Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pilou51 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Plage de la mariée La Plage de la mariée
Clarisse Sabard   
Roman que j ai littéralement dévoré, j’ai été transporté dès les premières pages ! Cap dans la vie de Zoé, une trentenaire attachante, pétillante avec un entourage formidable ; une vie qui bascule, la perte de ses parents. Avant sa mort sa maman lui livre des bribes d’informations concernant un lourd secret ! Pour honorer sa promesse, elle quitte tout et part en Bretagne ! J’avais l’impression d’y être ; les paysages, les spécialités locales, le dialecte : tout y est ; un bon guide touristique alliée à des gens du cru ; j’étais quelque part en vacances chez l’habitant, des pages et des pages dépaysantes et passionnantes ! Il y a de l’amitié, de l’amour, du suspens, etc ; un cocktail qui fait de ce roman une merveille !
Ce roman est un hymne à la vie, il fait écho, c’est mon sentiment à moi à l’hymne à la vie de Mère Teresa :
La vie est une chance, saisis-la.
La vie est beauté, admire-la.
La vie est béatitude, savoure-la.
La vie est un rêve, fais-en une réalité.
La vie est un défi, fais-lui face.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, prends en soin.
La vie est une richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est un mystère, perce-le.
La vie est promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, prends-la à bras-le-corps.
La vie est une aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.

Bravo Clarisse ! <3
Assez de bleu dans le ciel Assez de bleu dans le ciel
Maggie O'Farrell   
Ce roman se déroule en fait sur trois décennies où l'on peut suivre le parcours de vie d'un homme, Daniel, et de sa conjointe, Claudette. Leur route s'est croisée, un jour, sur les chemins d'Irlande alors que tous deux fuyaient une vie qui les rendait malheureux.

Daniel est linguiste de formation dont la vie a toujours été entourée de femmes. Il y a eu Nicola, son premier amour alors qu'il était encore aux études, mais dont le destin aura voulu qu'ils se séparent. Alors que Daniel est de retour aux États-Unis pour le décès de sa mère, celui-ci plonge dans une dépression et fera la connaissance d'une femme avec qui il se mariera et aura deux enfants, Niall et Phoebe. Suite au divorce, celle-ci l'empêchera de voir ses enfants. Alors Daniel part en Irlande pour aller chercher les cendres de son grand-père. Mais il n'avait pas prévu de rencontrer Claudette sur une route...

Claudette avait tout pour être heureuse, la gloire et le succès. Son métier d'actrice aurait dû la rendre heureuse, mais ce n'est pas le style de vie qui la comblait. Alors qu'elle et son fils sont en vacances, elle trouve enfin le moyen d'échapper à cette vie et ira se cacher en Irlande. Elle n'avait pas prévu de rencontrer Daniel sur une route...

L'auteure a une écriture à la fois profonde et tout en finesse. Personnellement, j'ai eu un peu de difficulté à adhérer au récit. Les va-et-vient entre les années et le changement de protagonistes m'ont vraiment contrariée. Alors que je n'avais qu'une seule hâte, soit celle de terminer le bouquin le plus rapidement possible... eh bien voilà que les mots me frappent de plein fouet! On comprend alors le désarroi de ces personnages, on ressent leur douleur.

La psychologie des personnages est profonde et singulière. Et pourtant alors que l'auteure raconte la vie de couple de Daniel et Claudette avec ses hauts et ses bas, ici tout semble à la fois fantasque et réel. Des émotions qui viennent nous toucher droit au cœur. Il est parfois aisé de croire que le passé est bien enfoui, mais il refait toujours surface, et ce, au moment où l'on s'y attend le moins. Et là, rien à faire Daniel devra y faire face et arrêter de fuir. Mais la route sera ardue. Claudette saura-t-elle accepter? Saura-t-elle être patiente et attendre?

Une fresque sur l'amour familial, fraternel et conjugal... où il y a assez de bleu dans le ciel pour être heureux!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Dans le murmure des feuilles qui dansent Dans le murmure des feuilles qui dansent
Agnès Ledig   
Dans ce roman, Agnès Ledig rend hommage surement à cet enfant qu'elle a perdu et à sa joie de vivre malgré la maladie! Ce sont deux histoires parallèles qui nous sont contés et qui se rejoignent à un moment donné! Des personnages poignants et plein de sincérité! Un joli roman qui, comme les autres, ne nous laisse pas indifférent.Nos émotions se suivent et ne se ressemblent pas! de la joie de la tristesse de l'impatience...

par Vanessa82
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
Te revoir un jour Te revoir un jour
Sarah Dessen   
A peine eu, déjà lu !!
Encore un bon livre de Sarah Dessen, toujours autant de palisir à lire.
On est un peu plus immergé dans la psychologie du personnage (Mclean) et dans ses raports avec ses parents. On comprend ses difficultés et on veut l'aider à les surmonter...
Attachement Attachement
Rainbow Rowell   
Le livre peut sembler rebutant sur certains point (le style narratif, le fait qu'il s'agisse du point de vu du héros etc.)
et il est resté longtemps sur ma PAL, mais finalement, une fois commencé, la lecture est fluide et très agréable.
Une histoire franchement agréable en faite mais peut être pas inoubliable non plus;

par anbowe
Un pas de trop Un pas de trop
Karine Vitelli   
Coup de cœur pour le blog INDECISE BOOK.
Ce livre est surprenant, je l’ai dévoré et adoré !!!! J’étais déjà tombé sous le charme du premier, « Mes pas de velours », et là j’ai succombé !
Ce second opus, qui est une suite sans en être vraiment une, est une vrai merveille.
Bien sûr ce roman est plein de charme, de sexe, de dispute, d’incompréhension, etc… Tout ce que l’on aime dans une romance mais il va au-delà de cela. C’est un vrai appel à la tolérance et à l’ouverture d’esprit. Ce livre, nous pousse à nous poser des questions sur la différence, sur le regard et le jugement des autres et celui que l’on porte sur les autres.
En finissant ce roman, je me suis demandé si ma vie basculait du jour au lendemain, Que ferais-je ? Est-ce que je serai aussi forte qu’Elsa ? Et si j’étais témoin de certaines scènes, comme peut l’être Matt, comment j’agirai et est-ce que je porterai le même jugement que lui ?
Moi j’aime les livres qui me font réfléchir. J’aime les auteurs qui nous ouvrent le cerveau pour y déposer des petits quelques choses qui nous font du bien. Car oui pour moi la tolérance et le non-jugement des différences me fait du bien. Alors quand c’est romancé par une plume telle que celle de Karine Vitelli, alors j’adhère forcément !!!!
Bon, après cela que vous dire de plus ? Si ce n’est que l’histoire est formidable. Matt est absolument génial et Elsa est presque parfaite. En plus nous retrouvons Valentina et Oliver pour qui visiblement tout va bien.
Bref, plus que le livre c’est l’auteure qui est un véritable coup de cœur !
Note : 18/20
http://indecise-book.over-blog.com/

par kalilou
Les fleurs du repentir Les fleurs du repentir
Tamara McKinley   
Je n'ai pas l'habitude de lire des "romans contemporains", non pas que je n'aime pas ce genre juste que je n'ai pas forcément l'occasion de lire ce genre de roman. Mais cette fois-ci j'avais envie de changer un peu, et à la lecture du résumé, je me suis dit pourquoi pas il m'a l'air d'être très intéressant. Et je peux vous dire que j'ai eu du flair sur ce coup-là ! Une très belle histoire qu'est "Les fleurs du repentir".

Pour vous en donner un aperçu :

Suite à une lettre envoyée par sa grand-tante, Claire, rentre au domaine Warratah après être partie pendant 5 ans sans donner de nouvelles. Claire n'a jamais supporté de ne pas être dans les confidences concernant les secrets que cache sa famille. Mais l'heure de vérité a sonné. C'est la raison pour laquelle Claire, décide enfin de rentrer "à la maison", le temps des cachoteries est terminé. Elle va enfin savoir toute la vérité.

C'est dans un dépaysement total de l'outback Australien que nous emmène Tamara Mckinley, nous décrivant comme personne la beauté de ces contrées désertiques et arides surplombées de l'immense surface de sable rouge calme en apparence mais qui peut s'avérer fatal lors de rude tempête, un soleil de plomb q et également les différents animaux sauvages que l'on peut y rencontrer.

À titre perso : L'Australie fait partie des pays que j'aimerais bien visiter et en lisant cette histoire cela m'a conforté dans mon choix, de plus ça m'a permis de voir une autre facette de ce pays au quelle je ne soupçonnais pas et pourtant quand j'y pense tellement évidente.

On vit cette histoire à travers les souvenirs d'Aurélia, la grand-tante de Claire et ceux de sa mère. Elles nous racontent ce qui s'est passé il y a de ça des années et les raisons qui les ont poussé à cacher certaines choses, croyant faire cela pour le bien de Claire. Les deux femmes nous content leur vécu d'une telle intensité et d'une telle précision qu'on a l'impression d'avoir été là, d'avoir été un membre à part entière de leur passé tout en restant spectateur tant la mis en scène de ces flashbacks est très bien ficelée et cohérente. De plus c'est intéressant de voir le point de vue de la grand-tante et celui d'Ellie, la mère de Claire qui évidemment sont différents mais compatibles, ils évoluent dans la continuité. Ce que je veux dire c'est que lorsque l'un des deux personnages raconte un évènement, l'autre poursuit là où il l'a laissé.

Les personnages qu'on rencontre au fil de la lecture incarnent bien l'histoire, que ce soit ceux que j'ai appréciés ou ceux auxquels j'ai eu beaucoup moins d'affinité, je n'y changerais rien tellement que c'est parfait ! Il faut bien qu'il y ait des gentils et des méchants. Aurélia et Ellie sont principalement les deux personnages que j'ai le plus apprécier, ce sont deux personnes gentilles avec un sacré fort caractère qui ne laisse pas indifférent et toutes deux dotés d'une force de la nature. Évidemment on s'attache aussi aux personnages secondaires comme Joe, Jack, Wang Lee ... Charlie et Leanne sont les deux protagonistes que j'ai le moins apprécier, deux personnes jalouses et qui convoite les biens des autres. Et qui sont prêts à tout pour obtenir ce qu'ils veulent quitte à faire du mal aux personnes qui leur sont chères.

Ce qui m'a plu également c'est la partie historique du roman, la période de guerre, qui montre comment les femmes étaient fortes et courageuses malgré les misères auxquelles elles étaient victimes lorsque la quasi-totalité des hommes s'engageaient pour aller au front. Comment elles ont réussi à maintenir à flot le ranch malgré la sécheresse qui pouvait durer des mois et les pluies torrentielles qui mettaient le bétail en péril.

En bref, agréablement surprise par ce roman contemporain et par la plume de l'auteur qui nous propose une jolie histoire nous permettant de passer un agréable moment. Pour moi c'est un carton plein ! Alors, si vous voulez voyager sans bouger de chez vous, lisez ce roman, il vous fera voyager jusqu'en Australie.

par Fanniie62
Nos âmes la nuit Nos âmes la nuit
Kent Haruf   
Que faire lorsqu'on est veuve, qu'on a plus de 70 ans et qu'on trouve la nuit longue et ennuyeuse ?

Et bien on demande à un de ses voisins, veuf lui aussi, dans la même tranche d'âge, à venir partager son grand lit froid pour papoter, faire connaissance et ne plus être seule avec ses pieds froids.

Addie n'a pas eu froid aux yeux de faire cette proposition à Louis et ce dernier a accepté.

Commence alors une belle amitié que l'auteur, en peu de pages, a su faire évoluer vers une belle complicité, faisant de ce couple d'une nuit, des amis d'une vie.

Les romances ne sont pas pour moi, en littérature, mais celle-ci est belle, touchante, merveilleuse, parce qu'elle aborde un sujet tabou : l'amour en personnes d'un certain âge.

Bien que Addie et Louis ne pratique pas la bêbête à deux dos, dans leur dos, ça cancane, ça ragotte, ça regarde de travers, ça pense qu'ils se refont le kama sutra, sans penser qu'à leur âge, on a plus envie de compagnie que d'orgie sexuelle.

Mais les gens sont cruels, bêtes et méchants… Kent Haruf nous le démontre par A+B sans avoir besoin d'en faire des caisses.

J'ai passé des moments de bonheur avec ce couple improbable, avec le petite fils d'Addie, qui, traumatisé par la séparation de ses parents, a peur d'être abandonné et qui, dans la personne de Louis, trouvera un substitut de père et papy.

Mais vous savez comme moi que le bonheur des uns rend les autres jaloux… et que les enfants de notre papy et mamy ne voient pas ça d'un bon oeil, alors que eux, dans leur vie, c'est désastre amoureux total !

L'auteur prendra le temps, durant ces trop courtes 180 pages, de nous éclairer sur le passé de nos amis, eux-mêmes se racontant leur vie de couple, leurs problèmes, leurs malheurs, et la solitude depuis quelques années.

C'est la boule au fond de la gorge et les larmes aux bords des yeux que je les ai laissé, me retirant sur la pointes des pieds pour ne pas qu'ils me voient avec les larmes aux yeux.

J'aurais aimé empoigner certains pour leur dire 'De quoi te mêles-tu ? Serais-tu jaloux de leur bonheur alors que toi tu en es incapable ?', mais je n'ai rien dit parce que je me suis demandée ce que nous ferions si c'était notre mère ou notre père qui, une fois arrivé dans les 70 ans, agissait comme Louis et Addie…

Il est un fait que nous sommes intolérants et étroits d'esprit, surtout pour certaines choses et la vieillesse en fait partie. Certains n'ont plus le droit d'être heureux et les tyrans ne sont pas que à la tête de certains pays, ils sont parfois dans vos familles, dans vos proches et vous pourriez être l'un d'eux.

Un très beau roman auquel je ne reprocherai qu'une seule chose : l'absence totale de guillemets ou de tirets cadratins pour marquer les dialogues, ce qui a rendu ma lecture plus difficile.

Malgré cela, c'est un coup de coeur car il y avait beaucoup de profondeur et de tendresse dans ses pages. de l'amour, de l'amitié et malheureusement, de l'incompréhension et de la jalousie.
Le chant du pipiri Le chant du pipiri
Anne De Bourbon-Siciles   
Très déçue par ce livre dont je me faisais une joie de lire puisque l'action se passait sur mon île. Même l'histoire d'amour prometteuse au départ s'est vite éloignée. Après ce ne sont que des clichés, et discours plaqués sur les moeurs de l'île. Le clou est la fin avec ses nombreux blessés lors d'un cyclone ou les réceptions où se mélangent politiciens indépendantistes békés et noirs.
Bref dommage que l'auteur n'ait pas fait relire et corriger son roman par des gens natifs de l'île et plus connaisseurs qu'elle.


par Edith972
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4