Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par PlumKreole

Extraits de livres par PlumKreole

Commentaires de livres appréciés par PlumKreole

Extraits de livres appréciés par PlumKreole

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 27-05
« Crépuscule Eternel », un titre et une couverture pleins de promesses … peut-être un peu trop … Voici un récit, que j’ai lu sans en connaitre le résumé, et j’avoue avoir bien fait, sinon je n’aurais vraiment eu aucune surprise pendant ma lecture, puisque ce dernier raconte l’essentiel du roman ! Sacrilège tout de même ! Surtout sur un si court écrit. Comme vous l’aurez deviné, ce récit se lit vite, beaucoup trop vite … Bon normal, vous me direz : "C’est une nouvelle !!" Ben oui, je le sais, mais au vu du contexte, du thème, il y avait la possibilité de beaucoup plus exploiter le sujet … j’en voulais tellement plus ! Si j’ai passé un bon moment en compagnie de ces héros, malgré tout, j’avoue que je ressors de cette lecture avec une petite déception …
Certes, « Crépuscule Eternel », nous sert une très belle histoire d’amour. C’est la rencontre tant attendue d’un homme qui ne pensait pas trouver de ses semblables, et certainement pas l’élu de son cœur … le côté romance est très bien exploité, c’est une histoire d’amour passionnelle, charnelle… Mais, pour ma part quand on me parle de vampire, je m’attends à beaucoup, beaucoup plus que cela … J’ai eu la sensation que les « Vampires » étaient juste là pour nous montrer le côté sensoriel ou appartenance qui leur sont propre … Dès que j’ai vu la couverture de ce livre, je me suis imaginé un côté sanguinolent, des rapprochements charnels torrides, sexy... Je voulais des êtres arrogants, méprisants, imbus d’eux-mêmes. Là, j’ai trouvé le tout un peu trop lisse, trop parfait … Pas de véritables maux, de douleurs, non tout va trop bien ! Beaucoup trop bien ! Zut !!
L’auteure avec plein de douceur, de charme, dans la fluidité des mots mais sans grands maux, nous offre une romance sexy, avec quelques touches d’humour, au cœur d’un club très sélect le « Crépuscule Eternel ». Si vous aimez les romances, les héros sexys, les vampires romantiques, voici le récit parfait pour un agréable moment de lecture … Pour ma part, c’est une histoire distrayante, mais qui ne restera pas dans les anales.

Ma note : 2,5/5
http://wp.me/p7hZdc-Ul
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Velnias écrit par Jae Akahone
date : 19-05
Une plume simple et fluide, qui nous captive de suite pour nous embarquer au cœur d'un sujet haletant, troublant ...
Les prémices de l'histoire sont tellement bien amenées, que je ne me suis pas doutée un seul instant, de là ou l'auteur allait vraiment nous transporter ! J'ai eu la sensation de ressentir les psychoses d'Antis, d'être avec lui dans cet appartement oppressant ...
Juste dommage que cela soit si court !
c'est une plume que je découvre .... une lecture qui donne envie de lire d'autres écrits de cet auteur
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Erin E Keller est une éternelle romantique, la preuve avec ses romans et ce recueil ne déroge pas à la règle … Elle n’aime pas faire souffrir ces personnages et nous nous en rendons bien compte car elle enveloppe toujours le tout de beaucoup de douceur …
Voici un recueil avec lequel j’ai passé un agréable moment même si je n'en ressors pas entièrement satisfaite ! J’ai toujours énormément de mal avec les histoires "format nouvelle", car je trouve toujours que tout va trop vite, du coup je me retrouve avec un certain manque, un peu frustrée, en me disant : « Mince, j‘en voulais tellement plus … il y aurait pu avoir tellement plus !! »
Malgré cela, je suis contente d’avoir retrouvé tout ce que j’affectionne chez cette auteure : la délicatesse, la douceur, la tendresse qui caractérise si bien sa plume. J’ai aimé les touches d’humour et le second degré du récit "Jerry est meilleur", j’ai été émue par la fragilité d’Edward dans "Un crêpe pour deux"
Mais j’ai surtout adoré le récit : "Elias". Elias, qui de par son vécu, et la force qu’il en retire malgré tout, m’a de suite accrochée ! C’est une histoire touchante, émouvante, vibrante. Celle de deux hommes perdus dans leur solitude qui vont s’accrocher, se reconnaître malgré leur très grande différence … Deux univers qui s’entrechoquent, pour ne plus se séparer. J’ai aimé Thomas dans sa force et sa fragilité face à son vécu, j’ai aimé la persévérance dont il fait preuve, et ce, malgré le monde extérieur, à s’accrocher fort à ce jeune homme qui l’a touché en plein cœur … Mon cœur a souffert pour Elias qui n’arrive pas à se sortir des méandres de sa vie … Je l’avoue ce récit, est vraiment celui qui m’a le plus touché, il m’a happé du début à la fin …. J’en aurai voulu encore et encore, avoir un épilogue afin d’en savoir plus, beaucoup plus …
« Du côté de chez Erin », c’est une petit bulle de romantisme, un petit élixir qui fait du bien et vous met le sourire aux lèvres :)

Ma note : 3,5/5)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-05
Avec « Le bleu de ses yeux », l’auteure nous délivre une douce romance sans mélodrame, et, malgré le handicap de notre héros, c’est dans la douceur, la pudeur, que nous le verrons doucement tomber amoureux … accepter enfin d’aimer et d’être aimé, et ce, malgré ses craintes …
« Le bleu de ses yeux », c’est l’histoire de Lysandre, un jeune homme mal voyant de naissance, qui ne se laisse pas abattre par ce handicap, essayant de vivre sa vie pleinement comme tout à chacun … Mais au-delà de cette acception, de ce courage … Lysandre vit seul ! Mis à part son travail, ses deux amis et sa sœur, il n’a personne pour partager sa vie, sa passion …. C’était sans doute, sans compter sur l’obstination de sa sœur, qui, une fois de plus, va interférer dans sa vie … Ce pourrait-il que cette ouverture sur sa passion lui ouvre les portes d’un chemin qu’il ne voulait plus emprunter … ?
Avec beaucoup de douceur, de pudeur, de tendresse, l’auteure nous délivre une histoire d’amour qui prend vie en douceur, prend vie entre les mains du sculpteur, tout en délicatesse… Sans précipitation, dans la langueur de sa passion, Lysandre va doucement comprendre que cette rencontre va devenir plus … Une rencontre qui pourrait faire basculer sa vision des choses … Une rencontre qui va venir bouleverser son petit monde bien orchestré …
Même si le récit souffre de quelques longueurs et de détails inutiles dans sa première partie, même si, au vu du thème, je m’attendais à avoir un peu de souffritude (ne cherchez pas ! il n’y en a pas … elle serait complètement inutile …), je dois dire qu’une fois découvert le tempérament du personnage principal et sa vision de la vie, l’histoire colle parfaitement … Je suis sans retenue, tombée sous le charme de Lysandre. J’ai été happée par sa passion, sa façon bien à lui de découvrir le monde avec ses mains … j’ai aussi beaucoup aimé Shawn et sa témérité. Il s’insinue pas après pas dans la vie de Lys et fera preuve de patience, d’attention, pour lui prouver qu’il est possible de faire confiance à nouveau … qu’il est possible d’aimer et d’être aimé en retour …
Si vous ne l’avez pas encore découvert, je vous invite à le lire … c’est un agréable moment de détente en perspective … Une petite bulle de douceur dans un monde de brutes ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-05
Voici une lecture que j’ai beaucoup aimé, un livre que j’ai dévoré …. Une fois en mains, difficile de le poser (c’est là que tu te dis : « Pourquoi j’ai des gosses ??? » lol) il m’a tenu compagnie sur le bateau (retour en Corse) et tard dans la nuit une fois rentrée ! Malgré cela, je ressors de cette lecture avec un goût de « pas assez » ….
Puisque c’est un livre que j’ai acheté sur un salon, j’ai lu le résumé … et je n’aurai pas du ! Il en dit trop, il dévoile un point essentiel qui n’arrive qu’a 30-40% du roman (à quelque chose près, je ne sais plus exactement :( ) … Du coup, j’étais dans l’attente de cet événement pour savoir ce qui allait vraiment en découler et par conséquence, j’ai trouvé cette première partie un peu lente, avec trop de détails, d’explications inutiles qui n’apportaient rien au récit en soit ! Par contre, j’ai adoré le prologue, il m’a attiré de suite, il pose à la perfection les bases de cette amitié qui deviendra fusionnelle avec les années …
« La prunelle de mes yeux », c’est l’histoire d’une amitié fusionnelle qui se fera bousculer par un événement qui viendra mettre cette dernière à rude épreuve … C’est l’histoire de Greyson et Riley, deux jeunes hommes amis depuis le lycée, deux êtres qui ont fait de leurs différences une complémentarité … Tout va bien entre eux (enfin en apparence grâce aux efforts constants de Riley) jusqu’au jour où tout bascule …. De là, plus rien ne sera comme avant … Une fuite en avant, des cachotteries feront que cette amitié sera en péril ! Mais c’est sans compter sur Riley …sur son besoin de faire passer son ami avant lui …
J’aurai voulu que cette seconde partie du roman soit plus détaillée, qu’on prenne le temps de voir évoluer leurs sentiments, qu’on ait le temps de découvrir avec eux ce que ce changement engendrait dans leur vie personnelle, et ensemble (j’ai trouvé que le personnage principalement concerné par ce drame prenait les choses trop facilement … qu’il manquait de rage, de doutes, de peurs … j’aurais voulu le voir se rebiffer, se mettre en rogne … (cela vient aussi de mon côté adoratrice de souffritude :p )) … Là, j’avoue qu’il m’a manqué pleins de petites choses pour vraiment vibrer au rythme de leur histoire, pour avoir peur avec eux et pour eux … Ce qui est dommage, puisque nous avons la chance dans ce récit d’avoir le point de vue des deux protagonistes … Je trouve aussi regrettable (mais ça c’est mon côté super romantique qui prend la parole lol), que l’un des protagonistes soit quasiment éclipsé lors de l’événement primordial de l’histoire ! Cela m’a fait un peu haïr l’autre, pour son côté égoïste et peu mature !
J’ai beaucoup aimé Riley, il m’a touché par sa force et son dévouement, il m’a attendri par sa douceur et son attachement à Grey… Il m’a fait mal au cœur quand Greyson ne mesure pas les conséquences de ses actes ! Greyson ! Mon dieu Grey … que dire à part qu’il mériterait un coup de pied aux fesses pour sa façon d’agir avec les autres …. Son côté nombriliste où tout lui est dû ! grrrr … pourtant, il m’a tout de même touché, quand il prend enfin conscience de ce qu’il désire vraiment …
Avec une plume fluide, saupoudré d’un côté un peu soutenu qui dynamise à merveille le récit, qui donne du tonus aux dialogues, l’auteure nous propose une belle romance, ou un drame viendra changer le cours des choses … C’est un récit plein de douceur, d’amour … Une belle histoire d’amitié entre deux hommes que le destin à réunis dans la jeunesse … Une plume que je prendrai grand plaisir à lire avec un autre roman MM :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-05
Avant toute chose, j’ai beaucoup aimé la couverture de ce livre …. Le monde du golf, un milieu dans lequel je n’avais encore jamais lu d’Homoromance y évoluant … J’avoue que c’est elle qui m’a donné envie de découvrir l’histoire de Reggie et Russell … Et ce fut une très jolie découverte ! Voici une douce romance comme je les aime, entre un jeune homme qui s’assume et un homme qui se refuse à être celui qu’il est vraiment …
« Sept jours », c’est une histoire que j’ai tout simplement dévorée ! Une fois commencé, impossible de refermer ce livre ( j’ai même déjeuné en toute vitesse, pour vite retourner à ma lecture :p ) tellement je voulais connaitre la fin, mais surtout les raisons du comportement de Russell … Même si j’ai trouvé que l’auteure usait de certains clichés, que les choses allaient peut-être un peu trop vite, et que le récit de ce fait, était beaucoup trop court (j’en aurais voulu encore et encore et encore …), je me suis laissé convaincre sans soucis, page après page, par l’évolution de leur relation et l’éveil de leurs sentiments …
« Sept jours », c’est l’histoire d’une rencontre entre deux hommes animés d’une même passion : le golf… C’est le Fan qui rencontre pour la première fois son Idole (et quelle rencontre !). L’auteure avec une plume douce, pleine de tendresse et de légèreté, avec des touches d’humour distillées avec parcimonie, nous offre une belle et touchante histoire d’amour, ou l’on découvrira un homme tourmenté par son passé, un homme qui verra ses murs de protection exploser quand il fera la connaissance d’un jeune homme ouvertement gay, un brin candide, qui n’aura pas peur d’annoncer les sentiments qu’il ressent …
J’ai été touché par Russell, j’avoue que dès le début, je me suis doutée que son passé et son environnement avaient fait de lui celui qu’il était maintenant, mais quand il finit par se dévoiler totalement, il a réussi à faire vibrer mon petit cœur… (Il était temps que cet homme se laisse submerger par le bonheur d’aimer et d’être aimé en retour …)
Pour ce qui est de Reggie, c’est un beau jeune homme d’une grande douceur, qui admire et aime tellement Russell qu’il n’accepte pas que les autres portent un jugement sur lui et sa façon d’agir, il en est de ce fait, très touchant … J’ai aimé sa candeur, son naturel, son côté juvénile et rafraîchissant … il m’a bien fait rire avec sa maladresse tant en paroles qu’en actes …
Voici une belle et douce romance qui fait du bien au cœur, qui nous offre un agréable moment de détente … Une lecture que je vous conseille fortement, si vous n’avez pas encore pris le temps de la découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-04
En voyant juste la couverture de ce roman, j’ai craqué …. L’amoureuse de Cow boy que je suis, ne pouvait pas résister à l’appel texan … malgré qu’il soit bourré de clichés, entre le Cow boy sauvage, arrogant et la pureté de l’héroïne, je me suis littéralement laissée captiver par l’histoire que ce livre nous délivre …
Dès les premières pages, l’émotion nous prend dans ses griffes, quand doucement l’auteure nous dévoile la trame de son roman … Un testament … Le dernier cadeau d’un homme aux deux personnes qu’il aime le plus …
Avant d’être une belle romance, ce récit est avant tout un message d’amour … celui d’un frère, d’un meilleur ami… De ce fait, l’émotion est bien présente, elle nous submerge et nous emmène avec elle sur les pas de Cara … et son entrée dans sa nouvelle vie …
« Le testament de Ryan », c’est la rencontre de deux êtres que tout oppose, c’est la rencontre choc entre la pureté, la douceur et l’arrogance, la bestialité … Deux êtres différents, mais au fil des mots, des pages, nous découvrons qu’ils n’en sont que plus complémentaires …
Voici un livre que j’ai littéralement dévoré, je me suis laissée embarquer sans aucune réticence… Pourtant, malgré quelques points que je n’apprécie pas dans la romance MF (l’héroïne trop gentille, innocente … et le héros trop sexy!! ), je dois dire que ce livre m’a beaucoup plu … J’ai été touchée par ces personnages, ces deux êtres qui, chacun à leur manière résiste aux tentations … d’un côté Cara qui veut à tout prix respecter les dernières volontés de son meilleur ami et de l’autre Jeth qui est incontestablement attiré par Cara, mais qui freine des 4 fers, par peur de perdre tout ce pour quoi il se bat depuis toujours …
Malgré les clichés, j’ai beaucoup aimé Cara, bon j’avoue parfois, j’ai eu envie de lui mettre des baffes pour qu’elle se bouge, qu’elle arrête de dire Amen aux désidératas de Jeth …. Et puis, dans un sens quand on connaît son attachement à Ryan, on comprend qu’elle est déterminée à respecter son engagement … et j’ai adoré Jeth ! Oui, je sais moi et les cow boys « c’est à la vie à la mort » :p … j’ai aimé sa bestialité, sa sauvagerie, son tempérament impétueux, tel un cheval sauvage …. (j’ai juste été un peu déçue par la fin où je le trouve juste un peu trop mielleux ;) )
L’auteure avec une plume douce, fluide, nous offre une très belle romance, un récit touchant où l’amour est le pilier …. Elle nous entraîne au cœur du Texas sauvage, où la terre, le bétail sont ce qui définit un Rancher … Elle nous fait découvrir un univers masculin, bourré de testostérone où logiquement la douceur et la candeur d’une jeune femme n’aurait pas sa place … Elle nous montre que par amour, par amitié, parfois nous sommes près à beaucoup pour respecter les choix d’un être cher ….
Si comme moi, vous aimez le Texas et ses Cow boys virils, sauvages, arrogants, qui vouent un amour hors norme à leur terre, alors je vous invite très vite à découvrir ce roman …
C’est une plume que je découvre avec ce roman, une plume que j’ai très vite envie de relire ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un texte mignon à souhait, tout guimauve sur deux lutins. Dommage que ce récit soit si court ! (idéal pour un lecteur qui ne connait point le MM)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voici un roman que j’ai adoré, s’il n’avait pas souffert de quelques petites longueurs et de détails inutiles, il aurait certainement pu rejoindre mes coups de cœur !
Grâce à un pari fait avec son meilleur ami Ryan, Owen concrétise enfin son rêve … Il est écrivain, il a du succès, et il est nominé pour un prix prestigieux auquel il ne pensait jamais avoir droit … Tout va bien dans le meilleur des mondes … Jusqu’à sa rencontre avec Magnus, ce bel inconnu qu’il remarque au premier coup d’œil ! De là, plus rien ne sera comme avant … Il va devoir faire des choix, accepter ou se défendre ! En tout cas Magnus sera le grain de sable qui fera basculer son monde ! Tout ne sera pas simple, entre querelles, remise en question, doutes, disputes, éloignements …, Owen n’aura d’autre choix que de revoir ses priorités ou pas …
Avec ce roman, Kate Aaron, nous délivre un récit plein d’humour, de douceur, d’amour, le tout saupoudré d’un peu de sensualité… Une touche de Pep's qui fait un bien fou … En plus de cela, elle ajoute à son histoire une petite touche affriolante, avec le secret d’Owen … un secret qui vous réserve des réactions drôles et cocasses quand certains protagonistes auront le plaisir de le découvrir ! Affaire à suivre …
J’ai beaucoup aimé Owen, son côté féminin, sa classe quand il se laisse aller, sa complicité avec son meilleur ami …, mais je dois dire que j’ai craqué sur le personnage de Magnus, cette force tranquille, ce gros nounours plein de douceur, de tendresse …. Un pilier, un roc … Celui qui va permettre a Owen d’être celui qu’il a toujours voulu être …
Si vous ne l’avez pas encore lu, n’hésitez pas à franchir le pas ! Ce livre est juste génial ! Je suis impatiente de découvrir le tome 2 (toujours sur Owen & Magnus) et le tome 3 pour découvrir enfin Ryan, le meilleur ami d’Owen :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-04
Dire que j’ai eu un coup de cœur pour ce roman serait mentir … c’est tellement plus que cela ! Tellement plus fort, plus puissant ! Une sensation quasiment indéfinissable. C’est le premier livre qui me fait ressentir des émotions aussi contradictoires … J’ai adoré ce livre, succomber à cette magnifique histoire d’amour et en même temps, j’ai ressenti une haine tellement puissante au fond de moi … C’est une bombe qui explose tout sur son passage ! Préparez les kleenex … J’ai versé des tonnes de larmes, j'ai crié, ragé, j’ai ressenti de la peur … Page après page, mon cœur souffrait, saignait, mais j’ai eu un mal fou à le poser tellement j’étais prise dans le tourment de leur histoire, de notre histoire …

Je salue le travail de l’auteure, qui a dû faire des recherches approfondies, poussées, abouties, pour nous emporter aussi loin dans les détails … J’ai été happée, emportée, embarquée (parfois malgré moi), dans les lieux, les actions …

« A l’ombre de nos secrets », c’est l’histoire d’une rencontre, celle d’un résistant et d’un soldat allemand … l’histoire d’un amour qui prendre vie au cœur de l’enfer… Julien, Engel, deux êtres que tout oppose, mais qui ensemble vont se battre pour leur survie, pour leur droit, pour leur vie, mais aussi pour leur amour … Un amour si puissant, si violent, qu’il sera le fil conducteur de leur bataille envers et contre tous ! J’ai été secouée au possible par leur histoire, par la force dont ils devaient faire preuve, pour se donner le droit de s’aimer… J’ai été percutée par la violence de leurs sentiments, mais aussi par la violence de la réalité pendant cette période, vivre dans la peur, le danger, mais se battre malgré tout ! Croire en ses valeurs, en ses droits et les défendre … et surtout faire confiance en l’autre malgré nos différences …

Engel et Julien, c’est le soupçon d’humanité dans ce monde ravagé, c’est la preuve que l’amour peut apaiser la haine, qu’il ne faut pas se fier aux apparences et juste écouter son cœur ! J’ai été émue tout au long du roman, par ces deux êtres poignants, touchants, criants de réalisme… J’ai eu mal au cœur, aux tripes ! J’ai saigné avec eux durant leurs batailles, leurs doutes, leurs peurs … j’ai versé des larmes sur les circonstances, sur les douleurs, sur les pertes … j’ai ressenti du bonheur, de l’apaisement quand on se rend compte que malgré les séparations, les missions, les préjugés, ces deux –là s’attacheront encore plus fort …

Lily Haime est une magicienne des mots, elle sait jouer avec les émotions ... J’attendais ce livre avec tellement d’impatience, j’avais tellement peur d’être déçue, écrire sur un tel sujet, c’est une réelle prise de risque, un réel défi, car c’est relater notre histoire, notre passé, écrire sur des faits réels (donc aucun droit à l’erreur), ce pourquoi des hommes ont perdu la vie .. . Pour ma part, elle a relevé le défi avec brio ! Elle a su créer avec des mots percutants nous touchant en plein cœur, l’univers du conflit, retranscrire l’ambiance oppressante de cette terrible période …

Ce roman, c’est un témoignage, un livre qui devrait être lu par le plus grand nombre, un récit qui nous dit qu’il ne faut rien oublier, et faire notre possible pour que l’histoire ne se répète pas !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-04
Avec « De l’ombre à la lumière », L’auteure nous entraîne avec elle au cœur de la nature (qui nous plonge dans une petite bulle hors du temps), afin de nous conter la rencontre de deux êtres fait l’un pour l’autre … Quand Camille, suite à un héritage (tel un geste du destin), vient dans ce petit coin éloigné de tout, prêt à s’y installer avec son frère, il ne pensait certainement pas qu’une rencontre fortuite dans le fond de son jardin, allait changer le courant de sa vie …
Avec ce roman, l’auteure nous raconte l’histoire d’une rencontre qui changera le destin de plusieurs vies … Elle nous offre l’histoire d’un amour qui prendra vie au rythme des saisons… Elle nous propose un récit dans lequel un jeune homme meurtri par son passé, va devoir apprendre à guérir, à s’ouvrir, et faire confiance à son prochain …
Malgré quelques fragilités, un manque de maturité dans la plume de l’auteure, quelques longueurs et passages qui ne servent à rien dans le récit, j’ai trouvé la trame de ce roman vraiment bien ficelée … Si j’ai parfois eu du mal avec le côté immature des personnages principaux (oui, j’aurais voulu un Pierre plus affirmé, plus rentre dedans …), j’ai beaucoup aimé, la façon dont petit à petit, nous découvrions leurs fêlures, leurs blessures profondes … la façon dont l’auteur nous dévoile, pas après pas, ce qui les avait emmenés là ! J’ai été touché par la force dont fait preuve Tom, ayant devant les yeux son grand frère sombrant jour après jour … j’ai aimé aussi la présence de tous ces personnages secondaires qui seront chacun a leur manière un soutien pour Tom et Camille ...
Voici un récit plein de douceur, où les sentiments tels que la tendresse, l’amitié, l’amour prédominent sur tout le reste … c’est une histoire qui fait du bien tout simplement … Une histoire qui nous montre, que l’amour peut guérir le cœur, même si l’on pense que plus rien de bon ne peut nous arriver, et ce, même si la peur nous entrave de ses chaînes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-04
« En rage de toi », c’est l’histoire d’une rencontre percutante qui fera pas mal d’étincelles…avant de venir lever le voile sur un amour naissant et puissant !
Avec ce roman, Adeline Dias nous offre une romance sans chichi, ni fioriture, sous le joug d’une plume pleine de délicatesse, douce et fluide … elle nous propose un récit où les personnages sont criants de vérité, avec de fortes personnalités … Une histoire avec des événements clé, où rien ne coule de source, où le passé, le vécu, peuvent venir mettre en péril l’avenir. Afin de mettre un peu plus d’ampleur à son histoire, elle traite de sujets de société tels le deuil, la violence, ou encore l’homosexualité qui n’est pas toujours facile à dévoiler dans le cercle fermé de l’amitié (Soit-dit au passage ... j’attends impatiemment l’histoire de Mathias et Liam … *Sifflote*).
« En rage de toi », c’est l’histoire d’amour de deux êtres différents, mais pas tant que cela (surtout a la vue de certaines similitudes auxquelles ils ont dû faire face dans le passé)… Des douleurs, des peurs, des angoisses qui seront autant d’obstacles à leur relation naissante ! Ajouter à cela des protagonistes avec des tempéraments de feux, et des situations explosives qui n’auront de cesse de les séparer … mais tels, deux aimants, ils seront inlassablement attirés l’un vers l’autre !!! Mais quand le passé et la peur de tout perdre une fois de plus ressurgi, il leur sera compliqué, eux, si forts en apparence et si fragiles en réalité, de baisser leurs barrières pour enfin vivre le bonheur mérité !
Si j’ai beaucoup aimé cette romance, je dois avouer qu’à plusieurs reprises, ces deux héros m’ont un peu énervé !! Parfois, j’ai eu envie de les secouer très fort pour qu’ils ouvrent les yeux, qu’ils arrêtent de se tourner autour et de fuir afin qu’ils assument enfin pleinement ce qu’ils ressentent … Juliette m’a parfois fortement tapé sur les nerfs par ses excès d’énervement, sa façon de mettre Josselin en porte-à-faux ; J’ai eu très envie de lui mettre des baffes grrrr ! J’ai aussi trouvé que, parfois, le récit souffrait de quelques longueurs …
Malgré cela, voici une plume que je découvre et que j’ai grandement envie de découvrir dans d’autres récits …
Ma note : 3,5/5
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-04
Un roman que j'ai beaucoup aimé, où l'auteur nous offre l'histoire d'un homme qui trouve sa rédemption dans l'amour ...
L'histoire d'une rencontre qui permettra à deux hommes de se guérir mutuellement .... J'ai été énormément touchée par Minus et Gordon ... Ils nous délivrent chacun à leur façon un puissant mélange d'émotions intenses ... j'ai eu je l'avoue à quelques reprises les larmes aux bords des yeux (surtout au trois quart du roman .... )
Si je n'ai pas eu le coup de cœur, je pense que cela vient du fait, que par moment, l'auteur à un peu trop infantilisé le personnage de Minus ...alors oui cela peut convenir avec le personnage quand on connait son histoire, mais j'ai trouvé que cela était un peu trop sur certains passages, de ce fait j'avais du mal à ces moments-là, a me plonger entièrement dans l'émotion de l'instant !
Ce fût un très beau et bon moment de lecture. Comme avec "Vengeance", j'ai beaucoup aimé la fluidité de la plume de cet auteur, son style accrocheur et direct, mais aussi les touches de tendresse et de douceur qu'il sait y parsemer quand les moments deviennent tragiques où douloureux ...
Ma note : 4,5/5
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
J'ai juste adoré ce roman ! Dévoré en une journée tellement j'ai trouvé les deux protagonistes attachants, mignons, adorables, profondément bons ! Jay illumine avec Flamboyance la vie de Liam ... il est la pièce qui lui manquait pour enfin ouvrir les yeux sur celui qu'il est vraiment, pour enfin devenir un être entier ! Deux hommes différents, les deux moitiés d'un tout parfait ....
Vivement la suite ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai dévoré cette aprem "Les Chroniques de Ryan et Brandon"
J'ai adoré leur histoire d'amour, leur personnalité, la fragilité qu'ils éprouvent à s'aimer ... j'ai aimé leur réparti, leur façon d'interagir ! et l'épilogue, OMG m'a carrément fait fondre <3
j'ai aimé leur douceur, leur humour, leur façon de parler parfois vulgairement ... Comme dans la vraie vie ... Par contre, ma lecture a été entachée par le personnage féminin qui est d'un vulgaire, qui jure comme un "charretier" .... Elle m'a gâché ma lecture ! (j'ai fini par lire en diagonale quand elle parlait ... )
Sinon si je fais abstraction de ce personnage féminin, ce bouquin est vraiment chouette ! deux hommes très attendrissants :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’attendais ce roman avec grande impatience, et je dois dire qu'il rejoint sans aucun doute ma liste de Diamant. J’ai aussi beaucoup aimé la fraîcheur de sa couverture, et je trouve qu’elle colle parfaitement au récit. J’y retrouve sans souci Quentin et Flavien.
Je suis une grande admiratrice de la plume de cet auteur, et la magie a une nouvelle fois opérée ... Une plume, un style qui colle parfaitement au milieu et au thème choisis, tout en sachant garder le côté mature, posé, réfléchi qui l'a caractérise ... L’auteur a su lui ajouter un peu de légèreté et de juvénilité qui la fait seoir à merveille avec le milieu estudiantin.
N’ayant pas lu le résumé (tellement marre des synopsis qui spolient le récit), et connaissant un peu l’univers de l’auteur, je me demandais où il allait nous embarquer avec des protagonistes aussi jeunes … et c’est une très, très belle surprise. J’ai été happée de suite par l’histoire, par le style de la plume, par le ressenti de chaque protagoniste … Satisfaite aussi que rien ne soit précipité … d’avoir le temps d’appréhender les choses, de les ressentir au rythme de ses héros !
Quand toute votre jeunesse, vous vous êtes conformé à être un jeune homme répondant à tout point de vu aux exigences de la société (ou encore de votre cercle familial et amical), il y a de quoi être plus que troublé et se perdre, quand une seule rencontre fait voler en éclats tout ce qui vous défini …
Quand Flavien croise dans un transport en commun le regard de Quentin, c’est tout son monde qui vacille … Comment accepter l’inacceptable ?… Comment un seul regard peut venir mettre en péril ce que vous tentez jour après jour de compartimenter dans votre vie bien carrée ?
« La fac, première année », c’est l’histoire d’une rencontre, qui va permettre à un jeune homme de grandir et de s’épanouir, c’est l’histoire d’une renaissance qui éclora dans la violence, les coups, la haine … Haine envers cet autre qui chamboule tout nos acquis, haine envers soi-même pour ne pas être celui qu’on s’efforce d’être depuis si longtemps !
Lire « La fac première année », c’est suivre pas à après pas Flavien, dans toutes les épreuves qu’il va devoir traverser, accepter, combattre pour enfin prendre son envol et s’accepter …
C’est aussi le récit d’amitié, de complicité, entre des êtres différents, mais qui s’auront se soutenir quand il en sera nécessaire …
J’ai été touchée par Flavien, par ses peurs, ses doutes, mais aussi bouleversée par la force qu’il met à repousser l’inenvisageable. Il m’a fait mal au cœur quand il se démène comme un diable, dans la violence pour ne pas regarder en face ses véritables peurs …
J’ai eu mal au cœur pour Quentin, quand il accepte le pire et qu’il continue à avancer et surtout à aimer malgré tout Flavien … Lui seul voit celui qu’il est réellement … Ses sentiments sont tellement puissants, qu’il ne veut rien lâcher !! Il fera preuve d’abnégation, de patience et de pleins d’amour pour soutenir Flavien … pour l’aider à s’accepter et à s’aimer …
J’ai aussi beaucoup aimé cette petite bande de potes qui gravite autour de Flavien. J’ai aimé les voir interagir ensemble ou séparément, voir leurs comportements vis-à-vis de certaines situations, leurs acceptions, leurs attirances … Voir aussi à travers eux un certain reflet des préjugés que nous pouvons avoir vis-à-vis de certaines situations … Leurs présences apportent de l’ampleur et de la fraîcheur au récit, et montre aussi dans quel environnement les étudiants évoluent …
Ce récit est brillant, touchant … C’est l’histoire d’une renaissance et c’est tout simplement beau ! J’ai hâte de savoir ce que l’avenir réserve à tout ce petit monde, alors vivement la suite (Auteur sadique …je te déteste :) :( )
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-04
« HeartBeat », c’est l’histoire d’un amour plus fort que tout, d’un amour qui transcende … Un amour plus puissant que la Mort … ce récit nous parle de secondes chances, de don de soi … il nous démontre avec évidence quand l’amour est plus fort que le reste …
Dès le prologue, l’auteure nous plonge dans le vif du sujet, aucun échappatoire n’est possible, nous faisons face de suite à ce qui nous sera dévoilé au fil des pages … Dès les premiers mots, les larmes ont envahi mes yeux, pour ne plus vraiment les quitter …
Je ne veux pas vous parler de l’histoire en elle-même, car le tout doit être découvert pendant votre lecture, juste qu’une fois de plus, Manhon nous offre une petite pépite avec ce court récit. Elle nous propose un sujet bouleversant, intense. Un récit où rien ne manque ... tout y est ... J’ai eu la sensation de connaitre Evan et Cain depuis toujours, et ce, malgré le peu que l’auteure nous dévoile… Elle emploie une telle magie dans les émotions qu’elle distille mot après mot, que notre cœur est, de suite, capturée par ces deux êtres qui s’aiment d’une force incroyable … Certains pourraient dire qu’il s’agit d’une nouvelle qui n’offre que de la souffritude, je leur dirais, que ce n’est point cela ! Effectivement nous éprouvons de la tristesse, de la douleur face au combat de ces deux êtres. Mais si larmes, j’ai déversé avec intensité, certes, c’est par tristesse, mais principalement par le fait d’avoir le cœur empli d’amour intense, le leur …
Ce livre est juste WOW … Chapeau l’artiste de nous offrir autant d’amour dans ce qui est en second plan un drame de la vie …
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je l'ai dévoré jusqu'à deux heures du mat ... IMPOSSIBLE de le lâcher et OMG ! Ce bouquin c'est une véritable Tuerie !!!
j'ai adoré, surkiffé ... pfffff C'est chaud, torride, bouillant, passionnant, touchant .... c'est bourré d'amour, de compassion, de passion ... C'est BEAU !

Il n'y a pas dire, on reconnait de suite la patte de l'auteur, Certes c'est un quatre mains, mais, on ressent bien la présence du mec qui connait son sujet ! c'est tellement bien écrit, tellement bien décrit, que c'en est que plus INTENSE !

WOOOWWW (4,5*)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-04
Avec « Marginal », Marie Sexton nous offre avant toute chose, un message d’espoir … qui nous fait comprendre, que rien n’est perdu malgré les circonstances, qu’il faut toujours y croire envers et contre « tout », mais surtout contre tous …
Dans une ambiance lourde de sens (parfois oppressante, troublante, gênante …), l’auteure nous propulse dans un coin paumé du Woyming, où les préjugés sont tenaces, à la rencontre de deux jeunes hommes, à qui la vie n’a pas fait que des cadeaux … Elle nous propose le récit d’une amitié fragile, qui doucement se transformera en un amour puissant, entre deux êtres que tout oppose …
« Marginal », c’est la rencontre inopinée de deux êtres qui n’étaient pas destinés à se rencontrer, tellement différents de par leur classe sociale, de par leur éducation, mais aussi de par les préjugés et les circonstances de la vie … Quand Nate, débarque à Warren, il se sent complètement perdu, ne se sent pas à sa place dans ce monde tellement différent de celui dans lequel il évoluait jusqu’à lors … Pendant les vacances, il fait la rencontre de Cody, un jeune homme que la vie n’a pas épargné, et malgré les différences visibles à l’œil, malgré les qu’en-dira-t-on, les préjugés, la méchanceté ambiante, ces deux-là vont devenir amis … Une amitié fragile dans un monde où rien n’est facile, quand on affiche ces différences … Où une rentrée scolaire peut tout faire voler en éclats … Quant au fil des jours , des mois, cette amitié se transforme en plus que cela, caché quasiment aux yeux de tous (peut-être pas temps que cela), ils devront faire face à l’hostilité ambiante … Rien ne sera facile, rien ne sera acquis d’office …Quelles chances ont-ils de s’aimer librement dans ce coin paumé ??
L’auteure, avec une plume pleine de pudeur, de candeur, inquisitrice et percutante à certains instants, nous propose le récit d’un amour puissant, d’un amour qui aidera deux jeunes hommes à se battre pour le bonheur qu’ils méritent … Avec des mots justes, le bon ton (elle a réussi à créer l’ambiance et la façon d’agir de jeunes personnes estudiantines) des instants poignants, des circonstances criantes de réalisme, l’auteure nous emporte avec nos deux héros, dans le tumulte de la vie quand on aime réellement et sincèrement aux prémices de la vie d'adulte … Elle retranscrit avec brio, les émois, les doutes, la peur, mais aussi la puissance des sentiments qui emportent ces deux êtres … C’est intense, c’est doux, c’est beau ...
Ce roman m’a fait passer par un tas d’émotions diverses et variées, entre sourires aux lèvres et larmes … J’ai été touchée et émue par Cody et Nate … j’ai ressenti de l’admiration pour Nate, déjà par le fait qu’il ne se fit pas aux apparences et qu’il saura voir en Cody celui qu’il est vraiment … Mais aussi, par le fait, d’être si fort et de croire en ses rêves et désirs jusqu’au bout. J’ai ressenti de la compassion et de la peine pour Cody, qui n’a aucune estime pour lui, qui est presque résigné à sa vie merdique … Nate est un peu comme un ange gardien, un sauveur, il est l’étoile qui viendra mettre de la lumière dans la vie de Cody …
Ce livre n’est pas un coup de cœur, car il m’a manqué un petit épilogue, afin de savoir si avec le temps, les années, la distance, ces deux-là étaient enfin en paix et heureux … Malgré cela, j’ai passé un merveilleux moment de lecture… Voici donc un livre que je vous conseille, si vous aimez les histoires où rien n’est acquis par avance, où il faut se battre et se défendre pour avoir le droit à l’apaisement et au bonheur.
Ma note : 4,5/5
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-04
Voici un roman que j’ai dévoré en quelques heures ! Une fois ouvert, impossible de le refermer …. J’ai de suite été captivée par le décor, les personnages, et tout ce qui gravite autour ….
Ce n’est pas simplement l’histoire d’une rencontre, l’histoire d’une passion foudroyante mais surtout un message : il y a toujours une bonne raison à toute chose … que parfois le destin fait très bien les choses … Que tout arrive dans un but bien précis !
« Passion en Arctique », c’est la rencontre providentielle de deux hommes, seuls chacun a leur façon, deux hommes qui n’ont pas encore découvert ce qu’est aimé et être aimé en retour ! C’est la rencontre qui change toute une vie …
Quand Jack Turner pose les pieds dans le grand nord, il ne se doute pas un seul instant que sa rencontre avec le ranger canadien Kin Carsen lui fera changer intégralement sa vision des choses, mais surtout sa vision de la vie tout simplement …
Au fil des heures, des jours de ce trop court séjour, Jack va revenir à la vie, va guérir de ses blessures, tant physiques que morales …. Et Kin, de son coté, verra qu’il peut y avoir d’autres options qu’une vie de solitude à cacher qui il est vraiment …
Avec une plume douce, plein de délicatesse, l’auteure nous offre un romance tendre et carrément torride à la fois (j’ai été très touchée par leur façon de se rapprocher tout en subtilité, avec la peur de se tromper, avec les doutes sur les intentions de l’autre) … Elle nous offre l’histoire d’une rencontre touchante, prenante, la rencontre de deux hommes, qui, lors de cette excursion coupée du monde, vont se laisser porter par leur désir trop longtemps inassouvi ... Sans rentrer dans le voyeurisme, elle va nous offrir des moments intenses, charnels, bourrés de sensualité … C’est bon et c’est beau …
Si cela n’est pas encore fait, voici une petite douceur que je vous conseille de vite déguster ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-03
Il est de ces amitiés de jeunesse qui nous suivent et évoluent au cours de notre vie … C’est le cas pour Thomas et Andréa …
Quand Andréa rencontre Thomas, c’est un jeune gamin qui doucement verra en ce dernier le héros qui à, chaque étape importante, le protégera … Entre eux va naître une amitié solide, devenant très fusionnelle …. Tel deux frères inséparables …. Des sentiments naissent, mais restent cachés … Et puis Thomas s’engage dans l’armé et malheureusement, un drame survient… Drame qui fera que les non-dits, les doutes et la peur de se dévoiler ne seront plus possible ! Fini les échappatoires ! Andréa est prêt à tout pour aider et garder près de lui celui qu’il aime depuis des années dans le secret… Mais rien ne sera facile, rien ne leur sera épargné ... Ils devront batailler dur pour espérer avoir un avenir commun
Mais pour accepter l’amour de l’autre, encore faut-il s’accepter soi-même … Sans Cela Thomas ne pourra avancer, et malgré toutes les bonnes intentions d’Andrea, le bonheur ne pourra être atteint !! Que peut-il advenir de l’amour, tout puissant soit-il, quand nous n’aimons pas ce que nous sommes devenus ?
Avec « Dans ses pas », L’auteure nous propose une histoire d’amour, passant par l’abnégation et le don de soi, afin d’aider un homme à se reconstruire quand le drame vient le frapper de plein fouet … Elle nous propose, avec une plume d’une extrême douceur qui d’une certaine façon vient panser les blessures, une histoire d’amour déchirante, où la douleur mais surtout la peur viendront mettre à tout instant en péril les sentiments puissants que ces deux jeunes hommes éprouvent l’un pour l’autre …. C’est avec plein de douceur, de pudeur que, page après page, l’auteure nous dévoile leurs fêlures, leurs attentes, leurs craintes … C’est un roman qui dégage énormément d’émotion, émotions nous faisant passer d’un sourire aux yeux humides. Voici un récit qui m’a touché en plein cœur… j’ai été très émue et attendrie par ces deux hommes différents mais qui, l’un sans l’autre, ne seraient pas complets, en parfaite harmonie !
Je suis une « fan » de cette plume tendre, douce, subtile, sachant allier à merveille la douceur et la fragilité de l’homme quand il se dévoile tout entier ! Voici un livre à côté duquel il ne faut surtout pas passer …
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Masques écrit par Lilly Grey
date : 27-03
Voici un livre que l’on m’avait conseillé, dû à son taux de souffritude (Ouais paraît que je suis une accro ;) )… et j’avoue que je n’ai pas été déçue ! Ce bouquin est magnifique ! Il a frôlé de rien le coup de cœur (juste deux détails qui me font quand même chipoter ! j’y reviendrai plus tard)…
Si l’auteure nous offre là, son tout premier livre, je dois dire qu’elle marque le coup avec brio, et met de suite la barre assez haute ! Elle a su d’une main de maître, avec des mots et des expressions bien choisis, nous planter le décor où vont évoluer ces protagonistes ! De suite, nous sommes dans le bain ... Avec un style assez « Jeun’s », sans fioriture, mais avec pas mal de clichés, elle nous offre un New-Adult de toute beauté … Dès les premières pages, je me suis sentie happée par le style, par la fraîcheur de cette plume qui frôle avec le côté infantile, mais avec énormément de maturité quand les émotions deviennent intenses … Je l’ai trouvé en parfaite adéquation avec l’histoire proposée, carrément dans le courant Jeun’s/Etudiant (J’ai parfois eu la sensation de revivre mes 16ans – Vous savez quand on est jeune et con, qu’on fait des blagues débiles qui nous font rire … et quand on prend de la maturité, on se dit : Qu’est-ce que j’ai pu être con et méchant !! »).
« Masques », C’est le parcours de deux jeunes hommes, différents mais complémentaires … Deux contraires qui s’attirent tellement fort que s’en est douloureux … C’est justement, dans la douleur, la souffrance, la peur, la honte, le doute, que nous allons suivre l’évolution de leur histoire ! C’est une histoire d’amour pas toute rose … Point de guimauve pour eux, ils vont apprendre à s’aimer, se comprendre dans la violence, celle des coups, celles des mots qui font mal et qui rabaissent … Une violence cruelle qui prend racine dans la honte, la peur … Une honte cultivée par autrui …
« Masques », c’est le parcours de Daniel, un jeune homme arrogant, bourré de sarcasmes, mais qui cache une certaine fragilité quand son cœur se met à s’affoler en la présence de Loan … Il est jeune et con, mais quand il aime, il est tenace, fort … ne lâche rien ! J’ai eu mal avec lui, certains passages m’ont soulevé le cœur, m’ont insufflé de la haine, et m’ont fait bouillir le sang … Ce jeune m’a touché par son abnégation, sa volonté à pardonner et comprendre au-delà des gestes, des mots …
« Masques », c’est l’histoire de Loan un jeune homme écorché vif, devenu le Bad boy, viril et mauvais, celui pleins de hargne et d’agressivité … mais qui malgré la violence qui crépite en lui et dont il abuse, va nous être dévoilé au fur et a mesure, pour nous apercevoir que parfois les apparences sont trompeuses … Qu’il faut oser s’approcher, affronter la noirceur, pour en dévoiler toute sa splendeur … Mon cœur a saigné pour Loan, j’ai eu aussi envie de jouer avec mes poings, contre lui et pour lui … Il m’a fait ressentir une sacrée palette d’émotions, allant du dégoût à l’amour …
Après tout cela, vous vous demandez certainement pourquoi je n’ai pas eu le coup de cœur, je vous explique de suite … j’ai deux petits bémols :
-Le premier : le début est beaucoup trop long, j’ai trouvé qu’il y avait des détails totalement inutiles qui au final n’apportait rien a la finalité de l’histoire …
-Le deuxième : j’ai trouvé la fin beaucoup trop rapide … l’accro à la souffritude que je suis en aurait voulu plus surtout sur un certain passage du livre (que je ne peux vous dévoiler au risque de spolier le récit grrrr) … Attention, je l’ai expliqué en détail à l’auteure ! Oui à la fin de ma lecture j’ai été obligé de lui en parler, déjà parce que ce roman m’a beaucoup touché, parce que j’ai été remuée par cette histoire d’amour pas banale, et surtout, justement pour lui expliquer le pourquoi du comment du non-coup de cœur !
Maintenant, je n’ai qu’un seul conseil, si vous aimez les histoires d’amour compliqué, où rien n’est acquis d’avance, où il faut se battre pour atteindre le bonheur espéré, ce livre est fait pour vous.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je ressors de cette lecture complètement déçue et triste à la fois ! J’en attendais tellement (surement trop) ! Déjà, dès que la Maison d'Editions a publié la photo de la couverture, j’ai flashé de suite, tellement je la trouvais magnifique (C’est avouons le, le point positif de ce livre),… elle était pour ma part pleine de promesses … ajouter à cela le résumé, qui laissait entre apercevoir un univers complexe et parfois hostile à la romance MM … je m’attendais à vibrer avec Matt lors de la découverte de son attirance pour les hommes …. Malheureusement la mayonnaise n’a pas prise … même pire, elle a fini par tourner !
« Premières neiges» c’est l’histoire de Matt un jeune homme de vingt ans, qui va lors d’une soirée être subjugué au premier regard par Markus un peintre très talentueux … C’est la rencontre de deux univers totalement différents, où la différence d’âge et les milieux où ils gravitent, n’ont absolument rien en commun ! Là, je me suis dit : « YES, génial nous allons avoir droit à une relation compliquée, intense, où les doutes et les peurs vont sans cesse freiner les choses ! » Que nenni … Je n’ai rien ressenti ! Pas une émotion n’est venu chatouiller mon petit cœur … j’ai trouvé l’histoire plate, banale, commune … Sans véritable question existentielle …
Si au début de ma lecture, j’ai trouvé que la plume de l’auteure apportait une certaine fraîcheur, au fur et à mesure, je ne l’ai pas trouvé assez affirmée, presque infantile, avec un certain manque d’assurance … Elle souffre aussi d’un grand manque de maturité, pour nous apporter les émotions qu’une telle relation devrait nous faire ressentir ! J’ai trouvé Matt immature, que se soit dans sa façon d’être où dans ses ressentis ! Si l’auteure ne nous indiquait pas son âge, au vu de sa façon d’agir et de s’exprimer, je lui aurais donné à peine 15 ans … (Idem pour Markus, il n’a pas toujours le comportement d’un homme adulte …)
J’ai trouvé l’histoire de cette rencontre, plate, sans grand intérêt (pourquoi n’avons-nous pas le sentiment de Markus lorsque Matt découvre un élément essentiel sur le cadeau qu’il a reçu de ce dernier …. A aucun moment, nous n’avons droit au ressenti véritable de Markus ! Mince c’est l’adulte, l’homme mûr, celui qui devait apporter une sacrée dose d’émotion ... enfin c’est ce que j’aurais aimé avoir)… En plus de cela, quand il commence à y avoir des doutes, de la peur, des angoisses prenantes pour Matt, l’auteure, je ne sais pourquoi, fait dans son récit, un bon dans le temps d’environ cinq ans …. Et nous nous retrouvons dans un milieu différent, où l’on retrouve Matt qui a poursuivi sa vie … j’avoue ne pas avoir compris, et être retourné en arrière dans ma lecture pour voir si je n’avais pas loupé un chapitre par inadvertance … le pire, c’est qu’avec ce procédé, il nous manque des parties essentielles au récit (la réaction des amis de Matt face à la découverte de sa sexualité … que lui est-il arrivé quand il déprime ?… Grrrr)
Voici une lecture qui m’a laissé totalement sur ma Faim ! Ajouter à cela un Cliffhanger qui ne vient de je ne sais d’où … et vous obtenez une fin qui m’a complètement déroutée … Maintenant, je ne peux que vous conseillez de vous faire votre propre avis …
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Si j’aime le paranormal, le surnaturel, les créatures étranges et imaginaires, c’est uniquement dans les films, les séries ! Dans les livres cela ne m’a jamais attirée … C’est même plus que cela, je les fuis :p (devrais-je dire à présent : je les fuyais ?) … Troisième livres que je tente dans ce registre, et là, j’accroche, un truc de malade !! Je devais tenter ce roman surtout après avoir découvert la plume de l’auteur avec sa première trilogie « Tendres baisers » (que j’ai adoré), il me restait à savoir, si j’allais apprécier ce nouvel univers créé de toute pièce ! Et oui, pour son nouveau roman, l’auteur nous embarque avec de nouveaux personnages, dans un univers paranormal, où les êtres surnaturels côtoient les humains, où les mystères règnent en maître ….
Dans « Raiden », nous faisons connaissance avec Louis, le protagoniste principal, un jeune homme téméraire, intrigué par les phénomènes étranges, attiré par les êtres surnaturels … Un jeune homme plein d’audace, qui n’a pas sa langue dans sa poche ! Au fil des pages, nous pénétrons dans un univers fait de mystères, nous découvrons les lieux où évolueront les personnages, et sans réticence la magie opère …
Dès les premières pages, l’auteur nous entraîne, nous happe, nous capte … Exit le côté « So British » de sa première trilogie, même si l’action principale se déroule à Oxford, dans ce premier opus, la plume de l’auteur est en totale adéquation avec la jeunesse des protagonistes, je l’ai trouvé fluide, pleine de fraîcheur, légère, magique et intrigante par moment … J’ai été subjugué par l’intrigue, par l’univers créé autour d’êtres imaginaires tels que les Rêveurs… A aucun moment pendant ma lecture, je ne me suis sentie perdue dans ce monde inconnu, car par un précédé ingénieux l’auteur nous distille des informations à chaque début de chapitre, donc, nous apprenons au fur et à mesure les tenants et aboutissants, qui feront en toile de fond, l’univers dans lequel Louis et ces acolytes devront évoluer …
Louis est étudiant au Collège de Dormeveille, mais sa soif de savoir et surtout sa curiosité sans limite, font pousser le directeur à le renvoyer et de ce fait, le contraindre à devoir se loger ailleurs …. Et c’est là que sa vie va changer, rien ne sera plus pareil quand il fera la connaissance de Raiden ! Raiden, ce personnage intriguant, envoutant avec un charme fou ! J’avoue que j’ai été subjugué par ce jeune homme à part …. Je n’en dirai pas plus pour ne rien dévoiler de l’intrigue principale, juste que l’histoire est drôlement bien menée et amenée, que j’ai été tenue en haleine de la première à la dernière page …. J’ai exploré les lieux avec Louis, j’ai eu peur avec et pour lui, j’ai ri de ses apartés cocasses … j’ai comme lui été très attirée par l’exotisme de Raiden, et quelque peu énervé par le comportement de son petit ami …
Voici un premier tome qui nous permet de nous familiariser en beauté avec cet univers étrange, qui nous met l’eau à la bouche, et qui ouvre subtilement les hostilités ! vivement la suite …
Je finirai avec ces citations :
« Je sens l’excitation monter en moi. L’aventure dont je rêve depuis que je suis arrivé à Oxford, qui sait si je ne suis pas en train de la vivre maintenant. »

« J’ai la sensation d’avoir appris beaucoup de choses, mais je suis encore plus confus que lorsque je suis entré dans son antre. Le mystère s’épaissit et, en son centre, se trouve ce bel étranger »

Ma note : 4,5/5
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
N’ayant pas réussi à accrocher au premier livre que j’ai lu de cette auteure, j’avoue que je ne savais pas où j’allais et que j’avais un peu peur de ne pas ressentir les émotions qui étaient promises avec la couverture et le résumé ! Toutes les promesses sont tenues et il y a tellement plus … Mon dieu, ce bouquin est WOW ! Dès le prologue le ton est donné … l’auteure nous délivre ce qu’il faut de la relation entre Pete et Ash, pour nous happer dans son récit, nous embarquer au rythme de leur relation, nous faire ressentir les émotions qui se dégagent à leur contact …
« Descente », c’est une sublime histoire d’amour qui passe par l’acception, l’abnégation, la compréhension, la compassion …. Avant d’être une romance, c’est l’histoire d’un combat déchirant, celui de deux êtres faits pour être ensemble, dont l’un d’eux, tellement fragilisé par les atrocités subies dans son passé … Atrocités qui rendront cette rencontre, cette relation encore plus vibrante, touchante, atrocement douloureuse, mais débordante d’un amour fort et puissant ! Ce genre d’amour qui donne la force de passer au-dessus des apparences, qui donne la force de devenir le pilier de celui qu’on aime …
« Descente », c’est l’histoire de Pete, un homme travailleur, foncièrement bon, gentil, avec un cœur énorme, qui va rencontrer en la personne de son nouveau colocataire, l’être qu’il recherche, celui qui comblera son cœur … c’est aussi et surtout l’histoire d’Ash, ce jeune homme a qui, la vie n’a fait aucun cadeau, que les événements et les faits subis ont rendu méfiant, prudent, tellement qu’il aura un mal fou a accepter qu’on puisse éprouver de l’attirance, de la compassion où encore des sentiments pour lui …
Voici un livre, qui m’a fait passer par une tonne de sentiments puissants, j’ai eu les larmes aux yeux un nombre incalculable de fois, j’ai eu la rage et mal au ventre face au souffrance d’Ash, mal au cœur pour Pete qui est toujours aux petits soins pour ce dernier, mais qui a tellement peur de ne pas être suffisamment apte afin de l’aider … C’est une magnifique histoire d’amour … de celles qui sont tellement fortes qu’elles soulèvent des montagnes … de celles qui permettent d’avoir enfin un endroit ou être soi-même, d’être enfin en paix avec ses démons …
La plume de l’auteure sublime le tout ! Elle est juste magique … Elle est captivante, douce et incisive à la fois … Elle joue à merveille avec les mots et les émotions … Impossible de ne pas vibrer un tant soit peu, avec et pour ces deux hommes … Je les ai trouvés tellement beaux ensemble … Pete est le pansement qu’Ash a attendu toute sa vie … C’est un message d’amour … celui de l’espoir … Ash ne croyait plus en lui, en rien de rien … il a suffi d’une main tendue pour que le brouillard laisse une place au soleil …
Voici un livre que je vous recommande chaudement, et j’ai hâte de connaitre la suite de leur histoire … En espérant de nouveau vibrer au rythme de leur amour …
PS : le petit bonus « Marqué » en fin de livre, et un petit plus bien agréable qui nous retranscrit l’intimité du couple face à un événement marquant de leur relation.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-03
Si j’avais eu un véritable coup de cœur pour le tome 2 de cette trilogie, je dois dire que ce dernier volet, pour ma part est en deçà des deux autres ! Je suis ressorti de cette lecture avec un goût amer … un certain énervement, et une vague à l’âme saupoudrée d’une certaine mélancolie, et ce pour le personnage de Déa …
Si je suis une fan incontestable de la plume de l’auteure (je n’en ai encore vu aucune autre comme celle-ci, qui s’exprime comme si elle nous délivrait des morceaux de poésie), je dois dire que dans ce tome-ci, j’ai trouvé que certains sujets étaient mal exploités, que les personnages étaient trop complaisants, compatissants ! Je ne veux pas trop rentrer dans les détails, car je ne veux pas spolier l’histoire de ce couple et des intervenants qui gravitent autour, mais il y a des passages qui m’ont mis dans un état de nerfs maximum … où mon vécu m’a fait sortir de ma zone de confort, en me disant : « Non ! Comment Kri peut être à ce point imbu de lui-même et avoir cette réaction, ne penser qu’a lui, quand il connaît le vécu d’Andréa ??» …
Alors je sais que Kristian est un jeune homme tourmenté, fragile, que le sexe est pour lui comme un pansement, un besoin pour soulager ses tourments … Mais là NON !!! Je lui en ai voulu de tout imposer à Déa … Il a encore le malheur de ne pas comprendre ses réactions ! Sérieux ! Pour ma part, j’ai trouvé Andréa tellement trop conciliant !!! Alors oui, l’amour nous fait faire des choses insensées, nous fait parfois fermer les yeux sur les erreurs de l’être aimé ! Mais là comment est-ce possible ? Pour moi, c’était trop … J’aurais voulu que Déa se révolte plus …. Que Kri comprenne qu’il ne pouvait pas toujours autant tirer sur la corde … Oui dans ce troisième tome, j’ai eu mal au cœur pour Andréa et j’ai eu très envie de le secouer pour qu’il prenne le taureau par les cornes et bouscule un peu le jeune homme qu’il aime !
Avec ce titre, la romantique que je suis ne s’attendait pas du tout à ce final (j’avais imaginé tout autre chose) … Quand j’y réfléchis bien (avec le recul depuis la fin de ma lecture), au vu des autres tomes, et de leur relation particulière, effectivement cette fin est tout de même en adéquation avec la psychologie de leurs personnages. Malheureusement, la magie cette fois n’a pas opéré sur moi ! Ce qui ne m’empêche pas d’attendre impatiemment un nouveau roman de cette auteure à la plume que j’affectionne tout particulièrement … Affaire à suivre donc ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0