Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Plume_and_book : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Kelley Armstrong   
Surexcité à l'idée de découvrir la nouvelle trilogie de Kelley Armstrong, dont je n'avais cesser d'entendre parlé sur les sites. Je l'ai acheté dès sa sortie chez nous, heureuse comme un rien de pouvoir le tenir enfin dans mes petites mains et de me dire faites que je ne sois pas déçue.
Eh ben je ne le suis pas, je trouve qu'on a peu de roman sur les nécros et les zombies, c'est vrai que ce genre d'univers est un peu glauque et fous les jetons mais bon j'ai besoin de ma dose d'adrénaline et là je l'ai eu.
Bon on commence l'histoire avec Chloé, toute petite qui suite à sa baby-sitters doit descendre dans la cave alors que c'est là ou ce cache les fantômes de la maison qui la terrorise.
Suite à sa on la retrouve, jeune ado, vivant une vie normale mais plus pour longtemps car elle se fera poursuivre par un fantôme dans les couloirs de son lycée et ce fera interné à Lyle House, une maison de fou pour adolescent mais remplie de mystère. Elle fera la connaissance de Liz, Rae, Simon, Derek et Tori tous pensionnaire dans cet institut.
Bon je vous ai restituer le contexte mais j'ai adoré ce roman, sombre et envoûtant je me suis laisser bercer par le style de l'auteur que j'ai pu retrouvé avec grand plaisir.
Un roman fort mature, ou magie et horreur ce mêle. Je regrette juste qu'il n'y ai rien entre Simon et Chloé je trouve qu'ils iraient trop bien ensemble.
Enfin, un roman superbe ou lorsque le deuxième sortira je me jetterai dessus, d'ailleurs ce dernier est dans le défi du mois :-).

Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Céleste, Tome 1: Céleste Céleste, Tome 1: Céleste
Cynthia Hand   
une très bonne surprise que ce roman. Premier tome d'une série, il nous propose un monde intéressant.
Les personnages sont complexes et on devine des motivations sous-jacentes.
L'écriture est fluide, accessible. Le scénario intéressant.
comment faire lorsque vous avez la sensation de devoir aimer quelqu'un sauf qu'aucun de vous ne ressent d'amour, et pire, que vous en pincez pour un autre ?
Plus de questions que de réponses, mais un début très prometteur, pour un roman addictif

par Ceinwèn
Les Gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante Les Gardiens de l'éternité, Tome 1 : Dante
Alexandra Ivy   
J'ai beaucoup aimé ce livre que je qualifierais de " romantico-chevaleresque ".
Dante, notre vampire guerrier et gardien du Calice, est un être bouffi d'orgueil, pétri d'arrogance, doté d'un ego sur-dimensionné mais possédant une enveloppe charnelle fantasmatique !
Auprès d'Abby, la nouvelle détentrice du Phénix, Dante se révèle attentif, protecteur, possessif ainsi que passionné.
Leur chemin va croiser la route de différentes créatures : sorcières, démons, chiens de l'Enfer mais aussi de Viper, autre immortel ami et ainé de Dante, qui est quant à lui "fournisseur de plaisir".
Un premier tome réussit qui me donne envie d'avoir le prochain en main sachant qu'il sera centré sur Viper.
A DECOUVRIR

par ccmars
Le don de vampire 1 : Sortilèges de la nuit Le don de vampire 1 : Sortilèges de la nuit
E.M Knight   
J'ai trouvé cette histoire intéressante, j'ai bien aimée.
Les petits bémols sont l'écriture un peut enfantine, le fait qu'on arrive pas vraiment à se situer dans le temps et que tout ce passe un peu trop vite.
Je conseil quand même cette lecture, c'est une histoire sympa :)

par margotj
Warcross, Tome 1 : Warcross Warcross, Tome 1 : Warcross
Marie Lu   
Lire la revue complète sur:
https://latentationdulivreenanglais.com/warcross-marie-lu/

Ma notation: 3.5/5

Woa, Marie Lu m’a emportée dans un monde époustouflant de vivacité et de fantaisie. Warcross est une réalité virtuelle vibrante et sensationnelle qui nous fait tant rêver par ses paysages allant de New York à Tokyo que par sa capacité à permettre un modelage du quotidien! Et si nous pouvions adopter un dragon? Voler? Faire disparaître un handicap? Voilà des possibilités qui nous sont offertes avec le NeuroLink – ponctuer sa vie de rêves et d’opportunités saisissantes. J’avais l’impression d’y être!

Néanmoins, malgré ce concept fascinant, l’auteure pose la question de l’éthique. Warcross est un immense spectacle synonyme de gloire, d’argent et de privilèges, et certains individus ne vivent que pour cette fausse réalité. A partir du moment où l’on peut se créer une vie idéale, à quoi bon revenir à la réalité vraie? Même si le jeu peut être un bon divertissement, au bout d’un moment, cela doit rendre la vraie vie plus difficile à supporter, non?

Warcross étant une tendance mondiale, c’est avec plaisir qu’on note la diversité des personnages! D’abord Emika avec ses cheveux colorés, son tatouage atypique, son côté skateuse, hackeuse et chasseuse de primes! J’ai adoré suivre son histoire, elle se montre intelligente, compatissante et même aventureuse. Ensuite, on a Hideo qui a créé son premier prototype du NeuroLink alors qu’il n’avait que onze ans. Son passé douloureux l’a rendu intéressant. Mais je dois dire que j’ai davantage aimé les personnages secondaires notamment Asher, Roshan et Hemmie, ils forment une formidable équipe et j’aimerais en apprendre plus sur eux.

Mais le plus intéressant, c’est quand même Zero, cet inconnu malveillant qui n’arrête pas de modifier les codes du jeu. Si Warcross représente le côté fantaisiste de la réalité virtuelle, il s’en est cependant crée un univers alternatif – le Dark World. Là-bas, tout est permis: paries, assassinats, hacking, réseaux de délinquance… Bref, on y trouve les personnes les plus dangereuses. Et vous savez quoi? J’ai préféré la partie où l’auteure nous présente ce Dark World, je l’ai trouvé mystérieux et captivant!

A part ça, j’ai été déçue par le reste. D’une part, le développement de la romance a pris trop de place dans le roman alors qu’elle n’avait pas son importance dans l’histoire (bon, au moins, elle n’est pas niaise, c’est déjà ça). J’aurais préféré qu’Emika se rapproche davantage de ses coéquipiers de jeu qui, eux, étaient vraiment géniaux. J’ai juste l’impression qu’il y a eu une opportunité d’amitié qui n’a pas été saisie. Je veux de la camaraderie, bon sang!

D’autre part, les scènes de jeu décrites par l’auteure étaient trop brèves et manquaient de piment – Emika se sortait du pétrin un peu trop facilement! Pourtant, le Championnat était ce qu’il y avait de plus important en termes d’action… Grosse déception donc, surtout que l’auteure avait de très bonnes idées concernant les affrontements! Du coup, j’ai trouvé le rythme global du livre assez lent…

Au final, le plus gros problème, c’est le manque de surprise. Tout était prévisible! Et pourtant, je vous promets que je suis une tâche quand il s’agit de deviner une fin, c’est pour dire!

Je ressors donc mitigée de cette lecture. On ne mentionnera pas le fameux « she released a breath she didn’t know she was holding » qui a fait deux fois son apparition et qui m’a juste fait marrer. Ahem x)

Note: il semblerait que Warcross prenne place 80 ans avant les événements de Legend (la première trilogie de l’auteure).
Gardiens des cités perdues, Tome 1 Gardiens des cités perdues, Tome 1
Shannon Messenger   
OK, je rends les armes, je n'arrive même pas à exprimer une pensée cohérente sur ce livre. Oui, le côté école spéciale pour elfes fait penser à Harry Potter mais les ressemblances s'arrêtent là et c'est génial !
L'histoire est passionnante, complexe (mais pas trop, pour ne pas nous paumer au passage) et surtout très drôle. J'ai pas mal rigoler toute seule (oui, oui, ça fait très débile, je l'admets) tellement je trouvais les répliques ou les situations hilarantes.
J'adore les personnages, bien travaillés avec chacun leur personnalité bien à eux et leur manière d'être drôles. Même si c'est vrai que je n'aime pas les méchants (nooooon ? Vraiment ?)
Bref, cette série est super et... bah c'est tout en fait !

par LilaJune
À contre-sens, Tome 1 : Noah À contre-sens, Tome 1 : Noah
Mercedes Ron   
Ce roman c’est une combinaison des bonnes choses des romans « Pas sans toi » de Katie McGarry, « Step Brother » de Pénélope Ward et « La princesse de papier » de Erin Watt.

À l'image de « Step Brother », c’est une histoire de demi-frère/ soeur par le mariage de leurs parents, qui a force de se tourmenter, développent une alchimie particulière et s'attirent irrémédiablement, et cela quelle que soit leur résolution de distance à maintenir.
À l'image de « La princesse de papier », lui est issu d'un milieu très aisé quant à elle, sans avoir vécu dans le besoin elle se retrouve désemparée par ce nouveau milieu et les codes qui le régissent. Il la soupçonne de tout et rien et de son côté elle tente de garder les pieds sur terre et pour ça, elle préserve farouchement son indépendance. Toutefois le milieu du héros n'est pas hermétique, bien au contraire il s'acoquine volontiers d’activités délinquantes. Des activités qui rejoignent notamment celle du roman « Pas sans toi ».

En commençant j'ai trouvé que c'était très convenu, déjà vu et revu. Pourtant au fur et à mesure que j'avançais dans l'histoire, j'étais de plus en plus impatiente d'en savoir plus, de savoir comment la situation allait évoluer et surtout quels étaient les secrets de nos deux héros. Résultat, il me tarde de lire la suite !

par Biibette
La Vie secrète de Bee La Vie secrète de Bee
Sara Wolf   
Dans notre métier de lectrice fleur bleue et aguerrie, on apprend assez rapidement qu'avec du Sara Wolf, on a affaire à une valeur sûre.
Et pourquoi cela ? Parce que cette auteure ne cherche pas la facilité dans une romance où A aime B et vice et versa, mais tient à proposer bien plus, une histoire d'amour qui n'en reste pas là mais creuse bien au fond des choses. Et c'est cette profondeur qui nous accroche complètement: oui, parler dépression, relations toxiques et autres sujets graves n'apporte pas vraiment la gaieté dans les cœurs, mais la vie est aussi faite de cela! Cette nouvelle histoire de Sara Wolf sonne donc encore une fois naturelle et réaliste!
Mais c'est aussi parce qu'elle parvient à y instiller un message profondément positif, d'espoir notamment: les dialogues sont par exemple des perles d'humour, notamment grâce à la drôlitude de toutes ces remarques sarcastiques bien senties.
Moi, cette écriture plus qu'addictive, m'a totalement convaincue et j'ai dû m'engager dans une dure lutte intérieure (perdue d'avance!) pour tenter de réfréner mon ardeur à ne faire qu'une bouchée de ce livre, enthousiasme attisé par la mise en place de la double narration (et les chapitres dédiés à Wolf était comme une drogue donc il me fallait une autre dose rapidement, car oui, j'aime être dans la tête de ces messieurs!) Spoiler alert: j'ai échoué! Puisque j'ai dévoré le livre en seulement une journée...
Mais si je me suis autant imprégnée dans l'histoire, c'est également parce qu'elle était portée par des personnages formidables... La force de caractère qui émane de ceux-là (bon, moins Fitz...)! La vie ne les a pas épargnés et pourtant, ils s'accrochent à elle avec un dynamisme communicatif, en particulier Bee qui porte dignement cette histoire sur ses épaules. C'est de voir l'évolution pas à pas de ces protagonistes qui nous rend accrocs!
Bon par contre, petit bémol pour ce qui est du choix des prénoms, qui ont heureusement des petits surnoms (animaliers) pour tempérer. Car comme dit l'héroïne quand on lui fait remarquer que Béatrix n'est pas un prénom terrible, c'est que Wolfgang c'est bien pire... Et bien, c'est pas faux!
En bref, les moments de joie comme les moments de peine sont ce qui construit la vie mais ce sont eux également qui ont construit ce roman. Cela donne un livre où les difficultés sont transcendées pour amener finalement espoir et amour. Comme toujours, Sara Wolf garde ici sa plume addictive pour nous présenter une histoire d'amour touchante et des personnages autant attachants qu'ils savent être drôles. L'amour est ici un combat qui se gagne!

par Chika
L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo L'Amour Interdit, Tome 1 : Halo
Alexandra Adornetto   
Un livre vraiment GE-NI-AL! Franchement je vous le conseil vraiment. Bethany est un personnage des plus attachants et elle ne pouvait tomber amoureuse que de Xavier, c'était écrit, forcément xD C'était un plaisir à lire, l'histoire captive du début jusqu'à la fin, on retient son souffle, on se demande ce qu'il va se passer. Les personnages sont tous très attachants, j'ai simplement hâte de connaitre la suite!! :)

par takiko
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3