Livres
524 082
Membres
542 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de plouf30 : Mes envies

Sorcière, Tome 1 : Le Livre des ombres Sorcière, Tome 1 : Le Livre des ombres
Cate Tiernan   
J'ai adorer !!!!!!!! tout simplement, il a l'air quel que peu normal mais plus on avance dans l'histoire et les tomes, plus on affectionne cet série et les personnages qui s'y trouve. Le premier tome d'une série de 15 livres.
Le Prince cruel Le Prince cruel
Holly Black   
5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

par wilkymay
Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
La Couleur du mensonge La Couleur du mensonge
Erin Beaty   
La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?


Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty
Winner, Tome 1 : The Curse Winner, Tome 1 : The Curse
Marie Rutkoski   
Ce livre est sublime! On y trouve des sujets forts comme l'esclavage, la guerre entre deux peuples, et bien sûr un amour impossible au milieu de tout cela. Des personnages très complexes, avec des personnalités bien recherchées, un scénario haletant, The Curse est un roman très complet qui m'a énormément plu.

par LucyYy
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire
Karen Marie Moning   
Il y a beaucoup de mystères dans cette série, plus on en apprend et plus on se rend compte de l'étendu de notre ignorance. Nous restons beaucoup sur notre faim, mais les personnages sont vraiment intéressants et l'histoire promet.

par jujube
Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush
Becca Fitzpatrick   
je viens tout juste de le finir, et je suis très agréablement surprise. au début, je me suis dit, m**de, encore un truc compliquer avec des anges déchus (j'ai lu la malédiction des anges juste avant), et en faite, je me suis laisser prendre dans cette histoire et j'ai plus qu'aimé.
quelques points similaires a twilight, mais dans l'ensemble, c'est une lecture fraiche, agréable et sérieux je pense que niveau suspens on a ce qu'il faut!!!
les personnages sont très attachants.
bref très satisfaite et je conseille ce livre a tous ceux qui cherchent un échapatoire a twilight

par aciantar
La Ronde des saisons, Tome 1 : Secret d'une nuit d'été La Ronde des saisons, Tome 1 : Secret d'une nuit d'été
Lisa Kleypas   
Lisa Kleypas... une révélation pour moi depuis que j'ai lu la série Bow street.

Cette nouvelle série promet de bien plaisants moments.
Annabelle et Simon... deux jeunes gens que tout sépare, vont finalement succomber à leur attirance mutuelle. Et ceci, non sans nombreux rebondissements et coup du sort.
La quête d'Annabelle à "chasser" un mari est absolument délicieuse et les caractères des 4 amies sont tout simplement goûteux.
L'auteure nous transporte une fois de plus dans un récit ponctué d'aventure, de suspens et de fougueux instants sensuels dont elle a le secret.
Du pur bonheur...
Je commence dès maintenant le tome 2.


par Christy
Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige
Sarah Morgan   
J'ai trouvé ça tellement ch*** au début ! Aïe, aïe, aïe !! Avec une Kayla absolument stupide qui débarque dans une station de ski (une station de ski ! pas juste dans un coin avec un chouya de neige ...) en bottes à talons de 8 cm ... déjà là, j'avais un mal de fou ...
Et puis j'ai trouvé que ça tournait en rond avec ses dilemmes, un coup oui, un coup non, et puis re-oui, mais en fait non. Arghhh !!

Bon, j'avoue, l'avantage c'est que cette monotonie était coupée par des instants de vie des autres membres de la famille O'Neil et ça c'était bien. J'aurais aimé qu'elle approfondisse plus la relation de Tyler avec sa fille mais vu l'état de la relation Tyler / Brenna, il est possible qu'on ait droit à un tome centré sur lui. De même que sur Sean peut-être ...
Les femmes (Alice, Elisabeth) sont attachantes comme tout, Walter aussi d'un côté.

Jackson, c'est le cliché du mec ténébreux au regard d'acier ultra pénétrant -> bref, on aime (ou pas en l'occurrence ...). Mais j'ai trouvé le cliché poussé très (trop ?) loin, comme Kayla, ce qui rend le bouquin un peu rébarbatif par moments ...

En bref : c'était bien long pour ce que c'était ... surtout que pour une "romance de Noël", moi ça m'a déprimé ... c'était pas ni léger ni mignon, juste long et pesant ...

par Moridiin
La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York
Abigail Roux    Madeleine Urban   
Ce premier tome d'une série écrite par deux auteures est un vrai plaisir qui est en grande partie réussit grâce au duo explosif de héros créé par Abigail Roux et Madeleine Urban.

Le choix des personnages est un pur cliché avec l’ex-militaire et l’agent du FBI qui travaille dans le même service depuis des années, mais c’est un couple qui fonctionne toujours surtout si vous y ajoutez de l’humour et des répliques savoureuses, de l’action et des scènes sulfureuses entre deux hommes sexy. Ty Grady et Zane Garett sont aux antipodes l’un de l’autre tant par leur caractère que leur façon de travailler, ce sont deux personnages très différents et le charme de l’histoire réside beaucoup dans cet antagonisme qui va de déclencher à peine leur première rencontre car aucun des deux n’est vraiment enthousiastes par ce partenariat forcé.

L’ex-militaire Ty est le vrai mauvais garçon un peu aigri car il a quitté l'armée suite à des erreurs de son équipe, il en a gardé une amertume qui rejaillit sur son caractère le rendant franchement invivable et antipathique au possible comme en plus il est réfractaire à toute autorité, il agit comme un électron libre au grand dam de ses supérieurs. Le bon flic ou plutôt agent c’est Zane qui semble parfait mais qui n'est pas aussi lisse qu'il le parait. Il a perdu sa femme cinq années auparavant et pour surmonter son chagrin a plongé dans la drogue et l'alcool, il a réussit à remonter la pente et est revenu au top niveau et il n'a pas besoin d'un partenaire exécrable qui risque de mettre en danger sa position.

Cependant lorsque leur enquête prend un tour plus dangereux et qu'ils sont à leur tour visé par le tueur en série qu'ils recherchent, ils vont se serrer les coudes et travailler côté à côte. C'est lors d'une planque dans une chambre d'hôtel que tout va basculer et que les deux hommes vont se rendre compte derrière l'animosité se cachait une attraction sexuelle inattendue et peu à peu des sentiments plus profonds vont apparaître sous la surface.

Je reconnais qu'une très grande part de cette histoire ce sont les deux personnages principaux qui sont très réussis et la tension sexuelle qui règne entre eux. L'alchimie entre Ty et Garett est explosive, les dialogues plein d'humour (un peu lourds et simplistes parfois il est vrai), le ton est vif et leurs parties de jambes en l'air sont torrides donc cela ajoute du piment et de l'intérêt. Quant à l’intrigue, elle est peu complexe et remplie d'invraisemblances mais le méchant est retors et vicieux, vous avez de l'action avec des courses poursuites qui vont à cent à l'heure et des personnages secondaires qui relèvent la faiblesse de l'intrigue.

C'est une lecture très agréable avec des héros sympathiques et très sexy donc ce tome est une mise en bouche à consommer sans aucun remord. Un excellent point positif d'autre part c'est l'effort qui a été fait par l'éditeur pour nous offrir une belle traduction et un texte propre sans ses imperfections que nous avons trop souvent l'habitude de rencontrer.

par samba

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode