Livres
549 454
Membres
589 148

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Players to Men, Tome 1 : A Bout de Souffle



Description ajoutée par Jessica-142 2020-10-07T20:47:23+02:00

Résumé

Lorsque le conte de fées auquel on croit s'écroule, il ne reste plus qu’un grand vide…

C'est du moins ce que je pensais, jusqu'à ce que Mister Problème, un superbe spécimen au corps très sexy, au sourire ravageur – promesse d’un plaisir charnel indescriptible –, atterrisse sur le pas de ma porte. Bien que mon corps me trahisse et que je sois irrésistiblement attirée par lui, j’ai beaucoup trop souffert pour oser réessayer. D'ailleurs, Max Meade-Sinclair est le meilleur ami de ma petite sœur, et donc, totalement interdit.

Les manières froides et dédaigneuses d’Ila Logan m’attirent et sont un défi pour moi dès les premières minutes de notre rencontre. Ce que je veux, je l'obtiens généralement. Alors, un petit détail comme l’âge ne va pas m'arrêter ; ni les hommes qui disparaissent dans cette pièce retirée de son appartement. Toutefois, elle se révèle être un adversaire difficile et me fait craquer un peu plus chaque jour.

Cette jeune femme impétueuse est à moi, mais si je veux gagner son cœur, je dois lui révéler qui je suis vraiment et lui montrer que sous ma façade de dragueur bagarreur existe un mec qui irait jusqu’au bout du monde pour la rendre heureuse.

Mais survivre à mon lourd passé risque de détruire le lien fragile qui se développe entre nous…

Afficher en entier

Classement en biblio - 47 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Pour commencer, je n'ai rencontré aucune difficulté pour plonger dans l'histoire. Bien au contraire, je suis entrée dedans dès les premières pages ! L'auteure amène directement l'intrigue tout en nous donnant les explications nécessaires à notre bonne compréhension du sujet. Ainsi, nous débutons notre lecture rapidement et facilement.

Les personnages principaux, Ila et Max, m'ont énormément touchée tous les deux pas leur façon d'être. Ils sont tous les deux si différents, et pourtant si complémentaires, que cela a été un réel plaisir de les suivre. Leur duo explosif m'a autant émue qu'il m' fait rire et même pleurer parfois. J'ai adoré les voir évoluer tous les deux au fil des pages.

L'action n'est pas très présente dans ce livre, pour autant il n'en est pas moins addictif. Bien au contraire, il se passe tellement de choses qu'il est impossible de nous ennuyer. Nous sommes tenus en haleine du début à la fin par les rebondissements et retournements de situation, avec toujours cette envie d'aller plus loin dans l'histoire.

La fin m'a énormément plu. Elle est douce, joyeuse et pleine d'espoir ainsi que d'amour. Vu tout ce que les personnages ont traversé, c'est un réel plaisir de voir où ils en sont arrivés. Je n'ai aucun regret à les laisser vivre leur vie.

L'écriture est douce, prenante et entraînante. Les descriptions sont également excellentes, nous permettant de bien imaginer les scènes et d'évoluer aux côtés des personnages tout au long de l'histoire. De plus, cette dernière est tellement passionnante que le livre se lit très rapidement. On le dévore !

Pour conclure, ce roman est un gros coup de cœur pour moi. J''ai été charmée par la plume de l'auteure dès les premières lignes et me suis laissé emportée aux côtés des personnages avec un plaisir évident. L'histoire est aussi émouvante qu'addictive et il se passe tellement de choses qu'il est impossible de s'ennuyer. Aussi, je vous recommande vivement cette romance douce et bouleversante, car je suis persuadée qu'elle va vous plaire.

Pour plus de chroniques :

https://www.facebook.com/Ma-passion-Livresque-186642028338255

Afficher en entier
Diamant

Un diction dit : « l’argent ne fait pas le bonheur ». Et bien, cette phrase résume à elle seule le message de ce livre. On n’est riche que d’amour.

Des histoires de Bad boy, j’en ai lu quelques unes et j’avais peur d’avoir une impression de déjà vu, de ne pas être surprise. Il n’en est rien, je n’ai pas été déçue.

Maxwell est un bad boy mais pas tout à fait comme les autres. C’est un gars perdu qui connait une descente aux enfers. Plus rien ne va dans sa vie et les choses ne sont pas prête de s’arranger. Enfin, c’était vrai, jusqu’à elle… jusqu’à sa rencontre avec « sa danseuse ». Il la croise un soir de pluie par hasard de l’autre côté de la rue alors qu’elle se trouve dans une laverie. Une rencontre par hasard, une lumière dans le brouillard qui s’envole aussi vite qu’elle est arrivée. Mais une chose est sûre, le destin ne fait rien au hasard. La rencontre entre Logan et Max va remuer le passé mais peut être est-ce un mal pour un bien ?

Cette histoire parle de la reconstruction de deux personnes. A elles deux, ils vont avancer, apprendre à se connaître et soigner de profondes blessures.

Maxwell ou Max, comme il aime se faire appeler est un personnage plus complexe qu’il n’y parait. Derrière sa carrure et son visage parfois froid, c’est un homme blessé, au passé trouble et sombre. Il a construit au fil des années des barrières autour de lui pour ne plus être blessé… enfin, dans une certaine mesure. Mais qui est réellement Maxwell ? C’est ce que l’on va apprendre tout au long de cette lecture.

J’ai aimé son personnage torturé et différent. Il a l’image d’un bad boy, se comporte par moment comme tel mais ce n’est pas ce qu’il est. Il y a l’image que ce font les gens de lui et qui il est vraiment. C’est comme regarder les deux faces d’une même pièce. C’est une personne attachante bien qu’impulsive, une manière pour Max de tout extérioriser. Maxwell est une personne entière et j’ai pris plaisir à découvrir toutes les facettes de sa personnalité. Et en bonus, il a un corps miam miam… même s’il ne fait pas tout !

Logan, comme aime l’appeler Max, est une jeune femme assez banale. Pas besoin d’être grande, avec un corps très mince pour attirer les regards. Ila est plus vieille que Maxwell mais de pas beaucoup et puis, l’âge n’est qu’un détail. Elle aimerait repousser ce bad boy mais c’est difficile quand le dit garçon ne veut pas lâcher l’affaire. Avoir une relation sérieuse n’intéresse pas la jeune femme et elle n’aura de cesse d’ériger des barrières face à Max (à son plus grand désarroi).

Ila est un personnage tout en douceur mais avec des piquants, tout comme les hérissons. Ce n’est pas difficile de l’apprécier et de s’attacher à elle. Contrairement à sa petit soeur, elle est calme et posée avec la tête sur les épaules. Son art, c’est la peinture mais ce n’est pas ce qui paye ses factures. C’est à travers les dessins que l’on en apprend plus sur une personnes et Ila ne déroge pas à la règle. Finalement, elle n’est pas si différent de Max quand on apprend à la connaitre.

On a aussi des personnages secondaires très intéressants et il est presque dommage de ne pas voir plus souvent certains d’entre eux. La petite soeur d’lla est une pile électrique avec des ressorts aux pieds. Elle croque la vie à pleines dents. Elle met de la joie là où elle passe et met de l’ambiance. Comment ne pas l’aimer.

Les amis de Max sont comme lui, cassés avec un passé compliqué. Jack est celui qui m’a le plus marqué et surtout intrigué. J’espère de tout coeur que le prochain tome lui sera dédié. Il a ce quelque chose qui attire le lecteur et donne envie d’en savoir plus.

L’écriture est très belle. La lecture est fluide et le livre se lit rapidement. Je ne m’attendais pas à une intrigue aussi prenante avec cette superbe romance. Les personnages se reconstruisent peu à peu mais les démons et les blessures ont la peau dure. Il y a des regrets, de la douleur, des incertitudes et la peur de se laisser aller. On suit un chemin semé d’embûches où la rivière n’est pas un long fleuve tranquille. C’est comme prendre des montagnes russes où notre coeur a embarqué contre notre gré. On a le coeur au bord des lèvres et parfois le coeur lourd. Le texte est puissant et extrêmement touchant. Parfois léger, ensuite pesant, on est face à un malstrom d’émotions. On est très loin des histoires d’amour où les personnages font un pas en avant et trois en arrière. Ici, les personnages se battent, se prennent des coups mais se relève malgré les difficultés. Ils évoluent tous au fil des pages et ne cessent de nous surprendre.

C’est un roman que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est une magnifique histoire d’amour où rien n’est gagné d’avance. Je suis heureuse de commencer cette série au vu des autres personnages très intéressant, avec des histoires qui, je suis sûre, méritent le détour. J’attends avec patience le prochain tome.

Afficher en entier
Or

Une auteure qui m’est inconnue mais, une jolie couverture et un résumé accrocheur ont suffi pour que je réponde à la tentation qu’est ce premier tome de Players to Men. Et ce fut le coup de foudre pour ce New Adult dont l’histoire des protagonistes fond le cœur.

Ila Logan travaille dur pour subvenir à ses besoin et aider ses parents à régler la facture salée des soins de sa maman. Elle a dû renoncer à ses rêves et à son conte de fée personnel pour se contenter de la vie réelle et ce qu’elle peut lui offrir comme opportunité. Artiste de talent, sa passion remplit son quotidien vide de toute distraction à l’instar des jeunes de son âge. Jusqu’à ce que ce mystérieux Mr problème vient envahir son espace vital pour la pousser en dehors de sa zone de confort. L’alchimie entre eux a été rapide, fulgurante, foudroyante et inépuisable.

Max, l’intouchable a été rapidement touché par l’aura que dégage Ila Logan et cela depuis le premier regard qu’il a posé sur elle. Il est fasciné par tout ce qu’elle est. Sa façon de se mouvoir, son charme, son sourire, son insouciance et lâcher prise quand elle ne se sait pas observer et même sa réserve. Tout ce qui est elle, l’attire et le captive bien qu’elle le tienne à distance. Toutes les excuses sont bonnes pour fuir loin de lui, chose quasi impossible puisqu’ils partagent la même habitation. Ila aime sa vie comme elle l’est et ne croit nullement à l’amour. Elle croit en la famille, au travail bien fait. Mais ce jeune homme que sa sœur a fait entrer dans leur vie va chambouler toutes ses règles. Elle le désire autant qu’elle le craint. Pas en tant que personne, loin de là, mais, elle craint toutes ces émotions ravageuses qu’elle a reniées depuis des lustres et qu’il fait naître en elle. L’amour a failli la détruire une fois et elle serait vraiment bête d’y succomber encore. Si elle craque devant le charisme de Max, il en sera fini d’elle. Cette fois-ci, elle ne se relèvera pas. Soumise à la tentation, Ila perd tous ses repères et se réfugie dans le travail pour ne pas lui céder encore plus de terrain qu’il ne s’est octroyé jusque-là. Max ne perd pas espoir de la conquérir, impatient certes, mais il a pris option sur le jeu de la provocation allant jusqu’à la pousser dans ses derniers retranchements.

Max est secret, taiseux mais protecteur et fait montre de beaucoup de douceur envers elle et sa sœur. Sous le masque du bad boy, sa fragilité est palpable et criante. Le mystère qu’il entretient à tout avoir avec ses relations conflictuelles avec son père et l’accident qui a entraîné la tragédie qu’il vit mal. Max est un sacré paquet de nerfs qu’il faut absolument éviter quand il explose. Il paraît comme un volcan endormi ou une bombe à retardement. Une colère dévastatrice couve en lui et risque d’entrainer Ila dans sa descente en enfer. La quitter pour la protéger de lui n’est plus une option. Il en est devenu trop accro pour prendre une telle décision. Se séparer d’elle, c’est comme s’arracher le cœur. Alors comment faire pour la préserver de cette vague déferlante qui menace de leur exploser à la figure à tout moment ?

Max et Ila sont une évidence, un désir incontrôlable et un amour inévitable. Ni la différence de l’âge minime soit-elle, ni l’ombre dans son cerveau qui a mis ses souvenirs hors ligne, ni le serpent d’Éden que son père abrite en son sein ne pourraient faire barrière à leur amour et à leur passion.

Si l’histoire est classique et déjà vue et revue, les émotions qui nous vrillent le cœur et font vibrer nos cordes sensibles sont bien présentes et d’une grande intensité pour déguster et apprécier ce délicieux élixir à double tranchant qui parle d’amour et de ses affres. Un amour plein de douleur mais aussi de joie et de bonheur. Alors si vous aimez les histoires à moult émotions, ne passez pas à côté de cette lecture aussi douloureuse que mâtinée de bonnes amitiés, de complicité et d’humour. Une magnifique histoire qui ne laisse pas indifférent et qui nous transporte par la force des beaux sentiments ainsi que par l’attachement qu’on voue aux personnages. Tous les protagonistes et sans exception, aussi ceux qui ont le bon rôle que le mauvais, ont contribué pour faire de cette lecture un coup de cœur. Les fans de la romance sensuelle ne seront pas lésées, promis, il y a de l’amour, un désir exacerbé et des ébats qui tiennent en haleine, l’essence même de l’érotisme. Bref, une romance aussi tendre que torride.

Georgia Lyn Hunter, un nom à retenir dans l’univers de la romance.

Afficher en entier
Argent

Tous mes remerciements aux Editions Cyplog pour ce service presse.

D'un côté nous allons avoir Max Meade-Sinclair, un nom qui évoque les hautes sphères, un homme qui est en révolte contre un passé qui se refuse à lui, une famille qui ne le soutient plus, des études qui ne le font plus rêver, et ses cauchemars qui lui pourrissent la vie.

Il va trouver en Ila la lumière qui s'est éteinte en lui. Ila a besoin de quelqu'un qui croit en elle, c'est une artiste, elle tente d'aider ses parents et sa sœur et se débat avec un job alimentaire. Bafouée par son ex, elle ne s'intéresse plus à l'amour alors il faudra un résistant, têtu, et acharné comme Max pour lui ouvrir les yeux.

C'est une jolie histoire bien servie par la plume de l'auteure rompue aux codes de la romance. Elle donne juste ce qu'il faut de profondeur à ses personnages pour qu'ils nous accrochent sans tomber dans la caricature. Il faut dire que son héros est en mode bulldozer et rien ne peut l'arrêter.

La couverture est raccord avec le thème. J'ai passé un bon moment, ça se lit tout seul, laissez vous tenter !

Afficher en entier
Diamant

À Bout de Souffle, c’est une romance délicieusement sexy, mais aussi d’une émotion rare, c’est l’histoire d’une reconstruction, du pardon, d’un amour qui guérit, qui montre aussi la vérité derrière les actes, pour pouvoir enfin aller de l’avant et réussir à passer outre la souffrance !

Avis complet : https://elodit.fr/2020/11/27/players-to-men-tome-1-a-bout-de-souffle-georgia-lyn-hunter/

Afficher en entier
Diamant

Bjr,

Comment dire.

COUP DE COEUR.

J’ai adoré, aimé.

J’ai hâte que le second tome sorte en version française... et espère qu’il y aura un 3 ieme tome...

Deux personnages différents socialement mais qui souffrent tous les deux.

Elle a été trompée, trahie et se reconstruit difficilement. La confiance a été remplacée par de la peur.

Lui porte le deuil depuis 4 ans, il ne se souvient plus de ce qu’il sait passé, on le bassine en lui disant que c’est de sa faute, jusqu’au jour où elle a un accident et il sort enfin de son cauchemar.

Il veut l’aider à croire de nouveau en l’amour et elle va également l’aider lui a sortir de cette souffrance.

Afficher en entier
Argent

Dans « A bout de souffle », nous allons faire la connaissance de Ila. Cette jeune femme est mystérieuse et plutôt réservée. Elle ne croit plus en l’amour ni aux contes de fées depuis qu’elle s’est faite trahir de la pire des manières.

Seulement, lorsque un inconnu du nom de Max vient vivre quelques temps chez elle et sa soeur, sa ligne de conduite vacille.

Max quant à lui est attiré par Ila, sans qu’il ne l’ait vu venir. Alors ce n’est pas sa façon d’être glaciale avec lui qui va l’arrêter et encore moins le fait qu’elle soit plus âgée que lui. Il est patient, il arrivera à la faire céder, il en est convaincu.

J’ai été agréablement surprise par cette nouvelle romance des éditions Cyplog.

L’histoire commence sur les chapeaux de roues avec la présentation de Max. Dès les premières pages, on comprend que quelque chose ne va pas. L’autrice nous plonge immédiatement dans la tête du personnage et l’on aperçoit ses premiers démons.

J’ai beaucoup aimé cette entrée en scène qui commence à esquisser tous les problèmes que l’on doit découvrir et que les personnages vont rencontrer.

Max est un personnage masculin intéressant, très sûr de lui, charmeur et charmant, mais avec un côté brut de décoffrage qui fait des ravages. Il a ses faiblesses et les découvrir au fur et à mesure de l’histoire est plaisant.

Ila est quant à elle écorchée par la vie également. Elle a du mal à se livrer, ne fait pas confiance aux autres. Découvrir ce qu’elle a du subir est assez dur et renforce l’attachement que l’on peut ressentir pour elle.

Les chapitres alternent entre leurs deux points de vue, permettant ainsi de vraiment les connaître tous les deux et de vraiment s’immerger dans l’histoire.

La romance arrive rapidement, peut-être un peu trop à mon goût.

Cependant, on peut quand même dire qu’il y a de la tension et de l’attente, ce qui sauve un peu le fait que l’attirance entre Ila et Max arrive vite.

La plume de Georgia LYN HUNTER est surprenante ! Son style d’écriture se prête bien à ce genre d’histoires et j’ai trouvé qu’il était déjà bien mûr pour un premier livre.

La fin est telle qu’on l’attendait, satisfaisante, mais pas surprenante.

En conclusion, « Players to Men, tome 1 : A bout de souffle » m’a fait passer un bon moment de lecture. Georgia LYN HUNTER m’a de suite plongée dans son univers et j’ai été plutôt happée par l’histoire.

Les personnages principaux sont écorchés et durs, chacun à leur manière, mais ils restent plutôt attachants. La romance arrive vite, un peu trop à mon goût, mais il est indéniable qu’une tension est présente et renforce le récit.

Une nouvelle autrice à découvrir.

( http://lectrice-lambda.blogspot.com/2020/11/players-to-men-tome-1-bout-de-souffle.html )

Afficher en entier
Or

Découverte de l’auteur.

J’ai beaucoup apprécié son style. La lecture est fluide et addictive. Aucun temps mort et le lecteur se laisse facilement prendre dans ses filets.

Les deux personnages principaux sont percutants et s’accordent à merveille, tant dans leur caractère qu’avec leur passé respectif. L’alchimie entre eux fait des étincelles dès les premières pages. Des sujets lourds sont abordés avec justesse et finesse. Un vrai New adult comme on les aime.

J’ai passé un très bon moment de lecture que je vous invite à découvrir.

Afficher en entier
Argent

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2020/10/28/players-to-men-1-a-bout-de-souffle-georgia-lyn-hunter/

C’est une première pour la plume de cette auteure. Je suis plus que contente de ma découverte et de me dire que c’est une saga et donc qu’il y aura plusieurs tomes pour me contenter. Même si on parle de différence d’âge, ce n’est clairement pas pour moi ce qui fait sortir du lot ce roman. La différence entre les protagonistes étant minime ce qui pour moi met ce livre en avant c’est son slow burn.

C’est du vrai New Adult que nous avons ici, Max ayant 21 ans et Ila 25. Quand je vous disais que la différence d’âge n’était clairement pas sujet à faire parler de nos jours. Ici est plutôt le deuil, d’un parent, d’une relation amoureuse. J’ai vraiment aimé voir les choses prendre leur temps avec les personnages, les voir se reconstruire et se projeter dans un avenir à deux même si ça ne leur est pas naturel au départ.

Ce que j’ai aimé c’est que malgré le contexte, il est riche, cet aspect n’est pas surexploité et il ne diminue en rien le rang social de sa partenaire. Il y a aussi tout le côté art, musical et manuel qui donne un petit plus à notre histoire, à la façon de percevoir les choses, les émotions et les gens.

C’est une lecture très facile, une fois qu’on est rentré dans l’histoire, les chapitres défilent sans que l’on s’en rende compte tant l’histoire et la plume sont fluides. L’auteure développe ses personnages et les rend crédibles par leur vie passée et les actions qu’ils entreprennent.

Max est un bad boy sur le papier mais sous les tatouages et l’air de dur il a aussi une bonne dose de sensibilité, de ténacité. J’ai beaucoup aimé sa façon d’être avec Ila ; cette dernière est une sensible, une artiste qui a peur de ne pas être à la hauteur. C’est une sensible qui a eu le cœur brisé et qui ne veut plus prendre de risques. Ce duo sera de ceux qui avancent parce qu’ils sont deux et qu’ils s’encouragent.

Concernant la plume, elle est très agréable et colle parfaitement au genre. Cette romance est bien dosée, rythmée. J’ai hâte de voir ce que donnera la suite et de mieux découvrir les autres Players.

Un bon roman qui plaira sans problème et qui vous permettra de passer un agréable moment.

Afficher en entier
Argent

« A bout de souffle est la version française de « Players to men » de Georgia Lyn Hunter qui vient de paraitre chez Cyplog.

Je vous avoue avoir flashé sur la couverture de ce roman dès que je l’ai vue. Une vision hautement intrigante qui correspond tout à fait au résumé. Il n’en fallait pas plus pour me tenter!

Le dieu tatoué et mystérieux de la couverture, c’est Max. Etudiant à Julliard, il a jusqu’à présent eu une vie très compliquée. Un passé douloureux, une réputation de bagarreur incontrôlable et sa propension à enchainer les filles, font de lui quelqu’un dont il faut se tenir éloigner. D’ailleurs il ne cherche rien d’autre que la solitude pour essayer de tout surmonter. Revenant d’un séjour éprouvant, il ne supporte plus la pression des gens qui l’entourent et trouve refuge chez Ray sa meilleure amie. Et c’est là qu’il la voit, Ila Logan, la grande soeur de Ray. Immédiatement, il sait ce qu’il veut, ce qu’il lui faut : elle. Il ne sait pas se l’expliquer mais c’est comme ça, il fera tout pour qu’elle cède! Elle pourrait être celle par qui tout commence, celle qui le laisse à bout de souffle...

Ila n’st pourtant pas le femme idéale pour ce challenge. Elle se remet à peine d’une relation toxique qui s’est soldée par une rupture fracassante. Le traumatisme est encore trop récent pour qu’elle envisage quoique ce soit. Ce n’est certainement pas ce garçon plus jeune qu’elle qui lui fera changer d’avis, même s’il est le plus sexy de tous. De plus meilleur ami d’un membre de la famille signifie: interdit. La persévérance Max aura t’elle raison des barrières qu’elle a érigées? A moins que ce ne soit ce petit quelque chose qu’elle décèle chez lui, qui la fasse succomber...

J’ai beaucoup aimé les personnages clés par l’auteure. J’ai même un attachement tout particulier pour Max. Celui qui a tout du bad boy, sexy, tatoué, dragueur et joueur se révèle être un homme tout autre. Son passé, ses secrets font de lui un être tourmenté bien plus sensible qu’il n’y parait. Ses réactions impulsives, son tempérament fougueux le rendent entier. sa manière de fondre totalement devant Illa, sa volonté de changer pour elle, uniquement pour elle, m’a beaucoup touché.

Ila est en pleine reconstruction, elle cherche désormais à vivre pour elle et non à travers le regard des autres. C’est aussi une femme qui voudrait retrouver une certaine confiance, elle est effrayée à l’idée de souffrir encore. Elle refuse de se laisser aller à aimer à nouveau, mais le bien souvent le coeur a ses raisons...

L’histoire de Max et Ila est très bien construite. Une romance où les protagonistes jouent un jeu de séduction torride mais où se mêle d’autres intrigues et des personnages secondaires marquants. Un roman où tout est réuni pour passer un bon moment de lecture. La plume de l’auteure est fluide, nette et prenante. Elle sait manier les mots, les émotions, faire vivre ses personnages et embarquer son lecteur avec elle.

A bout de souffle est une belle découverte, il me tarde d’ailleurs de pouvoir me plonger dans le deuxième tome de la série!

Afficher en entier

Date de sortie

Players to Men, Tome 1 : A Bout de Souffle

  • France : 2020-10-28 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Breathless (Players to Men #1) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 47
Commentaires 16
extraits 0
Evaluations 17
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode