donnes jamais à fond pour les obtenir"

Afficher en entier
Extrait ajouté par lilice14 2013-08-26T19:48:35+02:00

Échange entre Shane et Alice, page 292.

- Au moins, je n'ai pas manqué ton vernissage pour rien, continue Alice. Mais j'aurai été gênée de toute façon, à cause de certaines de tes toiles. Des gens m'auraient peut être reconnue et j'aurais eu l'horrible impression d'être déshabillée du regard.

- Qu'importe si on te déshabille des yeux, du moment que je suis le seul à pouvoir le faire avec les mains, répond Shane, l'air sérieux.

Il aurait voulu lancer ça sur le ton de la plaisanterie, mais l'idée qu'un autre puisse toucher sa Spoiler(cliquez pour révéler)fiancée lui est tout simplement insupportable.

- Tu es le seul, l'unique, et tu le resteras, lui répond Alice en l'embrassant avec une passion qui ne trompe pas. Alors, j'ai raté quoi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par xFrench 2013-08-16T18:12:22+02:00

Tu penses vraiment qu'on peut comparer deux douleurs entre elles ? Chaque blessure est intime, personnelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2013-08-15T13:31:55+02:00

" En scrutant le dessin, il commence à se dire que lui aussi aurait peut-être aimé continuer à "jouer"... Mais bon, il ne connaît même pas son nom.

Et il a assez d'embrouilles comme ça dans sa vie !

Pourtant, rien n'y fait, il continue de penser à cette rencontre, à cette étreinte...

Entre les bras de cette fille, Shane s'est senti apaisé."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode