Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de pimentine : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Je suis Pilgrim Je suis Pilgrim
Terry Hayes   
Il est des romans dont on voudrait qu’ils ne se terminent jamais. Avec ses 900 pages, « Je suis Pilgrim » est de ceux-là.

Je ne suis pas roman d’espionnage. James Bond, Mission Impossible, très peu pour moi. Pourtant dès que j’ai ouvert ce roman de Terry Hayes, je me suis retrouvée captivée par l’intrigue, par le personnage de Pilgrim et je fus incapable de le refermer.

Terry Hayes manie la plume avec brio et si l’enquête démarre avec un simple meurtre, au fil des pages, on plonge tout naturellement, dans l’après 11 septembre, dans le terrorisme international. Quelques retours en arrière nous permettent de faire plus ample connaissance avec Pilgrim, avec son passé. On finit par s’attacher à cet espion, à ce James Bond américain. J’ai aussi aimé le personnage de Battleboi, on n’en parle peu mais je me suis attachée à ce geek.

« Je suis Pilgrim » est un roman est terrifiant. Terrifiant parce qu’il nous plonge au cœur du terrorisme, sujet qui occupe malheureusement une place majeure dans l’actualité depuis quelques années. Il nous confronte à ces intégristes, ces fanatiques, qui au nom de Dieu, sont prêts à toutes les folies, à tous les sacrifices et tant pis pour les vies perdues.
Tout au long de ces 900 pages, on ne peut s’empêcher de se demander si le scénario est plausible. Et si une telle catastrophe devait arriver, y-a-t-il un seul super agent capable de nous sauver.

Si vous chercher un roman prenant, terrifiant, qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page, foncez en librairie.

Les enfants assassins : Des tueurs de 5 à 15 ans Les enfants assassins : Des tueurs de 5 à 15 ans
Martin Monestier   
Particulièrement intéressant, mais à ne pas mettre entre toutes les mains ! Certains passages, comme celui sur les enfants soldats ou certains parricides, sont durs, très durs. J'ai beau avoir lu pas mal de livres sur des tueurs en séries, violeurs, psychopathes, cannibales... ça reste le livre le plus difficile à lire que j'ai eu entre mes mains, notamment à cause de l'âge et de la cruauté des criminels en question.
Maintenant, sur le chapitre des "sources" de cette criminalité en couche-culottes, il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre : jeux vidéos et télévision sont certes en cause mais pas totalement responsables ( tous les joueurs de GTA ne vont pas sortir dans la rue et faire un massacre et ce n'est pas parce qu'on regarde des films d'horreurs qu'on va devenir un dépeceur cannibale)! Éternel débat...

Je suis cependant d'accord avec sunny, on ne voit plus les enfants de la même façon après... Et ça ne nous pousse pas non plus à avoir un charmant petit garçon ou une charmante petite fille qui viendra nous poignarder dans le dos pendant notre sommeil... ^^

par Iliane