Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de PlumCrea : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Presque, Tome 2 : Dette de jeu Presque, Tome 2 : Dette de jeu
Jane Feather   
J'ai trouve ce livre très intéressant, on cherche au départ pourquoi cet homme qui a tout cherche vraiment a se venger et on découvre au fil du livre que cela a un rapport avec les évènements de la révolution francaise et de sa [spoiler]sœur[/spoiler]. J'ai découvert une révolution française très bien décrite avec souvent un pan de l'histoire peu connu avec le point de vue des nobles
Sinon j'ai bien aimé Isabella, forte personnalité qui sait vraiment ce qu'elle veut !!!

par Katlan34
Société Vanza, tome 4 : Le Château des orphelines Société Vanza, tome 4 : Le Château des orphelines
Amanda Quick   
Cette histoire est originale de part l'intrigue et aussi par la façon dont vont réagir les deux héros face à leur attirance mutuelle.

Dans ce livre, il n'y a pas de cache-cache, de "je te veux mais il ne faut pas". Ils vont mener ensemble l'enquête et s'aimer le plus simplement du monde.

Pour ne rien gâcher, les 4 orphelines sont adorables !!!

ilovethehost.overblog.com
Coeur de Highlander, Tome 1 : Lyra MacArthur Coeur de Highlander, Tome 1 : Lyra MacArthur
Demi McGowan   
Mon avis complet sur :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/03/coeur-de-highlander-t1-lyra-macarthur.html

L'histoire est en soit très simple mais diablement efficace ! Il n'y a pas beaucoup d'action, le récit étant plus centré sur les personnages, et c'est dans ces personnages que réside toute l'originalité de ce roman, car dans les 3 quarts des romances que nous lisons habituellement, nous avons droit à une gentille fille éprise d'un "connard" sexy au bon coeur. Et bah ici, c'est l'inverse, j'explique : William est une "crème", il tombe sous le charme de Lyra quasiment dès le premier regard, il est doux, tendre (sans être guimauve hein !), compréhensif, patient .... bref il a de multiples qualités malgré son passé torturé. Lyra, elle ......aaaaaaah !! Lyra !! ... Elle est Péniiiiiiiiibleee !! Vous voyez ce besoin que l'on ressent quand on aperçoit un punching-ball ? De lui envoyer de grosses "tatagnes", pour bien se défouler ... Eh ben, Lyra est ce punching-ball ! Oooh que j'ai eu envie de la secouer, de la gifler, de lui mettre un bon gros coup de boule (en toute amitié bien-sûr), histoire de lui remettre les idées en place ! rhaaa ! Elle n'a pas un mauvais fond, mais elle se comporte en égoïste, capricieuse, gâtée pourrie ! Elle accumule les erreurs, les mauvais choix et les décisions hâtives ! ........ Et j'ai adorééé ça ! J'ai adoré la détester lol. Lyra est comme un citron amer, elle vous fait grimacer, mais elle donne la saveur acidulée, le piquant, la fraîcheur au récit ! C'est elle qui m'a rendu accro, et au final bah, j'en reviens toujours pas ... mais je l'aime la Lyra !

Pour conclure, j'ai beaucoup apprécié cette lecture, l'écriture est fluide, agréable à lire, l'histoire est addictive et les personnages sont..... vraiment à découvrir ! Une lecture que je vous recommande.

par toutoun
Charlotte Collins Charlotte Collins
Jennifer Becton   
Hello tout le monde ! Une petite recension sur cette suite d’ « Orgueil et Préjugés » qui est sympa à lire et qui plaira aux fans de Jane Austen.
Déjà, je tiens à dire que l’écriture est bonne dans l’ensemble (meilleure que dans certains autres bouquins de la collection Milady Romance, je pense par exemple à la famille d’Arsac) et c’est une traduction donc je crois que la plume doit être de meilleure qualité en anglais.
Ensuite, on sent l’envie de Jennifer Becton de réhabiliter Charlotte qui n’a pas eu beaucoup de chance dans sa vie et que beaucoup de lecteurs n’apprécient pas vraiment. En effet, Jane Austen oppose Lizzie, qui fait un mariage d’amour à Charlotte qui fait un mariage de raison. De plus, Elizabeth dégage une certaine fraicheur (elle a 20 ans dans « Pride and Prejudice ») et Charlotte qui a 27 ans est vieille pour l’époque. L’ironie du sort, c’est qu’Elizabeth épouse un des hommes les plus riches d’Angleterre tout en étant aimée et en l’aimant et que Charlotte, tout en s’assurant de ne pas vivre trop inconfortablement n’a même pas le dixième que ce que possède Lizzie à Pemberley et a du mal à supporter Mr Collins (ce que je comprends parfaitement).
Donc ici, Charlotte va enfin pouvoir avoir son happy ending : “and they lived happily ever after” avec le gentleman de son choix, ce qui fait rudement plaisir parce que de mon point de vue Charlotte est certainement plus altruiste qu’Elizabeth (en effet, elle ne veut pas être un poids pour ses parents et c’est la principale raison qui la pousse vers le pasteur Colllins). D’ailleurs, on retrouve cette bienveillance lorsqu’elle accepte de chaperonner Maria.
J’ai apprécié l’opposition entre les Anglais, très raffinés et conservateurs et les Américains beaucoup plus libres.
On retrouve pas mal de clins d’œil à « Orgueil et Préjugés » avec (encore !) un Wickham qui séduit la sœur de l’héroïne, à « Raison et Sentiments » avec les deux sœurs ; Charlotte qui est l’incarnation d’Elinor la raisonnable et Maria qui est une Marianne un peu moins passionnée, à « Persuasion » car ici aussi on nous prouve que l’amour peut être trouvé plus tard vers la trentaine.
Le scénario est très simple comme chez Jane Austen mais la plume n’est pas assez bonne comme celle de la romancière anglaise pour rattraper la simplicité de l’histoire avec une écriture merveilleuse.
Les personnages sont très attachants et je crois que c’est ce qui fait l’addictivité de ce roman ( je l’ai dévoré en deux jours).
Mr Edgington est un vrai salopard comme on en trouve guère. Même Willoughby vaut mieux que lui (et Mr Westfield aussi).
Ah Mr Basford ! Encore un gentleman à rajouter dans ma liste des hommes les plus séduisants ^^. Si jamais il est disponible, qu’il me le fasse savoir ( says the girl who still searching for the Prince Charming).
J’ai bien aimé l’intervention de Mr Card à la fin et le fait que l’auteur ne donne pas la meilleure fin qui puisse être à tous ses personnages mais aussi qu’elle ose dire que l’amour peut arriver lentement après de longs mois passés ensemble et qu’il n’y pas que le coup de foudre dans la vie !
En outre, c’est Maria qui se résigne à la fin à épouser Mr Card alors que Charlotte marie vraiment l’homme qu’elle aime profondément. On retrouve là encore le parallèle entre Maria et Marianne (qui épouse le Colonel Brandon) et Elinor et Charlotte ( Elinor qui marie Edward son véritable amour).
Il ne faut jamais forcer l’amour car après il arrive des catastrophes comme ici où Westfield s’enfuit avec Miss Farmington à Gretna Green.
On nous montre une fois encore que les « gossips » sont nombreux et souvent infondés et que beaucoup de gens s’en délectent, parfois malgré eux. Ces commérages peuvent à cette époque réduire la vie sociale d’un individu à néant.
Le roman sur Caroline Bingley du même auteur a l’air intéressant car Caroline joue la méchante dans « Pride and Prejudice ». Hâte de voir si elle va se repentir et si elle aussi va trouver l’amour !
Comme toujours avec les Milady Romance, la couverture est très jolie.
Bref, un roman que je conseille aux janeistes mais aussi aux éternelles romantiques qui ont besoin de se détendre avec une petite romance sympathique. Parfait pour les vacances !




par Tara99
Ces demoiselles de Bath, Tome 1 : Inoubliable Francesca Ces demoiselles de Bath, Tome 1 : Inoubliable Francesca
Mary Balogh   
C'est le 1er tome de cette saga qui ma foi débute très fort. La rencontre entre les 2 principaux personnages est mémorable. Leur intimité forcée dans une auberge déserte, suite à une tempête de neige, va les rapprocher et l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre finira par éclater. J'ai aimé l'histoire, la persévérance que met Lucius à s'imposer auprès de Francesca, et à lui demander en mariage alors que cette dernière refuse toute relation m'a conquise. Jusqu'à la fin on se demande pourquoi elle refuse d'accepter la demande de Lucius... Jusqu'à la fin on se demande si tous les deux auraient un avenir commun. C'est une belle histoire, qui se laisse lire sans problème

par Rayathea
L'intrigante des Highlands L'intrigante des Highlands
Barbara Cartland   
L'un des premiers livres que j'ai lu dans l'univers des Highlands. Je l'ai trouvé très agréable à lire. Un peu d'intrigue et d'espionnage sous fond de romance ça prend presque toujours avec moi ! Surtout si en plus on est dans les Highlands !

par Eiko
Ashton & Rosemoor, Tome 0 : La Plus Douce Des Victoires Ashton & Rosemoor, Tome 0 : La Plus Douce Des Victoires
Kristina Cook   
Je clos mon histoire avec la grande Eleanore.

L'histoire pourrait ressembler à toutes les histoires. Il n'y a pas vraiment de sexe, mais des sentiments qui se diffusent doucement dans l'atmosphère.

Ca pourrait être un harlequin, mais sa différence est le style d'écriture. Il n'a pas de répétitions lourdes pour qualifier les personnages, pas de détails inutiles (donc je me fourvoie, ça ne pourrait pas être un Harlequin).

Vers la page 100, les personnages qui me paraissaient un peu fades ont commencé à gagner ma tendresse et au final, je me suis laissée à les regarder vivre leur histoire.

Les personnages secondaires sont très importants et c'est quelque chose que j'ai apprécié.

J'ai beaucoup aimé les deux premières pages qui m'ont plongée dans un visuel au réalisme parfait. L'épilogue est plus une approche d'un autre roman, du moins l'ai-je supposé car il y a une saga sur les Ashtons. Mais si on sent l'équilibre présent, la tendresse de mise, la passion, elle, n'y parait plus vraiment et ça m'a laissé un peu triste (en même temps, c'est bien comme ça que ça se passe dans la vie [strike]dans le meilleur des cas[/strike]).

J'attendais le moment de retrouver mon livre avec plaisir, mais ça n'a pas été insurmontable non plus (m'enfin j'aurais pas aimé que ce soit au-delà de mes limites non plus).

Même si cette histoire ne m'a pas plongée dans un état de béatitude douce ou passionnée, elle a su ravir ma curiosité de lectrice.

Un amour trahi Un amour trahi
Kristina Cook   
Avant tout, il faut réformer l'éducation. Arrachons les enfants à la rue et envoyons-les à l'école. C'est le seul espoir que nous ayons de construire un avenir meilleur : éduquer les enfants d'Angleterre, de quelque milieu qu'ils soient.

par marce217
Regency, tome 1 : Le mystère des Carlyle Regency, tome 1 : Le mystère des Carlyle
Shannon Drake   
Remix d'un "Belle et la Bête" dans une Angleterre victorienne où apparence, rang et classe sociale ne sont pas de vains mots.
Meurtres et secrets au British Museum agrémentés d'une belle romance entre une jolie roturière et un aristocrate qui cache ses soi-disant horribles traits sous un masque de bête.

par mellow
Regency, tome 2 : Le Secret du Nil Regency, tome 2 : Le Secret du Nil
Shannon Drake   
J'ai bien aimé ce roman de par son dépaysement, tant par le changement de siècle que par le changement de pays et de climat.
Certes, cela reste un roman d'amour mais l'intrigue et le mystère sont quand même présents. Même si je me suis doutée assez vite de qui avait le mauvais rôle, par contre il a fallu attendre vers la fin pour savoir le mobile et le fin mot de l'histoire.
Et Katherine est vraiment l'héroïne parfaite...

par lamanof