Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de plouf30 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Manoir, Tome 1 : Liam et la Carte d'Éternité Le Manoir, Tome 1 : Liam et la Carte d'Éternité
Évelyne Brisou-Pellen   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2013/08/le-manoir-tome-1-liam-et-la-carte.html

Ce livre, c'est vrai que quand il est sorti, je n'avais pas du tout dans l'idée de l'acheter car il ne me tentait pas beaucoup et puis... je ne sais pas, il ne me disait rien. Puis au fur et à mesure que les gens lisaient je voyais qu'il plaisait et qu'il étonnait. J'ai été curieuse de savoir pourquoi du coup je l'ai acheté et je ne regrette pas ! Certes, le début a été assez difficile et long mais lorsque vient la révélation, je n'ai pas réussi à lâcher le roman et j'ai dévoré les dernières pages !

Liam est un garçon de quinze ans qui sort d'une maladie assez grave. Pour reprendre du poil de la bête, ses parents décident de l'envoyer dans un manoir où il pourra se reposer et reprendre peu à peu possession de ses moyens. Là-bas, il fera des rencontres assez bizarres et drôles et tout cela va l'intriguer au plus haut point. Des événements vont se produire qui va le faire tiquer et mener une mini-enquête. J'ai beaucoup aimé le personnage de Liam, car bien qu'il n'ait que quinze ans il est très intelligent, rationnel et mature. Il ne se plant jamais, essaye de vivre malgré l'absence de ses parents et souhaite aider ceux qui vivent avec lui.

L'action se concentre vraiment sur le manoir. Liam sortira de temps en temps mais ce ne seront que de brèves sorties mais qui seront importantes pour la suite. Au fur et à mesure de son aventure, il fera des découvertes qui vont complètement changer sa vie. Après un début assez difficile parce que j'avais du mal à rentrer dans l'histoire et que je ne comprenais pas vraiment où l'auteure voulait nous mener, les dernières pages ont été vraiment magiques ! L'auteure a réussi en une seule révélation à me surprendre au point que je ne pouvait plus lâcher cette lecture afin d'en savoir le fin mot de l'histoire. Et encore, il me reste des questions en suspend qui seront sûrement éclairées dans le tome 2 que je compte bien acheter dès sa sortie !

Les personnes qu'il rencontre dans ce manoir ont toutes leur propre personnalité qui les différencie vraiment les uns des autres. D'abord les criquets (surnom donné de la part de Liam) qui sont deux frères Pol et Jean-Charles. Deux jeunes garçons qui sont plein de vie, qui courent partout, qui rient. Bref, la joie est au rendez-vous avec eux, moi je les ai adorés, ils apportaient une touche de fraîcheur. Ensuite, Léonidas, un homme assez... bizarre. Au début on a du mal à s'attacher à lui et puis quand Liam fait vraiment sa connaissance, on se rend compte qu'il est intéressant à suivre. Et vient Cléa, une jeune fille faisant son apparition après Liam qui va pousser se dernier à vraiment se poser des questions sur ce manoir et sur ce qu'il renferme. Sans le savoir et le vouloir, l'intrigue va tourner autour d'elle, car c'est grâce aux sentiments assez forts qu'il a pour elle qu'il va mener une enquête plus approfondie. Et encore, je ne vous ai cité que les personnages que je pense être les principaux ! Mais il y en a tant d'autres à découvrir et à apprécier !

Un autre point fort (mais ça c'est moi, ça n'a rien à voir avec la lecture ou autre), j'ai aimé comment elle parlait de la Bretagne, et plus précisément du Finistère. MON Finistère. J'aime quand des auteurs parlent avec autant d'amour d'une région qui leur tient à cœur, et encore plus lorsqu'il s'agit de la mienne. Alors merci Évelyne Brisou-Pellen d'avoir réussi à décrire en trois ligne une seule ville avec autant de plaisir et si peu de mots.

En résumé, après un début assez dur du fait que je n'arrivais pas à rentrer dans le récit et que je ne comprenais pas où l'auteure voulait en venir, le moment de la révélation a donné le ton et a fait remonter cette histoire d'un coup, en un claquement de doigts. Qu'un auteur réussisse a remonter autant un roman qui pourtant ne nous touchait pas plus que cela, je n'ai qu'un mot : bravo. Certes ce roman est classé en jeunesse, mais le style d'écriture est loin de l'être. Cette histoire peut convenir à un jeune comme à un adulte. Une lecture que je conseille évidemment pour passer un bon moment et être surpris alors qu'on ne s'y attend ! Ce roman devient très vite addictif ! Vivement que le tome 2 sorte, j'ai encore plein de questions à éclaircir !

Justine P.

« Il se vanta auprès de Cléa que ses parents étaient « pétés de tunes » et qu'ils avaient une maison à Deauville, sur la Promenade des Planches, où il se « pétait la belle vie avec ses potes, à fumer des pétards ». Un discours pétant, on ne pouvait pas dire moins. »

« Brest. Je filai tout au bout du continent, tout au bout de la France, tout au bout de la Bretagne. Finistère, la fin de la terre. »

par just2iine
Araminta Spookie, Tome 2 : La grotte de l'épée Araminta Spookie, Tome 2 : La grotte de l'épée
Angie Sage   
livre avec du suspens mais aussi avec beaucoup d'humour un livre un petit peu enfantin mais sinon un livre agréable à lire avec Wanda c'est plus rigolo une vrai chipie sa fait du bien du changement l'auteur a fait croire que ce serait plutot croire que ce serait un livre livre rigolo avec pas trop d'action mais en faite l'auteure nous balance sur des tas de fausses pistes c'est un livre vraiment superbe c'est un livre conseiller
Araminta Spookie, Tome 5 : Les nounous fantômes Araminta Spookie, Tome 5 : Les nounous fantômes
Angie Sage   
ce dernier tome était décevant l'histoire était bien mais le scénario était moyen peut etre que c'est moi mais... sinon le suspens était bien c'est surtout l’originalité qui m'a déçu c'est en plus
Araminta Spookie, Tome 1 : Ma maison hantée Araminta Spookie, Tome 1 : Ma maison hantée
Angie Sage   
bof, sans plus. il était bien. c'est un bon passe temps quand on s'ennuie. une enfant qui ne veut pas vendre sa maison est qui fait fuire les acheteurs. pas long à lire en tout cas !

par morgane.j
Araminta Spookie, Tome 4 : Sacré vampire ! Araminta Spookie, Tome 4 : Sacré vampire !
Angie Sage   
des le début je n'aimais pas celui quelle prenait comme vampire mais de la à se qu 'elle imagine que c'est un vampire c'est un petit peut exagéré
Araminta Spookie, Tome 3 : Détectives aquatiques Araminta Spookie, Tome 3 : Détectives aquatiques
Angie Sage   
Les grenouilles de Barry ont disparu, et bien sûr, c'est moi qu'on accuse ! Pourtant, les suspects ne manquent pas : l'infirmière Watkins et sa sacoche mystérieuse ou Émilien Dumilley et son étrange parc... Heureusement que moi, Araminta, chef détective de l'Agence de détectives Spookie, j'ai l'œil ! Parce qu'avec Wanda comme acolyte, l'affaire est loin d'être résolue...

par Lilinie
Cheeky Love, Tome 2 Cheeky Love, Tome 2
Miyuki Mitsubachi   
Naruse me fait vraiment mourir de rire, avec son air de gamin boudeur, lui qui est toujours si détaché. Dès qu'il est question de Yuki, son attitude change du tout au tout. La rencontre de Yuki, Naruse et Hakamada était très cocasse et m'a bien fait rire également : coïncidence ?

Nous en apprenons plus également sur Yuki et ce pourquoi elle a un caractère si... spécial. Elle estime ne pouvoir compter sur personne, ou plutôt qu'il ne faut pas inutilement attendre des autres : le risque d'une déception est toujours présent. Si bien que la jeune fille préfère ne placer ses attentes en... personne d'autre qu'elle-même. Et pourtant, cette façade sévère s'étiole doucement, alors que Naruse passe de plus en plus de temps à ses côtés.

Bref, c'est mignon tout plein, peut-être un peu cucul c'est vrai, mais c'est un shôjo et on ne va pas se mentir, un peu d'amour de temps à autre ne peut pas faire de mal !

par Calypso-x
Cheeky Love, Tome 1 Cheeky Love, Tome 1
Miyuki Mitsubachi   
C'est amusant de voir pour une fois une héroïne quasi inexpressive! Aussi je n'aime pas quand les déclarations mettent trop de temps à venir dans les shojo, que le rythme est trop lent mais là ça va : Naruse n'est pas le stéréotype du type parfait et tant mieux! Son petit côté enfantin est adorable!

par Swein
Cheeky Love, Tome 3 Cheeky Love, Tome 3
Miyuki Mitsubachi   
Encore une fois, Naruse et Yuki m'ont fait bien rire !
"Ce sale gamin a pour unique talent de mettre les autres dans la merde" selon Yuki, elle n'a pas tort ahah ! Leurs échanges explosifs sont toujours aussi plaisants. Bon, on tourne un peu en rond, mais c'est aussi bien que Yuki ne se jette pas dans les bras de Naruse, comme la première fille venue.

Pour ce qui est de Hakamada, j'avoue ne pas savoir quoi penser de lui... Pour l'instant, il dit éprouver de l'admiration pour Yuki et détester Naruse. Et pourtant, j'ai du mal à considérer ces aveux comme une réalité... Quoique, pour ce qui est d'admirer la force de caractère de Yuki, je pense qu'il y a du vrai (seulement, je me demande si un autre genre de sentiments ne risque pas de rapidement prendre le dessus... Et je ne suis pas fan des triangles amoureux...). Pour ce qui est de Hakamada détestant Naruse... là... c'est un peu fort et un peu faux je pense. Hakamada n'a pas l'air d'être le genre de personne à se laisser submerger par un sentiment de haine aussi facilement, il m'a l'air d'être un bon garçon. C'est plutôt de la jalousie, à ce niveau.

Une nouvelle manager est recrutée, en prévision du départ futur des troisièmes années et je suis bien contente de l'apparition de ce nouveau personnage. Himeno est particulièrement maladroite mais tellement attachante ! C'est son désir de changer, de se rendre utile qui la pousse à se défaire de sa timidité maladive et à postuler pour être manager de l'équipe de basket masculin.

par Calypso-x
Cheeky Love, Tome 4 Cheeky Love, Tome 4
Miyuki Mitsubachi   
Je suis pas trop Shojo à la base mais ce manga me fait rire et je le trouve touchant. J'ai hâte de savoir la suite.

par Vritra