Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ploumanach61 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Un cri dans la nuit Un cri dans la nuit
Mary Higgins Clark   
Quand j'ai acheté ce nième MHC, j'étais dans le Relais de l'aéroport Orly Ouest, et j'attendais le moment de partir en voyages de noces avec mon "tout nouveau" mari. J'avais laissé ce dernier au café, et je suis partie choisir un livre pour l'avion (un vol de presque 10 heures, avec la certitude que mon mari allait dormir presque tout le temps!!!).

En lisant les résumés des livres, pour m'aider dans mon choix, je fus réellement frappée par celui de "Un cri dans la nuit". Ce type qui était décrit, mais... c'est exactement le mec que je viens malheureusement d'épouser. Désenchantée à peine tout de suite après la signature du contrat de mariage, terrifiée même, j'ai découvert que le type auquel j'ai lié mon destin, n'était absolument pas celui qu'il prétendait être. Vous allez croire que j'en rajoute, mais c'est vraiment vrai.
Au début la ressemblance était seulement globale, abstraite, mais au fur et à mesure que j'avançais dans le livre, les détails sur Erich me frappaient par leur réalisme, et leur véracité dans mon cas.

Comme Jenny j'avais épousé ce type trop vite, trop vite j'ai fait confiance au type qu'il ne fallait pas, et comme elle j'avais besoin d'affection, sortant d'une histoire d'amour qui s'est mal terminée.
Comme Jenny je fus isolée à la fois de la famille et des amis.

Comme Jenny quand elle se rend compte qu'elle n'aurait plus le temps ni le droit de boire un thé tranquillement dans son lit, j'en fus saisie : moi non plus je ne pourrais plus de toute ma vie me préparer un café au lait, que je boirais accompagné d'un biscuit en lisant dans mon lit; cela comportait trois interdits à la fois, manger au lit, laisser des miettes et lire (la lecture selon lui pourrit l'esprit). J'en fus toute triste comme si j'avais perdu un être cher.
Le livre m'a donné des frissons tout au long et je n'arrêtais pas de trouver des similitudes entre Erich et mon mari, et entre moi et Jenny, et de penser à ce qui m'attendait dans ce cas. A la différence de Jenny, je n'étais pas mariée avant, et je n'avais pas d'enfants. Mais tout le reste concordait, la découverte d'un nouveau personnage qu'on a l'impression de ne jamais avoir connu précédemment, et le fait de se réveiller tous les matins avec le même sentiment de regret, la même crainte, la même certitude de m'être liée à un psychopathe. Et en faisant face à la réalité : il n'est pas pour moi, et il finira par me tuer moralement ou physiquement. Et finalement avec la certitude aussi que si je ne me suis pas littéralement enfuie (maintenant divorcée) je me serais retrouvée dans la même situation que Jenny : faire face à la folie d'un homme qui peut atteindre des degrés effrayants.

Bref, ce livre m'a beaucoup fait plaisir, et je l'ai terminé dans l'avion qui nous emmenait en Martinique, où nous avons passé 10 jours. (70% du temps de notre vie commune).
Je dois avouer le talent de Mary Higgins Clark qui encore une fois a excellé dans un domaine de la psychiatrie assez difficile à déceler, la paranoïa, les troubles obsessionnels compulsifs, la mythomanie...Tous des symptômes pouvant exister à l'intérieur d'une même personne sans que l'on s'en doute, à moins d'une étincelle ... et tout refait surface. Je le sais parce que je l'ai vécu!!!

La Nuit du renard La Nuit du renard
Mary Higgins Clark   
Un livre vraiment addictif, qui nous donnent parfois même envie de découvrir la fin tellement qu'on a envie de connaître ce qui va se passer !
Un suspens omniprésent jusqu'a la toute dernière page !
On a une envie irrésistible de tourner la page, on la dévore comme si on mourait de faim.. les personnages sont très bien, une histoire vraiment bien qui se lit avec la gorge nouée!


par Chandiny