Livres
565 300
Membres
618 410

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Plein gaz



Description ajoutée par Spika 2019-03-08T20:07:26+01:00

Résumé

Dans le Nevada, un gang de motards, anciens du Vietnam et d'Afghanistan, sillonne les routes désolées. Errance, trafic, violence, la bande n'a rien de dociles enfants de choeurs. Lorsqu'ils sont pris en chasse par un camion fou, tout porte à croire que c'est pour les éliminer jusqu'au dernier. Commence alors une chevauchée impitoyable. La ruse, le risque, la vitesse ne suffiront pas. Non, le seul moyen pour ne pas mourir : ne jamais ralentir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 127 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-09-21T05:42:31+02:00

Ils fuirent le lieu du massacre en direction de l’ouest, à travers le désert coloré, et ne s’arrêtèrent qu’après avoir parcouru plus de cent cinquante kilomètres. En début d’après-midi, ils obliquèrent vers un restauroute en stuc blanc. Des pompes à essence trônaient sur des îlots de béton à l’avant du bâtiment. Les grondements conjugués de leurs engins firent trembler les vitres de l’édifice lorsqu’ils passèrent devant. Ils roulèrent jusqu’au parking réservé aux camions, du côté ouest de l’établissement. Ensuite, ils abaissèrent leur béquille et coupèrent le contact.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par David-281 2021-03-16T13:11:31+01:00
Argent

S'il n'a pas écrit de roman avec Joe Hill, Stephen King a bien écrit plusieurs nouvelles avec son fils...

Dont ce Plein Gaz donc, dont l'inspiration est à chercher du côté de la nouvelle Duel de Richard Matheson, adapté à l'écran par Steven Spielberg. Dans Plein Gaz, une bande de motard, dont Lemmy et son fils, Race, vont être confronté à un camionneur qui semble bien vouloir tous les tuer...

Et donc, on va suivre ces motards qui ne comptent pas fuir, mais bel et bien affronter ce camion et son conducteur. Un style particulier donc pour l'écriture de ce texte court, mais pas mal foutu, qui parvient même à se montrer étonnamment bien foutu dés lors qu'il s'agit d'explorer l'étrange relation entre Lemmy et son fils. C'est grâce à cela que le final parvient à être un minimum touchant et que l'on souviendra le plus de ce texte, au delà de son affrontement. le tout forme une nouvelle des plus agréables, même si elle ne restera pas dans les annales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceaime2B 2021-01-29T08:34:13+01:00
Pas apprécié

Décevant!

Je ne reconnais rien chez Stephen King et pas grand chose de "Duel" qui m'avait tenu en haleine d'un bout à l'autre.

Heureusement que le récit est court, faute de quoi j'aurais l'impression d'avoir perdu mon temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yannick-54 2021-01-02T12:32:54+01:00
Argent

Une courte nouvelle qui aurait eu le potentiel pour être développée néanmoins plutot agréable a lire

Une bonne heure passée de façon sympathique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sokingu 2020-01-01T17:51:06+01:00
Lu aussi

C'est une lecture très rapide qui n'a rien d'exceptionnel. L'idée était sympa, tout est cohérent mais l'histoire est trop courte pour s'attacher réellement aux personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Spika 2019-03-10T10:56:14+01:00
Lu aussi

J'ai lu quelque Matheson, mais jamais Duel, donc je ne peux pas dire d'où vient exactement l'inspiration. En revanche, j'ai eu l'impression de lire un mini Marche ou crève, version motorisée. Pas que ça soit déplaisant cette petite course, mais vu la longueur de l'ouvrage, le tout était bien trop survolé pour qu'on puisse rentrer pleinement dedans. J'ai aimé, ça fait bien passé le temps, mais il en aurait fallu plus à mon goût pour me satisfaire pleinement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Merytamon 2018-12-18T18:54:57+01:00
Bronze

Moi qui avait adoré le film de Steven Spielberg inspiré de la pièce de Richard Matheson "Duel", j'ai eu envie de lire cette nouvelle, (où l'on suit à la fois la poursuite avec le camion et surtout la confrontation entre un père et son fils qui n'arrivent plus à communiquer) d'autant plus qu'elle est écrite par Stephen King, un auteur dont je commence à apprécier de plus en plus le style d'écriture, et bien je dois dire que j'ai été assez déçue, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et je suis d'accord avec d'autres booknautes qui affirment qu'on n'a pas le temps de s'attacher aux personnages, certains ne sont même mentionnés qu'une seule fois dans le livre et encore c'est au moment où ils meurent, ils ne sont rien de plus qu'un nom. En ce qui concerne les personnages de Vince ou Lemmy je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher à eux et je ne parle pas de Race que j'ai eu envie de baffer plus d'une fois. Non ! Ce ne sont décidément pas les meilleurs écrits du King dont les livres figurent d'habitude en bonne place dans ma bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liliaza 2018-07-12T10:10:32+02:00
Pas apprécié

Alors Plein gaz est un hommage de Stephen King et Joe Hill à la nouvelle « Duel » de Richard Matheson (paru pour la première fois en 1971 dans le magazine Playboy) elle-même adapté au cinéma par monsieur Steven Spielberg. Résumons juste en disant que cette histoire a fait couler beaucoup d’encre. Cette nouvelle marque d’ailleurs la première collaboration entre le père et le fils avec plus ou moins de succès.

L’histoire est assez simple : un groupe de motards, un camion qui les pourchasse pour les tuer un par un. Mais il y a une petite subtilité derrière ça. Le groupe de motards est dirigé par Vince et compte parmi ses bikers son fils Race. Ce dernier est en constant conflit avec son père et surtout vient de tuer quelqu’un à coup de machette. Voilà pour les bases. Il s'agit d'une nouvelle remplie d'une multitude de personnages. À l'échelle d'un roman, c'est très peu, mais pour une nouvelle on peut facilement se perdre dans les noms des motards. J'ai eu d'ailleurs du mal à me souvenir du nom du père et de celui du fils. Ça a un peu contrarié ma lecture. J'ai eu vraiment du mal à me plonger dedans. Certains personnages étaient juste des noms. Pas le temps de s'attacher à eux, de les connaître. Quand on lit "untel est mort" on se dit "ben dommage pour toi, mais je ne sais pas qui tu es". C'est la spécialité de King de créer des personnages pour les tuer trois pages après, mais au moins il leur créer un arrière-plan histoire qu'on s'attache à eux et soit triste de les voir mourir. C'est uniquement quand le camion est arrivé que les choses sont devenues plus intéressantes. L'un des gros points forts de l'histoire c'est sa fin. Elle est bien faite, émouvante dans un sens et bien écrite.

Mais au délà de cette histoire de course poursuite, il y a surtout un rapport de force entre le père et le fils comme on peut le voir dans la citation plus haut. Je ne sais pas si cet aspect était présent dans la nouvelle de Richard Matheson ou dans le film de Steven Spielberg, mais en tout cas c'est assez symbolique ici. Un père et son fils, auteurs de grand talent, écrivent une histoire sur un père qui n'aime pas son fils et un fils qui est constamment dans la haine de son père. C'est cet aspect-là que j'ai aimé. Quand j'ai lu cette nouvelle pour la première fois, c'était la semaine de sa sortie. À ce moment-là, je n'avais lu que Le costume du mort. Je connaissais très mal Joe Hill. Il était difficile d'appréhender cet aspect, ce rapport entre père et fils. Il faut avoir ça en tête en lisant cette nouvelle.

L'écriture par contre n'est pas transcendante. J'ai l'impression que les meilleurs réunis ça donne pas l'excellence. Un peu comme si chacun annulait le talent de l'autre. Écrire à quatre moins doit être très difficile et le résultat est assez confus. C'est vraiment dommage, car c'est vraiment ça qui a gâché ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2018-07-03T15:34:18+02:00
Lu aussi

J'adore Stephen King, mais genre j'adore vraiment vraiment beaucoup, j'aime bien Joe Hill mais là... je ne suis pas plus subjuguée que ça. J'ai aimé le fond de l'histoire, la justification du pourquoi le camionneur fait ça mais je n'ai pas vraiment aimé les personnage (surtout le fils en fait qui m'est carrément antipathique). Une histoire assez sympa mais à laquelle il manque un petit quelque chose !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-04-20T13:43:04+02:00
Pas apprécié

Non, pas que ce récit soit désagréable à lire. C'est ludique, mais l'histoire en elle-même est un peu banale et reste ce qu'elle est : un hommage pas vraiment utile ou passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fan06 2018-04-15T16:28:29+02:00
Bronze

Histoire concise , elle reste "légère" pour du King et son fils.

Afficher en entier

Dates de sortie

Plein gaz

  • France : 2014-01-08 (Français)
  • France : 2015-02-04 - Poche (Français)

Activité récente

saravdb l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-16T12:36:02+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 127
Commentaires 18
extraits 6
Evaluations 41
Note globale 6.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode