Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de PlumCrea : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Dé/connexion Dé/connexion
L. A. Witt   
Et si vous viviez dans un monde où le contact physique était interdit ?

C'est interdit ! Toucher quelqu'un ? C'est enfeindre la loi. Des uniformes, des gants, tout pour éviter un quelconque contact physique. Les citoyens se rendent dans des maisons de simulations pour avoir des orgasmes. Keith Borden, travaille depuis dans une maison de simulation. Quand Aiden Maxwell entre dans sa vie, il tombe sous son charme et fini par franchir les limites. Après des années à ne jamais avoir été tenté, Keith sait qu'il ne pourra plus se passer d'Aiden dans une relation amoureuse et charnelle.

Dès le départ, on sent l'érotisme de l'histoire. L.A. Witt est une auteur brillante et ses scènes coquines sont toujours renversantes. Chargées d'érostisme, de chaleur et de coquineries hot. Dans cette histoire, elle mise le tout pour le tout et est loin de se planter. Bien au contraire ! Wow ! C'est chaud bouillant pour Keith et Aiden.

Keith est un homme droit et honnête, n'ayant pas fait d'écarts dans sa vie. Il vit une vie simple, mais quand Aiden y entre, tout se bouscule pour lui. Aiden est un homme taquin, charmant et irrésistible. Après cette invitation, Keith décide d'accepter et de se rendre dans le monde souterrain pour découvrir le sexe. Le vrai, celui de deux corps ou plus se touchant à même la peau. Celui où les fantasmes prennent vie, loin d'une vulgaire simulation irréelle. On sent la réticence de Keith et en même temps, cet aimant qui vous attire. Comme si votre conscience venait chuchoter à votre oreille pour vous intimez d'y aller, de pousser la porte et de juste vous laissez aller. De succomber !

Outre la relation des deux hommes - et Seigneur qu'elle est bouillante à souhait - L.A. Witt nous peint un monde fait d'interdictions et de crimes. Un monde où vous n'êtes jamais seuls. Votre lieu de travail ? Des caméras. Votre cuisine ? Des caméras. Votre chambre ? Des caméras. Votre douche ? Des caméras. Partout, sans cesse, en permanence. Mais il aura suffit d'une fois, que Keith goûte les plaisirs de la chaire pour entrer dans l'illégalité et mettant sa vie en danger pour retrouver cet homme dont il tombe doucement amoureux. Au fil de l'histoire, vous découvrez combien il est dur de garder le secret, de réussir à contenir les pulsions qui vous font presque devenir fous tant elles sont puissantes. Keith pense perdre la tête, mais Aiden est toujours là pour lui. Leur relation évolue doucement, d'un petit brasier il se transforme en un feu immense illuminant les nuits qu'ils passent ensemble.

En plus de la couverture vraiment superbe, la fin est une fin ! Eh oui, souvent habituée aux fins trop brutales de L.A. Witt, cette fois-ci nous en avons une qui nous permet de refermer l'histoire sans rester sur une frustration terrible. Un plaisir !

En bref, L.A. Witt mélange parfaitement la dystopie avec l'érotisme. Elle nous peint une société criblée d'interdictions mais où une fois le fruit défendu croqué, il est difficile de ne plus y retourner. Avec sa pointe d'action pour nous tenir en haleine, tout est là ! Et puis... Oscar Wilde le disait lui-même : Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder !

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/03/deconnexion-la-witt.html

par Linkward
Promesse rebelle Promesse rebelle
Ellen Hartman   
Quand on s’est spécialisé dans l’organisation de mariages, pas question de rater l’organisation du sien. En professionnelle perfectionniste, Jorie a donc soigné tous les détails : le lieu, les fleurs et, par-dessus tout, le fiancé — un fiancé beau, brillant et issu d’une puissante famille de sénateurs. Le gendre idéal. Idéal… Sauf que Jorie, tout au fond d’elle, n’est pas très sûre d’être amoureuse de Cooper ; qu’elle est sûre, en revanche, de ne pas vouloir décevoir sa mère. Et tandis qu’elle n’envisage même plus de faire machine arrière, Cooper vient lui annoncer une nouvelle qui la laisse sans voix — et lui faire une proposition qui ne l’étonne pas moins…

par Sophie74
Rhinocéros Rhinocéros
Eugène Ionesco   
Cette pièce est difficile à suivre et semble folle car elle appartient au genre de l'absurde. Mais je pense qu'il y a une interprétation à donner à cela, beaucoup y voit une dénonciation du nazisme sous l'occupation, je pense que c'est possible mais qu'on peut aller plus loin encore, et c'est cela qui est vraiment génial avec les œuvres de Ionesco, nous sommes libre de comprendre (ou pas) ce que nous voulons.
En attendant Godot En attendant Godot
Samuel Beckett   
"En attendant Godot", est une pièce de théâtre en prose et en deux actes mettant en scène Vladimir et Estragon, deux vieux clochards vagabonds qui croisent la route de Pozzo et Lucky respectivement maître et "esclave", et celle du messager de Godot. Le décor est dépouillé, quasi inexistant, en un lieu indéfini, sur une route de campagne avec un seul arbre. Deux clochards discutent pour tuer le temps, échangent des propos superficiels et plats, ressassent leur malheur et leur ennui. Ils attendent l'arrivée d'un certain Godot qui devrait les secourir et avec lequel ils croient avoir rendez-vous.

Un théâtre de l'Absurde, un nouveau théâtre en rupture avec le théâtre "traditionnel", une pièce qui présente quelques thèmes majeurs : l'absurdité de l'existence (Vladimir et Estragon sont totalement abandonnés et voués à une misère totale), l'immobilité du temps (du premier acte au second, le temps a passé, l'arbre s'est couvert de feuilles, mais ce temps est immobile, rien n'a changé sauf que Pozzo est devenu aveugle), l'inutilité de la mémoire (le passé évoqué par les deux clochards n'ouvre aucune perspective ni sur le présent ni sur l'avenir)... On aime ou on n'aime pas mais il s'agit d'un genre nouveau, une pièce avec son lot de réflexions philosophiques, une lecture intéressante.

par SuperNova
Wanted Wanted
Matsuri Hino   
One shot que j'ai beaucoup apprécié sur le thème de la piraterie. Beaucoup d'humour et Alto (alias Armelia) et Luce sont des personnages attachants et très drôles !

par emy27
Cold, My Lover Of Absolute Zero Cold, My Lover Of Absolute Zero
Reiichi Hiiro   
Une histoire belle est touchante où le côté psychologique est mit en avant ce qui rend les personnages vraiment touchants et attachants pour une histoire d'amour très belle .
Casino Lily Casino Lily
Youka Nitta   
Magira est un jeune homme en plein tourment, qui se cherche et en même temps cherche à s'oublier. Ce livre permet de suivre son évolution et j'ai apprécié la lecture de ce one-shot. Le style de Nitta Youka est doux et épuré, c'est un plaisir à lire.

par lag123
Lovers and Souls Lovers and Souls
Kano MIYAMOTO   
J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand j'ai lu ce yaoi ! L'histoire est tellement poignante que j'avais la gorge serrée. J'aime beaucoup la mangaka et je suis contente d'avoir pu lire une nouvelle histoire mais cette fois-ci même si j'ai aimé les personnages, l'histoire est réellement trop triste.
Night Walk Night Walk
Kano MIYAMOTO   
Tsukasa is a magazine writer who has a sometimes boyfriend Atsushi, a gay porn star. They get along just fine, until Yui shows up, a yakuza from Tsukasa's past! Mix in a haunted house, ghost mystery, yakuza action, and plenty of adorable kitties and you have the latest new story from Miyamoto Kano!

par Viola99
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4