Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pixies51210 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Éternels, Tome 6 : Pour toujours Éternels, Tome 6 : Pour toujours
Alyson Noël   
Et voilà encore une saga qui se termine, et pour celle-ci je dirais "enfin" ! Et oui, je me suis accrochée, et j'ai tenu jusqu'au bout car j'avais beaucoup aimé les 3 premiers tomes, et quoi qu'il en soit, je me suis attachée à Ever et Damen, et je voulais aussi savoir ou tout ceci allait m'emmener, me voilà fixer !! Même si j'ai eu du mal avec les derniers tomes, je ne regrette pas d'avoir suivi cette saga, qui est bien écrit, facile à lire, l'histoire est douce et l'amour de Damen et Ever est magnifique. Ce tome reste un bon tome, car nous avons une vraie fin, et beaucoup de révélations !
Ever a beaucoup mûri, elle est devenue forte et ne pense plus qu'à sa personne, elle fait passer les autres en priorité, contrairement à Damen qui devient très égoïste et ne pense qu'à son avenir avec Ever, même s'il continue de se sentir responsable de tout le mal qui leur arrive !! Leur amour est plus fort que jamais mais il est aussi plus mis à l'épreuve, ils vont connaître des moments difficiles, et un choix va s'imposer à eux, mais voilà, suivront-ils le même chemin ou alors vont-ils partir chacun de leur côté pour vivre leur vie ?
Ce tome est celui de toutes les remises en question, et des vérités dévoilées. Nous comprenons (enfin) ce qui empêche Ever et Damen d'être ensemble. Nous retrouvons aussi tous les personnages que nous avons rencontré depuis le 1er tome (même ceux qui sont morts). Et c'est un final pour chacun d'entre eux.

par coco69
La Communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas La Communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas
Charlaine Harris   
Toujours aussi bon, on continue a découvrir les personnages dans de nouvelles intrigues :D Très bonne collection à ne pas manquer !

par Istehar
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'étais impatiente d'enfin lire ce dernier tome !
Première impression en boutique : déception. Je m'attendais à un nouveau bon pavé comme les trois premiers. Et là... Il me paraît vraiment minuscule. Bref, la déception ne dure pas longtemps puisque qu'à peine sortie je me plonge dans le résumer et souris, impatiente de démarrer la lecture.
Après lecture, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai adoré car la boucle est bouclée, c'est-à-dire que toutes les questions qui restaient en suspend dont réglées d'une manière ou d'une autre (surtout, mon coup de cœur a été qu'elles pensent à enfin nous révélait ce que fabriquait Link à 9 ans dans la cave d'Ethan !). Ensuite, nous retrouvons tous nos personnages favoris avec plaisir, entre autres, Rid, Link, Macon, John, Liv, Reece et d'autres (en particulier une), dont je ne dirais rien pour vous laisser la surprise.
Ce que j'ai un peu moins aimé c'est tout se passe très vite. On a peine le temps de réaliser que quelque chose s'est passé que tout est déjà terminé. En fait, il se passe énormément de choses dans ce tome, peut-être trop car finalement, on se retrouve presque noyés sous les informations. Il fallait, certes, tous ces éléments pour conclure la saga, mais dans ce cas il aurait peut-être fallu l'allonger un peu.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé le dénouement de toute cette histoire. Bien que le style des auteurs - que j'aime toujours autant - a été un peu plus épuré, elles n'ont rien laissé au hasard et on trouvé la façon de lier tout ça et de nous offrir une excellente fin - certes peut-être trop rose mais, après tout, qui n'aime pas ça ?
Bref, la fin de cette sage fiche tout de même un sacré coup et ça laisse une étrange sensation lorsqu'avec la page de fin nous réalisons qu'il n'y aura plus de nouveau voyage à Gatlin...

par Eoria
Les Fils de la Pleine Lune, Tome 2 : Danger Mortel Les Fils de la Pleine Lune, Tome 2 : Danger Mortel
Eileen Wilks   
Non : Lily, maintenant membre du FBI, continue son enquête pour retrouver le Très Révérend Patrick Harlowe qui a réussi à s'échapper avec la crosse chargée d'une puissante magie macabre...Quel ennui! Le 1er tome m'avait laissé indécise mais là c'est sûre, la suite se fera sans moi. Je n'ai pas du tout accroché et je me suis fait violence pour aller jusqu'au bout mais non, rien à faire, j'abandonne. A vous de voir.

par Folize
Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des ténèbres Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des ténèbres
Karen Chance   
Cette série trouvera sans doute son publique, mais moi, je passe.
L'histoire accroche, Cassandra est attachante au même titre que les autres protagonistes. Mais vous lisez deux pages qui vous happent complètement et aux deux suivantes ca retombe aussi sur qu'un soufflé. La façon dont l'auteur écrit me fait penser aux poupées russes, une petite dans une plus grande qui se loge dans une plus grande...ou l'art de mettre des parenthèses dans les parenthèses!
Dommage, mais cette manie d'interrompre sans cesse l'intrigue en noyant le lecteur dans une masse d'infos, fini par doucher complètement l'enthousiasme que suscite l'histoire elle même.


par cracra
Cassandra Palmer, Tome 2 : L'Appel de l'Ombre Cassandra Palmer, Tome 2 : L'Appel de l'Ombre
Karen Chance   
Le premier tome méritait qu'on s'y accroche, le deuxième est moins complexe et j'adore Cassandra ! Dans ce tome-ci, les voyages dans le temps sont légions et Pritkin est beaucoup plus présent et assène^phrases latines ou conseils (que Cassie ne suit jamais) à tout bout de champs.
Seul bémol : Plus de Mircea, j'adore chacune de ses apparitions :) Vivement le tome 3 !

par emy27
Maeve Regan, Tome 2 : Dent pour dent Maeve Regan, Tome 2 : Dent pour dent
Marika Gallman   
OMG!!! J'ai adoré ce tome... Il est plus sombre que le précédent mais aussi tellement mieux...
On retrouve tout le monde... Et les retrouvailles entre Maeve et Lukas sont plus que géniales et tout et tout...
J'ai adoré découvrir Cormack et Barney
Par contre, [spoiler]la fin... Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh!!!!!!!! Pourquoi? Mais pourquoi????? Lukas ne peut pas avoir disparu pour de bon, c'est juste pas possible... Il n'est pas mort... Il va venir d'entre les morts... Maeve va trouver une solution pour sauve son amour....[/spoiler]...
En une phrase : avec ce tome, Malika m'a tuée!!!

par DimkaGirl
Maeve Regan, Tome 3 : La Dent longue Maeve Regan, Tome 3 : La Dent longue
Marika Gallman   
On retrouve les ingrédients des deux premiers tomes dans ce troisième opus de Maeve ! J'avoue avoir un peu moins accroché que les deux précédents même si ce tome-ci est loin d'être mauvais !

Je m'explique, on se fait balader tout le long du tome sur la personne qui la trahit, certes dans la fin du tome on découvre qui s'est, mais j'avoue rester sur ma fin quand aux motivations en fait... J'espère que dans les prochains tomes il y aura un approfondissement de ça !

Après comme je l'ai dis tout n'est pas mauvais, loin de là, j'aime toujours l'humour de Maeve, et le ton utilisé ! Ensuite, je me suis dis que Trevor j'allais pas trop l'aimé au début du tome, mais en fait plus ça avance et plus il devient sympathique ce bougre ! Et Lukas, ah Lukas, je vais rien dire parce que ça pourrait spoiler par rapport à ceux qui n'ont pas encore lu les tomes précédents, mais il fait encore des siennes (non je ne parle pas du tout de ce qui arrive à la fin de ce tome-ci...).

Sinon la fin nous laisse un bon gros suspense, enfin oui et non. Oui à cause de la situation, mais non parce que à cause de la série en elle-même, je ne dirais rien parce que j'ai pas envie de spoiler, mais je pense que les gens me comprendront quand ils arriveront à la fin !

par Gkone