Livres
607 049
Membres
698 960

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

PK : Mes derniers mots



Description ajoutée par Khiad 2018-02-22T10:34:38+01:00

Résumé

De ce qu'il a vécu, jusqu'à la personne qu'il était, il ne reste rien. Pas le moindre souvenir. Il ne doit cette amnésie ni à un accident ni à une maladie. Sa perte de mémoire est brutale, sans doute à la hauteur de ce qu'il a fait.

Il est une anomalie dans une société connectée où le règne digital le condamne pour ses fautes. Plus qu'un fugitif, il incarne une menace qui doit être éradiquée. On le traque, on veut le voir mort, parce qu'il est un PK. Et le système ne reculera devant rien pour que vous n'en deveniez jamais un à votre tour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Armony22 2017-11-09T13:42:18+01:00

Une pensée baignée de rêve, de compassion et de sourire est une fleur qui pousse dans le champs des possibles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-10-30T18:57:22+01:00
Lu aussi

Pour ce roman, Matthieu Biasotto choisit le thriller d’anticipation dans lequel le monde, dirigé par l’Ordre, est hyper connecté ; à tel point qu’il est devenu obligatoire de porter une puce sensée apporter bonheur et réussite à chacun. Sauf qu’en réalité la situation se révèle plus complexe et que l’Ordre se sert de cette fameuse puce pour géolocaliser et contrôler toute la population.

Ceci représenterait-il un futur possible ou est-ce déjà le cas à en croire les théories complotistes ?

Toujours est-il que Matthieu Biasotto, au style percutant, diablement efficace et surtout reconnaissable entre tous, maintient ses lecteurs sur la brèche avec notamment une tension permanente, et propose, par l’entremise de son héros dont la mémoire a été effacée et auquel il s’identifie, une course-poursuite infernale et haletante.

L’ensemble est réussi même si l’œuvre ne s’avère pas aussi prenante que les autres. Peut-être est-ce dû aux situations quelques peu répétitives, ou bien encore aux tergiversations et interrogations récurrentes du héros.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yoyoo35 2019-06-24T08:26:29+02:00
Argent

Une histoire originale, des personnages intrigants, c'est bien mené et on a envie de connaitre le pourquoi du comment. Un bon moment de lecture...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DamienGruson 2018-04-18T11:04:28+02:00
Diamant

Mon avis :

Ce 11e livre signe, à mes yeux, un nouvel élan mais aussi un retour aux sources pour Matthieu Biasotto. C’est à la fois un nouveau cycle et un retour à un thème cher à l’auteur, à savoir : un texte existentialiste. Ce livre va en appeler d’autres dans la même veine, c’est plus qu’un souhait de ma part, moi qui ne suis qu’un simple lecteur, c’est une évidence pour l’auteur. Pourquoi ? Parce qu’il est doué pour cela et que ses textes sonnent juste à chaque fois.

Avec « Mes derniers mots », on pourrait penser qu’il s’agit là du dernier livre de l’auteur, de quoi filer une bonne frayeur à ses fidèles lecteurs, heureusement, il n’en est rien. Ce titre prend tout son sens avec la fin proposée par Matthieu.

À l’instar de mes collègues chroniqueurs, je dirais qu’il n’est pas simple de parler de ce livre sans en révéler le contenu, sans orienter le lecteur sur le message de l’auteur, sans dévoiler la fin et tout ce qui va avec. Alors, j’ai trouvé la solution : je ne vais pas vous parler du livre, mais de moi, ou plutôt « du moi » après avoir refermé « Mes derniers mots ».

Ce sera donc une chronique tout à fait particulière, abordée avec un angle différent, un peu à la façon journal intime ou lettre à cœur ouvert, en toute décence, bien sûr ! Le but n’est pas de me mettre à nu (ce n’est ni l’endroit, ni le moment), mais bien de vous parler de « Mes derniers mots » avec mon cœur.

Évidemment, rien ne vous oblige à la lire, rien ne vous oblige à me croire. Vous êtes assez grands pour faire vos propres choix. Mais j’aime l’idée de contribuer à votre plaisir et à partager le mien.

On connaît tous des moments dans notre vie où ce qui nous entoure nous échappe, cette impression désagréable que les facteurs extérieurs sont contre nous, où aligner un pied devant l’autre devient parfois compliqué. C’est un peu comme cet élastique qui vous retient et use de vos forces jusqu’à vous projeter en arrière avec une telle violence que vous finissez par baisser les bras et rendre les armes.

J’appelle cela (et je ne suis pas le seul) l’ascenseur émotionnel : un jour, vous côtoyez les étoiles, le lendemain, vous déterrez vos démons.

On se demande souvent comment gérer tout cela, on se pose des questions, beaucoup de questions, et les réponses ne viennent pas, ou alors, elles ne font que nous aspirer vers le bas, car c’est bien connu, le négatif attire le négatif. Mais par chance, l’inverse est vrai, le positif attire le positif. On cherche jusqu’à ce que cela fasse écho à l’intérieur, que cela résonne en nous : par une prise de conscience personnelle, par des événements qui s’imposent à nous, par des choix, qu’ils soient bons ou mauvais, mais surtout, en relevant la tête quoi qu’il arrive, car le meilleur est toujours devant nous. Nous ne pouvons pas tout maîtriser, c’est un fait, mais à bien y réfléchir, nous avons le rôle principal dans l’épanouissement de nous-mêmes.

Nous faisons tous des erreurs, c’est un fait, mais nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne la façon de les vivre. Et alors ! Est-ce si grave de réagir différemment à un événement ? Nombreux sont ceux qui pensent qu’il est trop tard pour agir, réagir, mais il n’est JAMAIS trop tard pour bouger les curseurs de notre vie et corriger le tir : jamais ! Il suffit de le vouloir !

Avec « PK – mes derniers mots », Matthieu (l’auteur) à travers une histoire rythmée et sans temps mort, vous tend la main pour tenter de vous guider vers une partie de ses fameuses réponses que l’on galère souvent à trouver. Il a sa vision des choses qu’il partage volontiers avec le lecteur, autant profiter de cette main tendue non ?

Le récit de Matthieu (le personnage) nous oblige à transformer une part de fiction en réalité et non l’inverse. Ne pas faire de notre réalité une fiction ! Vous verrez par vous-même.

La fin d’un livre nous révèle souvent toutes les ficelles de l’histoire, des personnages, etc. Je dirais qu’ici la fin a une double vocation : achever l’histoire de l’auteur et démarrer votre propre histoire. Vous me direz que c’est vachement présomptueux, c’est en partie vrai, car nous ne sommes pas dans un ouvrage de développement personnel, mais la sensibilité de chacun donnera un sens tout particulier à cette lecture.

Depuis que j’ai refermé « PK – mes derniers mots », je… non rien…. Lisez-le, car sa lecture est très personnelle. Petite confidence : il m’arrive de relire la fin du livre quand je sens poindre la baisse de moral…

Pour finir, je dirai que je n’ai aucun doute sur le « pouvoir » positif de ce livre sur le lecteur et la conscience collective !

Je vous souhaite une excellente lecture

Afficher en entier
Or

CHRONIQUE DE NADINE :

Titre : P.K : MES DERNIERS MOTS

Auteur : Matthieu Biasotto

Parution : 10/11/2017 – Auto-Édition

421 pages.

Quand Matthieu m’a contacté, en me demandant si je pouvais lire son dernier thriller avant sa sortie et qui s'intitule « Mes derniers mots » : Que vous dire ?

Qu'une explosion s’est produite dans ma tête et dans mon cœur, où déjà un petit coquelicot a germé suite à ma lecture du 11 juin. Et là, un champ complet est subitement apparu. Ceux qui connaissent l’univers de Matthieu comprendront... Et bien sûr, j'ai dit OUI.

Car lire un roman de Matthieu, c'est monter sur un ring de boxe de son plein gré, sans protection.

Et on se prend des droites dans la tête, dans le cœur. Des uppercuts dans l’estomac qui vous coupent le souffle. On est bousculés, retranchés jusqu'à dans les cordes. On tombe à genoux, on se relève mais on continue...

Matthieu nous pousse jusqu'aux extrêmes, nous amène à réfléchir. A nous remettre en cause, à voir autrement...

Et avec « Mes derniers mots » Matthieu a encore frappé fort, même très très fort. C'est un thriller époustouflant, qui nous tient en haleine sans discontinuer.

Un cri, un hurlement, un torrent d’émotions qui s’abat sur nous. Les questions, les réponses se percutent dans la tête.

Vous allez me dire et l’histoire dans tout ça ?

Une pièce sombre, où se réveille Matthieu (oui c'est Matthieu) il est couvert d’ecchymoses, des douleurs de la tête aux pieds. Des tatouages lui recouvrent le corps.

Mais il ne se souvient de rien, s’est-il battu ? Qui est-t-il ? Que fait-il ici ? Que se passe-t-il ?

Son cerveau est vierge, il ne se souvient de rien, comme un nouveau-né. Puis, il voit un corps au sol et derrière ce corps, se cache une jeune fille qui lui semble frêle comme une brindille.

Et là tout commence…

Et pour finir, juste quelques mots sur la couverture qui reflète à elle seule ce thriller. Maintenant, c'est à vous de vous faire votre propre opinion. MOI J’Y CROIS et je suis une PK.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2017-12-12T19:46:03+01:00
Argent

Une histoire très originale qui nous tient en haleine du début à la fin, très prenante comme toutes les histoires de Matthieu.

Matthieu se réveille dans une salle de bain, il a tout oublié, des morts sont autour de lui et son corps est tatoué, pourquoi?

Dans une course-poursuite grandiose, nous suivons la quête de Matthieu, une quête pour la liberté. Des phrases qui nous font réfléchir, un roman rempli d'émotions, j'ai adoré sa lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thebest03 2017-11-22T20:08:17+01:00
Diamant

Pas le temps de se poser que l’auteur nous met dans l’ambiance d’une cavale sans répit, sans pitié, avec des émotions aussi tendres que cruelles qui nous font vibrer et nous laissent dans un état d’apnée jusqu’à la dernière ligne.

D’une plume percutante dont le style n’appartient qu’à lui, Matthieu Biasotto va pousser l’extrême en devenant le narrateur de son thriller psychologique avec des touches philosophiques. Il fallait oser ! Il l’a fait .

J’ai la chance de pouvoir suivre la bibliographie de l’auteur et je dois avouer ne jamais avoir été déçue, quelque soit le genre, Matthieu y met toutes ses « tripes » et se met à nu, à commencer par cette couverture où il pose avec un tel réalisme, quelle nous poursuit tout au long de la lecture.

Matthieu est libre et entier, il profite donc d’une façon peu commune par le biais d’un thriller à nous délivrer un message philosophique qui marquera le lecteur.

Quand Matthieu se regarde ce matin là dans ce miroir, il ne se souvient plus de rien. Ni de son nom, ni de ce qu’il fait là dans cette chambre sordide avec une gamine de 16 ans apeurée et deux cadavres. Recouvert de tatouages qui seront le GPS de sa fuite, mais faudra t-il encore qu’il puisse les décrypter.

Sans plus rien connaître de sa vie, comment arrivera t-il a échapper à ses détracteurs ?

Cette fiction est-elle loin de la réalité dans un monde où le progrès technologique et la surveillance sont déjà bien avancés ?

Matthieu réussira t-il à faire passer le message ?

Je ne sors pas indemne de ma lecture et Matthieu m’amène à réfléchir sur plusieurs points philosophiques abordés dans son roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiinker 2017-11-15T14:13:46+01:00

Comme toujours, Matthieu a cette façon de commencer par la "fin". On sait qu'il s'est passé quelque chose mais on va découvrir quoi en même temps que ses personnages.

Là, c'est un parti pris je dirais car le héros, clairement c'est lui. Prénom, physique, et si au début ça m'a fait vraiment bizarre, j'ai fini par m'y faire. Bon, faut dire aussi, Matthieu il est plutôt du genre plaisir des yeux ahah Et en un sens, le livre m'a fait penser au livre dont on est le héros et j'ai trouvé cet aspect sympa.

Réveil à la SAW, que fait-il dans cette salle de bain crado, tatoué bizarrement, amoché et amnésique ? Qui sont les morts dans la pièce d'à côté ? Qui est cette ado qui semble savoir un tas de choses sur lui mais qui ne les explique pas clairement ? Rahhh que je voulais la baffer lol Peut-il lui faire confiance ? Et d'ailleurs à qui va-t-il pouvoir faire confiance ??

Rapidement, Matthieu découvre donc qu'il vit dans un monde du genre dystopique, qu'il a été un vrai rebelle et que maintenant ILS sont à ses trousses. Qui ? Mystère ^^

Un mix de Jason Bourne et Néo de Matrix, un thriller qui flirte donc avec la science fiction et qui va propulser les personnages dans une course folle où l'issue semble fatale. Du stress du début à la fin, de la paranoïa, un souffle effréné... Les chapitres sont courts et accentuent cette notion d'urgence.

On en sort aussi avec une certaine morale sur notre rapport et notre addictivité aux technologies, à l'internet et l'informatique, qui trop souvent nous coupent des autres plutôt que nous rapprocher. Mais je ne vais pas en dire plus.

Si ma chronique vous a donné envie, foncez profiter de la promo de lancement !

Bisous.

Casting ? http://lireoudormir.blogspot.fr/2017/11/mes-derniers-mots.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2017-11-11T12:21:32+01:00
Or

Très fort cet auteur, tellement fort que je ne vais pas pouvoir vous dire tout ce que j'ai ressenti… je ne peux pas vous donner mon avis… C'est… quoi dire… ça Vous concerne !! Ça Nous concerne !! Oui je suis une grande fan des… Bon revenons à "Mes derniers mots" : Un message… un rythme effréné, une course contre la montre se joue ici. Dans tout les cas, ce récit est différent… L'ayant lu deux fois je peux dire que j'ai découvert… Non je ne peux pas le dire. Sinon j'ai un avis que je vais poster sur mon blog… Mais attention si vous allez le lire vous êtes prévenus, il "spoile" le roman… Bon, vous aurez compris je ne peux en dire plus ici, juste foncez et vous ne serez pas déçu… Ce sont de beaux mots d'espoir, une histoire qui ne peut que nous interpeller…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2017-11-09T14:17:37+01:00
Diamant

"Une pensée baignée de rêve, de compassion et de sourire est une fleur qui pousse dans le champs des possibles."

Qui m'a fait ça ? Pourquoi ? Qu'est-ce que je fais ici ? Ce sont les questions que se pose Matthieu quand il se réveille dans une salle de bain. Son corps est couvert de blessures, d'ecchymoses et de tatouages dont il ignore la provenance. A côté, une jeune fille en pleurs et deux cadavres. Mais il a tout oublié, toute sa vie.

Commence alors une course contre la montre pour retrouver son passé, qui il était et pourquoi il en est arrivé là. Il va connaître l'enfer pour pouvoir délivrer son message, ses derniers mots.

Ce livre démarre sur les chapeaux de roue, l'intrigue menée tambour battant ne vous laissera aucun répit. Dès le départ, une tension s'installe et ne vous lâchera pas jusqu'à la fin.

J'ai presque vécu en apnée tout le temps de ma lecture.

Je tremble toujours pour les personnages des livres de Matthieu, et là je peux vous dire que ça n'a pas loupé. J'ai vibré avec eux en suivant leurs péripéties et en me prenant quelques claques au passage. C'est inévitable, un peu comme une marque de fabrique, une signature.

Dans ce roman Matthieu nous montre une autre facette de son talent dans une histoire originale et atypique. Il y a un peu de dystopie, d'anticipation, un soupçon de Prison break et surtout une pléiade d'émotions.

Il nous délivre aussi de très beaux messages qui nous poussent à réfléchir et à nous remettre en question. C'est fort, intense, marquant.

"Le véritable échec, c'est l'abandon." ou encore "Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que l'on n'ose pas. C'est parce que l'on n'ose pas que les choses sont difficiles."

Mais surtout celui de toujours croire en soi, de ne jamais abandonner ses rêves et de vivre notre vie en sachant que l'on est capable de tout. Ca me trotte dans la tête depuis et j'espère surtout m'en souvenir dans mes moments de doute.

Mais, je suis une PK.

Si je vous disais que l'on était tendu dès le début du livre, que dire de la fin... Une fin wahou! Bouleversante. Poignante. Je ne vous dirai rien d'autre.

Une lecture qui vous marque, qu'il vous faudra digérer et dont on ne ressort pas indemne.

Merci encore Matthieu de m'avoir proposé de lire ce petit bijou en avant-première. Ce fut un régal et un coup de cœur.

Retrouvez toute mes lectures sur ma page :

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier

Date de sortie

PK : Mes derniers mots

  • France : 2017-11-10 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 17
Commentaires 9
extraits 6
Evaluations 11
Note globale 8.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode