Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de plumedesang : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
TENEBRIS - Les chevaliers de l'ombre TENEBRIS - Les chevaliers de l'ombre
DAVE RUDDEN   
Un premier tome minion sans grande prétention.
L'histoire met en place les personnages et l'origine des Malléus ce qui est important pour les prochains tomes.

L'histoire est gentille, l'action est bien présente.
Un bon premier tome.

par Nicolas
King of Eden, Tome 1 King of Eden, Tome 1
Ignito    Sang-Cheol Lee    Takashi Nagasaki   
Je dois avoue que je suis tres surpris par cette serie . A la lecture du resume je pence que sa aller etre un remake de resident evil . Mais finalement pas du tout . Un 1er tome qui donne leau a la bouche et pose bcp de question qui reste sans reponce . On plonge tout de suite dans le scenario qui est tres sombre et imersif.
Apocalypse sur Carson City, tome 2 : le commencement de la fin Apocalypse sur Carson City, tome 2 : le commencement de la fin
Guillaume Griffon   
Etat du Nevada, à quelques jours d Halloween.
Crystal Bay est désormais contaminé par les fûts de produits toxiques qui se sont répandus il y a quelques heures...
rapidement des mutations bouleversent la tranquillité des autochtones. Mutants et morts vivants s abattent sur la région... C est dans ce chaos que les frères Blackwood,
toujours en cavale, tentent d échapper au shérif B. Justice qui les traque inlassablement.
L'Ombre du Golem L'Ombre du Golem
Éliette Abécassis    Benjamin Lacombe   
J'ai aimé la façon dont l'histoire commence. On rencontre Zelmira, grand-mère qui se décide à raconter son histoire à ses petits enfants en prenant la plume. Elle les met en garde concernant le fait que certains éléments vont leur paraître insensés, mais qu'il s'agit pourtant bien de la vérité.
On découvre donc cette histoire de son point de vue, comme si nous étions à sa place au moment précis où elle vit les choses.

Zelmira est une petite fille qui vit avec une mère fabricante d’élixirs, un père marchand qui tente de vendre la marchandise élaborée par sa femme, un petit frère bien différent d'elle et une petite sœur d'à peine un an. Les temps sont durs et sa famille ne roule pas sur l'or.

L'Empereur Rodolphe souffre d'un maux inexplicable et est conseillé par un homme odieux, barbare et avide de pouvoir : le moine Thadée, qui pense que si le pays se porte mal c'est uniquement la faute aux juifs qui vivent exclus de la communauté.

La personne à la tête de la population juive est le grand rabbin de Prague, surnommé "Le Maharal". Suite à la persécution dont lui et ses semblables sont continuellement victimes, il décide d'avoir recours à une chose bien précise afin de créer un protecteur, ou plus précisément un Golem protecteur. Ce qu'il n'imaginait pas c'est qu'une petite fille l'avait vu à l'oeuvre et que cet événement changerait sa vie de bien des façons.

Zelmira est une petite fille intelligente, maligne, curieuse, douce, gentille, assez silencieuse au sein de sa famille mais bavarde avec le rabbin, et insatiable niveau connaissances et découvertes du monde.
Sa vie de famille n'est pas des plus joyeuses mais chaque escapade auprès du Maharal et de sa femme, la rend heureuse et joyeuse. Avec eux, elle se sent enfin à sa place. Mais tout ne sera pas aussi simple, elle va découvrir ce qu'est la haine, la persécution, les complots, la trahison, le malheur, les désillusions et l'amour. Sans le vouloir, elle va se retrouver au milieu d'une guerre qui n'est pas la sienne et qui pourrait bien lui coûter la vie.
C'est une petite courageuse et extrêmement attachante que j'ai adoré suivre.

Le Maharal est un homme de foi qui fait de son mieux pour protéger ses semblables et leur apporter du réconfort au quotidien. Malheureusement, la haine que leur porte le moine Thadée est au-delà de toute compréhension. Même en ayant été exclus de Prague, cela ne lui suffit pas, il s'est promis de faire pendre le rabbin avant le fin de l'année et d'exterminer tout son peuple. Il ne trouve qu'une seule solution possible : créer un golem qui recevra pour ordre de les protéger coûte que coûte. Avec cette création il espère bien que les juifs seront enfin tranquille, mais visiblement Thadée ne compte pas s'arrêter là. C'est un homme honnête, bon, soucieux des autres, un homme de foi malgré les nombreuses épreuves qu'ils subissent tous, intelligent et pragmatique. Sa famille se résume à sa femme, Perl jusqu'à ce qu'ils fassent tous deux la rencontre de Zelmira. Un lien les unira tous les trois au-delà de leurs espérances.


Il est rare que je ne vous présente pas 3 personnages dans une chronique. Seulement, je ne sais pas lequel choisir et quoi en dire. Du coup, je vous propose de rencontrer les autres par vous-même. Et puis, il faut bien garder une part de mystère, non?

La plume de l'auteur est belle, tout en finesse et facile d'accès pour les enfants.
J'aime beaucoup la façon dont Éliette Abécassis a choisi de raconter cette histoire. On se retrouve immergé sans le moindre mal et dès les premières pages.
On fait un voyage dans le temps, qui n'est pas sans nous rappeler la seconde guerre mondiale et le nombre important qu'elle a fait de victimes parmi la communauté juive (entre autres). L'histoire est fluide, intéressante, dynamique addictive et incroyable. Je ne sais pas pourquoi mais la construction du récit et les morales qui jalonnent les pages me font penser à un conte merveilleux. Je dois bien avouer que mes connaissances sur le mythe du Golem sont archi nulles donc j'étais ravie de le découvrir de cette manière. L'auteure fait passer un important message sur la différence, la tolérance et le fait que l'amour n'a pas de frontière ou de liens du sang, mais aussi que l'être humain peut être capable du meilleur comme du pire. Il ne faut jamais l'oublier au risque de revivre les erreurs du passé. Le seul petit bémol que je soulignerais est le fait que comme pour les contes, j'ai un sentiment de trop peu. J'aurais aimé en avoir plus et avoir plus de détails sur ce qui se passe ensuite.
Je pense me pencher très sérieusement sur les autres livres de l'auteure, car visiblement, ce n'est pas ce qui manque.
Benjamin Lacombe illustre parfaitement bien l'ambiance même de ce récit. Certaines illustrations sont très sombres tandis que d'autres sont plus lumineuses. Le travail est remarquable et le choix des couleurs judicieux. On alterne entre doubles pages couleurs, page simple en noir et blanc, mais aussi parfois juste un petit dessin par-ci par-là. J'adore ce qu'il a fait ici.
Et il faut saluer également la mise en page et le travail éditorial qui a été réalisé et qui n'a sans doute pas été une mince affaire.
Certes 25€ représente une belle petite somme, mais au vu de l'ouvrage splendide qu'on peut tenir entre nos mains, je trouve que c'est justifier.

En résumé, un ouvrage à tomber par terre. Un travail éditorial complètement dingue, des illustrations à vous couper le souffle et une histoire intéressante, originale et prenante à la manière d'un conte. Une héroïne attachante, courageuse et curieuse qu'on aimerait tous adopter. Je ne peux que vous le recommandez et ce dès 13 ans. Un album qui ravira aussi bien les adolescents qu'il émerveillera les adultes.

par ellesmera
Le cinéma d'horreur Le cinéma d'horreur
Jonathan Penner    Steven Jay Schneider   
Bon petit ouvrage pour plonger dans le monde du cinéma d'horreur et en découvrir les facettes. Agréable et instructif !
Reversible man, Tome 1 Reversible man, Tome 1
Nakatani D.   
Un premier tome assez original, qui nous entraîne dans un récit rythmé par la violence et des scènes très gores.
On entre rapidement dans le récit qui se dévoile facilement: le suspense autour du mystère des retournés est vite expédié, mais cela n'entache pas l'histoire qui sait parfaitement monter la pression entre les meurtres et la découverte des personnages, qui se dévoilent être très sympathiques dans leur violence et leurs motivations.
Du côté des retournés, l'idée de base est bonne et reprend un thème déjà vu: l'explosion psychologique des être humains face à une trop forte pression mais cette fois-ci sous un angle différent.
Basé sur fond de vengeance, ce tome sait se développer pour offrir une intrigue un peu plus complexe que ce qui n'en paraît au premier abord. Avec de beaux dessins soignés, maîtrisés et précis, on prend plaisir à découvrir ce qui se cache derrière les retournés.
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Requiem Requiem
Arnaud Armant    Alexandra V Bach   
Je rêvais de ce livre depuis que la créatrice des illustrations en parlais. Ce WE, j'ai craqué et je me le suis offert. J'ai pu découvrir des illustrations magiques, magnifiques et un texte narrant l'histoire de Celeste, cette jeune princesse qui a tout ce que l'on peut désirer au monde jusqu'au jour où...je vous laisserais découvrir la suite par vous même.
Ce conte, très beau et très triste m'a touché, même si l'exercice de coller aux images n'était pas facile, Arnaud Armant s'en sort haut la main.
Mon seul regret est que ce soit si court.
Dans les Veines Dans les Veines
Morgane Caussarieu   
Je suis en train de lire et même si au départ ça m'a plu, j'ai du mal à continuer. Ca tourne un peu en rond et je pense que si cette histoire avaient été une nouvelle au lieu d'un roman ça serait mieux passé.

Ce n'est pas le trash, ou la violence qui me dérange du moins quand c'est justifié mais je n'en suis qu'à la moitié et une bonne partie des scènes de violences extrêmes n'apportent rien de plus au récit et auraient largement pu passer à la trappe.

Je ne sais pas si je vais le continuer et c'est dommage parce que lorsque j'ai commencé ce livre, j'étais très enthousiasmée.

par Edlothia
Le Livre de la mort Le Livre de la mort
Anonyme   
Voilà enfin la quatrième aventure du Bourbon Kid tant attendue! Violent, con, drôle, vulgaire, et parfois même touchant! Ce dernier tome est une réussite totale et complète, un savant mélange d'humour et de déchainement de violence pour mon plus grand plaisir! Peut-être bien mon préféré de cette saga hors du commun. Ce bouquin ce n'est que du pur plaisir !
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3