Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Plume_doigt : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Birmingham, Tome 1 : Quand l'ouragan s'apaise Birmingham, Tome 1 : Quand l'ouragan s'apaise
Kathleen E. Woodiwiss   
Je crois que je m'attendais à tout autre chose de ce roman et je ne peux m'empêcher d'être déçue... Le héros... quel gougeat ! Violeur, autocratique, je n'y ai vu, au début de ce roman, qu'un butor odieux... Alors ça fait peut-être rêver les histoires de femmes prises de force par des mâles diablement beaux, mais quand le gars a 35 ans et que la fille est encore une minaude qui ne sait que répondre par la soumission eh bien moi, ça me laisse incrédule devant une lecture censée être romantique.
Jusqu'au bout il sera fier de son viol... mouais...
[spoiler]Le coup de la robe qu'il lui reproche d'avoir échangé, bien après leur mariage, parce que c'est celle qu'elle portait le soir où il l'a violée et qu'il se remémorait cette soirée avec excitation m'a laissée sur le c... Et elle de s'excuser... ourf ![/spoiler]
Après tout c'est un roman et rien n'interdit alors au personnage masculin principal d'être un salaud frustré, [spoiler]et encore frustré parce qu'il a décidé de la punir, pas par repentir ![/spoiler] mais là encore je n'ai pas trouvé son rôle crédible... C'était trop (pour faire une romance) ou pas assez (pour faire un drame) et l'acceptation d'Heather de son abaissement m'a quelque peu mise mal à l'aise.

Bref, lui est écrit pour être un gougeat incontenté et sexy et elle une jolie pouliche totalement assujettie qui fait tourner la tête de tout le monde par son joli décolleté. Une potiche, quoi... Dire que c'est une femme qui a écrit cette histoire et donne cette image de nous... Mais ce roman est ancien. Autre temps, autres fantasmes...

Malgré ça, ça se lit. L'écriture est fluide plutôt agréable et malgré la platitude du scénario (j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose quand même), la diversité des personnages a rendu ce roman convenable.
J'ai bien aimé les 50 dernières pages... Mais sur 400 ça fait pas beaucoup.

Allez, faut pas se décourager de le lire quand même ! Ce n'est pas un mauvais roman, c'est juste un roman qui m'a un peu asticotée... Ben c'est aussi fait pour ça, la lecture.

Pour de vrai, Saison 1 Pour de vrai, Saison 1
Cindy Lia   
https://followthereader2016.wordpress.com/2018/03/01/pour-de-vrai-saison-1-cindy-lia/

Qui a dit que la vie lycéenne était de tout repos ? En tout cas ce ne sont pas Maddie et Logan qui s’y risqueraient. Ces deux amis de toujours franchissent côte à côte toutes les épreuves que leur inflige la vie. Ils sont inséparables, indissociables et imperméables à toutes les rumeurs qui circulent à leur sujet. Mais une amitié si fusionnelle peut-elle résister indéfiniment sans évoluer vers un amour intense?

Ce questionnement est celui de Maddie, elle a besoin de Logan plus que de n’importe qui d’autre et sa peur de le perdre est sans limites. Parviendront-ils à conserver leur lien malgré les aléas de la vie?

Ce texte de Cindy Lia nous entraîne dans un récit aux personnages attachants. Chaque événement nous donne envie d’en savoir plus et de découvrir toutes les parcelles et pensées des protagonistes. Les personnages secondaires sont à la fois hérissant et agréable nous permettant une immersion rapide et totale dans l’univers décrit par l’auteure. La plume est fluide et agréable, simple mais efficace.

En bref, un bon moment de lecture avec cette première saison de Pour de vrai. Quelques questions restent en suspens nous laissant dans l’attente de la saison deux pour obtenir toutes les réponses à nos interrogations et avoir peut-être la chance de découvrir un magnifique happy-end entre Maddie et Logan.
La trilogie Fitzhugh, Tome 3 : Par orgueil La trilogie Fitzhugh, Tome 3 : Par orgueil
Sherry Thomas   
Cette série est définitivement pleine d’idées et véritablement réussie. Cette troisième histoire n’est en rien comparable avec les deux précédentes et rien qu’en cela, c’est parfait. Hastings est fou amoureux d’Helena mais dire qu’il est maladroit est un euphémisme. « Par orgueil », il a toujours tenu à distance la jeune femme en lui tenant des propos à l’opposé de ses pensées. Il est parfaitement conscient de ses maladresses mais ne parvient pas à se contrôler en la présence d’Helena. Celle-ci est un personnage on-ne-peut-plus moderne, elle dirige sa propre maison d’édition et n’hésite pas à afficher son amour pour un homme marié, ce qui dans l’Angleterre du XIXème siècle, est -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/04/24/par-orgueil-fitzhugh-tome-3-sherry-thomas/
Marsden, Tome 1 : Délicieuse Marsden, Tome 1 : Délicieuse
Sherry Thomas   
Fallait-il que je sois désespérée pour acheter ce livre, certes l'idée de la bouffe était originale mais le reste pitié.
C'est quoi ces personnages fadasses qui se laisse piétiner par le destin et lui diraient presque merci.

par frani
Captive Hearts, Tome 3 : Le Chef du Clan Captive Hearts, Tome 3 : Le Chef du Clan
Grace Burrowes   
Après l’étincelant Le traître et je pèse mes mots, c’est avec impatience que j’attendais ce tome qui clôt la série. Michael, personnage énigmatique dans les deux premiers tomes promettait beaucoup. Hélas, c’est la déception qui a pointé le bout du nez. Adieu finesse et subtilité et bonjour balourdise et lourdeur. Aveugle à ce qui l’entoure et à tous les signaux qui lui sont envoyés, Michael m’a beaucoup déçue. Autant j’avais noté son intelligence et son intuition dans les deux premiers tomes, autant j’ai été stupéfaite par son aveuglement dans le roman qui lui est consacré. Et il en a été de même avec Brenna, une héroïne dont l’énergie du départ s’est étiolée au fil des pages.

Après ces lignes sévères, je me dois de modérer mon propos. Le roman n’est pas mauvais en soi et il se laisse même lire avec un certain plaisir mais il est loin d’atteindre le niveau des tomes qui le précèdent. L’explication tient peut-être dans les remerciements que l’auteur adresse à la fin du roman. Elle remercie Joanna Bourne qui l’a aidé alors qu’elle éprouvait « quelques soucis – enfin, disons, avec l’intrigue en général ». Pour moi c’est là que réside le fond du problème. L’intrigue apparaît bancale, un peu comme si Grace Burrowes n’avait pu choisir entre la tonalité plutôt rose de la romance historique et une plus sombre correspondant à la thématique du roman. Au fil de l’avancement de l’intrigue, j’ai ressenti fortement l’embarras de l’auteur qui semble ne pas vouloir choisir entre deux chemins. Le summum du refus de choisir étant atteint à la fin du roman qui m’est apparue comme un « must » du non-choix dans le traitement du méchant.

En conclusion, Le chef de clan m’est apparu nettement deux crans en dessous des deux premiers tomes. Autant Grace Burrowes m’avait enthousiasmé avec Le captif et Le traître, romans très originaux dans la trame et les héros, autant j’ai été désappointée par ce Chef de clan. Peut-être certains thèmes n’ont pas leur place dans la romance historique, surtout si l’auteur ne souhaite pas faire exploser les codes du genre. Prise entre deux exigences contradictoires, Grace Burrowes n’a pas su ou voulu choisir et au final cela donne un roman certes intéressant mais globalement decevant, du moins à mes yeux.

L'Échappée L'Échappée
Julie Tremblay   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/11/10/lechappee-de-julie-tremblay/

Une histoire d’amour qui vous fera voyager jusqu’au fond des lacs canadiens…

Nous suivons donc Anne, vingt ans, qui est en plein voyage de découverte après avoir obtenu son diplôme quelques mois auparavant. Elle va de petit boulot en petit boulot et se retrouve saisonnière au Myers Lake où elle rencontre Nathan et Ethan. Ce dernier est une ex-star de hockey aux rêves brisés. Il est un peu bourru mais Anne, elle aussi, a son petit caractère !

J’avais pas mal vu ce livre un peu partout sur la blogosphère et je me suis décidée à le lire avant d’avoir trop d’avis.

J’ai beaucoup aimé cette histoire que j’ai trouvée surprenante. Le résumé ne vous dit pas une chose très très importante, fondamentale même dans cette histoire, et c’est bien le meilleur !

J’ai adoré découvrir le Canada “sauvage” en étant dans un endroit touristique très isolé. J’ai aimé suivre Anne qui découvre cet univers avec ses yeux de Parisienne.

Les personnages sont surprenants, tous portant un lourd passé que l’on prend plaisir à découvrir.

La relation entre Anne et Ethan m’a beaucoup amusée car il est très rejetant et elle ne passe pas par quatre chemins au départ. Leur évolution est naturelle, ni trop lente, ni trop rapide. L’auteure n’en fait pas trop.

Globalement, ce roman ne révolutionne pas le genre et on tombe dans un schéma habituel.
La fin est attendue depuis leur rencontre et je dois avouer qu’elle m’a un peu déçue.

Cependant, l’horizon canadien est vraiment un plus dans cette lecture. J’ai adoré découvrir un petit bout de ce pays et je me suis pas mal attachée aux différents personnages. J’ai été vraiment subjuguée par la beauté des descriptions.

L’échappée est une romance suivant le schéma habituel des livres du genre mais qui arrive tout de même à surprendre de par une spécificité d’un des personnages principaux. On est rapidement subjugués par la beauté des descriptions du Canada. Je pense que c’est vraiment un gros plus dans ce livre et c’est ce qui fait une grosse partie de son charme !

par Mayumi
Les Petits Secrets d'Emma Les Petits Secrets d'Emma
Sophie Kinsella   
Super fun comme livre parce que chaque fille se reconnaitra dans ses petits mensonges du quotidien, qui ne font pas de mal, qui nous rassure et qui protèges nos faiblesses des railleries du monde extérieur ! On a toute une Emma en nous et c'est ce qui rend ce livre délicieux.
Les Highlanders du Nouveau Monde, Tome 3 : Plus fort que le destin Les Highlanders du Nouveau Monde, Tome 3 : Plus fort que le destin
Pamela Clare   
Mon dieu je suis amoureuse !!!!
Comme Connor va me manquée !!! Enfin bref un dernier tome super on y retrouve tous ce qui m'a manqué dans le tome 2, les campements, le côté sauvage , le côté rebelle, le coté je me retiens dans mes pulsions.
Autant je m'étais attaché rapidement à Annie et Amalie, mais je dois dire que Sarah à été encore plus attachante et comme j'aurais aimé être à sa place, enfin juste pour le coté intimité avec Connor. Un truc que j'ai beaucoup apprécié aussi dans ce tome c'est toutes les chamailleries entre Connor & Joseph, cela avait manqué dans les tomes précédents et qui fait de ce tome mon préféré, même s'il est que de très peu.

par marick76
Captive Hearts, Tome 2 : Le traître Captive Hearts, Tome 2 : Le traître
Grace Burrowes   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4BH

{Helle} : Une très belle histoire même si j’ai préféré le tome 1, celui ci ne manque quand même pas de charme sans compter que le sujet abordé est très intéressent et mérite qu’on s’y attarde.

[...]

Un roman presque parfait, Sebastian est un héros qu’on déteste au début à cause de ses actions passé mais on se rends compte qu’au final qu’on ne peut pas car lui aussi est une victime. Il n’a pas eu le choix et a essayé de sauver comme il le pouvait la vie de ces hommes. Dans le traître, on découvre la noirceur de l’homme, sa duplicité, son machiavélisme, sa bêtise aussi, et force est de constater que même de nos jours cela n’a pas changé. L’homme est toujours égale à lui même.

Un roman très bien tourné, captivant et avec des rebondissements très inattendus, tous les personnages principaux et secondaires ont de l’importance et ils font la réussite de ce livre. Il m’a cependant manqué un petit quelque chose pour que cela soit un coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment.
Le Journal de Mr Darcy Le Journal de Mr Darcy
Amanda Grange   
Comme cela fait du bien de se replonger dans nos vieux bon classique, même si celui ci n'a pas était écrit pas notre grande Jane Asten, mais je doit dire que l'auteure Amanda Grange, as réussi à rester fidèle à l'histoire, je doit dire que j'ai adorer pouvoir découvrir les pensées intime de notre cher Mr Darcy. chose que j'ai bien apprécié c'est que l'histoire ne s'arrête pas au moment ou Elizabeth accepte d'épouser Mr Darcy mais on peut découvre quelques mois de leur vie à Permberley.
Que dire de plus a part que tout comme l'original j'ai eu un coup de coeur pour cette histoire.

par marick76