Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de plouf30 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Chroniques de la terre d'Airain, Tome 1: Les poisons de Katharz Chroniques de la terre d'Airain, Tome 1: Les poisons de Katharz
Audrey Alwett   
Un mélange d'humour noir, d'écriture tonique, de dialogues décalés et drôles tout à fait efficace. Les personnages sont tendres (si, si !) et attachants : de la sorcière à la tyranne en passant par le marchand fourbe, l'apprenti trop gentil, etc. Personne n'est ce qu'il semble être pour notre plus grand bonheur. Je recommande deux fois et même trois !

par Auteur-1
Eleanor & Park Eleanor & Park
Rainbow Rowell   
http://wandering-world.skyrock.com/3219430089-ELEANOR-&-PARK.html

ELEANOR & PARK est une lecture passionnante et hyper touchante. C’est un roman qui nous met à fleur de peau et nous fait traverser tout un tas d’émotions. On passe de la nostalgie à la joie, de la mélancolie à la tristesse, du plaisir à la colère en quelques pages seulement. Eleanor et Park m’ont, eux, complètement ébloui. Ils font partie de ces héros que vous ne voulez pas quitter. Genre, du tout. En refermant le livre, j’ai soudainement réalisé qu’ils allaient me manquer, et ça m’a fait mal. Malgré tout, ELEANOR & PARK n’est pas la claque que j’attendais. Si l’intrigue est ultra émouvante et que l’écriture de l’auteure est juste saisissante, j’ai mis pas mal de temps à rentrer pleinement dans le récit. De plus, si, une fois vraiment conquis par l’histoire, j’ai adoré l’évolution des protagonistes et voir jusqu’où Rainbow Rowell allait les emmener, je dois bien reconnaître que la toute fin du roman m’a carrément pris au dépourvu… Dans le mauvais sens du terme. La conclusion est tellement frustrante qu’elle me dégoûte presque de ma lecture. J’ai eu envie de balancer mon livre et de hurler à l’auteure que sa décision était illogique au possible. Je garde donc un goût un peu amer concernant la fin de ce récit. Néanmoins, rien que pour la romance entre Park et Eleanor, qui est tellement époustouflante et remarquable, il faut absolument que vous alliez vous procurer ce roman.
Comme dit précédemment, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’intrigue. La narration à la troisième personne pour les deux personnages ne m’a pas vraiment aidé, d’ailleurs. Je n’ai pas vraiment saisi pourquoi Rainbow Rowell avait opté pour ce genre de point de vue. Je pense que si le roman avait été écrit à la première personne, j’aurais pu encore plus m’attacher au héros ou bien, du moins, m’identifier à eux plus rapidement. Au fil des premiers chapitres, on découvre Eleanor et Park, leurs personnalités, leurs modes de vie, leurs entourages familiaux, leurs façons d’appréhender l’existence. Si, au départ, je ne me suis pas trop senti concerné par ce qu’ils éprouvaient ou expérimentaient, j’ai tout de même eu le déclic assez rapidement. Et là… BOUM. Eleanor et Park sont loin, très loin, d’être des héros normaux. Ils sont décalés, étranges, spéciaux, dans leur bulle… Et irrésistibles. Sincèrement. C’est le genre de protagonistes que j’aimerais rencontrer à chacune de mes lectures. Ils sont tellement, tellement, tellement adorables et touchants, c’est juste prodigieux. Il y a quelque chose chez eux d’irrémédiablement humain et captivant, d’irrémédiablement fragile et imparfait, d’irrémédiablement émouvant et renversant. Une fois qu’on s’attache à eux, on n’a plus aucune envie de les quitter.
Si Park et Eleanor nous paraissent aussi profonds et réels, c’est grâce à la plume de l’auteure. Sincèrement, je crois que je peux compter sur les doigts d’une seule main les écrivains qui prennent le temps d’aussi bien retranscrire leurs héros. Le cadre familial est juste décrit à la perfection. Je n’ai pas peiné une seule seconde à me représenter les personnages et leurs habitudes, leurs attentes, leurs relations avec leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs, leurs désirs, leurs souvenirs. J’aime TELLEMENT quand tout est fluide à ce point et que ça paraît aussi naturel. Rien que pour cela, ELEANOR & PARK est fabuleux. On sent bien que l’auteure a voulu leur conférer un côté hyper réaliste, hyper clair, hyper précis. C’est juste top. Sincèrement.
Cependant, je me dois de reconnaître une chose : si j’ai adoré ELEANOR & PARK, j’ai eu un énorme souci avec leur romance (seulement au départ, merci seigneur de la lecture). Alors oui, Eleanor et Park sont des exclus. Oui, ils sont bizarres et spéciaux et étranges et mis de côté et victimes de moqueries. D’accord, c’est affreux. Mais est-ce une bonne raison pour s’attacher aussi rapidement à la seule personne qui semble leur correspondre ? Je veux dire, évidemment que c’est une bonne raison. C’est même une excellente raison mais, là, c’est trop. Trop vite. Trop d’un coup. Trop, trop, beaucoup trop. Je n’ai pas cru une seule seconde à leur amour instantané. Genre, aucun sentiment n’était présent à un moment et hop, celui d’après l’autre personne représente le monde entier. Non. Sérieusement, non. J’ai trouvé que les choses étaient bien trop précipitées, bien trop simples, bien trop irréalisables. C’est dommage car sans ce bémol, tout aurait été parfait.
Je m’explique : une fois ce défaut oublié et leur relation complètement mise en place, Eleanor et Park, qui étaient déjà magnifiques, deviennent inoubliables. Leur histoire d’amour m’a pulvérisé, m’a enchanté, m’a fait frissonner, m’a coupé le souffle, m’a donné envie de pleuré, m’a déchiré et m’a anéanti. J’ai été désintégré par la passion qui unit ces deux héros, c’est aussi simple que ça. L’histoire d’Eleanor, que nous découvrons au fil des pages et qui m’a ému aux larmes, ne fait que rendre son attachement pour Park encore plus légitime et poignant. Park, lui, est tellement amoureux et dingue d’Eleanor que même les plus belles histoires d’amour feraient mieux de se cacher tant elles manquent d’intensité à côté de celle qui voit le jour entre nos deux héros. Rainbow Rowell écrit des passages qui ont carrément fait naître des papillons aux creux de mon estomac. C’est puissant. C’est épatant. C’est incroyable. Ouaw. Juste ouaw ♥
Je m’étais pensé sauvé jusqu’à la fin et, malheureusement, je me suis trompé. Si, à partir du moment où je suis enfin rentré dans l’histoire et où j’ai oublié mon problème concernant la rapidité avec laquelle se met en place les sentiments entre Eleanor et Park, tout était juste parfait et sensationnel, j’ai vite déchanté en découvrant les ultimes pages du roman. Et quand je dis les ultimes, c’est quelque chose comme les vingt dernières pages. En effet, plus je me rapprochais de la fin du roman, plus tout devenait épatant et formidable. J’ai été anéanti, consumé, pris aux tripes et complètement dévasté. Tout était sincèrement maîtrisé à la perfection. Les émotions devenaient encore plus brutes, plus intenses, plus fortes. Sauf que l’auteure a alors décidé d’emprunter la pire des voies possibles. Alors que nous avons droit à des révélations fracassantes, Rainbow Rowell en profite pour nous délivrer une conclusion HYPER ouverte et totalement incompréhensible. Cette fin est ultra frustrante et ultra rageante. Je ne comprends pas. Je ne comprends absolument pas. Qu’est-ce qui a pu passer par la tête de l’auteure pour nous écrire ça, en vrai ? Je suis tellement en colère et tellement déçu par cette fin que j’en hurlerais, là, tout de suite. Je suis tellement désolé pour Park, tellement désolé pour Eleanor. C’est juste horrible. Après, je me dis que si je ressens cela, c’est parce que je me suis réellement attaché aux héros. Mais ça ne me console qu’en partie. Ils ne méritaient pas une telle conclusion. Nos nerfs, nos émotions, et nous, non plus.
En résumé, ELEANOR & PARK est une lecture bouleversante, éprouvante et extrêmement touchante. Nous faisons la rencontre de deux protagonistes hors du commun et tellement, tellement adorables. Si j’ai eu du mal avec eux au départ, tout s’est rapidement arrangé. Même chose concernant leur relation qui m’a semblé beaucoup trop précipitée et trop peu approfondie au début. Une fois ce problème réglé, nous vibrons avec les personnages. Leur histoire nous bouleverse, nous coupe le souffle et nous pulvérise le cœur. Néanmoins, la conclusion – beaucoup trop ouverte à mon goût – me paraît complètement à côté de la plaque et ne correspond absolument pas au récit. Je reste sur ma faim et je déteste ça. ELEANOR & PARK est un roman irrésistible et inoubliable, que je vous recommande même malgré l’horrible fin qu’il possède. Ne pas rencontrer Eleanor et Park serait extrêmement regrettable, je vous le promets. Ils sont tellement parfaits et adorables, c’est fou… Tout comme leur histoire, en fait. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

par Jordan
Fandom Hearts, Tome 1: Level Up Fandom Hearts, Tome 1: Level Up
Cathy Yardley   
Level Up s’est imposée comme une romance geek prometteuse et je dois admettre que j’ai passé un bon moment de lecture grâce à elle. L’histoire se concentre sur le quotidien de Tessa, jeune femme travaillant dans le domaine du jeu-vidéo et qui a du mal à se trouver une place dans ce milieu très masculin. Elle va essayer de prendre sa vie en main, tant personnellement que professionnellement, en cherchant à sociabiliser davantage ainsi qu’en revendiquant ses ambitions professionnelles dans l’espoir d’obtenir un poste qui l’intéresse. Les circonstances vont faire que ces deux événements vont se retrouver intimement liés et préoccuper totalement l’esprit de notre héroïne. Elle sera aidée dans cette tâche par Adam, son colocataire et collègue de travail.

Le récit se révèle très dynamique, avec peu de descriptions, des dialogues rythmés et entraînants ainsi qu’une alternance de points de vue. Ce choix narratif permet de mieux connaître nos deux héros et de mieux appréhender leurs intrigues respectives. Je me suis rapidement attachée à Tessa car je me suis reconnue dans certains aspects de sa personnalité et j’ai apprécié Adam, personnage qui ne correspond pas au cliché des romances à mon grand bonheur. J’ai aimé la dynamique de leur relation, toute en simplicité et complicité. J’ai énormément apprécié le fait que l’autrice aborde la question du consentement via le personnage masculin. Toutefois, j’admet que leur couple ne m’a pas énormément intéressée. Je pense que les personnages ne m’ont pas suffisamment plu pour réussir à me faire totalement adhérer à leur couple.

Autrement, tout l’univers autour des personnages m’a convaincue : que ce soit leur environnement professionnel composé de leurs collèges, les références geek qui parsèment le récit ou la bande de filles qui se révèlent toutes aussi variées et intrigantes les unes que les autres. J’ai ainsi appris que l’autrice s’est penchée sur nombre de personnages pour créer leurs propres histoires et je serais curieuse de les découvrir (PKJ, si vous voulez éditer la suite, je serais la première acheteuse, soyez-en sûrs). J’ai passé un agréable moment aux côtés des personnages et je suis contente de ma lecture. C’est le genre de romance qui fait du bien, qui n’est pas toxique et que j’aimerais lire plus souvent. En résumé, je vous conseille cette lecture si vous souhaitez vous changer les idées.

par Eleanara
Les Animaux fantastiques - Le texte du film Les Animaux fantastiques - Le texte du film
Joanne Kathleen Rowling   
http://les-livres-de-nancy.blogspot.com/2019/06/les-animaux-fantastiques-le-texte-du.html

J'ai vu les deux films de la saga "Les animaux fantastiques" et j'avais très envie de me replonger dans cet univers avec les livres.

Dans "les animaux fantastiques", on découvre Norbert Dragonneau, un jeune magizoologiste qui débarque à New-york avec une étrange valise qui semble s'ouvrir toute seule.
Elle contient tout un monde magique où vivent les animaux magiques que Norbert à sauver. Son voyage semble se passer sans encombre jusqu'à ce que son Niffler décide de s'échapper de la valise et l'entraîne dans une aventure inattendue...

Je savais pour l'avoir déjà feuilleté en magasin que ce n'était pas un roman, mais comme indiquer sur la couverture le script du film. J'avais un peu peur que ce format ne le fasse pas du tout avec moi et j'ai été agréablement surprise par la facilité que j'ai eu à lire ce livre même si personnellement, je pense qu'il est préférable d'avoir lu le film avant.

Au début de ma lecture, les descriptions assez techniques des scènes (Cadrage, plans...) m'ont un peu dérangé, mais je mis suis rapidement habituer.
Et pour ceux qui ne connaissent pas les différents termes utilisés à la réalisation d'un film, un glossaire des termes cinématographique est disponible au début du livre.

C'est un livre très agréable à lire qui m'a permis de me replonger avec plaisir dans cette histoire que j'ai tant aimé. J'ai retrouvé tout ce que j'avais adoré dans le film : les personnages, l'univers, les animaux ... J'ai adoré redécouvrir Norbert, Jacob, Tina et Queenie. Leurs caractères et leurs personnalités sont très bien retranscritsdans le livre.

Mais je suis quand même assez déçu que J.K Rowling ne nous ait pas proposé les animaux fantastiques en roman mais simplement sous la forme du script. J'ai passé un super un moment à me replonger dans l'univers mais le livre n'apporte rien de plus au film.

Par contre, c'est un très bel objet livre. La couverture est vraiment belle et le livre est parsemé d'illustrations stylisées représentant les différentes créatures que nous rencontrons tout au long de l'histoire.

En bref, un livre pour ceux qui comme moi, ont envie de se replonger dans l'histoire après avoir vu le film.
Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald - Le texte du film Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald - Le texte du film
Joanne Kathleen Rowling   
Vous vous douterez très certainement qu'il n'y aurait rien de moins évident que de parler du texte du deuxième film des Animaux Fantastiques sans parler du film en lui-même: les deux sont intrinsèquement liés!
Et bien, je sors de ma lecture comme j'étais sortie de la salle de cinéma: enthousiaste mais l'esprit bouillonnant de questions insolubles pour un bout de temps! Et dire que j'avais l'espoir comme pour le premier opus, de découvrir du sens caché à tout ceci dans les didascalies: rien, niet, nada...
Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas passé un très bon moment car oui, même si le côté spectaculaire que pouvaient apporter auparavant les créatures fantastiques, était ici un peu moindre, on nous offre énormément de grains à moudre au niveau des mystères et péripéties assez bluffants. Jusqu'à une conclusion...! À se demander: mais pourquoi JK Rowling veut me retourner le cerveau comme ça ? Elle n'a même pas peur de toucher au canon...
En bref, c'est un film comme un script qui apportent énormément de réflexions sur l'univers créé par JK Rowling et sur où elle souhaite l'amener... On a plaisir à retrouver nos courageux protagonistes dans ces temps maussades, mais aussi d'assister à l'apparition d'autres tant attendus (pour moi, aka. Dumbledore!), même si j'avoue avoir été un peu déçue par Grindelwald, un peu moins charismatique et plus sermonneur en platitudes que prévu... Et enfin, pour ne parler que de lui, dans une séquence plus superficielle... l'objet-livre est juste et encore une fois une pure merveille!

par Chika
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Je le conseille à tout lecteur ! Quelque soit son âge, son niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! Il se démarque par sa simplicité, son scénario révolutionnaire certes mais qui s'inscrit dans un monde que Rowling parvient à recréer parfaitement ! En tout cas à ne pas manquer.

par Romaiin
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets
Joanne Kathleen Rowling   
J.K contrairement à d'autres écrivains n'a pas chuté dans son 2e tome... au contraire il est même voir meilleur. J'ai particulièrement aimé la fin du roman avec Tom Jedusor et Harry Potter.

par Roxye
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Joanne Kathleen Rowling   
J'ai adoré ce tome-ci tant émouvant par la rencontre de Harry et de Sirius. Et tant tragique aussi, lorsque celui-ci doit fuir à nouveau. On apprend aussi beaucoup de choses sur les parents de Harry - surtout sur son père. De plus,Harry progresse énormément en tant que sorcier durant cette troisième année à Poudlard (il parvient à créer un patronus, à faire fuir toute une horde de Détraqueurs et à faire face à sa plus grande peur) .

par marjolen7
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu
Joanne Kathleen Rowling   
Le premier des HP qui prend le chemin de la noirceur, de la douleur. On est très loin de l'univers dit pour "enfants" du début. Une fin déchirante. C'est le livre qui marque le grand tournant de l'histoire vers l'âge adulte.

par saltanis
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
Bon au début j'étais pas très certaine de l'aimer... C'était un livre obligatoire imposé dans mon cours de français... Mais après quelque chapitres j'ai adoré! J'ai même été ravie qu'a la prochaine session on doive lire le deuxième! :)

par x_marii3
  • aller en page :
  • 1
  • 2